Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4








télécharger 5.36 Mb.
titreLes deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4
page10/10
date de publication01.04.2017
taille5.36 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10


De quoi nous parlent-ils ? Principalement de l’infiniment petit qui est le domaine de la physique quantique et de l’origine de l’univers. Chacun comprend que la totalité de l’énergie et de la matière était, voici 13,8 milliards d’années, réunie en un point d’où le monde a été propulsé dans l’existence par une formidable déflagration que les scientifiques ont appelée le big-bang. Chacun saisit également qu’en provoquant des collisions dans des accélérateurs géants, les physiciens détectent des traces de particules dont certaines n’avaient jamais été observées auparavant. Leur existence était cependant impliquée par des formules mathématiques de théories datant parfois de plusieurs décennies.

Mais voici où je voulais en venir : ceux qui maîtrisent complètement les subtilités de l’équation de Schrödinger ou de celle de Dirac et qui savent tout du boson de Higgs ont-ils reçu les clés qui nous manquent pour comprendre l’univers ? Je ne peux pas le croire.

Bien sûr, j’admets volontiers que leurs théories sont bien plus solides que les mythes cosmogoniques proposés par des prêtres exaltés depuis que l’humanité s’est mise à balbutier. Pourtant, s’il est vrai qu’un big-bang s'est bel et bien produit, nul ne peut affirmer qu’avant cet événement l’univers était vide. Nul ne peut affirmer qu’il n’y a jamais eu d’autre big-bang dans un passé encore plus lointain ou qu’il n’y en aurait jamais d’autres dans un futur tout aussi éloigné. Nul ne peut affirmer que ce réservoir ponctuel en passe de voler en éclats était une creatio ex nihilo. Nul ne peut affirmer que la science





nous a fourni une réponse à la question qui a hanté les philosophes de toutes les époques : « Pourquoi y a-t-il quelque chose et pas plutôt rien ? »

Quoi que nous en ayons, sur le plan du sens de l’être, les récits puérils des mythes religieux battent à plate couture les hiéroglyphes incompréhensibles des scientifiques les plus brillants. Les belles histoires simples enseignées à tous les enfants permettent effectivement de comprendre le monde, de le prendre avec soi, de l’endosser en s’identifiant à ce Créateur qui, comme moi, avait la volonté de faire quelque chose.

Quelques enfants devenus adultes abandonneront le Créateur anthropomorphe mais beaucoup parmi eux ne renonceront jamais à la croyance suivant laquelle la grande machine où nous nous trouvons piégés est le résultat de l’action d’une mystérieuse volonté impersonnelle dépositaire du fameux sens qui nous échappe.

Voilà le déisme et encore une idée consolatrice.

235e semaine, 05.10.2014
Personne ne conteste que nous n’aurions aucune idée de la pomme si les pommes n’avaient pas existé. Cependant, quantité de gens prétendent avoir une idée de Dieu… Voilà qui n’a pourtant rien d’étonnant. Aussi bien concevons nous les personnages les plus populaires des bandes dessinées et autres mangas. Nous reconnaissons l’individu qui vole au-dessus des buildings newyorkais emmailloté d’un collant bleu recouvert par un maillot de bain assorti à une une cape rouge et nous l’appelons Superman. Le costume résillé de Spider-Man qui est capable de gravir des parois verticales de ces mêmes gratte-ciel sans accessoires d’alpinisme nous est devenu familier.




Et, me demande un ami facétieux, comment s’appelle le héros maléfique qui détruit les plus hauts édifices de New York ? Il donne lui-même la réponse en clignant de l’œil : il s’agit de Musul-man !

Ah oui, mais pardon, celui-là, il existe vraiment…

236e semaine, 12.10.2014
Beaucoup remercient les dieux — ce qui, pour certains d'enttre eux, ne laisse pas de m'étonner — de leur avoir donné la vie. Pour quelques autres, la vie est tout sauf un cadeau. Ah !, ne pas exister… Pouvez-vous imaginer la paix du néant ? Aucune souffrance, aucune attente anxieuse, aucune démangeaison, aucun désir, aucun cauchemar, aucun éblouissement : l’indifférence du rocher dévalant la pente sans connaître qu’il va tuer ce philosophe mathématicien se promenant sur le flanc de la montagne.

Or, voilà où le bât blesse. Un être insensible ne peut imaginer les délices de l’insensibilité. Seul un être sensible et donc souffrant peut se livrer à cet exercice. Mais souffrir, est-ce bien là une supériorité ?
237e semaine, 19.10.2014
Elle a un peu plus de 70 ans et un demi-siècle de militantisme socialiste derrière elle. Cette caractéristique ne m’a jamais empêché de nourrir avec elle des liens forts d’une amitié sincère.

Or, voici qu’installés à la terrasse d’un café, elle m’a confié un souci qui la préoccupait en ce moment : ayant hérité, en tout ou en partie, de plusieurs biens immobiliers, elle se demandait s’il était possible de le cacher au fisc afin de ne pas augmenter ses impôts.

« Mais, lui ai-je perfidement fait remarquer, la bonne




socialiste que tu as toujours été devrait être très heureuse de payer des impôts à la collectivité.

— Ah, mais non, me repartit-elle, cela ne serait le cas que si l’État utilisait mon argent pour soutenir de véritables projets de solidarité, alors qu’il le dilapide pour les banques ou l’OTAN ou pour payer les salaires faramineux des fonctionnaires de l’Union européenne…

— Tu apprécies pourtant que ce même État entretienne à grands frais des armées d’inutiles artistes, les intermittents inter-minables du spectacle qui vivent aux crochets de la finance publique…

— Là, en effet, c’est de l’argent bien utilisé. C’est pour l’Art ! Tu ne voudrais quand même pas que l’Art disparaisse ?

— Les artistes n’ont jamais été mieux portants que quand ils mouraient de faim. Les grandes œuvres sont nées d’une bohème sans le sou. Les véritables créateurs ne cherchent jamais un statut d’assisté social. Actuellement, le premier hurluberlu dont le hobby consiste à pincer les cordes d’une guitare ou à caresser la peau d’un tambour se proclame « artiste » et exige des allocations… Il me semble évident que les véritables artistes n’ont pas besoin de cela pour continuer à créer et pour trouver un public.

— Tu peux parler, toi qui as vécu aux crochets de l’État toute ta vie…

— Parmi les fonctions nécessaires d’un État, je place la défense, la sécurité intérieure, la recherche scientifique, les infrastructures de communication, la diplomatie et aussi l’instruction. J’ai été rémunéré pour l’instruction dont on me chargeait. C’est un travail. Ce n’est pas un divertissement élevé à la hauteur d’une vocation.

— Je ne pourrai décidément jamais tomber d’accord avec toi. Mais, es-tu sûr que le fait d’être propriétaire de biens immobiliers n’augmente pas les impôts ? »

Tout est là. Le babouin humain est favorable à l’égalité jusqu’au moment précis où les mesures prises pour la


renforcer menacent ses propres biens. Aucun communisme ne pourra donc jamais être démocratique.
238e semaine, 26.10.2014

Ah ! Les hygiénistes et les vertueux ! Ceux-là mêmes qui vous haïssent parce que vous fumez, que vous buvez et que vous baisez, comme je vous déteste à mon tour. Je suis consterné d’apprendre que vous venez d’obtenir une victoire en Suisse : vous avez fait supprimer le statut d’artiste de music-hall. Pour une fois qu’un statut d’artiste ne coûtait rien aux contribuables…

Donnant droit à une autorisation de séjour temporaire, ce document administratif permettait à des jeunes femmes du monde entier de s’exhiber nue la nuit dans les cabarets helvétiques avant d’embarquer, au petit matin, l’un ou l’autre client vers les délices secrets d’une alcôve surplombant les rivages du lac de Lugano, de Saint Moritz ou d’ailleurs. Nous n’irons plus au lac, les lauriers sont coupés…

Qu’est-elle aujourd’hui devenue cette merveilleuse petite fée pute à la peau laiteuse ? En 1990, alors que j’enseignais la philosophie à Varèse, elle n’avait que 22 printemps. Elle était originaire, m’avait-elle confié, de la communauté chinoise de Bangkok. Tous les vendredis soir, je passais la frontière entre l’Italie et la Suisse et courait la rejoindre afin de boire avant l’aube ce lait de jeunesse et de gaieté à Paradiso ou à Chiasso, à Locarno ou Riva San Vitale, à Belinzona ou dans n’importe quelle boîte de nuit où elle m’avait annoncé sa présence.

Après son spectacle, elle acceptait de m’emmener dans la chambre qu’elle partageait avec une autre prostituée. Je revois ses yeux noirs d’ébène brillants pendant qu’elle m’observait en suçant en experte jusqu’à sa racine mon pénis enflé dont je retenais l’éruption du plaisir. Comme Jésus aurait aimé, s’il avait réellement existé, cette Marie-Madeleine

asiatique et gourmande ! Elle n’avait pas son pareil pour promener partout sur mon corps ses petits seins couronnés par des tétons en érection. Jamais deux cents francs suisses ne furent par moi mieux utilisés.

Au matin, épuisés tous les deux, nous tombions endormis pour ne nous réveiller qu’en début d’après-midi. Elle préparait un frichti au wok et il m’est arrivé, après ce léger repas, d’emmener les deux donzelles en promenade au sommet du funiculaire du Monte Brè donnant accès à une vue imprenable sur Lugano. J’avais l’impression de devenir un personnage de Maupassant transplanté au Tessin.

Les gens qui connaissent la vertu et veulent par conséquent l’imposer à tous les autres ont peut-être obtenu également, en 2014, l’arrêt de l’exploitation du funiculaire afin que des vicieux dans mon genre ne puissent plus y emmener d’innocentes travailleuses du sexe.

L’état d’esprit de ces politiciens adhérant aux ligues de vertu tient sans aucun doute à une particularité de notre monde judéo-chrétien-islamique. Qui, dans notre société, oserait informer les adolescents qu’il se pourrait bien que leurs mamans offrent parfois des sucettes à leurs amants et que leurs papas passent de temps en temps la porte d’un bordel ? Ceux qui auraient appris qu’il n’y aurait rien là que de naturel seraient sans doute moins acrimonieux contre les bons à rien et les mauvais à tout parmi lesquels je me situe.

admiration, 70, 100, 101, 103, 124, 125, 137

altruisme, 11, 14, 89

Alzheimer, 114

anagramme, 92, 138

art, 6, 20, 81, 95, 111

peinture, 20, 81

astrophysique, 82

bonheur, 2, 8, 41, 51, 65, 68, 85, 89, 105, 122, 123, 129, 139, 144

chien, 11, 87, 117, 135, 142

Cioran, 59, 100, 103, 138

Comte, 97

conscience, 11, 40, 46, 69, 73, 84, 85, 93, 94, 102, 112, 123, 125, 126, 143, 155

coopération, 5, 137, 139

démocratie, 5, 22, 33, 58, 95, 102, 136

Dieu

Dieu, 7, 8, 10, 15, 21, 23, 24, 25, 31, 32, 35, 36, 40, 41, 42, 49, 50, 55, 56, 62, 64, 65, 73, 77, 79, 83, 87, 90, 97, 98, 99, 103, 104, 105, 113, 117, 122, 125, 126, 130, 143, 150, 155, 157

divinité, 7, 39, 55, 62, 83

droit, 12, 34, 54, 71, 82, 90, 91, 119, 154, 160

égalité, 23, 34, 54, 80, 94, 104, 127, 159

égoïsme, 11, 88, 89

épidémie

grippe, 153

sida, 64, 153

Évangélistes, 89

évolution, 5, 44, 49, 59, 86, 104, 121, 139, 142

fellation, 116

féminin, 19, 82

football, 71, 101, 131, 143, 149, 155

Freud, 100

Front National, 26, 138, 139

guerre, 30, 38, 54, 106, 107, 141, 150, 153, 154

Hitler, 26, 55, 98, 99, 119, 132, 137

humeur

atrabilieux, 94

humeur, 29, 93, 147

mélancolie, 93

idéologie

idéologie, 16, 17, 34, 80, 114, 125, 126

idéologue, 99, 137

idoles

idoles, 80, 100

Jésus, 4, 38, 48, 51, 68, 72, 79, 107, 117, 151, 160

justice

juges, 13, 31, 98, 120, 154

Kevorkian, 97

Klein, 81, 138

lâcheté, 138

libéralisme

libéralisme, 104, 132

libéraux, 80

Mahomet, 4, 12, 38

majorité, 70, 71, 77, 105, 109, 136, 144

manipulation, 5, 115

Marx, 154

mendiant, 11, 115

mental, 93, 154

mérite, 9, 28, 35, 40, 55, 58, 66, 67, 74, 80, 81, 100, 101, 102, 104, 144, 145, 146

métaphysique, 6, 82

miracle, 23, 133

moi, 10, 11, 12, 13, 27, 29, 31, 35, 36, 37, 38, 41, 42, 44, 57, 62, 65, 66, 70, 73, 78, 88, 93, 95, 108, 110, 111, 112, 114, 116, 117, 118, 122, 123, 125, 138, 141, 142, 152, 157, 161

mythe, 4, 59

nationalisme, 5

Newton, 25

Nietzsche, 2, 9, 88, 119

opinion, 6, 108, 109, 136

pape, 24, 91, 92, 100, 133

paradis, 45, 50, 51, 54, 61, 63, 65, 88, 90, 102, 133, 144, 150

Pascal, 34, 103, 116

pédagogie

pédagogie, 58, 127

pédophile, 12, 38

plaisir, 9, 13, 14, 32, 53, 87, 88, 90, 116, 128, 129, 139, 160

pollution, 88

populisme, 137

proctologue, 85

progrès, 14, 45, 54, 57, 96, 99, 110, 120, 121, 122, 141

psychanalyse, 6, 57

race

race, 43, 94, 95

racisme, 44

religion

religion, 3, 5, 10, 20, 28, 57, 58, 90, 94, 97, 106, 117, 155

secte, 3, 62, 100

théologie, 55, 88

théologien, 6

théologiens, 4, 27, 43, 54

Renan, 2

Rosenberg, 98

Rostand, 2

Schmidt, 139

sélection, 14, 34, 78, 126, 141

Sénèque, 124, 138, 154

serment

parjure, 112

serment, 37, 112, 113

sexuel

homosexuel, 121, 128

socialiste, 25, 26, 98, 119, 120, 133, 138, 139, 158, 159

souffrance

souffrance, 79, 101, 102, 107, 123, 124, 128, 130, 135, 136, 158

torture, 79, 101, 102, 107, 123, 124, 128, 130, 135, 136, 158

suicide, 59, 65, 97, 126, 138, 150, 154

Tintin, 21, 89

tradition, 16, 21, 37, 119

vertu, 3, 9, 15, 24, 41, 74, 140, 144, 161

vertueux, 9, 15, 24, 70, 90, 99, 141, 144, 160

Viagra, 97

Wittgenstein, 99, 100, 124

Xénophane, 4, 85



1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconEntre eux deux ou ce qui est effacé et ce qui reste…

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconA reference infrastructure, entitled " Reference table Ile-de-France of the Mobility "

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconAffrontement indirect et principalement idéologique opposant le camp...
«guerre improbable, paix impossible». Mais deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis et l’urss n’entendent...

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconÀ qui de droit et tous les lectrices/teurs
1 Au commencement Dieu créa le ciel et la terre Et Dieu dit : Que la terre se

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconNote documentaire, Bruno Robbes Les sanctions proposées par le texte...
«Directives générales pour l'établissement du règlement type départemental des écoles maternelles et élémentaires» (Chapitre Vie...

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconCours sur les fonctions lineaires et affines I résolution de systèmes...

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconCher Intervenants
«garder» les enfants mais assurez un réel suivi pédagogique et /ou éducatif avec eux et en accord avec les attentes des familles

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconCours: Les cartoons
«les artiste n'ont pas encore pris l'animation assez au sérieux». Le cartoon est poétique, surréaliste, créatifs, IL n'y avait pas...

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconUniversels, les droits de l’homme ? (Article de François Jullien...
«non finie». «Sans doute le plus mauvais de tous les projets est peut-être celui qu’on a adopté (2)», confie l’un d’eux au soir de...

Les deux c I t a t I o ns s o nt pr o p o s ées s a ns I n d I c a t I o n de référence p a r V er g ez et Hu I s m a n, L es a u teurs de d’un VI eux — m a I s e X ce L l ent — m a nuel de ph I lo so ph I e, p a r I s : Na t h a n, 1 99 0, p. 2 5 4 iconS’inscrit dans la sphère du droit privé. Les commerçants qu’ils soient...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com