L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité (oms, 1946)»








télécharger 23.61 Kb.
titreL’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité (oms, 1946)»
date de publication26.03.2017
taille23.61 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
CM 5 Psycho L1 : Psychologie de la santé, bien être et santé psychologique liés à l’AP, addiction à l’AP


  1. Introduction et définitions

Qu'est-ce que la santé ???

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : « La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité (OMS, 1946) ». La pratique sportive, en agissant sur ces trois composantes, doit contribuer à son amélioration. Néanmoins, il existe pour le sportif, même amateur, un risque sanitaire en lien avec la recherche de la performance « à tout prix ».
Beaucoup de sciences humaines et sociales se sont intéressées à la santé. Par elles, la psychologie de la santé qui est née au Etats Unis en 1979 et s’est développé en Europe sous l’impulsion d’un hollandais Stan Maes à partir de 1986. Matarazzo (1984) la définit de manière très générale comme la compréhension de la santé et de la maladie à partir des savoirs psychologiques. Sarafino (1990) la définit comme « l’étude des facteurs et des processus psychologiques jouant un rôle dans l’apparition des maladies et pouvant accélérer ou ralentir leur évolution ». Cette discipline a 3 objectifs principaux :

  • la promotion des comportements et des styles de vie sains

  • la prévention et le traitement des maladies

  • la prise en charge des patients.

Nous allons nous intéresser à un aspect de ce domaine celui du BE et de l’Addiction à l’AP.

2. le bien être

2.1. Définition

Il est souvent employé le terme bien être dans les études sur la santé. Le bien être est décrit comme un plaisir ou un bonheur subjectif et la recherche de ces derniers est considérée comme le principe qui motive l’activité humaine (Laguardia & Ryan, 2000). Le bien être subjectif consiste à vivre beaucoup d’affects agréables, peu de désagréables et à ressentir une grande satisfaction dans sa vie personnelle. Selon Cowen (1994), il doit être défini par des composantes comportementales, psychologiques et physiologiques servant à décrire le bon fonctionnement et non seulement l’absence de pathologie.
2.2. lien AP santé psychologique et bien être
De nombreux travaux ont exploré les liens entre l’APS et la santé aussi bien physique que psychologique (santé mentale, souvent synonyme de bien être). Pour la santé physique, je vous renvoie à vos cours de sciences biologiques. Nous allons nous intéresser nous à la seule santé psychologique.

Les liens entre AP et santé sont si on peut dire bidirectionnels, soit l’AP est le reflet de la santé, de la bonne santé (les individus en bonne santé peuvent s’adonner à l’AP), elle est considérée comme un indice de l’état de santé, soit l’AP est considérée comme un facteur de lutte contre la maladie, elle devient préventive et/ou curative.

Une Activité Physique Adaptée prévient des maladies telles que : le diabète, l'obésité, les maladies coronariennes (Josefson, 2000).

Mais vous savez car vous êtes des sportifs que l’AP n’est pas toujours un facteur de santé, surtout quand elle est pratiquée à HN, de manière répétée, poussée, et finalement traumatisante pour l’organisme et le psychique (burnout sportif).

Effets physiques et/ou psychologiques néfastes du sport quand il est pratiqué de façon excessive (Haut Niveau).

Si on jette un rapide coup d’œil des bienfaits de l’AP, on note qu’elle a une influence sur l’anxiété (diminution), sur l’amélioration de la qualité de vie et du bien être, et principalement parce qu’elle renforce l’estime de soi (Delignières, 2001).

Un autre effet, lié directement au besoin d’appartenance de l’individu est le fait de lui permettre de vivre en groupe (santé sociale), d’interagir avec les autres, d’éviter l’isolement … Le sport est source de socialisation de l'individu.

Mais l’AP aurait un rôle plus général : elle permet de faire face, et de gérer la maladie quelle soit mentale ou physique.

1. Quels sont les effets psychologiques de la pratique sportive (Bien-Être mental) ?

- Réduction de l’anxiété ;

    • Réduction de la dépression (= anti-dépresseur) ;

    • Renforce l'estime de soi.

Qu'est-ce que l'estime de soi ? « l’expression d’approbation ou de désapprobation portée sur soi même. Elle indique dans quelle mesure l’individu se croit capable de, valable de, important de » (Coopersmith, 1984). Une estime de soi élevée est liée + au Bien-être et – au niveau d’anxiété.

2. Quels sont les effets sociaux de la pratique sportive ? (Bien-être Social) ?

Le sport moyen de lutte contre l’exclusion sociale, lieu de rencontre (socialisation secondaire), moyen d’inclusion au groupe, d’affirmation de soi … on pourrait dire les vertus sociales du sport, ou dans notre cadre, l’amélioration de la santé sociale de l’individu. La santé n’est plus définie comme l’absence de maladie, mais bien comme la somme de bien-être mental, bien-être physique et bien-être social.

3. Quels sont les effets physiques de la pratique sportive ? Bien-être Physique :

Le sport prévient des maladies telles que : le diabète, l'obésité, les maladies coronariennes (Josefson, 2000 ; Rippe, 1998).


  1. AP comme résultat néfaste pour la santé (exemple de l'addiction).

Le sport est un produit à consommer avec modération !!

Le sport peut avoir des répercussions négatives sur la santé (les blessures qui sont tant redoutées, traumatismes chroniques : tendinites, troubles de la croissance, troubles hormonaux, le surentraînement, l'épuisement sportif, etc...).

Les professionnels et les sportifs inscrits dans la filière d'accès au haut niveau (environ 17000 en France).

Un arrêté du Ministres des Sports et de la Santé du 16 Juin 2006, a mis en place un suivi médical longitudinal des sportifs inscrits dans les filières d'accès au haut niveau. Ce suivi se compose chaque année de 2 examens médicaux comprenant à chaque fois un entretien avec un médecin du sport, un examen physique, des mesures anthropométriques, un bilan diététique, des conseils nutritionnels et un bilan psychologique.
Qu'est-ce que l'addiction à l'AP ?

La pratique sportive intense peut représenter une conduite à risque. Il fragilise en coupant de toute vie normale. Les sportifs de HN sont vulnérables surtout à l'arrêt du sport intensif : il y a un besoin physiologique de faire du sport ou de retrouver des sensations oubliées. Besoin physiologique au sport : besoin d'endorphines ou d'adrénaline.

Définition de l'addiction selon Hausenblas et Downs (2002) : «un besoin de pratiquer une activité physique se traduisant par un comportement de pratique excessif incontrôlé et se manifestant par des symptômes physiologiques et psychologiques ».
Addiction = dépendance à un objet matériel ou à une situation et consommés avec « avidité ».


  1. L'addiction désigne l'asservissement d'un individu à une substance ou à une activité dont il a contracté l'habitude par un usage plus ou moins répété.

Les addictions les + courantes concernent des substances peu toxiques (caféine), toxiques (nicotine) ou des drogues dures (héroïne). L'addiction à une activité est probablement liée à une libération d'endorphines dans la circulation sanguine en rapport avec le plaisir (euphorie, extase) procuré par cette activité, et on peut généralement la différencier du comportement obsessionnel compulsif.

Les endorphines sont des substances synthétisés par l'organisme, dont la caractéristique est de faire diminuer la douleur et d'augmenter la sensation de plaisir (extase, euphorie). 

L'addiction au sport a été inventée par Glasser (1976) et concernée les coureurs à pied. Sachs et Pargman (1979, 1981) ont été les premiers à constater des symptômes de manque et la forte anxiété chez les marathoniens privés de leur activité. Chan et al., (1986) ont ensuite mis en avant des signes de dépression, d'anxiété, de confusion, de baisse de l'estime de soi et de l'estime du corps chez les coureurs dépendants blessés, contraints donc à deux semaines d'arrêt sportif.

Une fois la dépendance établie, les sportifs éprouvent des signes de sevrage lorsque l'activité est interrompue.

Addiction = dépendance à un objet matériel ou à une situation et consommés « avec avidité ».

Addiction au sport = impossibilité répétée de contrôler la pratique sportive, la poursuite de celle-ci malgré les conséquences négatives que cela peut avoir sur la santé physique ou sur la sphère sociale.

Addiction au sport = addiction positive.

Boulimie = addiction négative,

Sexualité = addiction positive,

Cyberaddiction = addiction négative.

Jeux d'argent = addiction négative.

Drogues = addiction négative.
Questionnaire de mesure de l'intensité des comportements addictifs adapté au Sport (le MICA-Sport) (Décamps et Battaglia, 2007).
Le sport peut être bon pour la santé, encore faut-il pouvoir s'arrêter à temps, avant d'ouvrir la porte du bar ou celle du casino.



CM5 de Psychologie L1 – Malika EL ALI - 2012

similaire:

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Qu’est-ce que la «santé» ? Notion d’équilibre relatif
«état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en l’absence de maladie ou d’infirmité»

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Est un état de bien être total physique, social et mental de la personne...

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction
Par santé en matière de la reproduction on entend, le bien-être général, tant physique que mental et social, de la personne humaine...

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\1 – Préambule
«santé» compris comme un état global et de bien-être et vise à donner aux individus la capacité à influer positivement sur leur santé...

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une
«poison» et mania, «folie2» désigne une dépendance physique et psychologique d'une ou plusieurs substances toxiques sans justification...

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Memoire n°
«Selon les critères de l’oms, un couple est déclaré infertile s’il n’a pas procréé après 2 ans de rapports sexuels non protégé En...

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Vous êtes sans doute d'avis que vivre en bonne santé devrait être...

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\La maladie Qu’est-ce que la maladie de Verneuil?

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Previsionnel «stage ping sante bien etre» du 14 au 19 septembre 2014...
«stage ping sante bien etre» du 14 au 19 septembre 2014 – creps Paca site de Boulouris –Edit. 0 /El-11. 07. 14

L’oms (Organisation Mondiale de la Santé) crée à New York en juillet 1946, propose la définition suivante de la maladie : «La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d\Quelles sont les différentes déclinaisons de l’éducation pour la...
...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com