Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011








télécharger 13.14 Kb.
titreVendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011
date de publication26.10.2016
taille13.14 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > histoire > Documentos
VENDREDI 14 JANVIER ET SAMEDI 15 JANVIER 2011
DU COLLEGE DE COMPIEGNE AU LYCEE PIERRE D’AILLY

(1571 – 2011)
440ème anniversaire de la fondation du collège de Compiègne

40ème anniversaire de l’installation du lycée Pierre d’Ailly

dans le quartier des Avenues

Exposition et journée d’études organisées par le lycée Pierre d’Ailly, la Société historique de Compiègne, l’Association des Anciens Elèves du collège de Compiègne et du lycée Pierre d’Ailly, et l’Amicale des personnels du lycée Pierre d’Ailly.
DU COLLÈGE DE COMPIÈGNE AU LYCÉE PIERRE D’AILLY :

DES LIEUX, DES INSTITUTIONS, DES HOMMES
Le collègei puis lycée de Compiègne a longtemps été localisé à l’ombre du château, rue d’Ulm (actuel collège Ferdinand Bac). Dès l’entre-deux-guerres mondiales pourtant, l’accroissement des effectifs avait rendu les bâtiments historiques du collège de garçons insuffisants, d'où l’ouverture d’un collège de jeunes filles en 1941 (actuel collège Jacques Monod). En octobre 1949, la transformation en lycée – qui regroupe les deux collèges sous une dénomination plus prestigieuse – se réalise enfin. Ce lycée est alors dédié au cardinal Pierre d’Ailly sur proposition de Jacques Mourichon, conseiller municipal, et président de la Société historique de Compiègne. L’explosion scolaire des années soixante ne fit que confirmer l’évidente exiguïté de locaux qui accueillaient jusqu’alors les élèves de l’école primaire au baccalauréat. A la rentrée 1970, les élèves des grandes classes du lycée Pierre d’Ailly prirent donc possession d’un nouveau lieu de vie et d’études, situé en lisière de forêt, autour de l’ancien petit château du comte Foy, construit en 1879 pour les besoins de la chasse à courre. Ce site était d’ailleurs déjà utilisé depuis 1946 comme internat pour les jeunes filles, et avait connu diverses extensions au cours des années cinquante et soixante.

Le quatre cent quarantième anniversaire de la fondation du collège de Compiègne en 1571, et le quarantième anniversaire du transfert du lycée Pierre d’Ailly de son emplacement historique à son emprise actuelle pour la rentrée scolaire 1970/1971, offrent donc l’occasion, pour le lycée, la Société historique de Compiègne, l’Association des Anciens Elèves du Collège de Compiègne et du Lycée Pierre d’Ailly (AAECL), et l’Amicale des personnels du lycée Pierre d’Ailly, d’organiser une journée d’études intitulée Du collège de Compiègne au lycée Pierre d’Ailly : des lieux, des institutions, des hommes, ainsi qu’une exposition sur La vie au collège de Compiègne et au lycée Pierre d’Ailly d’après les collections du lycée et de l’AAECL.

Au cours de cette journée, différents aspects de l’histoire des institutions scolaires compiégnoises seront en effet étudiés. Fondé grâce à un legs du curé de Saint-Jacques Mathieu Boscheron à la fin du XVIe siècle, le collège de Compiègne, d’abord tenu par des laïcs, le fut ensuite par des congrégations religieuses (Jésuites, puis Bénédictins) avant d’être définitivement laïcisé pendant la Révolution française. Simple collège sous l’Empire - dans le sens nouveau que ce terme prend à partir du Consulat -, il le demeura jusqu’en 1948, malgré les vœux réitérés des autorités locales et de l’AAEC, qui souhaitaient la promotion du collège au rang de lycée. Un patrimoine varié porte témoignage de cette longue histoire. L’un des buts de cette journée est de faire connaître certains des lieux de mémoire de l’enseignement secondaire à Compiègne à travers l’étude de bâtiments, d’ œuvres d’art, de livres, ou même des instruments et appareils scientifiques donnés par Napoléon III au cabinet de physique du collège Louis-Napoléon en 1862. In fine seront évoqués les hommes qui ont fréquenté ces lieux et incarné ces institutions : élèves, professeurs, principaux, aumôniers. L’AAEC, fondée en 1873, unit dès l’origine la municipalité, l’administration du collège, les anciens élèves et les professeurs dans un même culte pour l’enseignement des Humanités et la sélection par le mérite. Cette association, qui existe toujours aujourd’hui sous le nom d’AAECL, est la mémoire vive du collège et du lycée. Mais le rayonnement et le prestige du collège de Compiègne, puis du lycée Pierre d’Ailly, tiennent surtout aux professeurs qui y ont dispensé leur enseignement. Plusieurs d’entre eux ont en effet acquis une large notoriété. Proche de Paris, le collège puis lycée de Compiègne a ainsi accueilli à leurs débuts une pléiade de jeunes professeurs – le Père Le Tellier, appelé à devenir le confesseur de Louis XIV, au XVIIe siècle ; le Père de Clorivière au XVIIIe ; Augustin Thierry au XIXe ; Henri Clouard, François Furet, Annie Kriegel, Jean Tulard ou Michel Rouche au XXe - promis à une brillante carrière qui les éloigna vite de Compiègne. D’autres professeurs, introduits eux aussi dans les milieux intellectuels parisiens, y firent l’essentiel de la leur, auréolés du prestige d’une reconnaissance médiatique nationale, voire internationale (Michel Drucker, Serge Jouhet, et surtout Roger Judrin).

Le lycée Pierre d’Ailly est donc l’héritier d’une longue histoire, remontant à la fin du XVIe siècle, qui a tissé des liens étroits entre cette institution, son patrimoine, sa communauté scolaire et la ville de Compiègne. Lieu de vie, lieu d’enseignement et foyer de culture, il cherche à maintenir, au seuil du XXIe siècle, une tradition pluriséculaire d’excellence scolaire.
Eric GEORGIN, coordonnateur de la journée d’études,

Vice-président de la Société historique de Compiègne,



i Le terme Collège a plusieurs fois changé de sens depuis la fondation du collège de Compiègne en 1571. Le Dictionnaire de l’Académie française, dans sa première édition de 1694, le définit comme « un lieu destiné pour enseigner les lettres, les sciences, les langues &c. dans lequel d'ordinaire demeurent plusieurs Professeurs ou Régents. » Cette dénomination disparaît pendant la Révolution française, mais réapparaît sous le Consulat. Avec la fondation des lycées par le Premier Consul en mai 1802, « Collége (sic) se distingue de lycée en ce que le premier est un établissement municipal dont la gestion appartient à la ville qui paye le traitement des professeurs; dans le second, tout relève de l'État. L'enseignement est à peu près le même dans ces deux ordres d'établissements, les collèges se modelant autant que possible sur les lycées […]. »  Emile Littré, Dictionnaire de la langue française, 1877. Cette distinction restera valable jusqu’au milieu du XXe siècle. Il faut enfin noter que, pendant la période de la Monarchie constitutionnelle (1814-1848), les anciens collèges de l’Empire furent rebaptisés collèges communaux, alors que les lycées devenaient des collèges royaux. Ce n’est que dans une période récente que collège a pris le sens d’établissement d’enseignement du premier cycle du second degré.


similaire:

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconDécret n° 86-83 du 17 janvier 1986 relatif aux dispositions générales...

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconLe samedi 16 janvier 2010 au siège de la scc à Aubervilliers
«internet» de la cun-cbg / 6- calendrier de la cun-cbg pour 2010 / 7- questions diverses

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconExpositions Vendredi 11 de 16 h à 19 h – Samedi 12 de 9 h à 12 h

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconCommunication du Voyant Raphaël Minga Kwete au Saint Père Pape François...
«Nzete Ekauka» Cité de la Miséricorde divine, s’est éteint le 04 janvier 2014, jour anniversaire des martyrs de l’indépendance en...

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 icon28 novembre 2012 – 19 janvier 2013

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconDurée : 6 mois – Début : Janvier 2016

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconBilan stage cf3 janvier 2016

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconNom du matériau : acier date : Janvier 2010

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconMadame Sylvie biancheri née le 15 Janvier 1953

Vendredi 14 janvier et samedi 15 janvier 2011 iconIntroduction a la premiere edition, publiee en janvier 1868








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com