Cours d’histoire des idees politiques avant 1789








télécharger 497.06 Kb.
titreCours d’histoire des idees politiques avant 1789
page10/10
date de publication17.05.2017
taille497.06 Kb.
typeCours
p.21-bal.com > droit > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

L’encyclopédie.
C’est une grande entreprise 1751 1765.

Elle se veut la synthèse de tous les savoirs de l’époque.

Les articles sont rédigés d’une manière prudente

En matière religieuse les articles sont modérés ainsi l’article christianisme est très orthodoxe. Ils prônent une monarchie tempérée dans l’article « multitude » le peuple est considérer comme un frein aux lumières. La « citoyenneté est toujours liée a la propriété.

L’encyclopédie est très anglophile éloge du système anglais.

Diderot dans l’article « souveraineté » explique que la souveraineté ne peut être donnée que sous le consentement de ceux qui y sont soumis avec une constitution.
La théorie politique



Les nombreux articles relatifs à la société humaine («Agriculture», «Autorité politique», «Corruption», «Droit naturel», «Egalité naturelle», «Nation», «Oppresseurs», «Peuple», «Représentants», «Théocratie», «Tolérance», «Tyran»...) décrivent les hommes comme des êtres dotés d'une sociabilité naturelle.

A cette première notion clé du politique s'ajoute celle d'intérêt général, qui repose sur l'idée que le genre humain constitue une seule et même société: cette société générale est naturellement produite par les besoins et les sensations qui unissent les hommes et créent entre eux des relations d'utilité réciproque.
L'état de nature



La recherche du bien et du bonheur est à l'origine de tous les actes humains, et si un homme agit mal, c'est qu'il ne sait pas choisir les moyens adéquats pour les obtenir. Comme le souligne l'article «Socratique», signé par Diderot: «C'est l'esprit qui nous conduit mal: nous ne sommes criminels que parce que nous jugeons mal; et c'est la raison, et non la nature qui nous trompe.»

Avant de se réunir en société, les hommes vivent dans l'état de nature, que l'Encyclopédie présente tantôt comme une hypothèse théorique, tantôt comme un fait historique.
Adhérant à la pensée de Grotius, les encyclopédistes affirment qu'en l'absence de lois sociales et d'une véritable jurisprudence c'est le droit naturel qui règne «dans les actions sociales des peuples sauvages et barbares et dans les conventions tacites du genre humain entre eux».
Le pacte de soumission - le contrat par lequel les hommes s'engagent à obéir à la volonté d'un souverain afin de mettre fin à la guerre de tous contre tous - confère au prince une autorité sur la nation (article «Hobbisme»), cependant «aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander aux autres» (article «Autorité politique»).
L'égalité et l'ordre établi

Contrairement à Locke, l'Encyclopédie n'accorde pas le droit d'insurrection au citoyenDans les temps de troubles, le citoyen s'attachera au parti qui est pour le système établi», déclare l'article «Citoyen») et reste en deçà de la position lockienne quant à l'étendue des droits réservés au peuple.
Elle n'adopte pas non plus la conception rousseauiste de l'égalité.
En effet, si l'égalité naturelle est affirmée avec force par le chevalier de Jaucourt dans l'article du même nom, l'égalité politique, elle, est clairement rejetée comme une dangereuse utopie, qui ne tient pas compte de la nécessité de maintenir «des conditions différentes, des grades, des honneurs, des distinctions, des prérogatives, des subordinations, qui doivent régner dans tous les gouvernements».

En vertu d'un vaste plan de réforme, qui constitue la véritable originalité de l'Encyclopédie en matière politique, les philosophes seraient appelés à éclairer le peuple sur ses droits et à fonder la prospérité et la liberté du progrès des arts et de l'industrie.
Comme le souligne l'article «Homme (politique)», la liberté est la condition indispensable du progrès économique: «On aura des hommes industrieux s'ils sont libres


.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconHistoire des idées politiques (rappel historique)

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconDe l’esprit des constitutions politiques et de son influence sur la législation
«Toute loi a dans le passé un motif, une cause déterminante. Rechercher ce motif, cette cause et les mettre en lumière, c’est découvrir...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconMédias et opinion publique dans les grandes crises politiques depuis l'affaire Dreyfus
«actualité» et la consommation de «nouvelles» ou de «faits divers» qui émancipent les conversations ordinaires de l'histoire et de...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconLot n° 81 decremps (Henri). La Magie blanche dévoilée ou explication...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconElectronic Shadow : habiter l’image
«y compris d’idées non réalisables puis nous allons le plus loin possible dans la réalisation jusqu’à arriver à l’impossibilité et...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconCours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconAma est une ong de défense des droits du peuple amazigh
Démocratie Autonomie Amazigh peut se faire à travers un diagnostic général sur la base de l'histoire du Maroc avant d’expliquer cette...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconA travers les échanges de cette année, huit thèmes de travail reviennent...
«plus vite» dans les cours au lp qu’à la segpa. Quelques matières mettent plus particulièrement les «anciens segpa» en difficulté,...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconIn-Terre-Activité
«histoire dont vous êtes le héros» à réaliser oralement en classe avec les élèves. Lire l’histoire à voix haute et solliciter l’avis...

Cours d’histoire des idees politiques avant 1789 iconCours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19:...
«successeur» (sous-entendu du Prophète), terme dérivé du verbe khalafa (xalafa, خَلَفَ) signifiant «succéder»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com