Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique








télécharger 0.92 Mb.
titreRole de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique
page9/51
date de publication29.03.2017
taille0.92 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   51

14. /L’ergothérapie



L’ergothérapie ne consiste pas en une rééducation* mais plutôt en une réadaptation palliative de l’environnement et en un accompagnement des proches.

En phase de début, l’hygiène de vie à enseigner au patient répond aux principes de l’économie neuromusculaire afin de préserver les capacités musculaires du patient (exemple : éviter les ports de charge donc utiliser des sacs à dos, intégrer des temps de pause dans les activités etc.).

Il n’est pas facile de prodiguer ces conseils car les patients veulent souvent s’activer pour se prouver que la maladie ne les atteint pas et qu’ils vont se battre contre elle. Le but n’est pas, bien entendu, de les amener à tout arrêter mais à procéder différemment. La « façon » d’amener ces principes d’économie neuromusculaire est de valoriser les points positifs. L’ergothérapeute intervient donc dans ce contexte, afin de proposer une meilleure adaptation du quotidien au handicap.

Les aides pouvant être apportées sont (liste non exhaustive) :

  • Canne, déambulateur

  • Releveur de pieds (sur moulage si possible)

  • Orthèses* de repos ou dynamiques pour les mains et/ou les pieds afin d’éviter les mauvaises positions

  • Collier cervical (pas trop rigide, à changer régulièrement car tendance à s’affaisser)

  • Fauteuil roulant : il permet de maintenir une certaine autonomie. A proposer assez tôt pour une habituation de la part du patient.


L’ergothérapeute peut aussi proposer une adaptation du logement : plans inclinés, monte escalier, extension de logement etc. Certains adaptent leur véhicule et, dans des cas plus rares, on adapte le poste de travail.

Enfin, le rôle de l’ergothérapeute est d’adapter les loisirs du patient : handisport, accès aux transports, aux vacances etc.

Généralement, il essaye de se déplacer à domicile où il peut, progressivement, cheminer avec le patient et la famille pour de nouveaux aménagements.

Il tient évidemment compte des contingences financières et travaille donc en partenariat avec le service social.

Tous ces aménagements sont à apporter avec diplomatie, délicatesse et psychologie. En effet, la spécificité de l’ergothérapie est « d’amener du concret » d’où la symbolique du handicap qui entre au domicile, ce qui est parfois difficile à accepter pour le patient.
A la phase de milieu, c’est-à-dire quand le patient devient paraplégique, ce qui prime est son confort. En anglais, on parle de « total pain » : douleurs physique, psychologique, sociale/familiale et spirituelle (religion, questions existentielles) contre lesquelles les différents professionnels de la santé vont essayer de lutter, selon leur spécificité.

Quand la paraplégie apparaît, l’ergothérapeute commence à prodiguer des conseils quant à l’acquisition d’un fauteuil roulant : il profite d’une parole du patient (« il y a la communion de mon neveu dimanche prochain, mais je ne pourrais pas y aller, je chute trop souvent ») pour profiter de l’occasion et proposer d’abord un fauteuil en location « juste pour le week-end » en sachant pertinemment qu’il ne s’en séparera plus. Il valorise donc ce point positif ; son rôle est également d’anticiper. Cependant, il existe trois temporalités :

  • Celle du patient et de l’épouse (travail de deuil)

  • Temps de l’ergothérapeute

  • Temps administratif

L’ergothérapeute connaît malheureusement l’évolution et les réadaptations futures qu’il faudra mettre en place, mais il faut le temps au patient et à l’entourage de faire le deuil des capacités perdues et enfin, quand les demandes sont faites, l’administration est parfois tellement longue que, quand il a l’accord pour l’aménagement prévu, le patient est déjà passé à un stade supérieur de l’évolution de sa maladie.

D’où la question éthique qui se pose : « Est-il vraiment intéressant d’installer tel ou tel matériel alors qu’une évolution sera perceptible quelque temps après et qu’il faudra investir autre chose ? ». Il est essentiel alors d’instaurer une véritable coordination et une réflexion en équipe.

Au stade palliatif*, c’est une fois de plus le confort du patient qui prime avec la lutte contre la douleur physique. L’ergothérapeute essaie de trouver les supports adéquats pour le malade qui est désormais continuellement alité : il prend le temps de trouver le matelas qui lui sera le plus confortable possible, les coussins de positionnement au lit et les coussins anti-escarres*. L’installation du patient dans cette dernière phase de la maladie peut prendre un temps considérable pour un minimum de confort.

En dernier point, nous aborderons les moyens de communication mis en place quand la communication orale n’est plus possible ou très difficile. Il s’agit ici d’un travail en partenariat entre l’ergothérapeute et l’orthophoniste. Nous en reparlerons plus précisément dans le chapitre « langage et communication ».

L’ergothérapeute est un acteur essentiel dans l’accompagnement d’une pathologie telle que la SLA. Il privilégie l’écoute du patient dans ses difficultés quotidiennes afin de lui offrir un confort de vie le meilleur possible.

1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   51

similaire:

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconPrise en charge thérapeutique des troubles cognitifs dans la Sclérose...

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconDispositions spécifiques au Certificat de Capacité d’Orthophoniste

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconLa reconnaissance : le role du management dans les relations au travail

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconChapitre V : le rôle de l’État dans la vie economique et sociale

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconLe service de Médecine Physique et Réadaptation du chu de Caen recherche...

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconLa perte de la masse et de la force musculaire a un rôle majeur dans...
«sarcopénie» fut employé pour la première fois en 1989 par Irwin Rosenberg (1) pour définir la diminution de la masse du muscle squelettique...

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconRésumé : a partir de différents documents, IL s’agit de comprendre...
«naturels» et montre le rôle essentiel de l’ion bicarbonate dans le sang. IL existe cependant d’autres tampons dans le sang et cette...

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconLa mondialisation à un rôle dans l’alimentation assez importante
«savoir-faire culinaire locaux». Par exemple, l’Italie, spécialiste des pâtes, la France spécialiste de vins, de fromages. L’Espagne...

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconLe capital marque : en quoi la catégorie de produit influence-t-elle...

Role de l’orthophoniste dans la sclerose laterale amyotrophique iconExercice 1 : Le rôle du concentrateur et de la carte réseau
«décisions» prises par les différents matériels. IL est préférable d’utiliser ce mode dans un second temps et de montrer d’abord...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com