Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de








télécharger 290.26 Kb.
titreRapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de
page5/16
date de publication12.04.2017
taille290.26 Kb.
typeRapport
p.21-bal.com > loi > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

IV.2Caractéristiques du milieu

  • Contexte géologique


La division minière de l’Hérault est située dans la partie nord-est du bassin permien de Lodève. Dans certaines parties de ce bassin sédimentaire, les dépôts peuvent atteindre 2500 m de profondeur. Les minéralisations d’uranium sont principalement localisées dans la partie inférieure de la série de l’Autunien, riche en matière organique présente sous forme de schistes bitumeux ou de bitumes migrés en remplissage de failles. Les principaux minéraux uranifères sont la pechblende et la coffinite noyées en microgranules dans une matière bitumeuse associée à des sulfures. Le bassin est très affecté par des faisceaux de failles tectoniques où se localisent les minéralisations aux teneurs en uranium les plus élevées.

  • Contexte climatique : implications sur l’érosion des sols et sur la dynamique du réseau hydrographique


Le climat est de type méditerranéen, caractérisé par une saison chaude et sèche entre mai et septembre, une période d’aridité en été et par des précipitations concentrées à l’automne et à la fin de l’hiver. Les moyennes des précipitations annuelles se situent entre 950 mm à Octon (à 7 km au sud) et 1050 mm à Lodève6. Ces moyennes ne traduisent pas la forte variabilité mensuelle, ni la concentration des précipitations dans des intervalles de temps parfois très courts à l’échelle journalière. Le vent dominant est de secteur Nord (Tramontane) soufflant environ 150 jours par an ; les vitesses peuvent être très élevées avec des maximum instantanés pouvant atteindre plus de 140 kilomètres par heure.

L’ensemble de ces facteurs climatiques induisent de puissants processus d’érosion, en particulier sur les matériaux non consolidés. En période sèche se produisent la fragmentation des matériaux par thermoclastie et l’entraînement des poussières par le vent. Les violents orages d’automne sont les facteurs d’une érosion prononcée des sols par ruissellement.

Les nombreux ruisseaux, totalement à sec une grande partie de l’année, se transforment alors en d’impétueux torrents charriant une forte charge solide. Même si le lit moyen de ces petits cours d’eau est le plus souvent endigué par des murets de pierres le long des exploitations agricoles (essentiellement représentées par des vignes), des débordements peuvent avoir lieu dans bon nombre de sections. La rivière qui collecte l’ensemble du réseau hydrographique du secteur concerné par l’exploitation minière est la Lergue. Celle-ci se jette dans le fleuve Hérault à 23 kilomètres en aval. De même que l’ensemble de ses affluents, cette rivière est caractérisée par l’irrégularité de ses débits. Les variations saisonnières, avec une période d’étiage en été (avec 1,37 m3/s de moyenne en août) et une période de hautes eaux en janvier-février (7,8 m3/s de moyenne pour ces deux mois), sont complétées par de fortes variations journalières liées aux précipitations orageuses7.

L’ensemble des cours d’eau du réseau hydrographique se caractérisent donc par une dynamique fortement contrastée avec de violentes crues en période d’orage. Ceci a pour conséquence l’entraînement de sédiments fins et moyens.

IV.3Les installations


Les ouvrages concernent une superficie totale d’environ 250 hectares, non comprises les verses à stériles qui représentent une surface au moins équivalente. En 1997, la COGEMA était propriétaire d’environ 450 ha.

Le complexe minier se composait de sept chantiers exploités en travaux souterrains et de seize mines à ciel ouvert, ainsi que d’une usine de traitement du minerai exploitée par la SIMO (Société Industrielle des Mines de l’Ouest), filiale de la COGEMA. Ces chantiers, d’importances très inégales vis-à-vis des tonnages extraits, peuvent être regroupés géographiquement en sept sites. La figure 2, page suivante, précise leur localisation.




Figure 2 : Localisation des sites de la division minière de l’Hérault et des principaux villages environnants

Quatre de ces sites, pratiquement contigus, se situent dans une même entité géographique d’environ 2,5 km est-ouest sur 2 km nord-sud, en rive gauche de la Lergue. Il s’agit :

  • du site principal COGEMA-SIMO (commune du Bosc) qui regroupe le carreau de la mine souterraine de Mas-Lavayre (d’où a été extraite près de 80 % de la masse totale du minerai), l’usine de traitement du minerai et l’ancienne station de traitement des eaux d’exhaure,

  • du site de Mas d’Alary (communes du Bosc et de Soumont), contigu au site précédent, qui comprend les MCO de Failles-sud et Failles-centrales où sont actuellement déposés les résidus de l’usine SIMO, la MCO de Sud-failles-sud où est installée l’actuelle station de traitement des eaux et la MCO du Doumergoux installée en bordure de ce petit cours d’eau,

  • du site formé par les MCO et TMS de Tréviels et de la MCO de Mas d’Alary Village (communes de Lodève et de Soumont), situé à environ 1,5 km ouest du site principal et séparé des mines de Mas d’Alary par la route départementale D153 E4 ; celle-ci étant traversée par la piste d’évacuation du minerai vers l’usine SIMO,

  • du site des Mares (communes du Bosc et de Soumont), situé à environ 500 m au nord du site principal, qui comprend deux petits chantiers souterrains et trois mines à ciel ouvert.

A ce complexe, s’ajoutent trois sites décentrés :

  • le site de Rabéjac (commune du Puech), à environ 2,5 km sud-ouest du site principal, en rive droite de la Lergue, où ont été ouvertes deux mines à ciel ouvert,

  • le site de la Plagne-Campagnac (commune du Bosc), à environ 700 m sud-est du site principal, comprenant deux mines à ciel ouvert,

  • la mine souterraine de Puech-Bouissou (commune de Saint-Jean de la Blaquière) à environ 7 km est du site principal.

D’autres sites convoités par la COGEMA n’ont finalement pas été exploités. C’est le cas des gisements de Puech Lazert et du Moulin de la Charité, sur la commune de Saint-Jean de la Blaquière. La forte opposition de la population a eu raison des velléités de la COGEMA d’ouvrir des travaux d’extraction en proximité directe du village.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   16

similaire:

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRapport de stage : Contrôle de qualité en échographie et implication...

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRapport de stage le Club 86 Mignaloux-Beauvoir (86) remerciements...
...

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconAtelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare»
«neuf contes» de Charles Perrault, livre distribué dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme en juin 2011, celui intitulé «Le...

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconChapitre 17 : enjeux energetiques et apport de la chimie au respect de l’environnement
«utilisation atomique» (UA). L’utilisation atomique ua est définie comme le rapport de la masse molaire du produit souhaité, sur...

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRapport de stage iset tozeur
«Départements», que pour chacune d’elles est attribuée une tache.(j'ai effectué mon stage au centre de commutation et de transmission...

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconAac: L’analyse appliquée du comportement est l’étude du rapport entre...

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRésumé Stage de fin d’année de Master 1 Document Spécialité

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRapport de Stage

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRapport de Stage

Rapport de stage ingénieur-maître Année 2003 Spécialisation Chimie de l’Environnement et Ecosystèmes Tuteur enseignant : Serge Chiron «Etude préliminaire de  iconRapport de stage








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com