Atelier Mémoire








télécharger 134.5 Kb.
titreAtelier Mémoire
page1/2
date de publication20.05.2017
taille134.5 Kb.
typeAtelier
p.21-bal.com > droit > Atelier
  1   2

Gérontologie




Introduction et représentation de la vieillesse

Gériartrie


Discipline médicale qui prend en charge les PA

Gérontologie


Science qui étudie le vieillissement dans tous ses aspects, biomédical, socioéconomique, démographique, etc…

La vieillesse


C’est un état résultant des processus de vieillissement, il n’y a pas une mais des vieillesses. C’est la dernière étape de la vie.
Selon l’espérance de vie (77 ans pour l’homme/ 88 ans pour la femme), la vieillesse apparaît au delà des 75 ans.

Représentation collective de la vieillesse
-Dégénérescence des fonctions, dépression

-Mort

-Apparition de dépendances

-Marché porteur/ Coût important (< manque d’actifs, trop de retraités)

-Sagesse
La vieillesse fait peur car elle est synonyme de « perte » (motrice, sexuelle, de jeunesse, de l’autonomie, de son rôle social…)
Les droits de la Personne âgée
Chartre des droits et libertés de la PA en situation d’handicap ou de dépendance
Ecrite en 1997 par la Fondation Nationale de Gérontologie.

Possède 14 articles et a été revue en 2007
Les droits des usagers dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux

Loi n°2002-2 du 2 janvier 2002
12 articles

7 droits fondamentaux des usagers et 7 nouveaux outils pour les exercer

32 000 structures, 1 million de place et 400 000 salariés.

Atelier Mémoire

I) La Personne âgée
a)Statut de la personne âgée dans notre société
Les Etudes anthropologiques (de l’homme et de ses coutumes) nous apprennent que le statut est tributaire des idéologies. Certaines cultures favorisent la vieillesse, d’autres le sanctionnent comme un handicap.

De nos jours 12 millions de personnes de plus de 60ans, dont près d’1 million sont en perte d’autonomie.
b) Définition de la vieillesse
Bien qu’il n’y est pas de définition claire de la vieillesse (différents secteurs). C’est l’âge chronologique qui dans notre culture définit seul le statut des personnes âgées, en occultant les facteurs psychologiques et sociaux or l’âge chronologique est un mauvais indicateur des capacités fonctionnelles et des modes de vie. La vieillesse est un état résultant de l’interaction des dimensions bio-psycho-sociales du processus de vieillissement qui se déroule tout au long de la vie.

Il n’existe pas un vieillissement mais des vieillissements.
II) Le développement de la personne âgée
a) Transformations cognitives au cours du vieillissement
La Cognition : La connaissance au sens large incluant les pensées, le jugement, le savoir, la perception et la mémoire, tous ces processus s’influençant.

C’est l’ensemble des activités intellectuelles et des processus qui se rapportent à la connaissance et à la fonction qui la réalise.
Deux faits importants :

-Des observations ont révélées que certains processus cognitifs ne se détériorent pas inéluctablement avec l’âge.

-Les différences qui apparaissent en fonction de l’âge ne sont pas obligatoirement liées à des changements.
Il n’existe pas de régularité entre le développement de l’intelligence et ses transformations durant la vieillesse, ces transformations apparaissent comme la combinaison de processus de déclin et de processus de développement.

Il n’existe pas de trajectoire fixe mais au contraire une forte variabilité inter-individuelle.
b) La Mémoire
Encodage : Système de traitement des informations, processus par lequel l’information est enregistrée.

Stockage : il s’occupe de la conservation en mémoire permanente de traces encodées.

Récupération : permet la réactualisation des connaissances
Il existe 2 mémoires
Mémoire à court terme : Entrepôt qui est limité dans la quantité d’encodage d’informations et dans sa durée de stockage, son rôle est de maintenir temporairement l’information.
Mémoire à long terme : Son contenu est varié et hétérogène, elle est illimitée dans le temps et dans la quantité ; ce sont des connaissances multiples.

Réponse

et oubli

Registre sensoriel




MCT

STIMULUS



MLT



Mémoire Non déclarative/ Implicite

N’apparaît pas à la conscience de l’individu, mémoire procédurale.

Conditionnement , automatisme, réflexe.

Mémoire Déclarative / Explicite

Connaissances verbalisables




Mémoire Sémantique

Connaissance du langage nécessaire à la compréhension du monde – impersonnelle et socialement partagée.




Mémoire épisodique

Renvoie à l’histoire personnelle, interprétation.



c) Modifications affectives et sociales chez les personnes âgées
L’étendue de la notion de vieillissement conduit à ce que soit considéré dans la même rubrique des sujets proches de la mort et des sujets très peu différents de l’âge adulte.
1) La Modification des rôles sociaux

Le statut social des Personnes Agées est profondément marqué dans nos société par les contraintes du travail et de la retraite, ainsi le sujet âgé est brutalement privé de ce statut et des satisfactions qui en découlent.

Le retraité doit avoir un comportement passif, la dépendance étant une condition inéluctable de la vieillesse et le recours aux Instituts une réponse adaptée à l’incapacité due aux maladies psychologiques et atteintes intellectuelles.

L’inactivité est une difficulté principale de la retraite, l’absence de loisirs peut aussi s’expliquer par les problèmes financiers et de santé.

Le maintien d’une activité assure à la personne âgée une image positive d’elle-même.
2) Les Modifications du caractère et de la personnalité

L’âge ne modifie pas les traits de caractère, c’est la personne qui avançant dans l’âge tolère de mieux en mieux certains aspects de sa personnalité.
III) Atelier Mémoire
a) MCT

2 expériences ont été faites par CRAIK et EYSENCK, lors de la comparaison entre les résultats chez les sujets jeunes et ceux chez les sujets âgés, ils ont mis en évidence la nette supériorité chez les sujets jeunes.

La MCT est la première à vieillir.
b) MLT

Lors d’une comparaison entre la mémoire explicite et implicite, on a mis en évidence que les jeunes été plus performants en mémoire explicite que les âgés, alors que pour la mémoire implicite les résultants étaient équivalents.

De plus, en fonction du niveau intellectuel l’écart entre les deux groupes sera plus ou moins important.

Chez la personne âgée il y a donc diminution de l’efficacité de la Mémoire à court terme, alors que la mémoire procédurale reste, elle, inchangée.


Le vieillissement de l’appareil locomoteur
I) Introduction

Gérontologie Etude globale des PA, c’est la pyramide des âges.


Gériatrie Spécialité médicale qui s’occupe des personnes âgées

facteurs dans le vieillissement

Facteurs environnementaux


Hygiène de vie (alimentation équilibrée, tabac, alcool, soleil…)

Facteurs génétiques



Le vieillissement de l’appareil cardio-vasculaire

Athérome : dépôt graisseux sur la paroi d’une artère.
Sites privilégiés : -coronaires (angor  infarctus)

-carotides

-artères rénales (insuffisance rénale)

-artères des membres inférieurs
Le vieillissement de l’appareil digestif
3 des PA ont une denture saine/ appareil dentaire

Nourriture primordiale = soins dentaires indispensables

Risque de fausse route !!

DONNER LA NOURITURE: en petite quantité

attendre qu’elle déglutisse

Œsophage

perte de la continence du sphincter =Reflux Gastro-Œsophagien

Duodénum

risque de calculs ou lithiases biliaires (petits cristaux liquides formés)
PA : mange peu et boit peu

= selles dures et petites, bouchon de matière dure et sèche qui s’accumule ; fécalome. (peut être à l’origine d’une fausse diarrhée, glaire sanglante)

Effets secondaires du fécalome sur la vessie : globe vésical(vessie distendue, accumulation et rétention d’urines), miction par regorgement (entraînant une incontinence urinaire).
Le vieillissement de l’appareil neurologique
Peut-être Neurodégénérative = Dégénérescence des neurones

*DTA : Démence type Alzheimer

Tous les traitements validés sont des traitements qui ralentissent les symptômes, le profil évolutif n’est pas changé, car il y a une atrophie cérébrale irréversible.

*Les Démences vasculaires

*La maladie de Parkinson

faciès figé, difficultés pour manger

*La chorée d’Huntington

maladie dégénérative héréditaire

*La Maladie à corps de Lewy

à l'origine de la destruction d'un certain nombre de neurones de façon progressive intermédiaire entre la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer.

*La paralysie des cordes vocales
II) Le vieillissement de l’appareil locomoteur
Os+ muscles+articulations
a) La structure osseuse

lamelles de nature protéique (fibre de collagène) et de nature minérale (phosphore, calcium).

2 types d’os cortical et spongieux
b)Le remodelage osseux

résorption <ostéoclastes

construction <ostéoblastes
c)Facteurs régulateurs au vieillissement osseux
La PTH, parathormone stimule le remodelage osseux (ostéoclastes), elle vide l’os du Ca qui part dans le sang.

Les hormones sexuelles ont un rôle inhibiteur sur la résorption, et stimule la construction.

Effet protecteur sur l’ostéoporose.
Vitamine D, favorisant l’absorption du Ca au niveau intestinal, et donc la construction

Calcitonine, supprime l’activité des ostéoclastes

Contraintes physiques, empêchant la résorption et favorisent la construction.
d) Evolution avec l’âge
*os cortical

jusqu’à 40 ans ceux des femmes sont plus épais que les hommes, puis inversion.

*os spongieux

à partir de 50 ans perte de 40 chez la femme et 25 chez les hommes

*remodelage osseux

reste constant mais les ostéoclastes travaillent + d’où une synthèse osseuse moindre.
III) Le vieillissement articulaire
*Cartilage sénescent : vieilli/ altéré, favorise le glissement entre les surfaces musculaires.
*Cartilage arthrosique (malade)

perte de substances cartilagineuse- X des fissures

physiopathologie

mécanique (excès pondéral, microtraumatismes répétés

sénescence (arthrose favorisé par dépopulation chondrocytaires)

génétique

hormonal (femme plus atteinte que l’hommeIV) Modification des autres tissus
a) La membrane synoviale

enflammée elle libère des substances qui détruisent le cartilage
b) La capsule articulaire

phénomène fibrosique accru entraînant un raidissement articulaire V) L’ostéoporose

Ostéopathie raréfiante telle que l’os ne peut plus assurer sa fonction mécanique de soutien
C’est une modification physiologique (tout le monde en a), considérée comme une maladie multifactorielle : la fragilité accrue du squelette  prédispose aux fractures
a) Histologiquement

réduction de la masse osseuse (minérale et matricielle)
b)principaux déterminants

ménopause et vieillissement
c) Thérapeutiques et prévention
*Contrôle du régime alimentaire (Ca et Vit D en apport suffisant)

*Programmes d’exercices physiques (intenses mais de courte durée)

*Œstrogénothérapie substitutive

*La Calcitonine (forme injectable ; supprime l’activité ostéoclastique, effet analgésique ()

*Les Biphosponates (effets puissants contre la résorption osseuse, amélioration de la densité osseuse)

3 médicaments contre la résorption osseuse
VI) Le Vieillissement musculaire
A partir de 30 ans, la masse musculaire diminue de 10 par décennie, entraînant une sarcopénie ou fonte musculaire

Diminution de la force/puissance et de la capacité à marcher : risque de chutes

déshydratation des tendons/ligaments et augmentation de la raideur (déchirure musculaire et arrachement osseux.)

Déshydratation
Définition

Déficit du volume liquidien par déséquilibre du bilan hydrosodé. Ce déséquilibre provient d’une déshydratation extracellulaire et/ou intracellulaire (=où seule l’eau est en perte)
Chez la PA, causes multiples :
*Adipsie : Diminution de la sensation de soif

*Problème de mobilité physique (patient alité)

*Incontinence (peur de se souiller)

*Augmentation trop importante des pertes

(diarrhée, vomissements, hyperthermie, polypnée, brûlure grave, diabète, diurétique…)

*Carences des apports lipidiens

(adipsie, anorexie, dépression, régime sans sel, démence, troubles de la déglutition…)
Signes Cliniques
*Sécheresse (peau et langue rôtie, noire= candidose)

*Persistance du pli cutané

*Enfoncement des yeux dans leur orbite

*Urines concentrées

*Polypnée

*Constipation

*Hyperthermie, Tachycardie, Hypotension

*Ralentissement psychique, somnolence, fatigue ou agitation

*Perte de poids

*Sensation de soif
Conséquences
*Aggravation de la sensation de soif

*Risque d’anurie

*Augmentation de l’urémie

*Atteinte de la peau (escarres)

*Phlébite, infection pulmonaire et urinaire

*Malaise

*Complications neuroleptiques
Traitement
Rôle préventif de l’IDE (sensibiliser la PA à boire, surveiller les apports liquidiens journaliers et l’état de santé –poids, bilan ionique, sécheresse…)

Curatif : voie orale, sonde gastrique (eau, nutriments), perfusion sous-cutanée, perfusion intra veineuse…
(cf. polycop « pose d’une perfusion sous-cutanée »)

Le syndrome d’immobilité
Définition

Ensemble de symptômes physiques, psychiques, et métaboliques résultant de la décompensation de l’équilibre précaire de la personne âgée, par le seul fait de l’interruption ou de la diminution des activités quotidiennes habituelles.
Etiologie
*Vieillissement physiologique des organes

*Polypathologies (+ de 3)

*Diminution des capacités d’adaptation et de récupération

*Syndrome dépressif

*Médicaments sédatifs

*Hospitalisation prolongée
Modifications physio-pathologiques
*Diminution du débit cardiaque

*Fonte musculaire

*Amaigrissement

*Anémie

*Diminution des défenses immunitaires
Complications
 Risque de détérioration des fonctions organiques

 Escarre du décubitus

 Constipation

 Stase de sécrétion pulmonaire

 Thrombose

 Infections des voies urinaires

 Perte des forces / Hypotension

 Désorientation et perte des repères
Plus vite le pronostic est prononcé plus le patient aura des chances de s’en remettre, s’il n’y a pas de prise en charge  grabataire.

Syndrome de Glissement
Définition

Détérioration rapide de l’état général, déclenchée par une affection aiguë médicale, chirurgicale, ou psychique, pouvant évoluer vers la mort, en l’absence de prise en charge thérapeutique.
Refus de s’alimenter, du soin, et de communiquer.
Facteurs déclenchant
*Isolement social

*Placement en Institut

*Deuil

*Conflits

*Intervention

*Choc psychique
Signes

Affaiblissement généralisé et/ou évolutif

Anorexie franche

Déshydratation, adipsie, météorisme intestinal

Baisse de la Tension Artérielle

Syndrome dépressif

Absence de communication
Traitement
*médical

*psychique

*nutritionnel

*kinésithérapique
voire sismothérapie : électrochocs qui font perdre une partie de la mémoire.
Rôle de l’IDE
Patient : surveillance des appareillages, des fonctions vitales, des bilans ; nursing,

prévention des complications du décubitus, écoute attentive
Entourage : savoir écouter et entourer leur souffrance, rassurer la prise en charge…

Dénutrition
Le vieillissement physiologique

*Cavité buccale :perte de la structure osseuse, glandes atrophiées, absence d’hygiène

*Œsophage : reflux

*Estomac : rétrécissement

*Intestin :constipation
Rôle Infirmier

Surveillance de l’équilibre et de l’hygiène alimentaire

Evaluation de l’état nutritionnel (IMC et MNA)

Prévenir et Traiter la malnutrition
Recommandations diététiques

Tenir compte des recommandations du PNNS

Ressources du patients

Position prandiale confortable

Respect de l’ordre des plats

Respect des habitudes et tradition


  1   2

similaire:

Atelier Mémoire iconJ’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus… …*
«La mémoire est nécessaire à toutes les opérations de l’esprit» déclarait Pascal. Les Anciens déjà, reconnaissaient ses valeurs;...

Atelier Mémoire iconReunion de sensibilisation sur la gymmemoire, à roaillan
«Gymmémoire®» vous allez activer votre mémoire au travers d’exercices corporels et sensoriels. La séance de gymnastique volontaire...

Atelier Mémoire iconAtelier familial de danses Trad et initiation aux danses médiévales...
«Quand j’avais 12 ans» avec les 6° puis 5° occitan du collège de Pellegrue (sur deux années scolaires) et M. Pierre : travail sur...

Atelier Mémoire iconL’Atelier, 1855

Atelier Mémoire iconAtelier bricolage

Atelier Mémoire iconAtelier promenade le projet

Atelier Mémoire iconAtelier equilibre le projet

Atelier Mémoire iconAtelier 1 Entreprendre autrement 1

Atelier Mémoire iconAtelier : acupuncture et perinee

Atelier Mémoire iconAtelier a : Rouler en avant








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com