Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ?








télécharger 167.83 Kb.
titreAu Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ?
page1/3
date de publication01.04.2018
taille167.83 Kb.
typeRapport
p.21-bal.com > loi > Rapport
  1   2   3
TERMINALE

Au XXe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts

- En quoi le XXe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ?

- Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ?

Etude d’un groupement de textes (huit lectures)

 Pensée profonde n° 1, L’Elégance du hérisson de Muriel Barbery

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle (3 extraits)

Caligula (Acte I, SCÉNE IV) d’Albert Camus

 LE VENT A DJÉMILA, Noces de Albert Camus

Le monde de Sophie de Jostein Gaarder, 1995

L’absurde et le suicide ,Un raisonnement absurde, Le mythe de Sisyphe, d’Albert Camus, Folio essais, 2010

 La quête du bonheur permet-elle de réussir sa vie ?

SEANCE 1 : Qu’est-ce qui nous empêche d’être heureux ?

On demande aux élèves de créer pour cette séquence un  « journal de séquence ». Celui-ci leur permettra de conserver une trace de leurs lectures et réflexions personnelles qui jalonneront cet objet d’étude.

De l’utilité du journal de séquence : Ce journal rédigé au fil des lectures, en classe ou à la maison, permet de s’approprier celles-ci. De plus, c’est une aide pour la préparation de l’oral de contrôle : les élèves gardent une trace de leur travail et peuvent donc le relire afin de s’approprier l’objet d’étude en vue des épreuves du BAC.

Enfin, ce journal régulier facilitera la rédaction des différents travaux d’écriture proposés tout au long des séances.

Réflexion individuelle des élèves sur la question puis confrontation orale des réponses.

Pour nourrir la réflexion des élèves on peut leur lire ces deux passages sur le bonheur :

  • Il y a sur terre de telles immensités de misère, de détresse, de gêne et d'horreur, que l'homme heureux n'y peut songer sans prendre honte de son bonheur. Et pourtant ne peut rien pour le bonheur d'autrui celui qui ne sait être heureux lui-même. Je sens en moi l'impérieuse obligation d'être heureux. Mais tout bonheur me paraît haïssable qui ne s'obtient qu'aux dépens d'autrui et par des possessions dont on le prive. (...). Pour moi j'ai pris en aversion toute possession exclusive; c'est de don qu'est fait le bonheur, et la mort ne me retirera des mains pas grand-chose. (...) Mon bonheur est d'augmenter celui des autres. J'ai besoin du bonheur de tous pour être heureux.
    André GIDE, Les Nourritures terrestres, 1897.


Devoir d'être heureux : il n'est pas difficile d'être malheureux ou mécontent; il suffit de s'asseoir, comme fait un prince qui attend qu'on l'amuse; ce regard qui guette et pèse le bonheur comme une denrée jette sur toutes choses la couleur de l'ennui; (...) il est toujours difficile d'être heureux; c'est un combat contre beaucoup d'événements et contre beaucoup d'hommes; il se peut que l'on y soit vaincu; (...) il est impossible que l'on soit heureux si l'on ne veut pas l'être; il faut donc vouloir son bonheur et le faire. Ce que l'on n'a point assez dit, c'est que c'est un devoir aussi envers les autres que d'être heureux.
ALAIN, Propos, 1923

On propose différents  exercices de vocabulaire pour développer le lexique : l’homme/ la culture /la société (pris par exemple dans Enrichir son vocabulaire, jeux et leçons de style, éditions ellipses)

Par exemple :

Donner la définition et trouver le mot juste (ex. vivable) puis travailler sur les mots de la même famille.

Former des mots en utilisant un suffixe (ex :able) – Constituer une famille de mots et leur définition (ex.user) – Rechercher l’adjectif, le verbe, le nom qui appartient à la famille de « coutumes » - Substituer des mots à d’autres dans des phrase ou un texte court. – Trouvez des synonymes – Relier le mot à sa définition – Classer des mots selon qu’ils sont « moral ou immoral » et proposer de chercher dans le dictionnaire les mots inconnus…Proposer un questionnaire à choix multiple et demander de justifier son choix en écrivant une phrase dans lequel le mot est utilisé.

Ces différents exercices permettent aux élèves de s’approprier des mots nouveaux ou d’en clarifier le sens.

Puis on contextualise en demandant aux élèves d’affiner leurs réponses à la question « qu’est-ce qui nous empêche d’être heureux ? » en utilisant des mots vus dans les exercices, ce qui permet une réécriture de leur premier jet.

SEANCE 2 : Lecture 1 : L’Elégance du hérisson de Muriel Barbery





Analyse et interprétation

Quelles questions pose cet extrait ? En quoi ces questions vous interpellent-elles ?

Partir des réponses des élèves pour :

- étudier le jugement négatif sur le rôle des adultes : dans les trois premiers paragraphes, les procédés d’écriture (le lexique, les types de phrases, les paroles rapportées, les images).

- les arguments de l’auteur dans la deuxième partie du texte pour nous fait-elle adhérer à son projet.

- étudier le champ lexical associé à la mort  et l’effet produit.

Les questions sont travaillées directement sur le texte à l’aide. Puis rédaction écrite, avec comme consigne de s’appuyer sur le texte et donc, de citer précisément les indices. Ce travail a pour objectif de travailler les compétences de lecture en vue de l’épreuve du Bac.

Pour travailler l’attitude « s’interroger sur le sens donner à sa vie » on donne la consigne suivante : la lecture de cet extrait vous interpelle. Vous décidez de répondre à la narratrice afin de lui faire partager votre opinion sur le sens de la vie. (devoir-maison noté sur la forme et le fond ; on attend au moins deux idées fortes développée dans la lettre).

Ce devoir permet de construire le sens du texte et de se poser des questions à propos de celui-ci.

En bilan de ce premier temps de lecture, les élèves formulent leurs questions sur leur journal afin de construire la réponse à la séquence.

SEANCE 3 : Lecture 2 : L’homme qui voulait être heureux

Présentation de l’œuvre par le professeur et situation du passage dans celle-ci.





Le narrateur consulte un

Vieux guérisseur alors qu’il est en excellente santé. Il le palpe jusqu’aux orteils et diagnostique que son patient est malheureux : « Votre problème n’est pas dans votre corps, mais dans votre tête. » Le « traitement » se poursuit sur plusieurs séances de discussion sur le déroulement de la vie du narrateur : ses relations avec les femmes, son travail, l’argent…

Extrait 1

On propose aux élèves la consigne suivante : présentez les extraits des lectures 1et 2 en trois à six lignes, en mettant en relation (ressemblances et différences) les deux extraits. Ce travail a pour objectif de travailler les compétences de lecture en vue de l’épreuve du Bac.

Qu’est-ce qu’une vie réussie ?

Cette question permet de travailler l’attitude « s’interroger sur le sens à donner à sa vie ». Dans un premier temps, les élèves réfléchissent individuellement sur les réponses que l’on peut apporter à cette question et expriment à l’oral leur point de vue personnel.

Le deuxième temps est consacré à la lecture de l’extrait de Laurent Gounelle. Ils notent sur le journal de séquence les réflexions apportées par l’extrait.

Au travers de l’étude de l’expression du doute, on demande aux élèves de formuler le ressenti du narrateur sur le discours du vieux guérisseur.

Le troisième temps est dédié à la confrontation entre les diverses idées proposées.

Une vie réussie est-elle obligatoirement heureuse ?

L’extrait suivant permet de clarifier l’expression « vie réussie » pour se démarquer du côté matériel.

SEANCE 4 : Lecture 3 : Caligula (Acte I, SCÉNE IV) d’Albert CAMUS

Pour les élèves réussir sa vie c’est d’abord la réussite professionnelle, l’argent. Aborder Caligula, c’est leur ouvrir un nouvel horizon. Ce personnage, symbole du pouvoir, permet d’aborder d’autres valeurs. De dépasser le « matériel » pour mettre en évidence des valeurs morales.

Cet extrait permet d’interpréter la dimension symbolique de ce personnage : empereur, despote, redouté et riche. Il évolue dans un monde où toutes les conditions matérielles sont réunies pour vivre une vie agréable. Cependant :

Qu’est-ce qui empêche Caligula d’être heureux ?

On propose une lecture analytique de quelques répliques de l’extrait (13-19 ; en gras) :

Pour mener à bien l’analyse du texte on s’attachera à mettre en évidence les oppositions dans les champs lexicaux : raison/démence et vie heureuse/mort.

En étudiant le rythme des phrases et leur longueur, les résonnances dans les répliques, comment le texte amène-t-il à l’évidence de l’absurdité de la vie. Par quels moyens Caligula convainc Hélicon du bien fondé de son opinion sur l’absurdité de la vie.

Montrer la progression qui mène à l’absurdité de la vie : « Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux. »

SEANCE 5 : Lecture 4 : L’homme qui voulait être heureux - Extrait 2 :

Le bonheur dépend-il des choix que nous faisons ?

Quelles influences exercent sur nous les autres, la société, le monde ?

Dans un premier temps, on demande aux élèves quels arguments donne le vieux guérisseur pour convaincre le narrateur qu’il a le choix. On peut les mettre sur la voie en mettant en évidence le passage du « non » au « oui ».

Connaissances : cet extrait permet l’étude des procédés de la persuasion :

Convaincre par la séduction à partir des besoins, des désirs et des opinions - provoquer l'adhésion par un enchaînement d’affirmations – confiance et assentiment du destinataire - présence du "je" et du "tu/vous"

- les opinions, l'affectivité, les valeurs et les aspirations.

Je distribue aux élèves une fiche, exemple mis en fin de la séquence (que j’appelle Fiche-Bac, classée en fin de classeur ; les élèves s’y réfèrent à chaque besoin). Cette fiche est un outil pour étudier la persuasion, elle indique les différents procédés. Je demande aux élèves de travailler directement sur le texte en le balisant à l’aide de surligneurs pour trouver les différents procédés : les pronoms, les termes modalisateurs, les termes évaluatifs et l’insistance.

Après cette phase de recherche individuelle nous mettons en commun l’étude à l’aide d’un transparent projeté au tableau. Chaque indice est justifié par un retour sur la fiche. Les élèves complètent leurs réponses afin de pouvoir rédiger un paragraphe expliquant comment se traduit la persuasion dans l’extrait proposé.

On rappelle aux élèves de compléter leur journal de séquence.

Travaux d’écriture :

Ecrivez tout ce qui vous empêche de réaliser votre rêve d’une vie heureuse.

Ecrivez votre testament du bonheur : écrivez la vie que vous aimeriez avoir. Qu’est-ce qui vous empêche de vivre cette vie désirée ?

Dans un premier temps, on propose un travail de groupe avec comme consigne de réfléchir et de proposer des réponses au sujet suivant : Ecrivez tout ce qui empêche de réaliser le rêve d’une vie heureuse.

On insiste sur le fait de réaliser un inventaire précis dans lequel on étaye les idées, les arguments par des exemples. Ce premier jet doit dépasser l’idée du « matériel » qui vient spontanément répondre à cette question. On orientera d’ailleurs les élèves pour qu’ils dépassent cette première réponse en leur proposant une relecture de leur journal de séquence.

Cette réflexion commune permet aux élèves de dresser un catalogue d’idées sur le sujet et on leur suggère aussi de faire un retour sur les textes abordés dans les séances précédentes pour étoffer leur réflexion. On attend comme réponse des idées basées sur la société, l’argent, le travail, le caractère de l’individu, les valeurs, l’absurdité de la vie…

Dans un second temps, on propose un travail individuel : Ecrivez votre testament du bonheur : écrivez la vie que vous aimeriez avoir. Qu’est-ce qui vous empêche de vivre cette vie désirée ?

Puisque les élèves ont mis en commun leurs idées, leur travail sera facilité puisqu’ils puiseront dans le catalogue élaboré en groupe pour écrire la seconde partie du devoir.

On attend un texte structuré en deux parties d’une trentaine de lignes : la première développant la vie rêvée, la société rêvée ; la seconde les écueils rencontrés.

Comme remédiation : on photocopie ou on fait des transparents de copies d’élèves de qualités différentes. La consigne est de « corriger » ces travaux : répondent-ils au sujet, quelle réussite, qu’est-ce qu’il faut améliorer ou compléter. La confrontation permet la progression.

SEANCE 6 : Lecture 5 : L’homme qui voulait être heureux - Extrait 3 :

Toujours dans l’objectif de travailler les compétences de lecture en vue de l’épreuve du Bac, on demande aux élèves de présenter les trois extraits de L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle en trois à six lignes, en montrant que la représentation personnelle du sens de la vie du narrateur a évolué.

Comment le narrateur accède-t-il au bonheur ?

En quoi le dépassement de soi permet-il de se forger une nouvelle vie, d’acquérir une nouvelle force pour affronter le monde.

Analyse et interprétation :

En vous appuyant sur la construction du texte et les choix d’écriture (lexique, types de phrases, les connecteurs, les procédés stylistiques) montrez comment l’ascension du mont Skouwo permet au narrateur de se dépasser, de construire un nouveau sens à sa vie.

Journal de séquence à compléter
Lecture 6 : LE VENT A DJÉMILA, Noces d’ Albert CAMUS
Pourquoi peut-on intégrer cette lecture au groupement étudié ? Quelle autre réponse apporte-t-il ?

(comment la nature nous met-elle devant l’absurdité d’une vie humaine ?)
On propose ce texte en lecture individuelle à la maison avec comme consigne de repérer et définir les mots inconnus. De noter leurs impressions de lecture sur leur journal de séquence. Cette première lecture prépare à la lecture analytique qui se fait en classe.

Avant de se lancer dans l’analyse, les élèves élaborent un résumé des idées principales du texte.

Puis on délimite l’extrait à étudier : de « On vit avec quelques idées familières » ligne 64 à « mais c’est en étreignant la mort » ligne 79. (en gras)

Pourquoi ce passage ? Il permet une confrontation avec le premier texte étudié. On peut faire une autre sélection : le début de l’extrait si l’on veut étudier l’impact de la nature sur l’homme en le confrontant à l’extrait 3 de Laurent Gounelle.
Analyse et interprétation

Quel regard l’auteur porte-t-il sur la jeunesse ? Confrontez-le au texte de Muriel Barbery.

Expliquez le rapprochement que fait l’auteur entre Djémila à la tombée du jour et la vieillesse.

Comment Camus mène-t-il sa description de l’attitude humaine face à la vie ? (étude des pronoms, des champs lexicaux, de l’évolution des longueurs des phrases…)
Remarque : On travaillera la citation pour aider les élèves à s’appuyer sur le texte et à étayer leur réponse.
  1   2   3

similaire:

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconLittérature comme «maison du jouir»
«La littérature maghrébine de langue française au tournant du 21ème siècle : Formes et expressions littéraires dans un monde en mutation»...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconProgramme : sct-4061
«Les ampoules incandescentes ont éclairé le xxe siècle; le xxie siècle sera éclairé par les lampes del», a déclaré le comité du prix...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconComment la France a-t-elle pu ainsi se précipiter à la catastrophe ?
«Cet homme qui a trahi, cet homme était un Prussien ! Cela se voit, cela se sent», écrivait le Figaro en 18963

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? icon«Le théâtre est par définition un art du présent. Notre sujet n’est...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconRapport du Rapporteur spécial sur les droits de l’homme

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconFranz Kafka «Rapport pour une Académie»
«devenu» homme, qui, pour s’en sortir, a trouvé une issue, non pas la liberté, «bien souvent source d’illusion parmi les hommes»...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconQu’est-ce que le Hatha yoga ?
...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconNote d’intention
«de front»… a l’image du personnage, sans nom parce qu’il ressemble à tout le monde, l’homme qui brandit si haut ses valeurs doit...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconIl est venu le temps des cathédrales Le monde est entré Dans un nouveau...

Au Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts En quoi le Xxe siècle a-t-il modelé l’homme moderne ? Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ? iconLe Comitй des droits de l'Homme (chd)examine le rapport de l'Albanie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com