Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement?








télécharger 446.06 Kb.
titrePourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement?
page8/20
date de publication13.04.2017
taille446.06 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   20

RAISONS SOCIOCULTURELLES

19- Pour définir l’homme africain que nous souhaitons et inventer le système éducatif adéquat en amont.


Si au matin de la période des indépendances en 1960, l’intelligence africaine avait conduit les pays africains à s’organiser politiquement à asseoir la fédération pour constituer les Etats-Unis d’Afrique d’une part et définir d’autre part l’homme africain souhaité avec le système éducatif adéquat en amont, l’Afrique d’aujourd’hui devrait être un espace d’émergence spectaculaire avec un peuple patriote convaincu d’une vision claire et précise. Cet ensemble de déficits a entravé le décollage de l’Afrique, en conséquence, le continent est transformé en un espace de désunion continue, d’instabilité de tout genre et surtout en une zone peuplée de gens non patriotes ; l’Afrique est dépourvue de système éducatif capable de jouer le rôle de levier pour l’essor socioéconomique et politique du continent, des peuples qui ne savent où ils vont en réalité et surtout animés d’un dédain du continent ; en conséquence ils ont l’esprit ailleurs. A l’instar des Américains, les pères de l’indépendance en Afrique, n’ont pas pu mettre en place le système politique adéquat pour former une personnalité nouvelle de l’Africain. Nous avons raté quelque chose d’importance première, la formation de la personnalité de l’Africain. Aujourd’hui, les conséquences sont fâcheuses et elles sont multiples et multiformes. En ce qui concerne la personnalité de l’Africain, on note qu’il vit dans la peur, dans l’incertitude, dans un désespoir qu’il étouffe permanemment par des activités festives qui l’éloignent du réel. En face d’une crise ou d’une situation complexe, au lieu de la transformer en facteur d’inventivité et de changement, il se l’explique autrement et le plus facilement possible et y trouve le moyen de repli sur lui-même. Même l’éducation (technique, sociale, politique, professionnelle) jusqu’ici dispensée ne le prépare ni à être suffisamment inventif, ni à le rendre psychologiquement capable de considérer les entraves comme des opportunités d’émergence, ni le forme à la gestion des crises jugées apparemment impossibles. Il démissionne devant la moindre difficulté. Envahi par la modernité occidentale, il s’y intéresse, mais s’en éloigne par son inadaptation, il reste traditionnel et s’habille du moderne14, perdant toute identité réelle et spécifique, oubliant qu’il est aussi capable d’inventer sa modernité adaptée à ses réalités locales avec l’intelligence de puiser ce qui peut lui être utile du moderne occidental. En matière du professionnalisme, l’Africain bricole, il triche, il reste non pragmatique. L’irrationnel est dans la vie de tous les jours, l’Africain a l’explication facile de tout, il sait tout d’avance, il n’a de preuve que ses propres paroles et il s’appuie sur d’hypothétiques bases traditionnelles pour s’affirmer. L’exercice de l’esprit critique, opérant la dissection de toute chose et permettant de séparer le bon grain de l’ivraie, lorsqu’il l’anime, son environnement social se donne le devoir de le rejeter systématiquement et de le considérer comme acculturé. Axelle KABOU n’a-t-elle pas écrit que « l’Afrique du XXIe siècle sera rationnelle ou ne sera pas » (ET SI L’AFRIQUE REFUSAIT LE DEVELOPPEMENT ?). En résumé, l’homme africain est le seul animal qui vit ailleurs, il a la passion pour l’ailleurs. C’est une auto-liquidation, une auto-élimination au profit de la déification de l’autre15. Prenant conscience de cette situation, nous devons y mettre un terme en nous organisant politiquement pour constituer les Etats-Unis d’Afrique afin de définir quel Africain nous souhaitons dans vingt cinq ans, cinquante ans, cent ans. Cette préoccupation nous amènera à doter l’Afrique d’un système éducatif produisant des citoyens escomptés afin que nous formions une grande et puissante nation remplie de patriotes engagés, capables de défendre leur nation jusqu’à la dernière goutte de leur sang, capables de s’unir organiquement, capables de gérer des crises, capables de transformer leurs problèmes en facteurs d’émergence, capables d’inventer les moyens de vaincre les obstacles sur leur chemin, capables d’inventer à partir de rien, capables de défendre leurs compatriotes dans les situations les plus compliquées, capables de s’affirmer avec leurs valeurs africaines, capables d’avoir foi en eux-mêmes, capables de beaucoup de choses rationnellement acceptées , etc. Nous jetterons à la poubelle tous les systèmes éducatifs hérités du colonisateur avec lesquels nos élèves de terminale terminent sans rien terminer et les étudiants de maîtrise finissent sans rien maîtriser et nos ingénieurs, nos docteurs cherchent et n’inventent rien. Autrement nous continuerons à errer de système éducatif en système éducatif sans jamais devenir réellement ce dont nous rêvons et nous végéterons dans un contexte où personne ne désire l’émergence de l’autre, au contraire on souhaite que tout le monde soit égal, et on procède par le nivellement par le bas. Ce phénomène de déstabilisation de l’Afrique est un autre fléau contre lequel il urge de s’organiser pour y mettre fin car l’égalitarisme ruine l’Afrique.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   20

similaire:

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconCours / L’Afrique : les défis du développement et de la mondialisation
«L’Afrique : les défis du développement» se prête aux exercices d’étude critique de document(s) + 2 compositions

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconQuel rôle pour le professeur-documentaliste dans l’Education à l’environnement...
«défi pour la terre», la charte de l’environnement, l’exposition de l’Education Nationale sur «le développement durable, pourquoi...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconRépondre à l’appel d’offre de la société de l’oid pour la configuration...
«traitement d’image, son et vidéo (4 postes à fournir)/ Postes métier «création numérique» (10 postes à fournir). 7

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconKarim Sy, fondateur de Jokkolabs, symbole d’une Afrique créative
«25 leaders de demain de l’Afrique francophone» est un exemple pour tous les jeunes entrepreneurs africains qui souhaitent faire...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconOrigine de la norme
«Batch Control – Models and Terminology» est plus connue sous son appellation d’origine isa «S88». (SP88 est le nom du comité en...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconL’expression de ma plus profonde gratitude va à Monsieur le Professeur...
«intérêt quasi exclusif et presque obsessionnel (…) pour la biographie de Rose Ausländer et pour le message de bonheur et de paix...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconInvite hec paris, la Banque Africaine de Développement et l’ong ampion, pour son lancement
«Ampion Venture Bus». Ils disposeront de 5 jours pour affiner la démonstration de leur concept innovant pour le présenter devant...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconFamille = père + mère + enfants
«élevé» par le docteur itard. IL ne parlait pas, n’était pas socialisé. Itard n’arrivera pas à le récupérer : socialisation perturbée...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconDescription
«Technology Leadership» recherche 1 stagiaire pour son Centre de Recherche et Développement basé à Méru

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconAnnexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d’eau domestique ? Pourquoi adoucir l’eau ?
«douce» si son degré hydrotimétrique est inférieur à 12; elle est dite «dure» si son °th est supérieur à 12








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com