Sommaire








titreSommaire
page8/11
date de publication14.04.2017
taille228 Kb.
typeBibliographie
p.21-bal.com > droit > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

Avantages et inconvénients des QCM

4-1) Avantages :


Les points forts des QCM sont :

  • l’objectivité totale de la correction et la fiabilité.

  • La possibilité de poser un grand nombre de questions et d’évaluer les étudiants sur la totalité du programme.

  • La possibilité d’explorer différentes capacités chez les étudiants : mémorisation, compréhension, synthèse intellectuelle notamment avec les QCM comportant une vignette clinique.

  • La possibilité d’automatiser totalement l’ensemble des procédures de correction et de gestion avec les exploitations statistiques, ce qui constitue un gain de temps.

  • Les QCM, grâce entre autres à l’introduction des TIC, est envisagé comme outil d’apprentissage et d’auto-évaluation intégré à une séquence pédagogique et non plus exclusivement comme outil d’évaluation. Un des atouts majeurs de l’introduction des TIC concerne le traitement de l’erreur et la rétroaction immédiate que l’apprenant peut recevoir, ce qui constitue un élément formateur.

4-2) Inconvénients


  • Le principal problème posé par les QCM réside dans leur rédaction et leur mauvaise construction. Il est en effet difficile de rédiger des QCM sans ambiguïté, comportant toutes les données nécessaires, avec des leurres plausibles.

  • Un écueil fréquent des QCM consiste à poser des questions qui ne portent que sur des points de détails. Ceci conduit à un risque de parcellisation des connaissances sollicitant majoritairement la capacité de mémorisation de l’apprenant et la simple restitution de connaissances.

  • Lorsque l’évaluation repose exclusivement sur des QCM, l’apprentissage des étudiants est superficiel.

  • L’exercice est artificiel, l'offre d'un choix de réponses ne fait pas appel à la réflexion spontanée. Il n’y a pas de génération de réponse, mais le choix entre plusieurs propositions. Le raisonnement est « à rebours ».

  • Les QCM contribuent à « simplifier la vision du monde » des étudiants entrainant ainsi la contraction de leur champ cognitif (Leclercq 1986).

  • La proposition de solutions erronées aux étudiants fait craindre que des erreurs ne se fixent dans la mémoire des apprenants (Leclercq 1986).

  • Les QCM ne mesurent pas les compétences telles que l’expression spontanée, l’aptitude à rédiger, l’habileté, et même la reproduction de mémoire sans support.

  • Leur principal défaut résiderait dans leur utilisation extensive, voire exclusive.

  • Un autre inconvénient réside dans l’apprentissage à l’aide de QCM.


Les QCM constituent malgré tout une excellente modalité d’évaluation quand il y a respect des critères docimologiques. C’est une méthode qui convient particulièrement aux grands nombres d’étudiants. Toutefois, il faut prôner la complémentarité avec d’autres outils d’évaluation pour une « formation harmonieuse ».

  1. Correction – Barèmes


  • La correction des QCM est binaire : 1 si la réponse obtenue est la réponse attendue, 0 dans le cas contraire.

  • Une épreuve d’une heure doit comporter 50 QCM. Il faut compter une minute par question sans vignette clinique ou vignette clinique courte et une minute et demi à deux minutes par question avec vignette clinique longue. Il appartiendra à l’enseignant de calculer le temps que mettra l’étudiant pour répondre à la question, en sachant qu’un étudiant met deux fois plus de temps que l’enseignant à répondre aux questions. On peut estimer également le temps ou le nombre de questions en réalisant un pré-test auprès d’un groupe d’étudiants.

  • Le barème de correction des QCM utilisé à la FMPC est reporté sur l’annexe 2.

Le score est transformé en note sur 20 selon le barème joint en annexe. La barre est fixée par l’institution pour laquelle elle est un moyen de maintenir le niveau. Dans certaines universités, il est exigé 80% de réponses exactes pour l’admissibilité. La barre de 60 %, adoptée à la FMPC, est acceptable et plus proche de nos réalités.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com