Mailto: julie kerespars8457@Gmail. Com








télécharger 0.97 Mb.
titreMailto: julie kerespars8457@Gmail. Com
page17/22
date de publication01.04.2017
taille0.97 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   14   15   16   17   18   19   20   21   22
1

312L

Toys "R" Us crée la publicité la plus anti-science jamais

http://img.gawkerassets.com/img/1961gy6w1iik5jpg/k-medium.jpg

Faux, faux, faux, Toys "R" Us. Faux . Un commercial inepte comme ça - dans lequel les enfants apprennent que la science et l'environnement sont ennuyeux - envoie le mauvais message exact. Lire la suite ... lundi 16h20

REMONTER LE MORAL par ROBERT T. GONZALEZ

331

94L

Peut-être le plus d'awww photo digne d'un astronaute jamais pris

http://img.gawkerassets.com/img/1961zakjie4pbjpg/k-medium.jpg

Sur la photo: Leland Melvin . (astronaute de la NASA et de l'administrateur délégué de l'Agence pour l'éducation) avec ses deux chiens, Jake et Scout (Assistants adorable administrateur associé de la NASA pour l'éducation) Lire la suite ... lundi 14h29

FUTURISME par GEORGE DVORSKY

101

147L

Stuxnet a infecté une centrale nucléaire russe et la station spatiale ...

http://img.gawkerassets.com/img/1961pokhdt5lbjpg/k-medium.jpg

Le problème avec la création de Stuxnet, ver le plus sophistiqué des logiciels malveillants dans le monde, c'est qu'il pourrait éventuellement aller voyous. Ce qui est précisément ce qui s'est passé. Le virus américano-israélien et de construction s'est propagé à une centrale nucléaire russe - et même de la Station spatiale internationale. Lire la suite ... lundi 13h20

http://img.gawkerassets.com/img/18j7auwlzzaovjpg/k-small.jpgCombien de temps avant notre premier Catastrophe AI?

ÉVOLUTION par ANNALEE NEWITZ

181

104L

Evolution est piloté par une concurrence agressive entre les femmes

http://img.gawkerassets.com/img/1961vsghdfc66jpg/k-medium.jpg

Une des images classiques de la théorie de l'évolution est de deux hommes brisant les uns les autres à concourir pour la chance de féconder une femelle. Les scientifiques ont passé plus d'un siècle à étudier ce genre de compétition masculine, mais de nouvelles découvertes révèlent que la concurrence entre femmes est tout aussi important. Lire ... lundi 12h43

http://www.domaine-de-courson.fr/sites/all/themes/courson/images/header/decouvrir.jpg

L'histoire du domaine

Né au 16ème siècle puis agrandi et embelli par ses propriétaires successifs, le Domaine deCourson connaît depuis trente ans une nouvelle jeunesse.

COURSON, D'HIER À AUJOURD'HUI

Comment la noble résidence d’un parlementaire est-elle devenue la grande demeured’une lignée de ducs, avant d’accéder à une renommée internationale en accueillantles Journées des Plantes, évènement européen majeur en matière d’horticulture ? C ’est toute l’histoire du domaine de Courson…

En 1534, Gilles Le Maître, avocat général de François 1er et premier Président du Parlement de Paris, achète un fief au centre d’un domaine agricole appelé Cincehours, dans la province française du Hurepoix. En 1550, ildécide d’y faire construire un manoir : Courson est né. Après avoir eu plusieurs autres propriétaires – dont unaventurier, Balthazar de Fargues, qui finira pendu ! - le domaine devient en 1672, par donation royale, la résidence d'une grande lignée de parlementaires : les Lamoignons.

LA RÉSIDENCE DES LAMOIGNON

en savoir plus

Guillaume de Lamoignon

De Guillaume, premier Président du Parlement de Paris, le château passe aux mains de son fils cadet Nicolas, haut fonctionnaire parmi les plus influents de son temps. Sous les Lamoignon, le manoir des Le Maître se transforme peu à peu en une noble demeure de résidence, ouverte et lumineuse, évoquant de célèbres modèles qui vont de Rosny,propriété de Sully, au premier Versailles.

Un parc à la française, dans le goût de Le Nôtre, met l’ensemble à la mode du temps. Le fils puis le petit-fils de Nicolas de Lamoignon habitent à Courson, mais ce dernier meurt sans enfants et, en 1775, le domaine est vendu à Guillaume Joseph Dupleix de Bacquencourt, ancêtre des propriétaires actuels.
 


 

LA RÉSIDENCE DES DUCS DE PADOUE

en savoir plus

Jean-Tomas Arrighi de Casanova

Quelques années et une révolution plus tard, Anne-Rose-Zoé de Montesquiou, dont la mère est la seule survivante des Dupleix, hérite de Courson. Elle vient d’épouserJean-Thomas Arrighi de Casanova. Ce cousin issu de germain de Napoléon Bonaparte a été entraîné dès sa jeunesse dans l’épopée impériale. Cela lui vaut d’intégrer la nouvelle noblesse d’Empire en devenant duc de Padoue. De retour d’exil en 1820, le duc lance une grande campagne de restauration du domaine, transformant notamment le jardin "à la française" en un parc paysager romantique qui s'ouvre sur la campagne environnante. Il y introduit alors de nombreuses espèces. Son fils Ernest de Padoue – préfet de Seine et Oise et ministre de l’intérieur en 1859 - entreprend à son tour une profonde rénovation du domaine, tendant à en faire une « grande villa des champs ». Il complète le parc en y aménageant l’étang.
 


LE DOMAINE AUJOURD'HUI ET LES « JOURNÉES DES PLANTES »

Au décès d’Ernest de Padoue, Courson est transmis à la famille de Caraman. Ernest de Caraman, officier de carrière, s’y installe en 1920 et décide de consacrer sa vie à son renouveau. Ses petits-enfants,Hélène Fustier et Olivier de Nervaux-Loÿs, encouragés par leurs époux, Patrice Fustier et Patricia de Nervaux-Loÿs, reprennent le flambeau. Depuis plusieurs décennies, ils s'attachent à faire vivre le domaine toute l'année en l’ouvrant largement au public. Leur rencontre en 1980 avec le paysagiste Timothy Vaughan va contribuer au réveil du parc. A l’époque, les premiers signes précurseurs d’un regain d’intérêt pour les plantes et les jardins apparaissent en France. Et en 1982, l’Association des Parcs Botaniques de France propose d’organiser àCourson leur rendez-vous annuel. Commence alors une autre histoire : celle des Journées des Plantes


http://www.domaine-de-courson.fr/sites/all/themes/courson/images/header/journeesdesplantes.jpg

Les Journées des Plantes à Courson

PRÉSENTATION

Deux fois par an, en mai et en octobre, le Domaine de Courson accueille pendant trois joursune manifestation de renommée internationale : les Journées des Plantes.

Presque 30 ans après sa création, cette exposition-vente née de la rencontre d’unepoignée de passionnés est devenue le rendez-vous majeur de l’horticultureeuropéenne en France.

Au fil du temps, les Journées des Plantes ont su imposer leur identité unique et acquérir une dimensioninternationale, sans jamais déroger à leur vocation : la mise en valeur des savoir-faire de l’horticulture et des arts de la botanique.
 


Trois journées pour…
… être au cœur de l’actualité des plantes et de l’aménagement du jardin.
… acheter arbres, arbustes, vivaces et autres plantes parmi un large choix allant des grands classiques auxraretés.
… découvrir les nouveaux outils et équipements pour entretenir et mettre en valeur le jardin.
… s’informer lors des conférences organisées sur des thèmes pratiques, historiques ou axées sur lesdécouvertes.
… arpenter en toute liberté les allées du Domaine historique de Courson, dont 
le parc est classé jardinremarquable.

UNE PROMENADE BOTANIQUE SOUS LE SIGNE DE L'EXCELLENCE

voir les journées des plantes en images

© : Jean-Pierre Delagarde

Organisée par les propriétaires du Domaine, soutenue par des personnalitésreconnues de l’univers du jardin, chaque édition permet à près de 30 000visiteurs venus du monde entier de rencontrer quelques 250 professionnelsde la filière horticole, tous rigoureusement sélectionnés et signataires d’uneCharte qui garantit la qualité des produits exposés.

Chacune est aussi l’occasion d’attribuer aux exposants des prix etrécompenses et de présenter au public les plantes distinguées. Au gré desallées du parc romantique, les stands des exposants sont présentés de façonvolontairement informelle, mêlant harmonieusement les plantes et les produitsautour du jardin, pour laisser aux visiteurs le plaisir de la découverte commelors d’une promenade.

Si vous aimez l’art du jardin…
… que vous soyez collectionneur initié ou amateur néophyte, commandez le 
catalogue des Journées desPlantes, une référence unique : toutes les coordonnées des exposants avec la présentation de leur métieret de leur plantes/produits, un guide des spécialités et des pépinières par région.

UN LIEU D'ÉCHANGES

voir les journées des plantes en images

© : Jean-Pierre Delagarde

Au cours de ces trois jours, différents publics se croisent, du simple amateur auxprofessionnels (collectivités, paysagistes, distributeurs, acheteurs...), sans oublier lesexposants, entre lesquels de nombreux contacts se nouent.

Une des spécificités de Courson est de présenter sur un même lieu des plantes venantdirectement des producteurs, avec une très large diversité dans la représentation desrégions, des pays, des climats, des sols… On y trouve la plante qu'on cherche, maisaussi les conseils de celui qui l’a élevée et cultivée, et qui connaît bien toutes sescaractéristiques et ses besoins en termes de soin, de croissance, d’entretien... Très utile pour la pratique du jardinage !

Plusieurs paysagistes et de nombreuses associations de passionnés complètent cette offre en proposant idées, ateliers et animations diverses.

 


Botanique, géologie, climatologie :
A Courson, tous les savoirs sont ainsi conjugués pour respecter l'un des adages des Journées des Plantes :
«la bonne plante au bon endroit ».

1   ...   14   15   16   17   18   19   20   21   22








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com