Conférence sur le sens de la vie








télécharger 83.4 Kb.
titreConférence sur le sens de la vie
page3/3
date de publication18.05.2017
taille83.4 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3

  Joli çà. Je vais le noter quelque part. Hé bien il me semble que le but de Tout est d’évoluer . Je pense que nous sommes ici sur cette terre pour vivre l’aventure de la conscience et dans cette optique j’essaie d’augmenter chaque jour mon niveau de conscience.

Aujourd’hui, les gens qui ont le pouvoir sont ceux qui peuvent communiquer. C’est déjà le signe que nous sommes sortis de la matérialité pure. Les informations qui circulent dans le monde entier augmentent le niveau de conscience. Plus personne ne peut ignorer le niveau de pollution, le trou dans la couche d’ozone, le changement climatique

–  A propos de ce flux d’informations qui accroit notre niveau de conscience, vous écrivez dans " l’Empire des anges " il me semble, que l’envie de savoir est le plus puissant moteur humain.

  Tout à fait. A mon niveau, j’essaie de créer des passerelles entre toutes les connaissances et tours les savoirs.  J’aime quand les gens se posent des questions qu’ils ne se posaient pas avant. Ceux qui lisent réfléchissent par eux mêmes et ne se laissent pas manipuler, d’où mon envie de répandre un élan vers la connaissance. D’ailleurs la liberté vient du savoir.

–  Dans ce cas, quels conseils pouvez-vous nous donner  pour évoluer vers cette connaissance de façon totalement indépendante ?

  Hé bien déjà il faut commencer par lire. Tout simplement parce que ceux qui lisent sont capables de se forger une pensée personnelle, alors que ceux qui regardent la télévision n’ont que la vision réduite de la pensée commune. Lire c'est se donner les outils de construire sa liberté et sa force.
D’ailleurs savez-vous que le monde est dirigé par des gens qui lisent. Ceux qui ne lisent pas seront probablement amenés à obéir à ceux qui lisent. 

–  Je vois. Commencer par lire, puis si possible écrire et être lu ? Ce qui, dans votre cas est une réussite incontestable. J’ai bien compris que votre but est de faire changer la perception du monde et le niveau de conscience de vos lecteurs. Sinon, mis à part vos ouvrages, que nous conseilleriez vous comme lectures ?

  Il faut lire de tout. A titre personnel, j’ai commencé par Rabelais, Lafontaine, Edgar Poe, Jules Verne dans un premier temps. Puis par Agatha Christie, Lovecraft, Flaubert dans un second temps. Ensuite par Isaac Asimov,  Franck Herbert et surtout le meilleur pour la fin , Philip K Dick. A mon avis le plus visionnaire et le plus original.

–  De la science fiction également ? Moi j’adore, mais pensez-vous  que ce style de lecture est utile pour évoluer ? D’ailleurs au niveau des ventes c’est un secteur plutôt en récession.

  Et je le déplore vivement ! La science fiction est un laboratoire philosophique ! Un questionnement sur l’avenir de l’humanité. Car ni les politiciens, ni les économistes, ni les philosophes ne le font plus. Ils savent que c’est tellement complexe qu’ils vont se planter.
Or on a tué la science fiction depuis les années 70 en lui refusant toute promotion dans les médias et donc crevé l’œil qui regarde l’horizon.
Avec la science fiction la philosophie n’est plus uniquement intellectuelle mais démonstrative et en action. C’est le dernier endroit où il y a des gens qui s’autorisent à avoir une vision sur le futur.

–  Une vision du futur. C’est un thème qui vous est cher. Pouvez-vous nous parler de votre site internet " L’arbre des possibles  " ? Un super site interactif qui reflète bien votre désir d’universalité et votre souhait de faire progresser l’humanité car chaque internaute peut y poster ses idées sur sa vision du futur.

  Bien sûr. Il s’agit d’un arbre virtuel où tous les internautes qui ont des idées sur le futur viennent les mettre comme des feuilles sur un arbre. Les feuilles se combinent les unes aux autres, ce qui donnerait à priori tous les futurs possibles.
L’idée est que tout ce qui est bien aujourd’hui a été pensé par nos ancêtres et par conséquent  tout ce qui pourra être bien dans le futur doit être pensé maintenant. Nous devons imaginer une manière globale de penser le futur de l’humanité pour que celle ci soit moins dure.

–  Mais ne craignez vous pas que les gens ne postent des visions trop négatives ? Ce qui risque par résonnance, passez moi l’expression, de nous retomber sur la gueule ?

–  Très juste. C’est pourquoi, il faut construire notre vision comme quelque chose qui nous donne l’envie de le construire et de le créer. Car si on le gère mal, çà va juste nous apporter de l’angoisse. Tout comme il faut écrire le livre que l’on a envie de lire, il faut penser le monde que l’on a envie de vivre !

–  Donc quelque part le monde est ce que l’on en fera. Tout comme le monde est déjà ce que l’on en a fait ? La direction qu’il prend ne peut être imputable qu’aux décisions humaines ?

  C’est évident. D’autant plus que grâce à l’outil internet, on a accès à toutes les connaissances.  C’est juste que l’on n’a pas assez d’outils intellectuels pour pouvoir cheminer dans ce savoir. En fait sur internet on nous dit tout mais on n’y fait pas attention.

–  J’apprécie votre niveau de conscience … votre humanité en fait. Et vu le nombre de lecteurs que vous avez,  je suis loin d’être le seul. Comment en êtes vous arrivé là ?

–  Quelque part ma vie est un microcosme de l’humanité et, chaque jour, j’essaie effectivement d’augmenter mon niveau de conscience. C’est le sens que j’ai donné sinon à la vie, du moins à ma vie. Pour cela , je tente constamment de me mettre dans la situation qui me permet de profiter au mieux de mon imaginaire, et d’en faire profiter mon entourage.

–  En leur donnant des conseils philosophiques ?

Oui, mais c’est de la philosophie fiction . La philosophie dans le sens de base du terme signifie : Qui aime la sagesse. Mon but est de donner envie aux gens d’être sages, de s’ouvrir…  Le plus beau compliment que pourrait me faire un lecteur, ce serait : Vous avez changé ma perception du monde.

– Une dernière question, avez-vous d’autres conseils à nous prodiguer pour réussir notre vie ? Pour lui donner du sens ?

  C’est simple : Trouvez votre mission, trouvez ce en quoi vous avez un talent particulier et utilisez-le afin d’être en phase avec vous-même. Réussir sa vie, c’est trouver son talent, trouver sa mission et la réaliser ! Pour cela, il faut trouver un lieu, une forme d’expression , sortir de sa pression intérieure .

Il me semble que chaque individu à une pression intérieure qui est son moi authentique et qui a envie de sortir et de s’exprimer. Nous pouvons le faire par une forme d’art quelconque mais aussi en faisant de la cuisine pour les autres, en s’occupant et éduquant ses enfants . C’est une forme d’expression.
Car si l’on n’exprime pas cette pression intérieure, elle va finir par nous ronger et se retourner contre nous. Il est donc important de repérer cette énergie, de la faire sortir et de la répandre autour de soi pour être en phase avec vous-même et le monde…

(Après lecture) Voilà. Pour synthétiser tout cela, Bernard Werber nous a communiqué ce qui l’anime :
Sa vision du monde est simple : C’est d’élever notre propre niveau de conscience et de partager nos connaissances et notre savoir.
Quand à sa vision du sens de la vie : Elle est d’identifier notre « mission » sur cette terre et de la réaliser pour être en harmonie avec autrui et surtout avec nous-mêmes. En clair, trouver sur cette terre ce pour quoi l’on est doué et bouger pour le réaliser. 

Sur ce dernier point, l’idée n’est d’ailleurs pas nouvelle.
 Dans "Candide " Voltaire concluait par « Il faut cultiver notre propre jardin ».
Ce qu’il entendait probablement par là, c’est que l’esprit de l’homme est au départ englué, plein de mauvaises herbes, mais s’il se cultive, s’il lit, s’il s’instruit, ce jardin sans nul doute donnera ses fruits.
A condition d’être patient et de persévérer car il faut bien sûr ensemencer et savoir attendre une récolte qui s’avère parfois décevante avant d’être féconde. 

Avant de quitter Bernard Werber, je souhaite le citer une dernière fois : « La seule épreuve réelle en cette vie est le libre arbitre. Tout ce que l’on veut, on l’obtient. Le problème c’est qu’on se trompe de désir. L’on essaie de réduire notre malheur au lieu de construire notre bonheur. »


***

EPILOGUE



Pour terminer voici quelques extraits de l’Epilogue de mon essai sur le sens de la vie.
J’y ai choisi de faire dialoguer 2 personnages : Jacky et un ami déprimé qui vient de lire son livre.

Jacky

  Alors qu’est ce que tu penses de mon bouquin ?

Mahfoud

–  Hé bien… Il contient des choses intéressantes, c’est assez bien écrit et bien documenté. Mais pour être franc je n’y ai pas vraiment trouvé de réponses à mes questions existentielles. En fait, je ne sais toujours pas quel est le sens de ma vie.

–  Je pense que ce que tu me reproches c’est de ne pas te donner un mode d’emploi . Le souci, c’est qu’il n’y a pas de réponse globale à la question du sens de la vie. La réponse est inscrite en chacun de nous. Le sens de notre vie sur cette terre c’est certainement d’y découvrir ce que l’on est venu y faire.

–  Oui mais si on n’y parvient pas ?

  Il reste bien sûr la possibilité d’oublier de se poser des questions. Il y a pas mal de gens qui vivent bien comme çà. Ceux qui  ont le loisir de prendre le temps de la réflexion. Celui qui se lève tous les matins pour chercher comment il va pouvoir manger, ou le paysan qui part cultiver sa terre à l’aube ne se pose certainement pas ce genre de questions.

–  Sans doute mais je n’ai pas de terre à cultiver.

  Alors justement, cultive ton propre jardin intérieur et suis les conseils de ce livre. Relis les chapitres qui t’interpellent et demandes-toi comment les appliquer dans la vie courante. Agis, analyse tes échecs et tu trouveras tes propres réponses.

Il y a des leviers, des forces, qui peuvent agir sur notre destin et dont il faut tenir compte.
Tu sais, il n’y a pas vraiment de hasard de destinée. Il y a ce que l'a vie t'a donné comme bagage dès la naissance…et ce que tu en fais. Ce sont ces deux forces qui font de toi ce que tu es et ce que tu seras !
Aussi n’aies pas peur d’être toi-même avec tes qualités et tes défauts. D’ailleurs Jean Cocteau disait « Ce que les autres te reprochent, cultive-le. C’est toi ! »

–  Bon d’accord. Mais tout ce discours ne m’apporte pas les réponses que j’attendais. Je te demande quel est le sens de la vie, et tout ce que tu trouves comme réponse, c’est :  « Trouve le sens de TA vie ». C’est incohérent ! … Tout comme l’est la vie. Pour moi, elle n’a pas de sens, d’ailleurs. Ce n’est qu’une absurdité.

  Pas tant qu’il n’y paraît ! Tu penses que la vie est absurde ? Est- ce qu’elle te semblerait moins aberrante si l’on t’en avait révélé le sens, à travers des dogmes dés le premier jour ? 
Certainement pas ! Nous avons trop besoin de notre propre liberté de penser. Le chemin de la découverte du sens de la vie est long et tortueux … mais captivant.

Chaque âge de notre vie apporte son lot de révélations et lui apporte du sens. Le but final étant probablement, lorsque l'on atteint la lisière de la vie, de quitter ce monde en toute sérénité. Ayant fait de notre mieux pour lui donner du sens.

*FIN*

Lire le livre en intégralité : https://www.amazon.fr/dp/B007S83WYI

Tous les livres de Jacky Bourgogne : http://www.amazon.fr/Jacky-Bourgogne/e/B00770G5P0


1   2   3

similaire:

Conférence sur le sens de la vie iconI le talmud et la santé
«physique» de l’individu au sens où nous nous l’entendons, mais ce «tu choisiras la vie» biblique reste constamment présent dans...

Conférence sur le sens de la vie iconCipd : Conférence Internationale sur la Population et le

Conférence sur le sens de la vie iconConférence introductive de l’Ecole d’Eté de Physique sur l’énergie

Conférence sur le sens de la vie iconVous allez participer à un questionnaire nous renseignant sur la...
«Je me sens très mal psychologiquement» à 10 : «Je me sens parfaitement bien psychologiquement»

Conférence sur le sens de la vie iconGrandir en s'inscrivant dans une collectivité
«d’acquérir une compréhension solide de ce que peut être et de ce que doit être le sens de la vie»

Conférence sur le sens de la vie iconEn quoi les enjeux de l’envoi de Philae sur Tchouri peuvent-ils être compromis ?
«mystères» des comètes et d’en savoir plus sur les origines du système solaire et de l’apparition de l’eau sur Terre ainsi que de...

Conférence sur le sens de la vie iconDiscours sur Descartes
«La vie de l'intelligence constitue un univers lyrique incomparable, un drame complet où ne manquent ni l'aventure, ni les passions,...

Conférence sur le sens de la vie iconRésumé Depuis le début des années 80, le stockage numérique s’est...

Conférence sur le sens de la vie iconConférence du Cercle Condorcet des Alpes-Maritimes, le mardi 22 mars 2016, donnée par madame
«être, ou devenir moral». La réflexion sur les pouvoirs de l’art exige ce détour par les terres de l’éthique

Conférence sur le sens de la vie iconVisa : dglte. Jo
«Activité(s) minière(s)» a le sens donné à cette expression au Code minier, les «activités de carrières» étant assimilées à des activités...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com