Introduction : qu’est-ce que la communication ?








télécharger 0.69 Mb.
titreIntroduction : qu’est-ce que la communication ?
page2/11
date de publication17.05.2017
taille0.69 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

Complétez les phrases suivantes en choisissant le pronom relatif adéquat.


Cet étudiant fait des efforts considérables pour suivre la conférence du professeur …… on voit qu’il ne comprend que quelques bribes.

  1. que l’ – 2. qu’ – 3. laquelle – 4. de laquelle – 5. aucune – 6. toutes.


L’auteur a remis une première ébauche de l’article de l’éditeur …… trouvée excellente, malgré quelques passages un peu faibles.

  1. qu’il a – 2. qui a – 3. qui l’a – 4. qui la – 5. aucune – 6. toutes.


Nous allons pouvoir commencer les travaux pratiques : voici les échantillons et les coupes …… vous devrez vous exercer.

  1. sur lesquels – 2. grâce auxquelles – 3. dont – 4. que – 5. aucune – 6. toutes.


Je vais vous présenter la collègue …… j’ai beaucoup parlé de vous.

  1. de laquelle – 2. de qui – 3. dont – 4. que – 5. aucune – 6. toutes.


  1. Complétez les phrases suivantes en choisissant la conjonction (ou la locution conjonctive) adéquate. Attention, les temps et les modes des verbes ne doivent pas changer.


…… le jazz ne lui déplaise pas, il préfère la musique classique.

  1. d’autant plus que – 2. même si – 3. pourvu que – 4. puisque – 5. aucune – 6. toutes.


…… les enfants n’aient aucun problème sur place, les professeurs ont pris toutes les précautions avant le départ.

  1. à moins que – 2. avant que – 3. de crainte que – 4. au cas où – 5. aucune – 6. toutes.


Le projet ne sera pas prêt à la date prévue initialement …… l’université a tardé à nous accorder les crédits nécessaires à sa réalisation.

  1. à moins que – 2. de sorte que – 3. parce que – 4. tandis que – 5. aucune.


…… il aurait tort, l’entraîneur reste le chef de son équipe de football et c’est à lui que revient le dernier mot.

  1. même si – 2. bien qu’ – 3. quoiqu’ – 4. quand bien même – 5. aucune – 6. toutes.


Il ne remettra jamais les pieds ici …… tu ne lui présentes tes excuses.

  1. à moins que – 2. d’autant plus que – 3. jusqu’à ce que – 4. alors que – 5. aucune – 6. toutes.


  1. Choisissez la phrase dans laquelle la locution conjonctive « sans compter que/qu’ » conviendrait.




  1. Ce médicament affaiblit le malade, …… il a de nombreux effets secondaires.

  2. Ce médicament affaiblit le malade, …… ses résultats sont garantis à cent pour cent.

  3. Ce médicament affaiblit le malade, …… il n’est pas incompatible avec d’autres traitements.

  4. Ce médicament affaiblit le malade, …… il peut quitter l’hôpital dès le lendemain.




  1. Choisissez la phrase syntaxiquement correcte.


A. 1. Ce cours devrait m’apporter beaucoup afin de poursuivre mes études.

  1. L’élève est considéré comme le propre moteur de son apprentissage, laissant place à l’initiative et à l’autonomie.

  2. Les enfants sont les personnes les plus touchées et les plus exposées par la violence à la télévision.

  3. Malgré les résultats décevants du nouveau programme, on ne peut pas revenir à l’école traditionnelle.

B. 1. Menottes aux poignets, le policier a amené le suspect au juge d’instruction pour interrogatoire.

2. La théorie de la gravitation vint à Newton en voyant tomber une pomme.

3. N’ayant pas une bonne santé, le tabagisme ne peut que lui nuire.

4. On peut accepter qu’il habite seul à condition que, malgré son jeune âge, il est capable d’accomplir sans aide les tâches administratives.

5. Aucune ;

6. Toutes.


  1. Dans les phrases suivantes, certains mots ont été supprimés et remplacés par des chiffres (1), (2)… Choisissez la combinaison qui convient pour obtenir une phrase cohérente.


Une description ne peut être totalement objective. Même en sciences exactes, on reconnaît que (1) l’observateur prend parti, ne serait-ce qu’en choisissant et en isolant l’objet de son observation, (2) que l’observateur provoque involontairement des modifications de cet objet. (3) est-il essentiel de prendre conscience de cette inévitable subjectivité.

  1. (1) d’une part (2) et (3) Ainsi ;

  2. (1) par exemple (2) mais encore (3) Par conséquent ;

  3. (1) non seulement (2) mais aussi (3) Aussi ;

  4. (1) d’abord (2) si bien (3) Donc ;

  5. Aucune ; 6. Toutes.


On ne peut pas, (1) parler de surréalisme belge, ni français, ni allemand, (2) la notion de surréalisme implique et revendique un caractère internationaliste et intemporel. On ne peut pas non plus, (3), parler de surréalisme en soi, car la notion de surréalisme n’existe pas en réalité (4) comme une simple étiquette commode.

  1. (1) également (2) car (3) par ailleurs (4) néanmoins ;

  2. (1) par exemple (2) bien que (3) pourtant (4) mais ;

  3. (1) d’une part (2) parce que (3) d’une part (4) et ;

  4. (1) d’une part (2) dans la mesure où (3) d’autre part (4) sinon ;

  5. Aucune ; 6. Toutes.




  1. Rectifiez les constructions fautives.




  1. J’ai appris que vous aviez intercédé en ma faveur auprès de la société XYZ basée à Bruxelles pour le poste de secrétaire que je convoitais.

  2. L’offre, que je vous avais envoyée le … et qui concernait les articles XYZ qui sont en promotion pour le moment, vous a-t-elle intéressé ?

  3. Il a livré le colis que je lui avais commandé à ma voisine.

  4. Cet appareil est mis à votre disposition pour l’ensemble du personnel de secrétariat de l’établissement désireux de …

  5. Votre appui pour ma candidature au poste de secrétaire au sein de l’établissement XYZ m’a profondément touché.

  6. Je vous remercie d’avoir bien voulu user de votre temps pour m’avoir permis d’être le nouveau directeur de …

  7. En attendant votre réponse, veuillez agréer…

  8. Nous retrouvons un thème dont il s’inspire et développe avec beaucoup de rigueur.

  9. Soit qu’il n’ait pas été prévenu et peut-être pour montrer qu’on l’avait prévenu trop tard, il n’est pas venu.

  10. C’est une situation que l’employé connaissait bien et s’intéressait de près.

  11. Je vais exercer ce métier avec encore plus d’engagement et en y appliquant davantage mes capacités.

  12. J’ai obtenu l’emploi que j’avais postulé et dont j’étais grandement intéressée.

  13. Je ne juge pas que cette requête soit acceptable.

  14. Nous vous réservons à vous seuls l’exclusivité de nos formations.

  15. Nous vous prévenons d’avance que nous ne serons pas à la réunion. Cependant, ne pensez pas qu’il s’agit d’un faux prétexte. Mais un journaliste menace de divulguer publiquement des informations confidentielles.

  16. Ils ont commis une erreur involontaire dans leur rapport.

  17. Une habitude bénigne en soi est celle de se ronger les ongles : il faut un véritable effort de volonté pour vaincre cette manie ; en lisant, en se promenant, la main se porte machinalement à la bouche et il faut des observations incessantes pour s’en défaire.

  18. En arrivant à la pension, contrairement à ce que j’avais pensé, l’on me fit accueil chaleureux.

  19. Nous évoquons le temps où l’on n’avait pas de soucis, qui paraît déjà si loin.




  1. Utilisez le pronom relatif adéquat.


C’est le prix du voyage …… m’inquiète. L’agence …… j’ai consultée m’a communiqué divers tarifs. L’ami …… j’avais demandé de m’accompagner a décidé de ne pas venir. Vous le connaissez : c’est le garçon …… je vous avais parlé. Le groupe au projet …… je m’associe part le 28 juillet. Le voyage …… ils ont prévu est assez long. En les rejoignant plus tard, j’esquiverai les étapes …… ne m’intéressent pas et j’éviterai les frais …… le montant excède mes possibilités. C’est une chose …… il faut faire attention. L’hôtel aux prospectus …… je me suis intéressé est un hôtel assez modeste.

La ponctuation
Voici deux phrases, identiques à la ponctuation près. Comparez-les.


    • Le président-directeur général, déclare le délégué du personnel, exagère ! Les difficultés de l’entreprise et ses ambitions ne sont un secret pour personne.

    • Le président-directeur général déclare : le délégué du personnel exagère les difficultés de l’entreprise, et ses ambitions ne sont un secret pour personne…


Règles de ponctuation :


    • En fin de phrase :

      • On utilise généralement un point qui marque une grande pause à la lecture.

      • Dans une question directe, on utilise un point d’interrogation.

      • Quand la phrase exprime une émotion, une vivacité, un ordre sans réplique, on utilise un point d’exclamation.

      • Quand la phrase reste inachevée, on utilise trois points de suspension.




    • A l’intérieur d’une phrase, on utilise :

      • La virgule : pour séparer les différents éléments d’une énumération ; pour marquer une légère pause avant ou après un complément circonstanciel ; pour intercaler une proposition ; pour marquer une nuance, une hésitation.

      • Le point-virgule : pour marquer une courte pause dans la lecture.

      • Les deux points : pour annoncer une explication, une conséquence, une énumération.

      • Les parenthèses : pour ajouter une réflexion à l’intérieur d’une phrase.




    • Pour rapporter :

      • les paroles exactes de quelqu’un, on emploie des guillemets au début et à la fin des propos rapportés.

      • un dialogue, on emploie des guillemets au début et à la fin du dialogue, et on utilise un tiret à chaque changement d’interlocuteur, tout en allant à la ligne.


Exercices

1. Ponctue les exemples suivants et rapporte-les à la bonne règle ci-dessus !
1. Il se prépara à sortir et finalement il resta chez lui

2. Il n’était que quatre heures il était déjà fatigué pourtant

3. La voiture démarra en trombe

4. Son collègue lui demanda

Viendras-tu demain

Certainement répondit-il

5. Il est en retard sa voiture est tombée en panne

6. Il avait apporté ce qu’il fallait pour déjeuner viande légumes

7. Quand a-t-il prévu de venir

8. C’est un homme affable courtois sympathique

9. Il arriva le premier ce qui n’étonna personne et s’installa

10. Il répète sans cesse Je déteste faire les choses à moitié

11. Mon cher ami dit-il avec un large sourire je suis content de te voir

12. Par beau temps on aperçoit la côte anglaise

13. Quelle superbe maison ils possèdent
2. Corrigez dix fautes de ponctuation dans le texte suivant (les fautes peuvent provenir de signes mal placés ou de signes manquants) :
Le matin suivant, se leva sans un, nuage sortons « dit-il, à son ami ». Nous verrons probablement, un spectacle, qui nous réjouira le cœur et l’esprit ?
3. Recopiez les textes suivants en les ponctuant à l’aide de ces signes :


  • [,] (2 fois), [.] (3 fois), [:] (1 fois),[;](1 fois)


en briquettes roses et grès des Vosges la façade était ravissante quant au dedans du magasin il étincelait tout y brillait les étagères chromées lançaient des lueurs d’argent la verrerie et les cristaux allumaient mille étoiles d’or


  • [,] (3 fois), [.] (3 fois), [:] (1 fois), [;] (1 fois), [?] (1 fois)


combien de temps faut-il pour faire un bon tennisman cela dépend de plusieurs facteurs les aptitudes du joueur son état de santé le temps dont il dispose pour s’entraîner il faut aussi tenir compte du professeur son rôle n’est pas négligeable de façon générale on peut dire qu’il faut deux ans de pratique assidue pour bien jouer


  • [,] (2 fois), [.] (3 fois), [?] (1 fois), […] (1 fois)


la vulgarisation des magnétoscopes va décupler l’influence des média en effet tout message diffusé par la télévision sera désormais reproduit à des milliers d’exemplaires et réécouté de ce fait son influence ira croissant ne va-t-on pas ainsi vers une dictature des média c’est un vaste sujet de réflexion


  • [,] (1 fois), [.] (2 fois), […] (1 fois), [?] (1 fois)


sans nouvelles de Françoise je m’arme de patience je n’écris ni ne téléphone j’attends iras-tu la voir en avril
3. Ponctuez les deux textes que voici :

- L’aménagement et les conditions d’exploitation de bon nombre de zoos privés constituent un scandale aux yeux de beaucoup de visiteurs les accidents récents sont dus à la fatalité mais leu gravité révèle une enquête plus critique permet d’incriminer l’autorité publique sa négligence ou sa complaisance n’est-elle pas responsable en dernière analyse de ces morts affreusement dramatiques on peut se le demander
- Interviewé à France Inter le ministre a été très net en affirmant les ventes d’armes qui ne concernaient d’ailleurs que du matériel de défense sont arrêtées depuis quelque temps de ces propos il ressort que les protestations actuelles n’auraient aucun fondement mais résulteraient d’une propagande mensongère

L’expression des circonstances


1. Soulignez, dans les extraits suivants, les expressions indiquant la cause et donnez le procédé grammatical.
1. Vingt mille personnes meurent chaque année d’un arrêt du cœur.

2. Son sifflet devait lui chatouiller les lèvres, car il mit six cartons jaunes sous le nez des joueurs.

3. On dirait une scène de film : un jeune homme, arrêté pour avoir voulu dérober une bouteille de whisky dans un magasin, s’est échappé du commissariat en emmenant la chaise à laquelle il était enchaîné par des menottes. Il a sauté dans un canoë mais celui-ci n’avait pas de pagaie. Entraîné par le courant, il a finalement échoué sur la rive du bayou où l’attendaient les policiers qui ont récupéré simultanément leur prisonnier, leur chaise, leurs menottes et le canoë !

4. Un Californien de quarante-quatre ans avait fait tomber sa télévision. En relevant le lourd récepteur, il s’était fait un tour de reins. Handicapé, il avait jugé trop risqué d’aller skier comme il comptait le faire. Donc, n’aimant pas la lecture et détestant les cartes, il résolut d’aller tuer le temps au casino. Bien lui en prit car il y a touché le plus gros jackpot des annales de Reno : près de deux cent cinquante millions de francs belges !

5. Une dame seule perd la vie à cause des émanations de gaz provenant de son poêle à charbon.

6. La serveuse, qui ne répondait pas assez vite à leurs injonctions, a été giflée et emmenée à bord d’un taxi.

7. Dans un coup d’éclat, Yves Montand a quitté l’ABC parce que le piano était faux.

8. Le trio de choc, Depardieu, Miou-Miou, Michel Blanc a incontestablement fait ses preuves puisque « Tenue de Soirée » figure toujours parmi les trois premiers films placés au box-office.

2. Reliez les deux propositions suivantes par une relation de cause. Utilisez des procédés différents.


    1. Il s’est cassé la jambe ; il a glissé.

    2. Il est presque ruiné ; il a mal géré ses affaires.

    3. Le carreau est cassé ; il a lancé une balle dans la fenêtre.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconIntroduction : qu’est-ce que la communication ?
«savants» que nous employons ne sont pas toujours compris. Essayez de remplacer les termes suivants par une expression équivalente...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconLes nouveaux outils d’information / communication
«Rhizome». Ces réseaux évoluent très vite : par exemple MySpace est bientôt dépassé, au profit de FaceBook. Notre rôle, en tant que...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconEn général Dans l’éducation Audiovisuel
«l’introduction des technologies de l’information et de la communication, quoiqu’elle soit inéluctable, ne saurait apporter des réponses...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconRésumé L’objectif de cette communication est de mettre en exergue...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconChapitre 1 : Introduction à l'optique géométrique I introduction

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconVers une identification de la composante managériale du métier d’entraîneur de sport collectif
«le management de proximité». Dans le cadre de cette communication, c’est du micromanagement dont nous traiterons entendu en première...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconParcours : un clip interactif en forme de campagne de prévention contre le cyber-harcèlement
«voyous virtuels», d’autres adolescents. La communication dont IL est question se fait par claviers interposés et elle s’oppose,...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconIntroduction à la science politique – Jean-Marie Donegani
«cela est politique». Cela explique pourquoi le caractère politique n’est pas immédiatement repérable : la définition de chacun en...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconLe gprs est une norme pour la
«circuit» en gsm où un circuit est établi – et les ressources associées – pour toute la durée de la communication. Le Gprs a ensuite...

Introduction : qu’est-ce que la communication ? iconDoctorat Science de l'information et de la communication (71e section)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com