Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted








télécharger 84.36 Kb.
titreRésumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted
date de publication27.03.2017
taille84.36 Kb.
typeRésumé
p.21-bal.com > droit > Résumé
Résumé: acides et bases en solutions aqueuses
Définitions de Bronsted:
Un acide est une espèce chimique susceptible de céder un proton H+, appelé aussi ion hydrogène.

Une base est une espèce chimique susceptible de capter un proton H+.

Un acide et sa base conjugués constituent un couple acide/base noté AH / Aou BH+ / B



On peut associer à un couple acide/base une demi-équation chimique : AH / A AH A+ H+







BH+/ B BH+ B + H+

Une réaction acido-basique correspond à un transfert de proton H+

entre l’acide AH d’un couple et la base B d’un autre couple : AH + B A + BH+
Exemples :

Tous les acides carboxyliques sont des acides faibles  acide éthanoïque CH3CO2H(aq) / CH3CO2(aq)

Toutes les amines sont de bases faibles  méthylamine = base du couple CH3NH3+(aq) / CH3NH2(aq)
Réaction entre l’acide éthanoïque et la méthylamine : CH3CO2H(aq) + CH3NH2(aq) CH3CO2(aq) + CH3NH3+(aq)




Notion de pH:



autoprotolyse de l’eau : 2H2O(l) HO(aq) + H3O+(aq) Ke = [H3O+(aq)] x [HO(aq)] = 1,0.10–14




pH = – log[H3O+] [H3O+] = 10–pH avec [H3O+] en mol.L–1 et pH sans unité si [H3O+] le pH

Incertitude de mesure: Un pHmètre étalonné donne une mesure de pH à 0,1 unité près.

L
acide si [H3O+]  [HO]  pH < 7,0

neutre si [H3O+] = [HO]  pH = 7,0

basique si [H3O+]  [HO] pH > 7,0
orsqu’on calcule la concentration d’une espèce chimique à partir d’une mesure de pH, il faut donc se limiter à deux chiffres significatifs.
On peut classer les solutions aqueuses en 3 catégories:
Réaction totale ou équilibre chimique ?
Une réaction est totale si, en fin de réaction, le réactif limitant a totalement disparu.
Une réaction est réversible (ou limitée) si, dans l'état final (qui est atteint lorsque les quantités de réactifs n'évoluent plus), les réactifs et les produits sont présents simultanément.

On a alors atteint un état d'équilibre pour lequel les 2 réactions directe et inverse se font simultanément.
C'est un équilibre dynamique car les réactifs ne s'arrêtent pas de réagir selon la réaction directe mais ils se reforment en permanence par la réaction inverse .
L’avancement final xf = xeq est toujours inférieur ou égal à la valeur xmax qui serait atteinte si la réaction était totale.

taux d'avancement de la réaction à l'équilibre =1 réaction totale <1 réaction réversible

Exercice : Une solution aqueuse d’acide éthanoïque de concentration C0 = 1,0.10–2 mol.L–1 a un pH = 2,9.

Montrer que l’acide éthanoïque est un acide faible il réagit avec l’eau de façon réversible (ou limitée).

On pourra faire un tableau d'avancement en raisonnant sur un volume de solution V=100mL.
n0(CH3CO2H) = C0 x V = 1,0.10–2 x 0,100 = 1,0.10–3 mol



CH3CO2H(aq) + H2O(l) CH3CO2(aq) + H3O+(aq)

état initial x=0 1,0.10–3 solvant 0 0

état intermédiaire x 1,0.10–3–x / x x

état final xf = 1,3.10–4 8,7.10–4 / 1,3.10–4 1,3.10–4
La mesure de pH a permis de déterminer xf = n(H3O+) = V x 10–pH = 0,100 x 10–2,9 = 1,3.10–4 mol

Si la réaction avait été totale, l’avancement aurait atteint la valeur xmax = 1,0.10–3 mol

On en déduit = xf / xmax = 1,3.10–4 / 1,0.10–3= 0,13 soit 13% des molécules qui se sont ionisées.
A
Or on a mesuré pH = 2,9 donc la réaction est réversible.


1
utre méthode
 : Si la réaction était totale, on aurait [H3O+] = C0 = 1,0.10–2 mol.L–1  pH = – log[H3O+]= 2,0


Acides forts:
C

ertains acides tels HCl (acide chlorhydrique), HNO3 (acide nitrique), H2SO4 (acide sulfurique) sont qualifiés de forts: ils réagissent totalement avec l’eau donc eq = 1 et le pKA ne peut être défini.

Un acide fort ne peut pas exister dans l'eau car il est plus fort que H3O+(aq).
Leur base conjuguée est un ion indifférent ( Cl, NO3, SO42–) dont les propriétés basiques ne peuvent être mises en évidence dans l’eau (ils ne réagissent pas avec l’eau).
Solution aqueuse d'un acide fort de concentration CA : [H3O+(aq)] = CA pH = –log CA
Bases fortes:
L’hydroxyde de sodium NaOH(s) ou l’hydroxyde de potassium KOH(s) sont des solides cristallins ioniques très solubles dans l’eau, dont la dissolution conduit à la séparation des ions basiques HO(aq) et des ions spectateurs K+(aq) ou Na+(aq) . On a l'habitude de dire que ce sont des bases fortes, mais en réalité c'est leur dissolution dans l'eau qui leur fait libérer la base la plus forte qui puisse exister dans l'eau: l'ion HO(aq).
Solution aqueuse d'une base forte de concentration CB : [HO(aq)] = CB pH = 14 + log CB
Exercice : Calculer le pH d’une solution aqueuse d’acide chlorhydrique de concentration 1,0.10–3mol.L–1. (3,0)

Même question pour une solution aqueuse d’hydroxyde de potassium de concentration 1,0.10–3mol.L–1. (11,0)
Couples acide/base faibles:

Soit un couple acide faible / base faible noté AH/A.

L'acide du couple réagit avec l'eau selon la réaction d'équation:
O

n peut montrer que les concentrations des espèces présentes en solution

ne sont pas indépendantes les unes des autres mais respectent la relation:
KA est une constante pour un couple donné, appelée constante d'acidité de ce couple.

La concentration de l’eau est arbitrairement remplacée par 1 dans l'expression de la constante d'acidité KA qui est une grandeur sans unité, bien que les concentrations s'expriment en mol.L–1 !




La relation (*) est équivalente à: pH = pKA + log avec

Exercice : Calculer, en utilisant les résultats de l’exo page 1, le KA et le pKA du couple CH3CO2H / CH3CO2
Force d'un acide (faible): Pour une même concentration en soluté apporté, un acide

faible AH est d'autant plus fort qu'il cède facilement un proton.
Donc l'équilibre chimique AH(aq) + H2O(l) A(aq) + H3O+(aq) est davantage

déplacé vers la droite  KA grand et pKA petit
Une base faible A est d'autant plus forte qu'elle capte facilement un proton.
On peut montrer que plus l'acide d'un couple est fort, plus sa base conjuguée est

faible. Le KA du couple est grand tandis que le pKA est petit.
L’acide le plus fort qui puisse exister dans l’eau est l’ion oxonium H3O+(aq).

La base la plus forte qui puisse exister dans l’eau est l’ion hydroxyde HO(aq).




Les solutions tampon sont des solutions dont le pH ne varie que très peu par dilution,

ou lorsqu'on ajoute des quantités modérées d'acide ou de base.

Elles sont constituées par un mélange en proportions voisines d'un acide faible AH(aq)

et de sa base conjuguée A(aq). Le pH obtenu est voisin du pKA du couple AH(aq) /A(aq)
Exercice : Comment préparer 100mL d’une solution tampon de pH = 9,2 ? même question pour un pH = 9,0 ?


  • Le couple NH4+ / NH3 qui a un pKA = 9,2 convient pour preparer ces 2 solutions tampon. On utilisera des solutions aqueuses de NH3 et de NH4Cl de mêmes concentrations, par exemple c = 1,0.10–2 mol.L–1.




  • On mélange 50mL de sol. aq. de NH3 et 50mL de sol. aq. de NH4Cl  100mL d’une sol. tampon de pH = 9,2.


[NH3(aq)]

[NH4+(aq)]

[NH3(aq)]

pH – pKA



  • p
    [NH4+(aq)]
    H = pKA + log avec pH =9,0 et pKA = 9,2  = 10 = 10–0,2 = 0,63.



En notant VA le volume de sol. aq. de NH4Cl, et VB le volume de sol. aq. de NH3 nécessaires, on peut écrire :

VB / VA = 0,63 et VB + VA = 100mL  VB = 0,63 x VA donc (0,63 x VA) + VA = 100mL  VA = 61mL et VB = 39mL.

2

Acides α-aminés: ils possèdent un groupe caractéristique carboxyle (contenant le C n°1)
et un groupe amine primaire sur le C voisin n°2 (noté α)
Ce sont des ampholytes  en solution aqueuse, ils existent essentiellement sous forme d'ions

dipolaires appelés "amphions" ou "zwitterions".


ampholyte = substance pouvant se comporter

à la fois comme un acide et une base.

L'adjectif associé est amphotère.


Les indicateurs colorés sont des acides faibles ou des bases faibles dont les formes acides InH et basique In conjuguées présentent des couleurs différentes en solution aqueuse.
Exemple: pour le bleu de bromothymol (BBT) la forme acide InH(aq) a une couleur jaune tandis que la forme basique In(aq) a une couleur bleue. Lorsque ces deux espèces sont présentes dans la même solution avec des concentrations voisines, le mélange de ces deux couleurs apparaît vert : on l’appelle la teinte sensible

Une espèce colorée impose sa couleur si elle est au moins 10 fois plus concentrée que l'autre.

Le pKA du couple InH/Inest voisin de 7 donc la zone de

virage est comprise entre pH=6 et pH=8 environ
Conditions de bonne utilisation d’un indicateur coloré lors d’un titrage acido-basique :

* sa zone de virage doit contenir le pH à l’équivalence

* il doit être utilisé en petite quantité (juste assez pour observer sa coloration) pour ne pas fausser le dosage.
Titrages acido-basiques
Un dosage a pour but de déterminer la conc. molaire d’une espèce chimique A présente dans une solution.
U
Ainsi pour la réaction a A + b B c C + d D on a à l’équivalence :

Les quantités de réactifs peuvent alors être considérées comme nulles.
n dosage par titrage de l’espèce A consiste à la faire réagir avec une espèce titrante B jusqu’à ce que ces deux réactifs aient été apportés en proportions stœchiométriques: on a alors atteint l’équivalence, et on change de réactif limitant.


Si on effectue le titrage d’une prise d’essai de volume VA d’une solution contenant l’espèce chimique A à la concentration inconnue CA , par une solution contenant l’espèce titrante B à la concentration CB connue.




A l’équivalence, le volume de solution titrante ajouté est VBeq qui vérifie la relation :
L
Elle doit présenter un caractère physique, appelé observable, qui varie au cours du titrage et qui présente une particularité notable à l’équivalence (titrage colorimétrique, conductimétrique, pH-métrique, …)

a réaction de titrage peut être considérée comme totale.




Exercice :

On prépare une solution S en introduisant un comprimé d’aspirine dans 100mL d’eau.

On dose ensuite un volume VA = 20,0 mL de cette solution S avec une solution aqueuse

d’hydroxyde de sodium de concentration molaire CB = 1,00102 moL.L-1

On obtient la courbe de variation

de pH ci-contre.
Quelle est la réaction support du titrage?

AH(aq) + HO(aq) A(aq) + H2O(aq)
Déterminer Vbeq :

L
dpH

dVb
a méthode des tangentes ou le max de la


courbe = f(Vb) conduit à Vbeq = 11,6mL
En déduire le nombre de mol d’aspirine,

noté AH, présent dans un comprimé.

On peut donc écrire : CaxVa = CbxVbeq
Ca = 1,00.10–2x 11,6.10–3 / 20,0.10–3 = 5,80.10–3 mol.L–1 soit n(AH) = CaxVa = 5,80.10–3x 20.10–3= 1,16.10–5mol

de AH dans la prise d’essai de volume VA = 20,0 mL. Donc pour la solution initiale 5x1,16.10–5= 5,80.10–5mol
L
Toutes les autres réactions acido-basiques sont totales, ou considérées comme totales (équilibre fortement déplacé vers la droite (sens direct).

3
es réactions entre un acide (ou une base) faible et l'eau, ainsi que l'autoprotolyse de l'eau, sont limitées



similaire:

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconUnité : Les solutions aqueuses : Travail Chapitre 2 : Les acides et les bases

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconSolutions aqueuses Introduction

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconAcides et bases faibles- reaction acide faible/base forte(et vice versa)

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconAcidité, ph et stoechiométrie I. Acides bases et sels
«ions aqueux». Ainsi le chlorure d'hydrogène (HCl) se dissout dans l'eau pour donner l'acide chlorhydrique

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconSolutions aqueuses Rappels : qu’est-ce qu’une solution aqueuse ?
«eau», on obtient une solution aqueuse de ce soluté, soit ici une solution aqueuse de permanganate de potassium

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconLes solutions aqueuses
«quantifier», les caracté- ristiques de la matière mais aussi de l'espace. Ainsi la longueur est une grandeur qui correspond à la...

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconLes pentoses (voir feuille) Acides ortho phosphorique Les constituants...

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconAvant-propos
«candides» ont proposé des définitions pour chacun de ces lexiques. En fin de stage, toutes ces définitions ont été fusionnées en...

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted icon[01]. Pour gérer les problèmes liés aux changements des besoins,...

Résumé: acides et bases en solutions aqueuses Définitions de Bronsted iconGénéralités : Définitions








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com