Transcription Pour la transcription, consultez la page 12








télécharger 70.39 Kb.
titreTranscription Pour la transcription, consultez la page 12
date de publication23.10.2016
taille70.39 Kb.
typeTranscription
p.21-bal.com > loi > Transcription





Fiche enseignant – Niveau intermédiaire
Ça bouge au Canada : Le parc national de Banff

Reportage de 4 minutes – Niveau intermédiaire
Thèmes

Francophonie, langue française
Concept

TV5 Québec Canada vous propose de découvrir des régions du Canada. Richesses culturelles, paysages, activités sportives, festivals. Autant de pistes pour organiser un séjour en fonction de ses goûts…
Contenu

Pour visionner le reportage « Ça bouge au Canada… La région du parc national de Banff », allez sur le site http://cabouge.tv5monde.com et choisissez Banff sur la carte du Canada.
Durée du reportage : 4 minutes

Synopsis : reportage sur la région de Banff. La ville de Banff et ses environs y sont présentés. On y voit des images de montagnes, de chevaux, de cow-boys, de lacs, de rafting, du Fairmount Château Lac Louise, d’un funiculaire, d’un hélicoptère et de la promenade des Glaciers.
Découpage en séquences :

Les séquences s’organisent autour de six lieux.

1. Le parc national de Banff

• 1ère séquence : commentaire du journaliste sur ses caractéristiques
2. Un ranch

• 2e séquence : commentaire sur l’équitation en général et sur la vie de cow-boy

Témoignage d’une jeune femme sur le plaisir que procure la vie dans un ranch
3. Le sommet d’une montagne rocheuse

• 3e séquence : commentaire sur la hauteur des lieux. Vue d’un funiculaire ou d’un hélicoptère

Témoignage d’une jeune femme de Parcs Canada sur la particularité des lieux
4. Descente de la rivière Kananaskis

• 4e séquence : commentaire sur le rafting

Témoignage d’un jeune amateur de rafting.
5. Le lac Louise

• 5e séquence : commentaire sur les caractéristiques de ce lieu. Vue sur le Fairmount Château Lac Louise
6. La promenade des Glaciers

• 6e séquence : commentaire sur les caractéristiques de cette route pittoresque qui relie Banff et Jasper.
Transcription

Pour la transcription, consultez la page 12.
Niveau intermédiaire

Objectifs


  • Objectifs pragmatiques :

  • Suggérer des attraits touristiques ;

  • Faire un sondage ;

  • Rapporter les paroles de quelqu’un en utilisant les verbes dire, déclarer et affirmer ;

  • Faire des mises en garde sur les dangers de l’escalade ;

  • Inventer un drapeau personnel.




  • Objectifs linguistiques :

  • Réviser l’impératif ;

  • Pratiquer le discours indirect au présent ;

  • Enrichir son vocabulaire, spécialement les adverbes.




  • Objectifs socioculturels :

  • Découvrir des aspects de l’escalade de glace ;

  • Mieux connaître les cow-boys ;

  • Découvrir le drapeau franco-albertain.

Activité 1


Crédit photo : Richard Boyle Crédit photo : Evan Leeson Crédit photo : iStock
Faites observer les trois photos ci-dessus et demandez aux apprenants…

  • s’ils connaissent l’endroit où ces photos ont été prises (ville, province, pays) ;

  • s’ils peuvent identifier plus précisément chacune des photos ;

  • de nommer des attraits et des activités qu’offre cette destination.


Visionnez le reportage avec le son afin que les apprenants puissent comparer leurs réponses avec les informations données dans le film. Retour en grand groupe et échange sur leurs impressions personnelles.
Pistes de correction / Corrigés :

  • -Identification de la ville, de la province et du pays : Banff, Alberta, Canada

  • -Identification des photos : l’avenue Banff (la rue principale de Banff), non mentionnée dans le film, l'hôtel Château Fairmont Lac Louise et le lac Louise

  • -Attraits et activités offertes : réponses diverses, notamment la plupart des activités que l’on peut pratiquer en plein air l’été ou l’hiver

  • -Attraits et activités mentionnés dans le film : le ski, une excursion équestre, la contemplation des montagnes à bord d’un funiculaire ou d’un hélicoptère, le rafting en eaux vives, l'hôtel Château Fairmont Lac Louise, la promenade des Glaciers



Activité 2

a. Laissez les apprenants prendre connaissance de la question et révisez l’impératif. Visionnez le reportage une deuxième fois. Laissez du temps pour écrire les réponses. Mise en commun en grand groupe.
Question : vous êtes agent de voyage et vos clients désirent visiter Banff et ses alentours. Proposez à chacun d’eux un attrait touristique selon leur personnalité ou leurs préférences. Utilisez l’impératif.
Pistes de correction / Corrigés :
1. François adore regarder des films de westerns et il rêve d’une vie de cow-boy. Que lui dites-vous ? Faites une excursion équestre dans un ranch.

2. Robert est un grand romantique. Que lui proposez-vous ? Passez une nuit à l'hôtel Château Fairmont Lac Louise.

3. Geneviève adore l’eau et aime les sensations fortes. Que lui suggérez-vous ? Allez faire du rafting en eaux vives sur la rivière Kananaskis.

4. M. Laprise raffole des montagnes, mais n’est pas en très bonne forme physique. Que lui conseillez-vous ? Prenez le funiculaire ou faites un tour d’hélicoptère afin de contempler les montagnes Rocheuses.

5. Isabella aime conduire. Que lui dites-vous ? Louez une voiture et parcourez la Promenade des Glaciers qui relie Lake Louise et Jasper.

6. Mme Simard est très engagée dans les mouvements écologiques. Que lui suggérez-vous ? Visitez l'hôtel Château Fairmont Lac Louise.
b. Faites un sondage afin de découvrir l’attrait touristique de Banff – parmi ceux mentionnés dans le film – le plus populaire auprès de votre groupe. Demandez aux apprenants quels seraient leurs trois premiers choix parmi les attraits de l’activité 2a. Calculez les résultats au tableau en accordant 3 points pour chaque premier choix, 2 points pour chaque deuxième choix et 1 point pour chaque troisième choix. L’attrait le plus populaire obtiendra le plus haut pointage.
Pistes de correction / Corrigés :

Réponses personnelles

Activité 3
a. Révisez le discours indirect au présent. Regardez la partie du film qui porte sur le ranch et la vie de cow-boy. Placez les apprenants en binômes. Demandez-leur de rapporter un des propos de la jeune femme et un des propos du narrateur. Ensuite, chacun demande à son partenaire d’exprimer un commentaire personnel par rapport au ranch et le rapporte au groupe. Les apprenants doivent utiliser les verbes dire, déclarer et affirmer.
Pistes de correction / Corrigés :
La jeune femme :

  • Elle dit que, lorsqu’on fait une randonnée à cheval, tout est vraiment calme.

  • Elle affirme que les chevaux marchent vraiment tranquillement.

  • Elle déclare que la randonnée permet d’apprécier les paysages.


Le narrateur :

  • Il déclare que certains ranchs proposent aux visiteurs d’expérimenter une promenade à cheval.

  • Il affirme que le cheval est le moyen de transport qu’utilisaient les autochtones pour circuler dans le parc.

  • Il affirme que c’est une aventure qui a tout pour ceux qui aspirent à une vie de cow-boy.


Le partenaire :

Réponses personnelles. Par exemple : Luc affirme qu’il aimerait bien expérimenter cette activité parce qu’il aime le silence. Annie dit qu’elle n’aimerait pas aller dans un ranch parce qu’elle est allergique aux chevaux.
b. Invitez les apprenants à tester leurs connaissances sur les cowboys en choisissant la bonne réponse. Retour en grand groupe et discussion.
Pistes de correction / Corrigés :
1. Style de chanson où les cow-boys tiennent souvent un rôle important :

a. Populaire

b. Jazz

c. Country
2. Surnom d’un cow-boy célèbre, grand chasseur de bisons et ayant vécu de 1846 à 1917 :

a. Jesse James, hors-la-loi

b. Billy the Kid, hors-la-loi

c. Buffalo Bill, son vrai nom était William F. Cody
3. Film réalisé par Ang Lee en 2005 racontant une passion secrète entre deux cow-boys :

a. Secret des prairies

b. Souvenirs de Brokeback Mountain

c. Souvenirs secrets
4. Cow-boy qui tire plus vite que son ombre :

a. Lucky Luke, héros de bande dessinée franco-belge créé par Morris en 1946

b. Zorro, personnage de fiction créé en 1919 par Johnston McCulley

c. Frank James, frère et complice de Jesse James
5. Caviar du cow-boy :

a. Des œufs de caille

b. Des testicules de veau*

c. Des boulettes faites à partir de viande chevaline

*Note : surnommés « huîtres des prairies » ou « caviar du cow-boy », les testicules de veau sont si appréciés qu’un festival annuel leur est consacré à Calgary, en Alberta. Ils se mangent frits, coupés en fines tranches, marinés, en sauce, etc. Certains disent qu’ils ont des propriétés aphrodisiaques.
Activité 4

a. Invitez les apprenants à prendre connaissance des questions et visionnez le film complémentaire sur le restaurant Tubby dog. Retour en grand groupe.
Pistes de correction / Corrigés :
1. Comment nomme-t-on le quartier chic de Calgary où se situe le restaurant Tubby dog ? On le nomme communément « 17e avenue ».

2. Nommez trois genres de films projetés au restaurant Tubby dog : on y projette des films d’horreur, des westerns et des films d’animation.

3. Selon l’employée, que contient le hot dog le plus bizarre du restaurant ? Il contient du beurre d’arachides, de la confiture et des céréales Captain Crunch.

4. Quel est le nom du hot dog que mange l’animateur pour ses compatriotes asiatiques ? Le Sumo

5. La plupart des recettes du Tubby dog sont faites maison. Qui aide le propriétaire à la préparation de ces recettes ? Son grand-père (les saucisses ukrainiennes), sa grand-mère (les rondelles d’oignons) et sa mère (les œufs vinaigrés).

6. Aimeriez-vous goûter au PBJ ? Au Sumo ? Au Tubby dog ? Réponses personnelles
b. Demandez aux apprenants de se placer en groupes de quatre afin de réaliser l’activité 4b. Après l’activité, affichez les cartons et invitez les apprenants à lire les différents menus. Vous pouvez organiser un vote autour du menu le plus original, le plus attirant, le plus répugnant, ou tout autre critère de votre choix.
Question : vous décidez d’ouvrir un restaurant s’apparentant au Tubby dog.

1. Trouvez un nom à votre restaurant.

2. Imaginez quatre hot dogs inusités :

  • trouvez un nom pour chacun

  • nommez les ingrédients qu’ils contiennent

3. Écrivez le tout sur une affiche afin d’attirer la clientèle.
Pistes de correction / Corrigés :

Réponses personnelles

Pour aller plus loin

Activité 5

a. En grand groupe, demandez aux apprenants d’observer la photo et de répondre aux questions.


Crédit photo : Corbis
Pistes de corrections / Corrigés :

  • De quel sport s’agit-il ? Escalade de glace ou escalade glaciaire

  • Comment se nomme la personne pratiquant cette activité ? Glaciériste ou glaciairiste

  • Que connaissez-vous de ce sport ? Réponses personnelles

  • L’avez-vous déjà pratiqué ? Si oui, à quel endroit ? Réponses personnelles


b. Faites une révision sur la notion d’adverbe. Expliquez les adverbes énumérés dans la liste. Placez les apprenants en binômes et demandez-leur de compléter le texte suivant avec les adverbes de la liste ci-dessous. Attention, il y a des adverbes en trop. Retour en grand groupe.
Pistes de corrections / Corrigés :
Liste de mots : doucement – particulièrement – soudain – évidemment – jamais – beaucoup – partout – même – autant – comme
L’escalade de glace
L’Alberta est un lieu de premier choix pour pratiquer l’escalade de glace, tout particulièrement le corridor de la vallée Bow dans les montagnes Rocheuses. Des gens de partout dans le monde s’y rendent afin d’y pratiquer ce sport.
L'escalade de glace se pratique évidemment en hiver, du mois de décembre au mois de mars. Elle consiste à escalader des formations de glace telles des cascades et des chutes gelées et est considérée comme un sport dangereux. Il faut posséder beaucoup d'expérience et de jugement pour la pratiquer de manière sécuritaire.
Cette activité est en même temps un défi psychologique et physique et certaines personnes la comparent à une forme de méditation. Aimeriez-vous l’essayer ?
c. Invitez les apprenants à se placer en groupes de quatre et à discuter des dangers liés à l’escalade de glace ainsi que des gestes préventifs permettant d’en profiter de façon sécuritaire. Retour en grand groupe.
Pistes de correction / Corrigés :
Dangers :

  • Se blesser

  • Souffrir d’engelures

  • Souffrir d’hypothermie

  • Éprouver le vertige

  • Ressentir de la peur et se mettre à paniquer

  • Être pris dans une avalanche

  • Manquer d’énergie

  • Souffrir de déshydratation


Prévention :

  • Être en bonne forme physique et mentale

  • Suivre un cours de premiers soins

  • Suivre un cours d’escalade

  • S’entraîner sur des structures d'escalade intérieures

  • Posséder un bon équipement

  • Porter des vêtements adéquats

  • Suivre un cours de compétences par rapport aux avalanches

  • Choisir un endroit en fonction de ses habiletés, des conditions de la glace et des risques d’avalanche

  • Manger et boire de l’eau toutes les heures afin de s’hydrater et de se donner de l’énergie

  • S’inscrire au registre des activités à risque à chaque expédition (les renseignements donnés peuvent vous sauver la vie si vous avez besoin de secours)



Activité 6
a. Placez les apprenants en groupes de quatre. Invitez-les à observer le drapeau franco-albertain et à essayer de découvrir la signification des symboles le composant. Retour en grand groupe.
Note sur la francophonie albertaine : Après l'Ontario et le Nouveau-Brunswick, la province de l'Alberta compte la plus grande population francophone vivant en situation minoritaire au pays. Selon le recensement de juin 2006 de Statistique Canada, 68 435 personnes en Alberta affirment que le français est leur langue maternelle. On estime à plus de 225 000 le nombre de personnes pouvant parler, vivre et travailler en français en Alberta, dont plusieurs venus des quatre coins du pays et de partout à travers le monde. Par ailleurs, le français était la première langue européenne parlée sur les territoires qui devinrent l’Alberta en 1905. Cette présence française est donc ancrée en Alberta depuis plus de 200 ans et rayonne encore aujourd’hui partout dans la province grâce au dévouement de ses communautés et de ses établissements francophones. La popularité des programmes francophones et d’immersion française ne cesse de grandir, autre preuve de la vitalité francophone de l’Ouest canadien.

Source : http://www.acfa.ab.ca/aujourdhui.html
Le drapeau franco-albertain, œuvre de Jean-Pierre Grenier, 1982

Question : D’après vous, que représentent les symboles suivants sur le drapeau franco-albertain ?

Pistes de correction / Corrigés :



1. Le bleu et le blanc : le bleu représente la population albertaine et le blanc, la communauté francophone.

2. Le mélange des deux couleurs : leur mélange, le long de la ligne oblique, signifie qu’il est important et nécessaire que la francophonie fasse partie de la communauté albertaine et que cette dernière reconnaisse les droits, la richesse et la valeur des Franco-Albertains.

3. Les deux fleurs, à savoir l’églantine sauvage et la fleur de lys : elles sont, respectivement, les deux symboles les plus distinctifs de l’Alberta et de la francophonie.

4. Les deux bandes obliques qui traversent le drapeau : elles ont une signification historique puisqu’elles représentent les routes et les cours d’eau qu’ont empruntés nos ancêtres pour venir explorer et coloniser la région. C’est aussi un rappel des droits du peuple fondateur – francophone – en Alberta.

b. Invitez les apprenants à dessiner un drapeau qui les représente en imaginant des symboles à partir des éléments suivants : leur langue d’origine, une passion ou un intérêt qui les anime, leur plus grande qualité et leur plus grand rêve.

Chacun devra présenter son drapeau au reste du groupe. Vous pouvez donner ce travail en devoir. Après l’activité, il serait intéressant d’afficher les œuvres dans la salle de classe.

Pistes de correction / Corrigés :

Réponses personnelles

Transcription

Au cœur des montagnes Rocheuses canadiennes se trouve la destination touristique la plus fréquentée de l'Alberta : Banff. Son nom lui vient de Banffshire, en Écosse, le lieu de naissance de deux des premiers administrateurs du Chemin de fer Canadien Pacifique.

Le parc national de Banff, créé en 1885, fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Des décennies d'érosion glaciaire en ont façonné le paysage.
Si les Rocheuses canadiennes sont un refuge idéal pour les amateurs de ski, elles offrent aussi plusieurs activités estivales. C'est le cas notamment des excursions équestres.
1ère intervention – Une jeune femme dans un ranch

« Qu’est-ce qui est le fun* au ranch, c’est que quand on est en randonnée à cheval, tout est vraiment calme. Les chevaux marchent vraiment tranquillement puis ça nous permet vraiment de regarder partout puis d’apprécier les paysages puis les vues. »

* L’adjectif le fun (« amusant, drôle » ou « plaisant, agréable, sympathique ») constitue une expression familière et particulière au Québec.
Certains ranchs proposent aux visiteurs d’expérimenter une balade à dos de cheval, le moyen de transport qu’utilisaient les autochtones pour circuler dans le parc. Les vues spectaculaires qui entourent les sentiers ont tout pour plaire à ceux qui aspirent à une vie de cow-boy !
Perchée à plus de 4 500 pieds, Banff est la plus haute ville au Canada !
2e intervention – Une jeune femme de Parcs Canada

« La ville de Banff, c’est une place spéciale parce que n’importe qui peut se rendre dans la ville et être dans un parc national. N’importe qui peut se rendre ici et se retrouver dans un milieu tel que les Rocheuses canadiennes. »
Certaines de ses montagnes datent de plus de 100 millions d’années et mesurent parfois jusqu’à 3 000 mètres. Les voyageurs du type « sportifs de salon » peuvent les contempler à bord du funiculaire ou encore d’un hélicoptère.
Pour ceux qui carburent à l'adrénaline, le rafting est l’activité rêvée. La rivière Kananaskis vous promet des sensations fortes, peu importe votre niveau d’agilité sur l’eau !
3e intervention – Un jeune homme au sujet du surfing

« La plus amusante chose* qu’on fait dans les rapides, on tourne, puis on fait un peu de surfing avec le bateau, puis à ce temps beaucoup de l’eau vient** dans le bateau. C’est très amusant. »

*la chose la plus amusante

** au même moment, beaucoup d’eau entre

À une cinquantaine de kilomètres de Banff se situe le lac Louise, baptisé en 1884 en l’honneur de la princesse Louise, la fille de la reine Victoria. Le Fairmount Château Lake Louise est aussi un hôtel qui achète de l'énergie écologique depuis 1999.

Pour rejoindre les villes de Lac Louise et de Jasper, parcourez la promenade des Glaciers, une route panoramique de 230 kilomètres empruntée annuellement par un demi-million de visiteurs.
Le cachet unique de Banff attire les gens en quête d'aventures, de féérie et de détente. Peut-être serez-vous le prochain à découvrir cet environnement enchanteur?

Fiche réalisée par Sophie Préville

Tous droits réservés – © 2012 TV5 Québec Canada Banff / Niveau intermédiaire

/13

similaire:

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon8. Transcription de l’entretien p. 17 à 19

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon8. Transcription de l’entretien p. 14 à 17

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 icon■ Transcription (proposition d’imprimés)

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription de l’émission Allô Docteurs

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconCours 2 : exercice 1 : C. O transcription de la chanson de Stromae

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconSystème de transcription phonétique des lettres arabes en lettres latines

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription des dialogues
«colorée» de la souris blanche et dotée d’un œil noir se trouve à l’extrême opposé de celle du lion, noir aux yeux blancs

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconPour lequel on trouve ici l’examen de
«Entre les rues Duluth et Mont-Royal, cinquante vieilles maisons s’épaulent pour endiguer le bassin de nature déversé par la montagne»...

Transcription Pour la transcription, consultez la page 12 iconTranscription de l’émission Allô Docteurs
«motrice» : le patient continue à comprendre le sens des mots mais c’est l’expression qui est perturbée. Par exemple, IL ne trouve...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com