Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction








télécharger 249.6 Kb.
titreEpidemiologie appliquee a la sante de reproduction
page3/5
date de publication31.03.2018
taille249.6 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5

But

Contribuer à l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement par l’accélération de la réduction de la mortalité maternelle.

Objectif général
D’ici 2015: Réduire le ratio de mortalité maternelle de ¾ du niveau de 1990
Objectifs spécifiques
1. Rendre disponibles et accessibles les SONUB de qualité dans 80% des formations sanitaires de premier niveau et les SONUC de qualité dans 100% des structures de référence.

2. Augmenter le taux d’accouchements assistés de 50% à 80%.

3. Augmenter le taux de prévalence contraceptive de 20% à 30% ;

4. Accroître la participation des individus, de la famille et des communautés dans la mise en oeuvre des programmes de santé maternelle et néonatale.
STRATEGIES
1. Assistance qualifiée à l’accouchement et mise en oeuvre des soins obstétricaux et néonataux d’urgence :

  • le renforcement des compétences des prestataires en soins obstétricaux et néonatals y compris la CPN recentrée et en gestion des services.

  • la dotation des structures sanitaires en matériel médico-technique et en médicaments d’urgence pour l’offre des services de santé maternelle et néonatale de qualité

  • le développement/ réhabilitation des infrastructures sanitaires

  • le renforcement du système de référence et de contre référence


2. Planification familiale

Il s’agit de rendre accessibles à tous des méthodes contraceptives pour prévenir les grossesses précoces, nombreuses et/ou non désirées.
3. Renforcement de la participation communautaire en faveur de la santé maternelle

Elle vise à augmenter l’utilisation des services et le recours à des services qualifiés par la sensibilisation des femmes sur la reconnaissance des signes de danger pendant la grossesse, la nécessité d’accoucher dans un environnement sécurisé à travers l’accroissement de la participation de la mobilisation communautaire des individus, des familles et des communautés

QUELQUES ACTIVITES

Diffusion des normes et protocoles en SR, Formation des prestataires à l’utilisation des normes et protocoles, Développement des outils de l’IEC, Equipement les formations sanitaires en matériel médico-technique pour l’offre de services de santé maternelle, Rendre disponibles les médicaments et outils de SONU à tous les niveaux de soins, Renforcer les capacités des districts sanitaires pour le transfert rapide et efficace des urgences obstétricales .
Noms des membres du Groupe

  1. MABVOUNA BIGUIOH Rodrigue 2. NGO MBO Blonde

3. EBILE Walter 4. DJOUMA NEBOT Fabrice


UNIVERSITE DE DSCHANG  

--------------- 

FACULTE DES SCIENCES




REPUBLIQUE DU CAMEROUN

DEPARTEMENT DES SCIENCES BIOMEDICALES

Paix-Travail-Patrie

B.P 067 Dschang

Tél : (237) 33 45 17 35






TITRE DE L’EXPOSE :

EPIDEMIOLOGIE APPLIQUEE A LA SANTE DE REPRODUCTION : problématique de la mortalité infantile au Cameroun.

Superviseur: Dr Ndjip Jean Marie.

Groupe 7:

SALI BEN BECHIR ADOGAYE CM04-08SCI0217

LAHGO NJOYA STEPHANE CM04-08SCI0202

EYENGA BANGBANG CEDRIC FRITZ-GERALD CM04-08SCI4185

NANA DJOMO ARNOLD MANDELA CM04-08SCI4176

Définition:

Le Taux de mortalité infantile est un indicateur qui donne le nombre de décès de nourrissons de moins d'un an dans une année donnée pour 1 000 naissances vivantes dans la même année; inclus est le taux de mortalité totale, et les décès par sexe, masculin et féminin. Ce taux est souvent utilisé comme un indicateur du niveau de santé dans un pays.

Épidémiologie

Selon l’OMS, 12 millions d’Enfants meurent / an dont la majorité sont dans les pays en voie de développement d’une association de Maladie + Malnutrition. Dans ces pays 1 enfants / 5 meurt avant 5ans, 2 des 4 survivants souffre de malnutrition. Cinq maladies sont la cause de 70% des décès (pneumonie, rougeole, diarrhée, malaria et malnutrition).

Au Cameroun, le taux de mortalité est passé de 70,87 à 59,7‰ naissances vivantes entre 2000 et 2012 comme l’indique le tableau ci-dessous :

Année

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

Taux de mortalité

Infantile(‰)

70,87

69,83

68,79

70,12

69,18

68,26

63,52

65,84

64,57

63,34

62,15

60,91


59,7


Étiologie

Grandes causes de mortalité infantile dans le monde :

IFMT.Sémin.Diarrhées.aout.2005

Facteurs

  • Les Malformations congénitales : 20% (plus de 50% de malformations cardiaques)

  • Les Affections fœto-maternelles : 25% majoritairement conséquences de la prématurité ou RCIU.

  • La Mort subite et inexpliquée NRS : 20%

  • D’Autres états morbides divers : 35%


Indicateurs

Indicateur

Chiffre disponibles

SERVICES DE SANTE

Taux d’accouchement par césarienne

/

Taux de létalité liée à une cause obstétricale directe

/

Proportion de décès Maternels dus à des causes indirectes

/

Taux de congé néonatal précoce de l’hôpital après la naissance

/

Ratio de mortalité maternelle

600/100 000

Ratio de morbidité maternelle grave

/

Taux de réadmission du nouveau-né après son congé

/

Nombre de services de SOU disponibles

2 pour 500 000 hbts

Nombre des services dispensant les SOU accessibles

2 pour 500 000 hbts

Nombres de médicaments et consommables pédiatriques disponibles

/

Pourcentage des femmes qui accouchent à domicile




Nombre de femmes qui font la CPN dans un centre




Taux de natalité




Taux de mortalité avant 5 ans




Taux de séropositivité chez les femmes enceintes




Nombre d’enfants nourri strictement au sein avant 6 mois




Nombre de sages femmes en activité




Nombre de structure sanitaires faisant la CPN




Nombre de structures pratiquant l’accouchement sécurisé




Nombre de sites PTME dans le pays










BIOLOGIE

Prévalence des anomalies congénitales

/

Prévalence des infections

/

Prévalence des malformations génétiques

/

Taux de létalité liée à une cause obstétricale directe

/

COMPORTEMENT ET HABITUDE

Prévalence du tabagisme pendant la grossesse

/

Prévalence de la consommation d’alcool pendant la grossesse

/

Prévalence de l’allaitement maternel

/

Proportion de naissances vivantes chez les mères adolescentes

/

Proportion de naissances vivantes chez les mères âgées

/

INTERVENTION SECTORIELLE

Stratégie de lutte contre la mortalité infantile en milieu hospitalier et au sein des communautés.
Objectif général : réduire de 2/3 la mortalité des enfants de moins de 5 ans d’ici 2015.
Objectifs spécifiques :

  • Mettre à disposition des populations des structures sanitaires offrant les soins obstétricaux et néonataux d’urgence de base (SOUB) et complet (SOUC).

  • Réduire de 80% le nombre de décès du aux maladies suivantes : pneumonie, rougeole, diarrhée, malaria et malnutrition.

  • Atteindre 80% de taux de couverture vaccinal pour les enfants de 0-9 mois.


Stratégies :
1. Accouchement en milieu hospitalier et mise en œuvre des soins obstétricaux et néonataux d’urgence :

  • le renforcement des compétences des prestataires en soins obstétricaux et néonatals y compris la CPN.

  • la dotation des structures sanitaires en matériel et médicament d’urgence pour la mise en œuvre des SONU de qualité

  • le renforcement du système de référence et de contre référence


2. Prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PECIME)

  • Renforcement des capacités des prestataires dans la mise en œuvre de la PECIME.

  • Dotation des structures sanitaires en matériel et médicament pour une bonne mise en œuvre de la PECIME.

  • Création au niveau des formations sanitaires périphérique des services de mise en œuvre de la PECIME.

  • Vaccination de tous les enfants de 0-9 mois selon le calendrier vaccinal.


3. Éducation sanitaire

Promotion de la santé maternelle et infantile.

Éducation sur les bonnes pratiques alimentaires

Renforcement des capacités des prestataires de soins dans la fabrication d’aliments à haut potentiel énergétique.

Promouvoir l’allaitement maternelle exclusif avant 6 mois.


UNIVERSITE DE DSCHANG

FACULTE DES SCIENCES

DEPARTEMENT DE SCIENCES BIOMEDICALES

MASTER EN EPIDEMIOLOGIE ET SANTE PUBLIQUE


UE : EPIDEMIOLOGIE APPLIQUEE A LA SANTE DE REPRODUCTION

THEME : PROBLEMATIQUE des avortements Septiques CHEZ LA FEMME EN AGE DE PROCREER

Présenté par le groupe 7 :

DJEUNANG DONGHO Bruna sous la supervision du

EKUKOLE Serge DR NDJIP jean marie  MBA, MPH, NAFACK SONKENG Sonia Environnementaliste.

NGUELO FOUE Estelle Vannique


  1. INDICATEURS DE LA SANTE DE REPRODUCTION LIES AUX PROBLEMES DES AVORTEMENTS SEPTIQUES CHEZ LA FEMME EN AGE DE PROCREER

La septicémie est un état infectieux généralisé dû à la dissémination d’un germe pathogène dans tout l’organisme par l’intermédiaire du sang contrairement à la bactériémie (présence de bactérie dans le sang). Une septicémie correspond à une décharge répétée à partir d’un foyer septique. (D’après le Larousse médicale 2006)

Causes : germes pyogènes comme les streptocoques ou les staphylocoques qui se développent à partir d’un foyer infectieux primaire et se répandent par des voies veineuses pour former les foyers infectieux secondaires.

Indicateurs sanitaires :

  1. Nombre d’avortement pratiqués par an dans les mauvaises conditions hors de formations sanitaires (à domicile, guérisseurs…)

  2. Ratio annuel de mortalité maternelle

  3. Taux annuel d’infections pyogènes chez la jeune fille en âge de procréer ;

  4. Nombre annuel d’infections urinaires chez les femmes ayant une activité sexuelle

  5. Nombre annuel de kystes ovariens dépistés chez les femmes en âge de procréer

  6. Nombre annuel de myomes utérins dépisté chez les femmes en âge de procréer

  7. Nombre de cas de PCV diagnostiqués positifs par an

  8. Taux annuel de fistules obstétricales

  9. Nombre annuel de femmes ayant les douleurs pelviennes

  10. Nombre annuel de femmes venant en consultation avec pour motif les dysménorrhées

  11. Le taux annuel d’infertilité féminine

Indicateurs sociétaires :

  1. Taux annuel de femmes en insécurité financière

  2. Pourcentage de femmes sexuellement actives

  3. Nombre de viols répertoriés par an chez les femmes en âge de procréer

  4. Pourcentage de femmes ayant des connaissances sur les pratiques d’asepsie

  5. Pourcentage de femmes qui résident dans les camps de réfugiés

  6. Nombre annuel de femmes ayant des connaissances claires sur les risques liés à un avortement clandestin

  7. Taux annuel de grossesses précoces et indésirées
1   2   3   4   5

similaire:

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconCours n°8 Pharmaco-épidémiologie Evaluation des risques en santé...
«case only designs» afin d’avoir une meilleure compréhension de certaines notions mais je remets le plan tel qu’il est sensé être...

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconEpidémiologie

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconQuelles sont les différentes déclinaisons de l’éducation pour la...
...

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconToute reproduction même partielle interdite

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconChapitre 5 : Implication biologique des différents modes de reproduction

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconDiscours d'Ouverture de Son Excellence, Monsieur le Ministre de la Santé
«Médecine Traditionnelle, Santé Communautaire et Médicament : Evolutions et Solidarité»

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconVous êtes sans doute d'avis que vivre en bonne santé devrait être...

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconModule geologie appliquee

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconMémoire de Recherche Appliquée

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconLa mort est aussi indispensable que la reproduction а la survivance...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com