Sommaire








titreSommaire
page2/11
date de publication14.04.2017
taille228 Kb.
typeBibliographie
p.21-bal.com > droit > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

Elaboration de QCM

  1. Exigences générales


La qualité des questions est un déterminant clé de la validité et de la fiabilité d’un examen.

Elle influence aussi la perception qu’ont les candidats de l’examen.

Une question contribue à la validité d’un examen quand :

  1. le thème de la question correspond aux exigences futures

  2. le niveau d’exigence est adéquat

  3. elle se focalise sur un concept important et non pas sur des points de détail


Le critère de fidélité est respecté quand :


  1. sa difficulté est adaptée au groupe cible

  2. la question est formulée de façon simple et claire

  3. elle ne contient pas d’indices suggérant la bonne solution



  1. Recommandations lors de la rédaction

2-1) La vignette clinique



La description d’un contexte ou d’un problème est appelée une vignette clinique.

Elle doit contenir toute l’information nécessaire pour répondre à la question. Elle doit être formulée de façon simple et claire. Elle doit être de préférence positive et ne doit pas contenir d’éléments superflus. Le fait de présenter une situation clinique demande au candidat de se servir de ces renseignements pour répondre à la question. Cette approche insiste sur l’application du savoir médical et rend la question plus pertinente sur le plan clinique.

L’énoncé présente une seule notion soumise à la réflexion de l’étudiant. Il faut éviter les termes absolus comme toujours, jamais…et les jugements de valeur (le meilleur…)

2-2) La question



Son rôle est de première importance. Elle doit être bien formulée et doit être de préférence positive. Elle doit être formée d’une phrase entière et se terminer par un point d’interrogation. On devrait pouvoir répondre à la question avant de lire les compléments.

Le mode interrogatif :

  • Correspond à un stimulus direct qui entraine une réponse.

  • Est plus facile à construire parce qu’il permet d’être plus précis

  • Entraine moins de sources d’erreur

  • Donne moins d’indices pour la bonne réponse ou pour le rejet de mauvaises réponses

Exemples d’instructions bien formulées:

• Quel est le diagnostic le plus probable?

• Quelle est l’étiologie la plus probable?

• Quelle est la prise en charge la plus appropriée?

• Quelle est l’intervention thérapeutique la mieux indiquée?

2-3) Les propositions



- Elles doivent être au nombre de cinq.

- Elles doivent être aussi courtes que possible et ne devraient pas comporter de verbe : un mot ou une phrase très brève.

Aucune donnée additionnelle ne doit figurer dans les propositions.

- Elles ne doivent contenir qu’une seule notion à la fois.

- Elles doivent être indépendantes entre elles et ne pas s’exclure.

- Elles doivent être homogènes dans leur contenu, dans leur format et leur structure grammaticale : on explore le même domaine (liste de diagnostics, de médicaments, de localisations anatomiques…)

- Elles doivent avoir la même forme grammaticale.

- Elles doivent être classées suivant un ordre logique (du bénin au plus grave, du plus petit au plus grand…) ou par ordre alphabétique si aucune logique interne n’existe.

- S’il s’agit d’expressions numériques, il faut également être homogène : intervalles ou pourcentages, dans un ordre croissant.

- Il est préférable de ne pas répéter un même mot dans les choix de réponses. Dans ces cas, on l’intègre à l’énoncé. Il est à noter, que pour ces cas, le mode affirmatif est plus approprié que le mode interrogatif.

- Les leurres doivent être plausibles. Ils peuvent être des idées fausses communément véhiculées et ou être des erreurs fréquentes, déjà mentionnées par les étudiants dans des examens antérieurs, en particuliers des QROC.
En ce qui concerne la ponctuation, pour le mode interrogatif, chaque proposition commence par une majuscule et se termine par un point. Alors que pour le mode affirmatif, chaque proposition commencera par une minuscule et se termine par une virgule, seule la dernière proposition se termine par un point.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com