Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement?








télécharger 446.06 Kb.
titrePourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement?
page14/20
date de publication13.04.2017
taille446.06 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   20

III : POURQUOI LA CONSTITUTION DES ETATS-UNIS D’AFRIQUE N’A TOUJOURS PAS EU LIEU DEPUIS LES INDEPENDANCES?


Les causes réelles de l’échec de la constitution des Etats-Unis d’Afrique depuis les indépendances sont entre autres :

1- L’absence d’une grande vision et d’une grande ambition politique claire et objective au plan panafricain au niveau de la majorité des Etats africains.

2- L’hésitation de l’Afrique à sortir du schéma hérité de la colonisation. En effet, constituer les Etats-Unis d’Afrique est en réalité le dernier acte d’annulation du schéma imposé par la colonisation et de ce fait les anciennes puissances coloniales pourraient imaginer leur échec définitif en Afrique et auraient influencé négativement, de près ou de loin, tout processus qui aboutirait à la création des Etats-Unis d’Afrique. Les exemples d’une pareille influence dans le passé existent mais nous jugeons bon de n’en faire pas cas pour le respect de chacun, aujourd’hui nous pensons que l’Afrique ne cèdera plus à de pareilles ingérences sournoises et habiles. Une chose est sûre et réelle : aucune ancienne puissance coloniale ne nous aidera à créer les Etats-Unis d’Afrique, croire à d’éventuel soutien, c’est travailler d’office à l’échec du processus et c’est aussi prouver une immaturité politico-stratégique à notre niveau. La fin de la dépendance est arrivée et nous devons prouver notre maturité par un choix réfléchi et responsable.

3- le choix africain purement contraire au modèle américain qui a déjà fait ses preuves de réussite (même s’il y a quelques éléments à corriger mais comme toute entreprise humaine des imperfections peuvent exister, cela n’est pas grave) c’est-à-dire que l’Afrique n’a pas choisi instaurer une nation avec une base juridiquement, politiquement, structurellement solide avec un gouvernement continental et une répartition des pouvoirs comme suit:

- le législatif divisé en deux chambres, le SENAT et la chambre des Représentants,

- l’Exécutif aux mains d’un président élu pour 4 ans rééligible une seule fois,

- le judiciaire représenté par la Cour Suprême.

Nous avions raté l’occasion de réaliser le plus grand rêve de l’Afrique, et les Etats africains isolés les uns des autres ont connu toutes les atrocités de guerre, de coups d’Etat, de divisions, et de tous les maux qui perdurent jusqu’à ce jour.

4- Le plus grand échec à décider de créer politiquement les Etats-Unis d’Afrique fut le sommet panafricain d’Addis-Abeba du 25 mai 1963. Nous citons le professeur béninois René AHOUANSOU pour expliquer mieux cet échec : « … la plus grande déception de toutes ces rencontres panafricaines en ce qui concerne la formation d’un gouvernement continental et la marche vers les Etats-Unis d’Afrique fut le sommet panafricain d’Addis-Abeba du 25 mai 1963 (soit exactement jour pour jour 176 ans après la conférence constituante de Philadelphie) créant l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). Ce sommet solennel des chefs d’Etats africains ferma définitivement la porte à l’évolution vers le système fédéral de type américain en déclarant dans la charte de l’OUA,

Titre 3 :

  1. L’égalité souveraine de tous les Etats membres.

  2. La non ingérence dans les affaires intérieures des Etats.

  3. Le respect de la souveraineté, de l’intégrité territoriale de chaque Etat et de son droit inaliénable à une existence indépendante.

Ce sont là les errements des Articles de confédération auxquels les Etats-Unis d’Amérique ont heureusement mis fin à la conférence constituante de Philadelphie de 1787 car on ne peut vouloir un Gouvernement Fédéral au-dessus de tous les Etats et proclamer dans le même temps les principes du Titre III sur l’égalité des Etats ( qui n’est pas remis en cause) et leur droit à une existence indépendante : il ne saurait y avoir l’indépendance des parties par rapport au gouvernement central dans une constitution de type fédéral. L’article 6 de la constitution américaine organise la parfaite coordination entre les Etats et le gouvernement fédéral ; il est la clé de voûte de toute l’architecture fédérale. Sans cet article l’édifice constitutionnel américain aurait été un château de cartes.

La constitution des Etats-Unis n’a pas aboli les Etats ; au contraire elle les a protégés en reconnaissant leur existence juridique au niveau du SENAT où les Etats, petits ou grands, riches ou pauvres pèsent du même poids. Mais la charte de l’OUA qui a aujourd’hui 42 ans, ne nous donne pas la perspective d’un gouvernement fédéral continental que nous sommes en droit d’appeler de nos vœux. L’union Africaine construite sur le modèle européen qui lui a succédé peine à définir une politique étrangère et est loin d’avoir une politique économique : elle cherche encore ses marques, sans compter la cacophonie au sommet de l’union. »47

En prenant conscience des raisons pour lesquelles les Etats-Unis d’Afrique ne sont toujours pas constitués, notre ultime préoccupation est de hâter la création de cette grande nation.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   20

similaire:

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconCours / L’Afrique : les défis du développement et de la mondialisation
«L’Afrique : les défis du développement» se prête aux exercices d’étude critique de document(s) + 2 compositions

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconQuel rôle pour le professeur-documentaliste dans l’Education à l’environnement...
«défi pour la terre», la charte de l’environnement, l’exposition de l’Education Nationale sur «le développement durable, pourquoi...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconRépondre à l’appel d’offre de la société de l’oid pour la configuration...
«traitement d’image, son et vidéo (4 postes à fournir)/ Postes métier «création numérique» (10 postes à fournir). 7

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconKarim Sy, fondateur de Jokkolabs, symbole d’une Afrique créative
«25 leaders de demain de l’Afrique francophone» est un exemple pour tous les jeunes entrepreneurs africains qui souhaitent faire...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconOrigine de la norme
«Batch Control – Models and Terminology» est plus connue sous son appellation d’origine isa «S88». (SP88 est le nom du comité en...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconL’expression de ma plus profonde gratitude va à Monsieur le Professeur...
«intérêt quasi exclusif et presque obsessionnel (…) pour la biographie de Rose Ausländer et pour le message de bonheur et de paix...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconInvite hec paris, la Banque Africaine de Développement et l’ong ampion, pour son lancement
«Ampion Venture Bus». Ils disposeront de 5 jours pour affiner la démonstration de leur concept innovant pour le présenter devant...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconFamille = père + mère + enfants
«élevé» par le docteur itard. IL ne parlait pas, n’était pas socialisé. Itard n’arrivera pas à le récupérer : socialisation perturbée...

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconDescription
«Technology Leadership» recherche 1 stagiaire pour son Centre de Recherche et Développement basé à Méru

Pourquoi l’afrique reste en retard pour son developpement? iconAnnexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d’eau domestique ? Pourquoi adoucir l’eau ?
«douce» si son degré hydrotimétrique est inférieur à 12; elle est dite «dure» si son °th est supérieur à 12








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com