Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise








télécharger 0.96 Mb.
titreCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise
page5/13
date de publication02.04.2018
taille0.96 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

TPE, artisanat, PME
Les micro-entreprises (moins de 10 salariés) regroupent 20% des salariés du secteur marchand non agricole et 15,5% du chiffre d’affaires (549 Md€).

Ouvrage, « les entreprises en France », édition 2013, INSEE, octobre
La loi de modernisation de l’économie de 2008 a introduit une nouvelle définition de l’entreprise, en intégrant la notion de groupe, conduisant à recenser en 2010, 3,08 millions d’entreprises (auto-entrepreneurs compris) dans les secteurs marchands non agricoles dont 3,03 millions correspondent à une seule unité légale indépendante ; 229 grandes entreprises emploient 4,4 millions de salariés (30% du total), alors que les 2,9 millions de micro-entreprises emploient 3 millions de salariés (20% du total) ; noter l’importance de la valeur ajoutée des micro, autant que chaque autre grand groupe (le fait que les « rémunérations » des non-salariés ne sont pas prises ne compte, alors que celles des dirigeants salariés le sont)





Ensemble

Micro-entreprises*

PME hors micro

ETI

Grandes entreprises

Nombre d’entreprises

3 081 792

2 941 117

135 823

4 623

229

Nombre d’unités légales

3 223 903

2 951 957

200 826

44 290

26 830

Effectifs salariés au 31/12 en milliers

14 685

2 960

4 088

3 208

4 430

Nombre moyen par entreprise

4,8

1,0

30,1

634,0

19 345

Effectifs salariés EQTP au 31/12 en milliers

13 086

2 545

3 572

2 901

4 068

Hors activités financières et assurances
















Chiffre d’affaires en Md€

3 550

549

756

963

1 282

Chiffre d’affaires export en Md€

543

20

74

182

266

Valeur ajoutée HT en Md€

1 006

216

221

226

343

Chiffre d’affaires par salariés EQTP (milliers €)

287,1

219,1

213,5

339,4

368,1

Immobilisations corporelles par EQTP (milliers €)

156

86

91

175

251

*Y compris auto-entrepreneurs

Les créations d’entreprises (auto-entrepreneurs compris) ont fortement augmenté, passant de

331 000 en 2008 à 580 000 en 2009 puis 622 000 en 2010. En 2011, le nombre de créations d’entreprises a diminué (-12%), pour s’établir à 550 000 et se maintenir à ce niveau en 2012.

Les taux de pérennité de la génération des entreprises nées en 2006 sont un peu plus faibles que pour la génération des entreprises nées en 2002 (50% contre 54%), les principaux déterminants de la pérennité d’une entreprise restant les mêmes ; celle-ci augmente avec le capital initial investi, avec l’âge et le niveau de diplôme du créateur (un diplôme technique la favorise aussi), la mise en société, le secteur d’activité.

Les PME (y compris micro-entreprises) emploient la majorité des salariés dans les services destinés aux particuliers, l’artisanat commercial (boulangerie, charcuterie, pâtisserie) ainsi que le secteur (incluant notamment les professions libérales) qui rassemble les activités spécialisées scientifiques et techniques et celles de conseil et de soutien ; ce sont en quasi-totalité des unités indépendantes. De même, dans la construction, en dépit de la présence d’une petite dizaine de grandes entreprises, les trois quarts des salariés sont employés dans des PME.

49% des entreprises sont en nom individuel, mais si l’on exclut les 730 596 auto-entrepreneurs présents dans les fichiers qu’ils aient ou non une activité, ce sont 36,5% des entreprises en nom individuel ; hors auto-entrepreneurs, on dénombre 2 873 102 entreprises au 01 01 2012.


Activités

Nombre d’entreprises au 01 01 2012

Nombre de créations en 2012

Ensemble

Personnes morales

Personnes physiques

dont auto-entrepreneurs

Ensemble

Dont auto-

entrepreneurs

Ensemble

3 603 698

1 825 497

1 778 201

549 967

307 478

Commerce

1 245 313

695 061

496 252

165 378

74 951

Dont gros et détail

826 728

417 625

355 103

122 309

63 831

Dont HCR

249 334

153 472

95 862

26 294

8 717

Dont immobilier

169 251

123 964

45 287

16 775

2 403

Services aux personnes

761 033

155 119

605 914

118 155

79 502

Dont santé, éducation

484 481

72 292

412 189

57 737

31 897

Dont services autres

276 552

82 827

193 725

60 418

47 605

Services aux entreprises

734 654

401 037

333 617

143 734

88 212

Dont activités scientifiques, spécialisées

et de soutien

610 377

318 700

291 677

114 680

69 534

Dont information, communication

124 277

82 337

41 940

29 054

18 678

Construction

486 973

259 710

227 263

84 208

45 891

Industrie

248 699

155 508

227 263

84 208

45 891

Activités financières et d’assurance

127 026

105 062

21 964

12 078

1 938


Globalement au 31 12 2011, les non-salariés sont 9,6% des personnes occupées (activités non marchandes comprises) :

En milliers

Ensemble

Agriculture

Construction

Tertiaire marchand

Tertiaire non marchand*

Industrie

Total

26 336

645

1 723

12 563

8 010

3 396

Répartition

100

2,4

6,5

47,7

30,4

12,9

Salariés

23 806

218

1 427

11 321

7 577

3 263

Répartition

100

0,9

6,0

47,6

31,8

13,7

Non-salariés

2 530

427

296

1 242

432

133

Répartition

100

16,9

11,7

49,1

17,1

5,3

% non salariés

9,6

66,2

17,2

9,9

5,4

3,9

*Administrations, mais aussi activités de santé et éducation marchande

La situation des adhérents aux centres de gestion agrées serait légèrement plus favorable que pour l’ensemble des entreprises

« Mauvais cru pour le commerce en 2012 ! » FCGA/ banques Populaires, communiqué novembre

Tous les mois, près de 70 centres de gestion agréés (CGA), répartis sur l’ensemble du territoire national, transmettent les chiffres d’affaires ; les indices d’activité sont calculés chaque trimestre, à partir des chiffres d’affaires d’un échantillon de 15 000 petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services. Les données sont rapprochées des enquêtes INSEE dans cette publication.
Premier enseignement : toutes activités confondues, le chiffre d’affaires stagne en 2012 (+0,5%) tandis que le résultat moyen recule de 2,5%. Même si les populations analysées ne sont pas identiques, les deux études recouvrent deux grands champs statistiques communs : le commerce de détail traditionnel et l’artisanat commercial.
Dans le commerce de détail alimentaire, selon l’enquête INSEE en 2012, les ventes diminuent de 0,8% en volume, concernant toutes les formes de ventes (à l’exception des magasins de produits surgelés +1,2%) ; celles des magasins d’alimentation spécialisée et d’artisanat commercial diminuent de 1,6% après deux années de rétablissement (+0,9% en 2010 et +0,4% en 2011). La baisse est moins marquée pour les petites surfaces d’alimentation générale, les supérettes et les grandes surfaces d’alimentation générale (respectivement -0,6%, -1,0% et -0,6%)

Les données FCGA font par contre état d’une activité en hausse de 1,5%, les commerces alimentaires traditionnels résistant plutôt bien, notamment la boucherie artisanale (+2,1%), la pâtisserie (+2%) et les magasins de fruits et légumes (+2,3%).
En ce qui concerne le commerce de détail non alimentaire, les ventes en volume de l’ensemble des magasins non alimentaires spécialisés progressent de nouveau (+1,0%) ; c’est la plus faible hausse de ces dix dernières années (hors 2009). Les ventes en pharmacie augmentent un peu moins vite que les deux années précédentes (+2,8% après +3,7% et +3,8%) ; Le secteur de l’habillement-chaussures se redresse légèrement (+1,1% en volume), après quatre ans de quasi-stagnation ; les produits d’amélioration et d’équipement de l’habitat et le secteur de l’équipement du foyer régressent de 0,2% en volume tout comme les ventes de biens culturels et de loisirs, en particulier de livres, CD et DVD,(-0,6%).
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconLe rapport Laurent Grandguillaume sur l’entreprise individuelle (dont l’auto-entrepreneuriat)
«dangereuse»; les enseignant travaillant en lien avec les entreprises ont une représentation bien plus positive. Réseau National...

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconRapport d’activite et analyse des pratiques professionnelles l’accompagnement...

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconA l'attention des personnels de l’education nationale
«certificat médical final» ne doit pas être confondu avec le «certificat médical de reprise», ce dernier n’indiquant que la date...

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconAdresse professionnelle
«Les usages en Droit de l’Entreprise», Collection Actualité de Droit de l’Entreprise, t. 27, Litec (2010)

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconSynthèse de votre travail d’auto-observation

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconNorth American International Auto Show

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconCour de cassation, civile, Chambre sociale, 8 octobre 2014, 13-16....
«challenge» national interne à l'entreprise et à l'égard des collègues ou supérieurs hiérarchiques du salarié, se rattachaient...

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconQuels droits d’auteur pour le traducteur professionnel ?
«arts appliqués». C’est ce qu’on appelle la théorie de l’unité de l’art selon laquelle la même loi doit être appliquée à tous les...

Création d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise iconMots-clés : patrimoine, succession, Web, numérique, entreprise, économie, juridique, nouveautés
«nuage» (Cloud), IL se compose des codes et mots de passe, données stratégiques et sensibles du consommateur et dirigeant d’entreprise...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com