1- qu’est-ce qu’un test ?








télécharger 71.63 Kb.
titre1- qu’est-ce qu’un test ?
date de publication30.03.2018
taille71.63 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
I.Rappel.

1- Qu’est-ce qu’un test ?

Test : nom masculin

 Épreuve qui permet de tester les aptitudes physiques ou les caractéristiques psychologiques d'unsujet1
Épreuve psychologique impliquant une tâche à remplir identique pour tous les sujets, des conditions d'application rigoureuses et une technique précise pour l'appréciation du succès ou de l'échec2. (Il existe des tests de niveau et des tests projectifs).

« Technique permettant une description quantitative et contrôlable du comportement d’un individu placé dans une situation définie, par référence aux comportements des individus d’un groupe défini, placé dans la même situation » (Reuchlin, 1974).

2- Les qualités des tests :

Les tests doivent, en un temps court, permettre d’apprécier une ou plusieurs aptitudes ou capacités.

  1. Ils doivent être fidèles: le même test passé à plusieurs moments différents, doit fournir le même résultat.

  2. Ils doivent être sensibles, capables de mesurer des écarts dans les individus examinés. Il faut donc les étalonner, permettre une interprétation des résultats pour des populations différentes.

  3. Enfin, ils doivent être validés, c’est à dire qu’une corrélation nette doit exister entre le test et l’aptitude réellement observée.

3- La personnalité :

Le mot Personnalité signifie3:

  • Individualité psychologique de la personne telle qu'elle se manifeste dans ses comportements : Troubles de la personnalité.

  • Ensemble des traits physiques et moraux par lesquels une personne est différente des autres ; aspect par lequel quelqu'un affirme une originalité plus ou moins accusée : La forte personnalité d'un ministre.

  • Personne d'une certaine importance sociale : C'est une personnalité du monde de la finance.

  • Aptitude à être sujet de droit.

Le mot Personnalité signifie4:

L’ensemble des comportements et attitudes qui caractérisent un individu.

Sous couvert de ce terme, on parle avant tout des sentiments, des comportements ou attitudes des individus. Ces derniers sont propres à chacun d’entre nous.

La personnalité se construit tout au long de la vie d’un individu, mais, d'après la psychanalyse, plus particulièrement pendant les onze premières années de la vie. Cette personnalité continuera de se construire par la suite au travers des expériences traversées, et des rencontres avec l’autre.

On dira de certains individus qu’ils ont beaucoup ou peu de personnalité. Cela dépend de leur rapport au monde.

II.Les différents types de tests.

Les tests de personnalité sont le plus souvent utilisés pour des examens psychologiques mais aussi dans d’autres domaines tels que : les recrutements professionnels5...
Ils se déclinent en deux types différents:


-les tests projectifs;
-les tests de type questionnaires. 
Il y a aussi d'autres méthodes utilisées dans le recrutement telles que la graphologie ou la morphopsychologie
. Il y a aussi la chirologie et la numérologie par exemple, qui permettent de connaître la personnalité de quelqu'un, mais ces quatre dernières méthodes ne sont pas forcément approuvées.

1. Les Tests Projectifs :

Les tests projectifs sont des tests dans lesquels on propose à l'individu d'interpréter, de compléter une image, de reconstituer une histoire à partir d'images ou de dessiner. Les tests projectifs font appel à plusieurs types de fonctions mentales, telles que la perception visuelle, la perception auditive, les associations d’idées ou d’images, l’expression symbolique du dessin et de la couleur, etc.
Le psychologue devra interpréter lui-même les résultats de ces tests et en faire une synthèse sur la personnalité de l'individu.

Un peu d’historique:

D'après Didier ANZIEU6, il semble que le premier à parler de "méthodes projectives" fut L.K. FRANCK en 19397, dans un article du "journal of psychology". Dans son communiqué, L.K. FRANCK [6] montrait que ces techniques permettent d'envisager la personnalité dans sa dynamique et sa globalité : « cette dernière (la personnalité) y est envisagée comme une totalité en évolution ».

D. ANZIEU [6] poursuit en disant que « Les techniques projectives se distinguent des tests d'aptitude essentiellement par l'ambiguïté du matériel présenté au sujet et par la liberté des réponses qui lui est laissée ».

La psychologie projective « s'intéresse aux rapports de l'homme aux autres en même temps qu'aux rapports de l'homme et de son vécu ».

Carl Gustav JUNG8 crée alors une épreuve psychologique « où les associations du sujet sont interprétées comme révélatrices de ses tendances profondes et de ses complexes ».

RORSCHACH9, ensuite, décide de ne plus utiliser les taches d'encre comme une épreuve d'imagination mais bien comme une épreuve de personnalité : « C'est en effet l'organisation individuelle de la personnalité qui structure la perception de telles taches ».

Tout comme D. ANZIEU rappelle que ce n'est qu'au début du siècle dernier que les psychanalystes élargissent leurs traitements aux enfants (Mélanie KLEIN, Anna FREUD).

Ces derniers n'ayant pas atteint le degré de maturité adulte, notamment en ce qui concerne l'expression verbale, les professionnels « recourent au dessin et au jeu libres comme substitut des associations libres » Viendront alors les expériences du dessin, notamment avec C. KOCH [113] et R. STORA [114] pour le test de l'arbre, Karen MACHOVER [2] et son test : "Human Figure Drawing" ou encore BUCH [107] avec le H.T.P. (House-Tree-Person test).

Le dessin n'est alors plus utilisé comme un révélateur du développement intellectuel, un test d'aptitude (test d'intelligence de F. GOODENOUGH [1]) mais bien le révélateur d'une projection de la personnalité. Nous en arrivons donc au terme de « projection » .

LA PROJECTION :

D'après le nouveau petit Robert : « Action de jeter, de lancer en avant ». En ce sens, les épreuves projectives permettent à l'individu comme une « décharge pulsionnelle et émotionnelle ».

D. ANZIEU [6] rappelle que Sigmund FREUD a d'ailleurs désigné là « une action psychique, caractéristique de la paranoïa, qui consiste à expulser de la conscience les sentiments répréhensibles pour les attribuer à autrui. ».

En un autre sens, « action de projeter une image sur un écran », la projection peut aussi consister en la perception dans le monde extérieur d'états affectifs qui sont en fait intérieurs

S. FREUD comparait le test projectif aux rayons X, « traversant l'intérieur de la personnalité, il fixe l'image du noyau secret de celle-ci sur un révélateur,..., le latent devient manifeste ; l'intérieur est amené à la surface ».

Les tests projectifs les plus célèbres sont :

Le test de Rorschasch

Ce test a été élaboré en 1921 par Hermann Rorschasch. Il consiste en une série de dix planches sur lesquelles sont dessinées de tâches d'encre noire ou colorée. Le patient concerné doit décrire ce que lui évoque chaque dessin, ce qu'il représente pour lui. Le psychologue doit ensuite analyser l'interprétation de l'individu.

Beaucoup de psychologues pensent que les tests de Rorschasch ne sont pas fiables.
3 exemples de planches https://sites.google.com/site/lesoutilsdupsychologue/_/rsrc/1325519945844/home/les-tests-projectifs/test%20de%20rorschasch.jpg

Tâches d'encre du test de Rorschasch.

Ce test s'appuie sur la constatation que les personnes affectées par les mêmes troubles mentaux donnent les mêmes interprétations d'images. Il a ensuite développé l'exercice pour des personnes saines d'esprit.

Le test du bonhomme.

Le « Test du Dessin du Personnage » a été initialement utilisé par Goodenough (1926) comme un test d'intelligence appréciant le niveau de développement intellectuel de l'enfant, mais il a évolué historiquement pour devenir aussi un test de personnalité…Ceci avec la révision Jacqueline Royer en 1977 qu’elle a réétudie ce test en tenant compte des critiques que l’on en avait fait auparavant. La consigne reste quasiment identique : « Dessine un bonhomme aussi beau que possible. Si tu veux, tu peux le colorier ». On met à présent à la disposition des enfants un crayon noir mais aussi sept crayons de couleurs… Il s’analyse en deux parties. La première comprend quatre échelles : Trois concernent les éléments présents au niveau de la tête, du schéma corporel et des vêtements, la quatrième se base sur les couleurs employées. La deuxième partie de l’étude concerne le plan affectif ainsi que la maturité globale de l’enfant. Royer étudie donc non seulement les items présents mais aussi la taille du dessin, son emplacement sur la feuille, quelle sorte de tracé a été utilisé…

Comme nous avons pu le constater avec le test de Royer, le dessin du bonhomme traduit de nombreux éléments concernant la personnalité et le ressenti de l’enfant. En effet, il nous informera sur ses sentiments, ses problèmes affectifs, son équilibre mental. L’analyse qualitative du dessin du bonhomme peut donc se faire grâce à quelques outils caractéristiques comme l’emplacement du dessin, son orientation, sa taille, le tracé et le mouvement utilisés pour le réaliser et les couleurs choisies. Cette analyse peut aussi révéler des maladies organiques ou mentales, ces dernières étant souvent accompagnées de troubles psychologiques.

Interprétation de la personnalité 

Ex celui qui se fait suivant la théorie des zones spatiales de Max PULVER :

  • De gauche : les émotions, tendances attachées au passé et à la maman ;

  • A droite : force intellectuelle, maturité liée au futur, attachement au père ;

  • En bas : matérialité, instinctualisme (aime le matériel) ;

  • En haut : idéalisme, la vie imaginaire ;

  • Au milieu : une vie réelle.

  • Si le bonhomme est petit, cela est le signe de timidité, crainte ;

  • Les traces appuyées et grosses signifient la sensualité, l’impulsivité, mécontentement et agressivité ;

  • Trace légère signifie douceur, délicatesse, hésitation, manque de confiance en soi ;

  • Un bonhomme en pointillé marque le signe de la mère nerveuse ;

  •  Ombre signifie anxiété ;

  •  Ligne brisée signifie la colère, l’agitation, le traumatisme affectif ;

  •  Ligne courbe : douceur, soumission, féminité.

  • Si le garçon dessine la fille, il y a la féminité, le contraire de l’homme.

  • Rature signifie indécision, insatisfaction de soi, sentiment d’infériorité.

  • Un dessin sale : le sujet est lié au stade anal.

Interprétation des couleurs (affectivités)

  • Bleue : tendresse, la vérité et l’intellectualisme

  • Rouge : excitation, colère, violence

  • Jaune : sagesse, gaieté, divinité

  • Verte : espoir, récolte, richesse, renaissance

  • Noire : anxiété, mystère, culpabilité

  • Blanche : froideur, puret

D’une manière générale le bonhomme en tant que miroir ou projection de soi: permet de connaître :

Qu’exprimez-vous de vous ? Ou qu’expriment vos proches (enfants, adolescents, adultes, personnes âgés) d‘eux en dessinant un bonhomme ? et quels regards de vous offrez-vous à autrui ? Image corporelle ? Perception de soi ? États de santé physique ou psychique ? ….

Le test de Rosenzweig

Imaginé par un psychologue américain, ce test vise à découvrir les réactions de l'individu en situation de conflit ou de frustration. Concrètement, il s'agit d'une série de 24 scénettes mettant en scène deux personnages. Par exemple, la première montre le conducteur d'une voiture qui s'excuse après avoir éclaboussé un piéton. Ce dernier doit réagir. C'est à l'individu de compléter le bulle restée vide.( Ce test est plus particulièrement utilisé pour les recrutements de commerciaux. L'examinateur va alors étudier deux critères: la direction de l'agression (vers soi-même ou vers l'interlocuteur) et le type de réaction. Les réponses sont ensuite comparées à celles statistiquement le plus souvent rencontrées lorsque l'on fait passer ce test). L'objectif est donc de ne pas trop s'écarter de la norme.

Exemple de scénette à compléter : https://sites.google.com/site/lesoutilsdupsychologue/_/rsrc/1325606906629/home/les-tests-projectifs/rosenzweig.gif





Le test de l'arbre.

Développé par le psychologue suisse Charles Koch, ce test repose sur l'idée que le dessin d'une figure à la fois simple et symbolique comme l'arbre révèle des traits de caractère de la personne. L'individu devra donc dessiner un arbre. La version française de ce test, développée par Renée Stora, prévoit de dessiner 4 arbres, chacun donnant une indication sur votre réaction face à l'inconnu, sur votre mode d'adaptation, sur vos désirs et difficultés actuelles et sur les conflits vécus antérieurement. Le dessin sera étudié en deux parties : son tronc et sa couronne. L'examinateur regardera également si vous avez fait apparaître des racines, des fruits, des branches, et quelle est la forme générale de votre arbre.

L'analyse peut se faire suivant 3 méthodes :

1/ Une analyse statistique :

Ce test étant fréquent, des grandes tendances ont été déterminées au fil du temps en fonction des dessins obtenus.

2/ La méthode Grunwald :

Elle analyse la position de l'arbre par rapport au 4 quarts de la feuille, suivant un schéma un peu comme celui- ci.

http://aide-emploi.net/arbres/graf1.gif

En clair, en allant de gauche à droite, vous êtes de refermé et introverti à ouvert et extraverti. En allant de bas en haut, vous êtes de matérialiste à imaginatif.

3/ La méthode de Pulver :

C'est un peu le même principe, mais en étoile.

http://aide-emploi.net/arbres/graf2.gif

2 formes de présentation possibles :

Méthode Koch :

Vous devrez dessiner un arbre fruitier aussi bien que possible. Dans ce cas, faites l'arbre ci-dessous (paradoxalement vous remarquerez qu'il ne porte pas de fruits !). 
Evitez de dessiner : Racines, fruits, oiseaux, branches sur le tronc, touffe d'herbe au pied, fleurs.
Matérialisez bien le sol en y faisant reposer le tronc et ne faite ni soleil, ni arrière plan. Et ne dessinez pas les feuilles.

http://aide-emploi.net/arbres/graf3.gif

Faite un arbre comme celui-ci. Je vous l'accorde, il n'est pas terrible, mais c'est ce qu'il faut pour ce test.

Méthode Stora :

Là il y a une ruse. Le recruteur va vous demander de dessiner 4 arbres en respectant les consignes suivantes :

  • Vous devez dessiner le premier comme vous voulez, mais pas un sapin.

  • Vous devez dessiner le deuxième différent du premier.

  • Vous devez dessiner le troisième comme un arbre imaginaire.

  • Vous devez dessiner le quatrième les yeux fermés.

  • Le 1 montre vos réactions contrôlées devant une situation inconnue.

  • Le 2 montre votre adaptabilité.

  • Le 3 montre vos désirs insatisfaits et les difficultés à les réaliser

  • Le 4 montre les problèmes ressentis durant l'enfance.

2. Les Questionnaires :

Le test PAPI

Le test PAPI (Personality and Preference Inventory) qui a été conçu par le docteur Max Kostick au début des années 60 a suscité un engouement important dans les métiers du recrutement. En France, il est encore aujourd’hui utilisé par 10% des recruteurs.

Lorsque vous passez le test, vous devez choisir parmi diverses affirmations celle qui vous décrit le mieux.
En général, l’employeur qui fait passer le test remet à la fin les résultats aux candidats.
Ces derniers sont représentés sous forme graphique.

Le test Sosie.

Ce test analyse 20 traits de personnalité à travers quatres dimensions :

  • PERSONNELLE 

  • ASPIRATIONS 

  • TRAVAIL 

  • ECHANGES 

Une fois vos réponses analysées, le recruteur dégagera votre style de comportement et de management.

4 sont possibles :

"HOMME DE L'ORGANISATION" 

"CHEF DE PROJET" 

"FACILITATEUR" 

"EXPERT"

Le test se compose de 98 groupes d'affirmations (3 ou 4 par groupe). Pour chacun, vous devez choisir celle qui vous correspond le plus et celle qui vous correspond le moins.

Le test Sigmund.

Ce test est régulièrement employé pour le recrutement des commerciaux. Il cherche à évaluer trente-huit traits de personnalité répartis selon trois domaines : la vie professionnelle, la vie sociale et relationnelle et la dimension psychologique. Les critères d'analyse sont adaptés au profil requis pour le poste proposé.

Le Mbti.

Le Myers Briggs Type Indicator (Mbti) est un test psychologique déterminant le type psychologique d'un sujet, suivant une méthode proposée en 1962 par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs.

Il sert comme outil dans les identifications des dominantes psychologiques des personnes dans des cadres liés au management ou aux problèmes dans le cadre des relations interpersonnelles.

Le test proprement dit a pour résultat de déterminer quelle est la fonction dominante et la fonction auxiliaire du sujet, suivant le Type psychologique proposé par Jung Dans ce but, le test détermine les préférences du sujet suivant quatre axes. L'indicateur MBTI identifie 16 grands types de personnalité.

Le MBTI 

Fondé sur la théorie des types psychologiques, le test MBTI (Myers-Briggs type Indicator) permet de définir 4 échelles bipolaires, codifiées chacune par une lettre :

- orientation de l’énergie : extraversion - introversion (E - I)
- mode de perception : sensation - intuition (S - N) 
- critère de prise de décision : pensée logique - sentiments (T- F)
- passage à l’action : jugement - perception (J - P) 

A partir de la combinaison des 4 échelles, le MBTI définit le “type” psychologique parmi les 16 existants. Les domaines d’application du MBTI concernent essentiellement l’orientation ou la conduite d’équipe. Ce test sert de support à la connaissance de soi-même et de son entourage.

 Bibliographie :

  • ANZIEU Didier, Les méthodes projectives, PUF, 1960. . in THESE DE DOCTORAT EN PSYCHOLOGIE CLINIQUE, LE TEST DU DESSIN DU PERSONNAGE CHEZ LE SUJET SUICIDAIRE, Présentée et soutenue publiquement, Le 31 mars 2011 à Poitiers Par ANUSAKSATHIEN Narongdaj.

  • FRANCK L.K., Projective methods for the study of personality, The journal of psychology, 1939, 8, 389–413 p. in THESE DE DOCTORAT EN PSYCHOLOGIE CLINIQUE, LE TEST DU DESSIN DU PERSONNAGE CHEZ LE SUJET SUICIDAIRE, Présentée et soutenue publiquement, Le 31 mars 2011 à Poitiers Par ANUSAKSATHIEN Narongdaj.

  • JUNG Carl Gustav (1904), Champion, A. and Auriol, B.(2002) Jungian Automated Word Association Test, Research in parapsychology, Abstracts and Papers from the forty-fifth Annual Convention of the Parapsychological Association,p 385-389 .




  • RORSCHACH Hermann (1921), Psychodiagnostic, PUF, 1993, in THESE DE DOCTORAT EN PSYCHOLOGIE CLINIQUE, LE TEST DU DESSIN DU PERSONNAGE CHEZ LE SUJET SUICIDAIRE, Présentée et soutenue publiquement, Le 31 mars 2011 à Poitiers Par ANUSAKSATHIEN Narongdaj.




  • Le dessin d’enfant, Philippe Wallon, PUF 2003.

Webographie :

  • http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/test/






  • http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/test/77497

  • http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/personnalit%C3%A9/59810.

  • http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Personnalite.

http://amiens5.net

  • Pour l’article sur Le dessin du bonhomme chez l’enfant, Alain Navarro, mars 2003.

  • https://sites.google.com/site/lesoutilsdupsychologue/home/les-tests-projectifs.



Pour aller plus loin :

http://www.charlatans.info/rorschach.shtml.

http://membres.multimania.fr/testsperso/Rorschach.html.

http://aide-emploi.net/tat.html.

http://aide-emploi.net/roze.html.

http://www.tests-en-ligne.com/index.php?option=com_content&view=article&id=13:le-test-papi&catid=3:blog&Itemid=3.

http://www.16-types.fr/index.html.

http://www.intelligence-creative.com/280_mbti.html.

http://bernardsady.over-blog.com/article-quelques-bribes-de-graphologie-41486625.html

http://www.faceetprofil.net/pages/radio_face_et_profil.html.

http://assochiro.free.fr/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Rorschach.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Thematic_Apperception_Tes.
thttp://www.intelligence-creative.com/450_resilience_creative.html.
http://aide-emploi.net/arbr.htm.
http://www.journaldunet.com/management/0607/0607143-tests-personnalite.shtml.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Myers_Briggs_Type_Indicatorhttp://www.graphologie.asso.fr/
http://www.journaldunet.com/management/vie-personnelle/dossier/graphologie-ce-que-votre-ecriture-revele-de-vous/graphologie-ce-que-votre-ecriture-revele-de-vous.shtml.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Morphopsychologie

Sommaire :



1. http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/test/; Le 11Décembre 2012 à 21 :12.


2
. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/test/77497; Le 11Décembre 2012 à 21 :15.

3
. http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/personnalit%C3%A9/59810;Le 11Décembre 2012 à 21 :17.


4
. http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Personnalite; Le 11Décembre 2012 à 22 :06.

5
 . Ils essaient de cerner des comportements professionnels: attitude envers la hiérarchie, les collègues, les clients, les groupes, ou des traits de la personnalité: la ténacité, le sens des responsabilités, le dynamisme, le repli sur soi... Il n’y a pas de bonnes réponses.

6
. ANZIEU Didier, Les méthodes projectives, PUF, 1960. . in THESE DE DOCTORAT EN PSYCHOLOGIE CLINIQUE,

LE TEST DU DESSIN DU PERSONNAGE CHEZ LE SUJET SUICIDAIRE, Présentée et soutenue publiquement, Le 31 mars 2011 à Poitiers Par ANUSAKSATHIEN Narongdaj.


7
 . FRANCK L.K., Projective methods for the study of personality, The journal of psychology, 1939, 8, 389–413 p. in THESE DE DOCTORAT EN PSYCHOLOGIE CLINIQUE, LE TEST DU DESSIN DU PERSONNAGE CHEZ LE SUJET SUICIDAIRE, Présentée et soutenue publiquement, Le 31 mars 2011 à Poitiers Par ANUSAKSATHIEN Narongdaj.


8
 . JUNG Carl Gustav (1904), Champion, A. and Auriol, B.(2002) Jungian Automated Word Association Test, Research in parapsychology, Abstracts and Papers from the forty-fifth Annual Convention of the Parapsychological Association,p 385-389 .


9
 . RORSCHACH Hermann (1921), Psychodiagnostic, PUF, 1993, in THESE DE DOCTORAT EN PSYCHOLOGIE CLINIQUE, LE TEST DU DESSIN DU PERSONNAGE CHEZ LE SUJET SUICIDAIRE, Présentée et soutenue publiquement, Le 31 mars 2011 à Poitiers Par ANUSAKSATHIEN Narongdaj.



similaire:

1- qu’est-ce qu’un test ? iconAuteur
«test de ruffier-dickson». Ce test, est décrit sur le site «jogging international»

1- qu’est-ce qu’un test ? iconCc02(15) Un simple test de chuchotement est efficace pour diagnostiquer une déficience auditive

1- qu’est-ce qu’un test ? iconDans quelles circonstances l’idée vous est-elle venue de mettre au...

1- qu’est-ce qu’un test ? iconBibliographie Test-flash

1- qu’est-ce qu’un test ? iconTest d’unité, Le mouvement

1- qu’est-ce qu’un test ? iconConsultant Test & Recette fonctionnelle

1- qu’est-ce qu’un test ? iconUne analyse exhaustive de la liaison wan
«L’analyseur wan optiView est d’un grand intérêt pour les responsables informatiques désireux de pérenniser leurs investissements...

1- qu’est-ce qu’un test ? iconExercices de Révision – Préparation au test – Classe 3 a-b

1- qu’est-ce qu’un test ? iconProgramme de test du danger shield de sparkfun

1- qu’est-ce qu’un test ? iconTest des alcools primaires et secondaires








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com