L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1)








télécharger 147.58 Kb.
titreL’interview de l’artiste (niveaux A2, B1)
page3/3
date de publication23.10.2016
taille147.58 Kb.
typeInterview
p.21-bal.com > loi > Interview
1   2   3

D’un registre à l’autre

Parlez-vous à vos amis comme vous parlez à votre famille ou aux gens que vous croisez dans la vie professionnelle ?

Quel langage utilisez-vous ?
Pistes de correction / Corrigés :

Bien sûr, je ne parle pas à mes amis comme je parle à mes parents ou à mes grands-parents par exemple. Souvent, on parle une langue familière, avec des mots d’argot, des abréviations, des mots anglais... On parle une langue plus jeune.
Distribuer les paroles de la chanson.

Faites l’activité 2 : en vous aidant des paroles, associez ces mots familiers à leur équivalent en français standard.
Pistes de correction / Corrigés :


Un gosse, un môme : un enfant

Se vautrer : tomber, subir un échec

Un pote : un ami

Le taf : le travail

Paumé : perdu, dépassé par les événements

Fricoter : avoir une relation amoureuse

Morfler : souffrir



Selon vous, pourquoi Ben Mazué utilise-t-il ce registre de langue ?

À quel public s’adresse-t-il ?
Pistes de correction / Corrigés :

Il utilise ce registre parce que c’est celui qu’il utilise tous les jours. Il doit avoir une trentaine d’années et c’est, sans doute, comme ça qu’il parle avec ses amis.

Cette chanson s’adresse sûrement à un public plutôt jeune et urbain, et peut-être aussi à ses propres amis.
D’un style à l’autre

Diffuser l’intégralité de la chanson avec le son.

Le présentateur de l’émission dit de Ben Mazué qu’il est « un artiste aux multiples influences et aux oreilles grandes ouvertes sur le monde ». Faites l’activité 3 : complétez le tableau et expliquez pourquoi il utilise cette image.

En quoi les musiciens participent-ils aussi de cette diversité ?
Pistes de correction / corrigés :

Moment de la chanson

Style musical

Instrument(s) utilisé(s)

Rythme

Introduction

Parlé

Voix

Lent...

Couplets 1 à 4

Rap

Voix, clavier

Puis voix, clavier, guitare, batterie

Marqué...

Refrain

Reggae

Voix, clavier, guitare, batterie

Cadencé, plus marqué...


Ben Mazué est « un artiste aux multiples influences et aux oreilles grandes ouvertes sur le monde » parce que sa musique est très variée dans le style et dans le rythme. Si on regarde ses musiciens, la diversité est aussi très présente : ils sont très différents les uns des autres...

Pour aller vers « Case départ » de Ben Mazué

Comparez les deux chansons de Ben Mazué : styles, rythmes, sujets traités.

fiche APPRENAnt – Niveau B1
Des amis comme on s’en fait plus

Activité 1 : Écoutez la chanson et cochez les éléments qui définissent la relation que Ben Mazué a avec ses amis d’enfance.
 Pour Ben Mazué, des amis d’enfance se connaissent par cœur.

 Des amis d’enfance ne pardonnent pas les erreurs qu’on peut faire.

 Pour lui, les amis d’enfance sont essentiels.

 Il a besoin de contacts physiques avec ses amis d’enfance.

 Ses amis d’enfance et lui ont des opinions très différentes.

 Ses amis d’enfance sont comme un filet de sécurité.

 Il déteste que ses amis passent chez lui à l’improviste.

 Ses amis d’enfance sont comme sa famille.

 Il communique beaucoup par textos avec ses amis d’enfance.

 Pour lui, les amis d’enfance ne passeront jamais après le travail ou la vie de famille.

 Il voit ses amis d’enfance seulement pour les anniversaires et le Nouvel An.
D’un registre à l’autre

Activité 2 : En vous aidant des paroles, associez ces mots familiers à leur équivalent en français standard.


Un gosse, un môme








Le travail

Se vautrer








Perdu, dépassé par les événements

Un pote








Souffrir

Le taf








Un ami

Paumé








Avoir une relation amoureuse

Fricoter








Tomber, subir un échec

Morfler








Un enfant


D’un style à l’autre

Activité 3 : Complétez le tableau et expliquez en quoi Ben Mazué est « un artiste aux multiples influences et aux oreilles grandes ouvertes sur le monde ».


Moment de la chanson

Style musical

Instrument(s) utilisé(s)

Rythme

Introduction










Couplets 1 à 4










Refrain














































Paroles
Les amis d’enfance, c’est ceux qu’on a assez vus, assez connus pour qu’un écart ou même quand on s’égare, ça n’ait pas de conséquence sur les sentiments qu’ils ont à votre égard. Et moi, pour être sûr, j’les garde des années. C’est essentiel. Et si l’son est mon sol, mes amours le plafond, eux sont les murs et la charpente de mon appart’ existentiel. Ils sont là, près de moi, dans la même rue ou pas loin. J’ai besoin qu’on s’touche moi pour que ça marche. J’ai besoin de l’urgence du quotidien. Alors à quel moment on s’voit, quand on s’voit...
Tous les jours depuis des décennies
Nos existences marquées par les mêmes scènes de vie calquées
Les mêmes drames, les mêmes liesses qui nous lient
Les mêmes femmes presque et souvent les mêmes lits
De l’âge de gosse1 à bonhomme, depuis la brosse,
Les docs, et les pionnes2, les profs, les potes3 de l’école
On s’étonne de penser souvent pareil,
Envie du même soleil à l’ombre duquel tu sais on boirait des coups4
Enfoiré j’t’écoute

Allez, raconte-nous ton histoire

Qu’on puisse s’marrer5 de toi

Puis de nous
Avec mes potes comme un filet si je me vautre6
Le dicton on n’a rien sans rien
Nous on a rien sans l’un ni l’autre
Avec mes potes comme un filet, comme un filet
[Refrain x2]
Je suis jamais vraiment parti d’mon quartier
Du coup mes potes sont des monuments
Ma ville, mon appartement
C’est tellement grand Paris
Depuis que je suis chez moi dans ces rues
J’ai des amis comme on s’en fait plus.
On voit bien l’noir foncé

Des quotidiens faut s’aider

L’écho qui vient faut s’aimer

Sinon gare à c’que tu deviens

Quand y a rien d’autre que toi

Rien d’autre que l’froid des sous

Et l’froid d’ton sang tout seul dans ta cuisine, debout

Alors on fait l’effort de pas trop s’éloigner

Pour pas trop s’oublier

Pas trop c’est pas jamais, non
Du coup on se croise le dimanche soir sans prévenir ni sonner, contents,
100 fois j’ai reçu ces visites impromptues
Longtemps j’ai cru que c’était ça ma famille autant que le sang
Autant que le sang et si ce n’est plus

Pas besoin de liasses7 plein les poches
D’acheter un appartement, d’engagement au son des cloches,
De couverts en argent, de loisirs emmerdants

La vie est courte et belle
Et 31 septembre filent 31 destins ensemble mec on l’a tenté,
À chaque nouveau projet du taf8 aux congés, on voyage léger.
[Refrain x2]
On sait bien que rien n’est éternel
Au vu des départs des anciens baisés9 par l’essentiel
L’essentiel, la carrière, le couple et les enfants,
Découper les offres en laissant les potes à l’arrière non,
Laisser les potes à l’arrière non,
Non, non, non, non, non, non, non, non, non, non.
Pas de rencarts10 biannuels aux anniv’, au Nouvel An
Souvenirs résiduels, ressassés sans projet devant

Pas de mômes11 et pas de famille
Si en même temps on n’est pas tous des parents paumés12 au même moment
Et si ta fille et mon fils fricotent13 dans la grange
Et si ma fille rend ton fils accro14 à ses mèches orange
Et ses boucles d’ange dans le dos, pas de problème,
Peut-être même c’est elle qui morflera15 pour ton con d’ado
On verra, on va se marrer à les regarder
On va se marrer à les faire pousser, c’est vu !
Famille et potes, à mesure, moi, j’ai tout confondu, moi, j’ai tout confondu…
[Refrain x2]

Vocabulaire

    1. Un gosse : (familier) un enfant.

    2. Une pionne : (familier) une surveillante de collège ou de lycée.

    3. Un pote : (familier) un ami.

    4. Boire des coups : (familier) boire quelques verres, le plus souvent d’alcool.

    5. Se marrer : (familier) rire.

    6. Se vautrer : (familier) tomber, subir un échec.

    7. Une liasse : un paquet de billets de banque de la même valeur liés ensemble.

    8. Le taf : (familier) le travail.

    9. (Être) baisé par quelqu’un ou quelque chose : (familier) trompé, abusé par quelqu’un ou quelque chose.

    10. Un rencart : (familier) un rendez-vous.

    11. Un môme : (familier) un enfant.

    12. (Être) paumé : (familier) perdu, dépassé par les événements.

    13. Fricoter : (familier) avoir une relation amoureuse avec quelqu’un.

    14. Rendre accro à : (familier) rendre dépendant de.

    15. Morfler : (familier) souffrir.




new_if_logo-rvb

description : tv5monde bleu



1   2   3

similaire:

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconL'interview de l’invité/e en régie, entrecoupée de quatre chansons...

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconFonctionne dans les 2 sens : de 2 à 1 «à quelle question cet objet est IL la réponse ?»
Chaque œuvre produit une réponse à la question que pose l’artiste. L’artiste s’exprime par l’image car IL n’y arrive pas par les...

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconInterview / BÉatrice barbusse

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconInterview with verónica chen

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconUne artiste dans le jardin d’Epicure

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconRésolution : 12 bits soit 4096 niveaux de la pleine échelle du calibre

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconInterview de Susan Carty directrice du département rugby féminin à l’irb

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconAcoustic en pointillé…
«Découverte de l’artiste» permet de travailler avec deux moments spécifiques de l’émission

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconInterview de Mr Delbauffe, ancien Contrôleur général des armées et...

L’interview de l’artiste (niveaux A2, B1) iconInterview de Mr Delbauffe, ancien Contrôleur général des armées et...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com