Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction








télécharger 249.6 Kb.
titreEpidemiologie appliquee a la sante de reproduction
page2/5
date de publication31.03.2018
taille249.6 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5

Action contre la Faim : Ne jamais oublier, ne jamais renoncer


Actuellement, près d’un milliard de personnes souffrent encore de la faim dans le monde.

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIQUE OF CAMEROUN

paix-travail-patrie peace-work-fatherland

UNIVERSITE DE DSCHANG UNIVERSITY OF DSCHANG

DEPARTEMENT DES SCIENCES BIOMEDICALES

DEPARTMENT OF BIOMEDICAL SCIENCES


Problématique de la malnutrition infantile aux âges de 0 à 6 mois


Présenté par :

  • SELLE MASSONG FRANCK MAXIM

  • AISSATOU NADIA

  • BATOMEN KUIMI BRICE LIONEL

  • ONGBWA PATRICK WILLY

  • TSAFACK MARCELLIN

Supervisé par : Dr. NDJIP JEAN  MARIE

* Données Biologiques et génétiques :

- taux annuel de malformation du tube digestif chez les enfants de 0-6 mois ;

- nombre annuel de femmes dans l’incapacité d’allaiter leurs enfants dans les 2 semaines suivants l’accouchement ;

- nombre annuel de cas de troubles hormonaux chez les femmes enceintes (hypoprolactinémie) ;

* Données Sanitaires

- pourcentage annuel d’enfants nés prématurés ;

- pourcentage annuel d’enfants présentant un retard de croissance: 35% en 2003

- pourcentage annuel d’enfant de faible poids: 30% en 2003 ;

- pourcentage annuel d’enfants présentant un périmètre brachial anormal à la naissance ;

- pourcentage annuel d’enfants présentant un périmètre crânien anormal à la naissance ;

- Prévalence annuelle des diarrhées infantiles chez les enfants de 0-6 mois ;

- nombre annuel de femmes allaitantes maitrisant au moins une technique d’allaitement artificiel ;

- taux annuel spécifique de mortalité infantile liée à la malnutrition ;

- nombre mensuel de SRO disponible dans chaque formation sanitaire ;

- nombre de femmes allaitantes appliquant les bonnes mesures d’hygiènes et salubrité avant d’allaiter leurs enfants ;

- nombre annuel d’anémies chez les enfants de 0-6 mois ;

- Nourrisson nourrit exclusivement au sein : 21% avril 2012 ;

- Prévalence de l’insuffisance pondérale (modérée ; sévère) : 19,3 ; 5,2/100 (2006)

- Enfants allaités moins d’une heure après la naissance : 19,6%

- Enfants de 0-11 mois nourris de façon appropriée : 34,6%

- Poids à la naissance inférieur à 2 500 grammes : 10,8 %

- Enfants pesés à la naissance : 59,1%

* Données d’infrastructure

- nombre annuel de femmes allaitantes ayant assistées à des séances d’éducation nutritionnelle ;

- nombre moyen de séances d’éducation nutritionnelle pratiquées par les formations sanitaires aux femmes allaitantes ;

- nombre de formations sanitaires prenant en charge les cas de malnutrition chez les enfants de 0-6 mois ;

* Données sociétales

- nombre annuel de grossesse précoce ;

- nombre annuel d’enfants adoptés 

- Enfants laissés sous garde inadéquate : 35,8%
INTERVENTION SECTORIELLE :


  • Renforcer la prévention de la malnutrition au niveau national par le biais de la promotion de meilleures pratiques en matière d’alimentation, fondées sur les denrées alimentaires disponibles localement pour les enfants âgés de 0 à 6 mois.

  • Ces interventions seront complétées par la fourniture de micronutriments et de traitements de déparasitage pour les enfants et par la mise en place d'un système de surveillance et d’alerte précoce(PCIME).

  • aménager des points d’eau potable et faire la distribution adéquate des SRO aux communautés dans l’optique de combattre les diarrhées chez les enfants de 0-6 mois ;

  • distribuer les engrais et semences aux populations dans l’optique d’optimiser la production agricole ;

  • lutter contre les insectes et animaux dévastateurs de plantations en distribuant des pesticides ;



UNIVERSITE DE DSCHANG REPUBLIQUE DU CAMEROUN

FACULTE DES SCIENCES Paix-Travail-Patrie

DEPARTEMENT DES SCIENCES

BIOMEDICALES

UE : EPIDEMIOLOGIE APPLIQUEE A LA SANTE DE REPRODUCTION

REALISE PAR :

DJEUMENI ZEBAZE Arlette Viviane

DJIMELI KEMO Armand D .

MOMO NGOUFACK Evelyne

NKAMEDJI Patrick

GROUPE 4 : PROBLEMATIQUE DU VOL DES BEBES DANS LES MATERNITES DU CAMEROUN

Superviseur : Dr NDJIP Jean Marie, MPH, MBA, Environnementaliste

INTRODUCTION

Le vol se définit comme étant un fait criminel qui consiste à s’approprier par la force ou par la ruse le bien d’autrui. C’est acte d’autend plus grave lorsqu’il s’agit d’un bébé, « quelque chose » d’irremplaçable. En effet le vol de bébé est devenu chose courante dans nos sociétés, 4 cas de vol au Cameroun en 2012 déclaré par le MSP et 94 cas déclaré par la police en 2O11 ; en chine 1 enfant ou bébé disparait chaque minute que ce soit dans un hôpital ou dans la rue ; est ce dû à l’augmentation du nombre de couples infertile, ou aux phénomènes grandissant de l’homosexualité et de la multiplication des sectes sataniques ? Quelque qu’en soit le cas, les pouvoirs publics se doivent de réagir pour que les familles se sentent en sécurité en venant dans les formations sanitaires avec leurs progéniture. Voici quelques indicateurs qui permettront d’évaluer la cause et l’ampleur du problème ainsi qu’une proposition d’un plan d’action.

I -QUELQUES INDICATEURS

Données sanitaires

-Taux d’infertilité féminine primaire ; secondaire par an

-Taux d’infertilité masculine par an

- nombre de couples consultant pour infertilité par an

-Taux de mortalité néonatale annuel

-Taux de mortalité infanto-juvénile annuel

-proportion de femmes venant accouchées seule chaque année

-proportion de femmes venant accouchées sans frais d’accouchement par an

-Nombre d’avortement pratiqués par an ou nombre de femmes arrivées en urgence après un avortement clandestin par an

-Nombre de nouvelle infection à VIH dépistés et diagnostiqués par an

- nombre de cas grossesses extra-utérine par an

- prévalence des infections sexuellement transmicible dans la tranche 20 à 45 ans par an

- taux de fécondité

-Taux de femmes accouchant dans une ville autre que la ville ou village de résidence par an

-Nombre de bébés volés dans les maternités du Cameroun au cours d’une année

Données d’infrastructures

-proportion de formations sanitaires faisant les consultations prénatales

-nombre moyen de sages femmes en activité par formation sanitaire au cours d’une année

-Taux de formations sanitaires sujettes à une mauvaise organisation et gestion des maternités

-Taux de formations sanitaires non contenu dans une barrière ou barrière non sécurisée

-Taux de formations sanitaires sujettes aux coupures intempestives d’électricité et d’eau

-proportion de formations sanitaires faisant des examens prénuptiaux fiables

Données sociétales

- Nombre de couples infertiles pratiquant l’adoption par an - Nombre de couples homosexuels par an - Nombre de sectes satanistes par région par an

Données biologiques et génétiques

-Nombre de personnes consultant pour malformation de l’appareil génital masculin et féminin par an - nombre de spermogramme effectué chaque année - nombre de personnes consultant pour azoospermie primaire par an -nombre de cas de troubles hormonaux par an

Quelques indicateurs au Cameroun

-Nombre de bébés volés dans les maternités en 2011 : 04 , nombre révélé par le MSP -Nombre de bébés volés en 2011 : 94 nombre révélé par les policiers -Taux de mortalité néonatale : 40 pour 1000 naissances vivantes

II - Interventions visant à faire reculer le problème

-faire le plaidoyer pour une prise de conscience et implication des pouvoirs publiques dans la lutte contre le vol des bébés dans les maternités ; - renforcer la sécurité à l’entrée des hôpitaux ayant une barrière et promouvoir la construction des barrières dans les autres ; - construction des portillons avec vigiles pour les bâtiments où l’on hospitalise les bébés et enfants - établissement des heures strictes de visites ; - sensibiliser la population générale, les sages femmes et les femmes en particulier sur l’existence du problème et les exhorter à plus de vigilance dans les maternités , - présentation obligatoire de la carte national d’identité avant d’entrer dans un établissement ; - restreindre l’accès à la salle d’accouchement aux sages femmes et parturientes ; - augmenter le nombre de sage femmes dans les services de maternités ; - promouvoir le port du bracelet portant le nom de la maman au bras de l’enfant ; - les personnes qui accompagnes les parturientes doivent déposer leur carte d’identité national et avoir un badge avant de circuler dans les salles d’hospitalisations ; - faciciliter les procédures d’adoption par les personnes et couples nécessiteux sur le territoire national; - multiplier les activités de supervision et contrôle de la gestion des

GOUPE 9

THEME : PROBLEMATIQUE DE LA MORTALITE MATERNELLE EN PRE, PER ET POST PARTUM

DEFINITION

La mortalité maternelle se définit par "le décès d’une femme survenu au cours de la grossesse ou dans un délai de 42 jours après sa terminaison, quelle qu’en soit la durée ou la localisation, pour une cause quelconque déterminée ou aggravée par la grossesse ou les soins qu’elle a motivés, mais ni accidentelle, ni fortuite". Elle sera dite pré ; per et post partum selon qu’elle survient avant ; pendant ou après l’accouchement. Les morts maternelles se répartissent en deux groupes : Décès par cause obstétricale directe et Décès par cause obstétricale indirecte.

EPIDEMIOLOGIE

Chaque jour, 1.500 femmes meurent de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement dans le monde. Le risque de décès lié à la grossesse est de 1/19 en Afrique contre 1/10 000 en Europe. Les ratios de décès maternesls les plus élevés sont enregistrés en Afrique subsaharienne soit 1.100 pour 100 000 naissances vivantes, il est de 600 pour 100 000 naissances vivantes au Cameroun.

Étiologies
1. Les causes directement obstétricales: l’hémorragie, Rupture utérine, l’éclampsie, l’infection, les interventions obstétricales et les accidents d’anesthésie, L’OAP, les embolies amniotiques et les maladies thromboemboliques.
2. Les causes indirectement obstétricales: les cardiopathies décompensées, les hépatites virales.
3. Les causes sans rapport avec l’obstétrique.

Facteurs

Hémorragie, Anémie, Accouchements par Sages femmes, Atonie (defaut d’expression), Influence de l’origine ethnique (surmortalité maternelle en milieu rural), Influence du statut marital (la célibataire +++ grossesse illégitime), Influence de la parité (la grande multiparité RR 1,5 à 10 x, la primiparité ++), Antécédents personnels (la grossesse peut compliquer une pathologie préexistante), Utérus cicatriciel: risque + élevé.

INDICATEURS

SERVICES DE SANTE

Indicateur

Chiffre disponibles

Taux de déclenchement du travail

/

Taux d’accouchement par césarienne

/

Taux de létalité liée à une cause obstétricale directe

/

Proportion de décès Maternels dus à des causes indirectes

/

Taux d’accouchement chirurgical par voie vaginale

/

Taux de traumatisme périnéal

/

Taux de congé maternel précoce de l’hôpital après l’accouchement

/

Taux de congé néonatal précoce de l’hôpital après la naissance

/

Ratio de mortalité maternelle

600/100 000

Ratio d’avortement provoqué

/

Taux de grossesse ectopique

/

Ratio de morbidité maternelle grave

/

Taux de réadmission de la mère après son congé

/

BIOLOGIE

Prévalence des anomalies congénitales

/

Prévalence des infections

/

Prévalence des malformations génitale

/

Prévalence des malformations génétiques

/

Taux de létalité liée à une cause obstétricale directe

/

COMPORTEMENT ET HABITUDE

Prévalence du tabagisme pendant la grossesse

/

Prévalence de la consomation d’alcool pendant la grossesse

/

Prévalence de l’allaitement maternel

/

Proportion de naissances vivantes chez les mères adolescentes

/

Proportion de naissances vivantes chez les mères âgées

/

ENVIRONNEMENT

Nombre de services de SOU disponibles

2 pour 500 000 hbts

Nombre des services dispensant les SOU accessibles

2 pour 500 000 hbts

Nombres de médicaments et consommables contraceptifs disponibles

/

INTERVENTION SECTORIELLE

INTITULE : APPUI AU RENFORCEMENT DES CAPACITES DES STRUCTURES DE SOINS ET PERSONNEL DE SANTE DANS LA LUTTE CONTRE LA MORTALITE MATERNELLE
Justification

Face au fléau de mortalité maternelle qui sévit dans le monde, l'Organisation Mondiale de la Santé a fixé, comme priorité dans le 5éme de ses Objectifs du Millénaire, la lutte contre la mortalité maternelle et infantile. Nous voulons apporter notre comtribution dans l’atteinte de cet objectif par la presente intervention.
1   2   3   4   5

similaire:

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconCours n°8 Pharmaco-épidémiologie Evaluation des risques en santé...
«case only designs» afin d’avoir une meilleure compréhension de certaines notions mais je remets le plan tel qu’il est sensé être...

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconEpidémiologie

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconQuelles sont les différentes déclinaisons de l’éducation pour la...
...

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconToute reproduction même partielle interdite

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconChapitre 5 : Implication biologique des différents modes de reproduction

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconDiscours d'Ouverture de Son Excellence, Monsieur le Ministre de la Santé
«Médecine Traditionnelle, Santé Communautaire et Médicament : Evolutions et Solidarité»

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconVous êtes sans doute d'avis que vivre en bonne santé devrait être...

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconModule geologie appliquee

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconMémoire de Recherche Appliquée

Epidemiologie appliquee a la sante de reproduction iconLa mort est aussi indispensable que la reproduction а la survivance...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com