Bibliographie sommaire








télécharger 375.58 Kb.
titreBibliographie sommaire
page9/9
date de publication15.12.2016
taille375.58 Kb.
typeBibliographie
p.21-bal.com > droit > Bibliographie
1   2   3   4   5   6   7   8   9

N.B. La confiance dans le médicament peut être aussi influencée par le lieu et par l’expérience que l’on a de la thérapeutique .ex. si on a été antérieurement bien soigné ou si on a bénéficié antérieurement d’un médicament ayant un effet favorable, on est plus sensible à l’effet placebo.

4.2.4. Aspect affectif de la relation du malade avec le médecin

On constate que le malade recherche d ‘abord chez le médecin ou l’infirmier les qualités morales (conscience professionnelle, dévouement, franchise, autorité,…) autant que les qualités techniques (exactitude du diagnostic, sûreté dans les décisions, connaissances scientifiques,…). La relation médecin- malade est en effet marquée par un attachement affectif particulier du malade envers le médecin ou l’infirmier. Ce type de relation a été surtout étudié dans le cas spécial des malades névrosés traités par psychothérapie. FREUD qui a mis cette relation au centre de son explication des mécanismes psychothérapeutiques, a proposé pour le désigner le concept « transfert ».

Pour la psychanalyse, le transfert est la répétition dans la vie actuelle du malade et particulièrement dans ses relations avec le médecin ou l’infirmier, des attitudes émotionnelles inconscientes développées pendant l’enfance vis-à-vis du groupe familial et particulièrement vis-à-vis des parents. Il représente un report sur le médecin ou l’infirmier, des attitudes d’affection, d’hostilité ou d’ambiance, que le malade avait eues antérieurement dans ses relations avec un parent ou avec la personne de son entourage qui en tenait lieu.

De façon générale, le transfert est la projection d’un sentiment individuel sur un objet ou une autre personne. C’est aussi un investissement affectif du malade sur le médecin ou l’infirmier. On distingue :

1°Le transfert positif : c’est l’ensemble des sentiments favorables à l’égard de l’infirmier ou du médecin. Par exemple, un malade qui rêvait d’être un génie transférera ces qualités à quelqu’un d’autre. Le médecin ou l’infirmier devient alors celui que le malade imaginait, ce qui explique les sentiments de sympathie ou de confiance qui seront un bon moteur thérapeutique. A l’extrême, la situation peut être analogue à celle du coup de foudre, le médecin étant ressenti comme le médecin parfait ; les guérisons miraculeuses ou les améliorations spectaculaires peuvent se comprendre ainsi. Dans ces cas, tout médecin perçoit qu’autre chose a agi que la simple prise médicamenteuse ; la puissance prêtée au médecin par l’imaginaire du malade suffisant à suspendre temporairement la manifestation fonctionnelle ou lésionnelle.
2°Le transfert négatif : c’est l’ensemble des sentiments hostiles à l’égard du médecin ou de l’infirmier Le malade projette sur ce dernier tous les défauts qu’il trouve en lui-même, les images considérées comme mauvaises ; ce qui provoque des attitudes de méfiance ou d’antipathie. Les zones conflictuelles persistant dans la relation auront alors un effet antithérapeutique.
3°Le contre-transfert : c’est l’ensemble de sentiments que, malgré son désir d’objectivité, le médecin ou l’infirmier éprouve à l’égard de son patient. Alors qu’il devrait être théoriquement neutre et ne pas éprouver des sentiments personnels pour son malade, l’attitude du médecin en sera au contraire imprégnée. Ceci est d’autant plus dangereux lorsque le médecin ou l’infirmier ne possède pas la formation psychologique appropriée. Le contre-transfert médical est le plus souvent positif dans l’ensemble ; il permet une action thérapeutique plus efficace. Il y a toujours un risque lorsque l’identification est trop poussée et donc le désir de guérir exagéré. Le contre-transfert peut aussi être négatif et se traduire alors par des attitudes qui masqueront un rejet ou une agressivité inconsciente. Exemple : le refus d’écouter le malade parce qu’on est trop pressé.

Cours conçu par Donatien BISAGA KAVUNA, Psychologue Conseiller d’Orientation
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Bibliographie sommaire iconBibliographie Ce document, la bibliographie détaillée et les données...

Bibliographie sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Bibliographie sommaire iconBibliographie sélective 12 ims-ld 13 Résumé 13 Identification 13...
«Lignes directrices pour l'interopérabilité du cmi» a été la première spécification largement adopté pour l'interopérabilité entre...

Bibliographie sommaire iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Bibliographie sommaire iconSommaire

Bibliographie sommaire iconSommaire

Bibliographie sommaire iconSommaire

Bibliographie sommaire iconSommaire

Bibliographie sommaire iconSommaire

Bibliographie sommaire iconSommaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com