1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g








télécharger 26.35 Kb.
titre1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g
date de publication15.04.2017
taille26.35 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
Bac S 2016 Pondichéry Correction © http://labolycee.org

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS)
1.1. Transmission d’informations avec le protocole standard IEEE 802.11g

1.1.a.

émetteur

canal de transmission

type de transmission

nature du signal transmis

récepteur

drone

air

libre

onde électromagnétique

Téléphone portable

1.1.b. L’atténuation est définie par A = 40 + 20 log(d)

A = 40 + 20 log(10) = 60 dB

1.1.c. Par ailleurs l’atténuation est définie par A = 10 log()



ou , soit finalement Pr = Pe.

Le tableau des caractéristiques du standard IEEE 802.11g indique une puissance maximale d’émission égale à 100 mW et on a établi précédemment que A = 60 dB.

Ainsi Pr = 100×10–60/10 = 1,0×10–4 mW
1.1.d. Chaque image nécessite N bits : N = 1280 × 720 × 24.

Pour 30 images par seconde, il faut un débit D = 30.N.

D = 1280 × 720 × 24 × 30 = 6,64×108 bits

Comme 1Mbits = 106 bits, alors D = 6,64×108 / 106 = 664 Mbits/s.

Ce débit étant largement supérieur au débit maximal théorique de 54 Mbits/s, il n’est pas possible de visualiser la vidéo en direct.
1.2. Les problèmes de transmission en WiFi

1.2.a. Lorsque le drone s’éloigne la fréquence reçue est inférieure à la fréquence émise par le drone. (Remarque : Penser à l’ambulance dont le son de la sirène est plus grave lors de son éloignement)

On utilise la formule fournie : fR – fE = , ainsi fR = fE

fR = 2,4 – = 2,4 GHz

La variation relative de fréquence est

Elle vaut = 1.10–8, soit une variation extrêmement faible.

1.2.b. λ =

λ = = 0,13 m

1.2.c. Le phénomène de diffraction est d’autant plus marqué que le rapport entre la longueur d’onde λ et les dimensions d’un obstacle (ou d’une ouverture) « a » est important.

Si on considère que le tronc d’arbre a un diamètre de l’ordre de 10 cm, alors la diffraction se produit de façon sensible.

1.2.d. Les interférences sont destructives lorsque la différence de marche (« de chemins ») vaut
δ = (2k+1). où k est un entier relatif.

Dans ce cas la puissance reçue est fortement réduite là où les interférences sont destructives (et augmentée là où les interférences sont constructives).
1.2.e. Par définition, les interférences sont destructives si le retard entre les ondes ayant parcouru des chemins différents vaut : Δt = (2k+1)..

Si k = 0, Δt = on retient donc cette proposition.

Cherchons si Δt peut être égal à T comme proposé : (2k+1). = T alors (2k+1). = 0, donc
k = –  ; k n’est pas entier, on élimine cette proposition.

De même, on teste (2k+1). = k.T

k + = k cela conduit à = 0, on ne retient pas cette proposition.

On teste (2k+1). = k.T +

k + = k + égalité vérifiée, on retient cette formule.

Enfin on teste (2k+1). = k.

2k+1 = k alors k = –1, comme il est précisé que k est un entier naturel on ne retient pas cette formule.




Bilan :
Autre méthode plus rapide :

On reprend la formule précédente, en utilisant le fait que λ = c.T.

On obtient δ = (2k+1). = k.c.T + .

De plus Δt = 12 =

ainsi Δt = = k.T + où k est un entier naturel

Si k = 0 alors Δt = .

On retient donc deux expressions parmi celles proposées : k.T + et .

Partie 2 : Étude dynamique du vol d’un drone

2.1. Estimation de la valeur de la force de poussée

2.1.a. La courbe 2 montre que az = 2,0 m.s-2 = Cte.

Comme az(t) = , alors vz(t) est une primitive de az(t).

vz(t) = az.t

vz(t) = 2,0.t + C1 où C1 est une constante qui dépend des conditions initiales.

À la date t = 0, la vitesse initiale du drone est nulle donc C1 = 0.

On obtient vz(t) = 2,0.t.
On peut aussi utiliser la courbe 1, dont la modélisation indique z(t) = 1,0.t2.

Comme vz(t) = , on obtient également vz(t) = 2,0.t.

2.1.b. La deuxième loi de Newton, appliquée au système {drone} de masse m constante, dans le référentiel terrestre donne

Par projection suivant l’axe vertical Oz orienté vers le haut : PZ + FZ = m.az

– P + F = m.az

Comme az > 0 alors – P +F > 0, soit F > P.

2.1.c. On reprend – P + F = m.az

F = m.az + P = m.az + m.g = m.(az+g)

F = 0,110×(2,0 + 9,8) = 1,3 N

2.1.d. Le décollage n’est plus possible si la force poids est supérieure à la force de poussée dont on considère que la valeur reste inchangée.

P > F

(m+mw).g > F

m.g + mw.g > F

mw.g > F – m.g

mw >

mW >

mw > 0,13 – 0,110

Si mw > 0,02 kg alors le décollage n’est plus possible.

2.2. Conséquence d’une perte de communication sur le vol du drone

2.2.a.

Schéma réalisé sans souci d’échelle
2.2.b. La deuxième loi de Newton, appliquée au système {drone} de masse m constante, dans le référentiel terrestre donne





Ainsi comme alors C1 et C2 sont des constantes qui dépendent des conditions initiales.

À la date t = 0 s, le vecteur vitesse a pour coordonnées donc C1 = v0 et C2 = 0.

Alors .

Soit G le centre d’inertie du drone, le vecteur position est tel que .

C3 et C4 sont des constantes qui dépendent des conditions initiales.

À la date t = 0, le drone est situé en un point d’abscisse x0 = 0 donc C3 = 0, et d’ordonnée z0 = h donc C4 = h.

On retrouve les équations horaires du mouvement proposées :

2.2.c. Le drone touche le sol à la date tS lorsque z = 0.

On résout l’équation –





En ne retenant que la solution positive, on obtient

= 1,2 s.

2.2.d. Déterminons l’abscisse xs du drone lorsqu’il touche le sol à la date ts.

xs = v0.tS

xs = 4,0×1,2 = 4,8 m Le drone n’est qu’à 4,8 m de l’abscisse où la communication a été rompue, il est encore loin de la piscine située à 20 m de ce point.

similaire:

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconIntroduction à la transmission
...

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconCours avec expériences
«Suivre un protocole expérimental afin de reconnaître la présence de certains ions …»

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g icon«Si Wikipédia est libre, puis-je y écrire ce que je veux ?» Oui ? Non ? Découvrez les réponses…
«protocole» et «pile de protocoles» désignent également les logiciels qui implémentent un protocole

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g icon1. Mise en place d'un catalogue collectif utilisant le protocole...

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconPrésentation du WiFi (802. 11)

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconNote apparaît clairement. Le protocole arp
«Internet Le protocole arp» issu de CommentCaMarche net est soumis à la licence gnu fdl. Vous pouvez copier, modifier des copies...

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconTd t2 : Statique des fluides dans le champ de pesanteur
«Atmosphère Standard Internationale» (A. S. I), on admet que dans la troposphère (entre 0 et 11 km d'altitude) la température t varie...

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconWku standard N° 3

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconWku standard N°

1 Transmission d’informations avec le protocole standard ieee 802. 11g iconRésumé Ce document contient des informations sur le fournisseur Microsoft...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com