À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés








télécharger 260.34 Kb.
titreÀ l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés
page5/9
date de publication17.05.2017
taille260.34 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9

  • La proxémie

Formez des paires écoutant/écouté. Demandez-leur de se placer au cours de l’écoute d’abord à trente centimètres l’un de l’autre, puis un mètre trente, puis trois mètres. Inversez les rôles et partagez sur les conséquences de chaque distance.




  • Le message non verbal


Trouver une personne dont la langue maternelle est inconnue de la majorité des membres du groupe. Elle parle dans cette langue sur une situation qui lui tient à cœur. A tour de rôle, les membres du groupe lui donnent de l’empathie.
Variantes :

  • Ne reformuler que les sentiments.

  • Ne reformuler que les besoins.




  • Aller à l’essentiel


Former des paires écoutant/écouté. L’écoutant a droit à douze mots maximum par reformulation.

  • Sentir le bon rythme dans l’empathie


Former des paires « écoutant/écouté ». L’écoutant est invité à mettre son attention sur les moments opportuns pour ses reformulations. Pour cela, il ne doit utiliser que les phrases de la liste ci-dessous :


- Ca doit être difficile ?

- C’est douloureux pour toi ?

- Oh la la !

- Ca te pèse ?

- Ca alors.

- Waouh!

- Ca te fait du bien ?
- J’entends bien.

- Ah oui !

- Hum hum.

- C’est chouette pour toi ?

- Intéressant.

- Génial !

Etc.


Variantes :

  • Reformuler en utilisant les phonèmes A-A ou O-O ou A-O.

  • Claquer des doigts pour indiquer les moments qui vous apparaissent opportuns pour reformuler.

  • L’animateur se met à disposition de l’écoutant. Ce dernier ne parle plus, mais, quand il sent que c’est le moment, il touche l’épaule de l’animateur, qui reformule à sa place.


  • Ressentir le rythme naturel


Former des paires écoutant/écouté. L’écoutant ne peut utiliser qu’un mot par reformulation. Au début, seulement des sentiments, puis, seulement des besoins. Une fois que l’écoute est terminée, demander aux paires de se concerter si la transition a été appropriée.



Quelques repères sur l’accompagnement auto-empathique (ou AAE)




    • Le silence est le moteur de recherche.




    • L’émotion est le fil rouge de la démarche.




    • L’accompagnant reste le plus discret possible pour ne pas capter l’attention de l’accompagné. Par exemple, en ne croisant pas son regard et en reformulant le moins possible.




    • On n’accorde pas d’importance à l’histoire, on écoute au-delà. L’accompagné, idéalement, est centré sur les ressentis suscités dans l’instant par l’évocation d’une situation.




    • Si la personne accompagnée est novice avec l’AAE, lui permettre pendant cinq minutes maximum de raconter son histoire et lui donner de l’empathie, dès que possible, lui expliquer l’esprit de l’AAE et, si c’est OK pour elle, on démarre réellement l’accompagnement.




    • Plus l’accompagné est décentré, plus l’accompagnant propose une émotion ou un lien avec le corps. Quand l’accompagné est centré, il ne dit que le besoin ou il se tait.




    • Pendant le temps de centrage préalable à l’AAE, vérifier si l’accompagné a besoin d’être guidé pour se centrer.




    • Les propositions corporelles servent à remettre la personne en lien avec ses émotions, dès qu’elle a retrouvé ce lien, lui proposer d’écouter l’émotion qui se présente. Lorsque la personne est dans le fil de ses émotions ou de ses besoins, nous ne faisons en principe pas de suggestions corporelles.




    • Quand on est dans l’accueil, on ne veut plus rien changer, c’est alors que les choses changent très vite. C’est lorsqu’on est détaché que l’imprévu peut se révéler.



  • Exercices pour travailler l’accompagnement auto-empathique :
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés icon3. Examen des cr des réunions des «Groupes Travail» (adressés préalablement...
«Groupes Travail» (adressés préalablement à tous les membres de la Commission)

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconExamen des cr des groupes de travail
«non capacitaires» et transport des «révolvers de clubs» : Etablissement d’un formulaire réglementaire

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés icon3. Examen des cr des réunions des Groupes de Travail
«Inter-Races» : Principes d’organisation et intégration au Cahier des Charges des Grands Evènements

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconSous la direction de Caroline Ladage
«dynamique des groupes» de Kurt Lewin, l’efficacité individuelle et sociale par le groupe p. 8

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconPhysique chimie 10 Représentation spatiale des molécules
«Z» lorsque les 2 gros groupes sont situés du même côté de la double liaison C=C

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconLes groupes locaux d'observation : observer, alerter et dénoncer

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconAussi le travail principal est de commencer à apprendre la cocréation...

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconI – Les acteurs du Tourisme intermédié
...

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconLa bientraitance des patients dements (3 jours décomposés en 2 jours...

À l’usage des groupes de pratique et groupes autogérés iconSortie à Sarlat le Dimanche 23 octobre 2016
«Pour l'Entretien Physique et la Santé 23» propose trois fois par semaine des parcours de randonnée nordique avec des groupes de...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com