Cours 1 par








télécharger 0.78 Mb.
titreCours 1 par
page20/20
date de publication03.04.2018
taille0.78 Mb.
typeCours
p.21-bal.com > histoire > Cours
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

1 - Mac GREGOR (D) ; la dimension humaine de l’entreprise ; Paris ; Guathier-Villars ; 1974 ; p 28 .

2 - Voir : la partie consacrée au modèle « C » du présent travail. MASLOW asurtout développé sa pyramide dans son œuvre : Motivation and personality ; Harper ; 1954.

3 - Ibidem ; p31.

1 - Ibidem ; p 34.

2 - En italique est notre commentaire.

1 -- Ibidem ; p 40.

2 - SCHEID (J.C ) ; Op.cit ; p 210.

3 - Né en Allemagne a émigré aux U.S.A. en 1932 pour fonder son école dite de la dynamique de groupe. Il a enseigné au M.I.T, à Stanford et à Cornell University. Il a écrit un nombre important d’ouvrages dont les plus importants : Psychologie dynamique –les relations humaines, PUF, 1959 – A dynamic theory of personality , MacGrawHill, 1935 – Frustration and regression : an experiment with young children ; Universuty of Lowa Press ; 1941.


1 - opérational research society of great britain ; cité par Stafford Beer, p92 in : Lussato ( ) ; op.cit ; p74.

1 - SCHEID (J.C) ; op.cit ; p 106.

2 - Ibidem ; p 107.

1 - DRUCKER (P) ; La grande mutation, vers une nouvelle société, Paris ; Ed. D’Organisation ; 1970 ; p 305.

1 - DRUCKER (P) ; la société post-business –je vous donne rendez-vous demain, Paris, Ed. Maxima ; 1992 ; p 381.

2 - Car il dit dans l’un des ses écrits : il n’y a pas de pays sous-développés mais que des pays sous- gérés.

3 - DRUCKER (P) ;OP.cit ; p 315.

4 - Ibidem ; p 165.

5 - DRUCKER (P) ; Maning the Non-Profit Organization, Butter-Worth Heinemann ; Oxford ; 1990 in : KENNEDY (C) ; Toutes les réponses aux grandes questions du management ; les solutions proposées par les auteurs les plus connus ; Paris ; Edition Maxima ; 1992 ; p115.

1 - Idem.

2 - Idem.

3 - Idem.

4 - Idem.

5 - Ibidem ; pp 138- 139.

1 - Voir : SCHEID (J.C) ; op.cit ; p 109.

2 - Ibidem, p 111.

1 - Ibidem, p 115.

2 - Voir détails dans la partie consacrée au modèle « C » de ce travail.

1 - Voir : le manager au quotidien ; op.cit ; pp 41-60.

2 - MINTZBERG (H) ; Le Management ; voyage au centre des organisations ;Paris ; les éditions d’Organisation ;1989 ; p 67.

3 - Ses œuvres les plus indiquées sont : Fonctions et tâches de direction générale ; Hommes et Techniques ; 1963 – Stratégie sociale de l’entreprise ; Hommes et Techniques ; 1970 – Morale de la compétitivité : leçons du Japon pour la France ; Hommes et Techniques ; 1981 – Stratégie de l’entreprise et motivation des hommes ; Hommes et Techniques ; 1984.

1 - SHINGO (S) ; Zéro contrôle de qualité : Contrôle à la source et système POKA-YOKE ; (traduit en Français) ; Paris ; ED. D’Organisation ; 1987.

1- SCHEID (J.C) ; op.ct ; p137.

2 - Les cercles de qualité ou de progrès est une forme de communication interne permettant de faire participer tous les travailleurs dans la démarche qualité de l’entreprise. Son auteur est un Américain (E.DEMING) qui a séjourné pour longtemps au Japon et a participé activement à sa diffusion dans les entreprises Nippones.

3 - Cette méthode sera développée dans le chapitre consacré aux modèles managéraux.

1 - PETERS (T) et WATERMAN ( R ) ; op.cit ; p 57.

2 - Ibidem ; p30.

1 - Ibidem ; p 35.

2 - Ibidem ; p 35.

3 - Ibidem ; p 36.

1 - Idem.

2 - Idem.

3 - Ibidem ; p37.


4 - Idem.

5 - Ibidem.

1-PETERS (T) ; le chaos management ; manuel pour une prospérité de l’entreprise ; Paris ; InterEditions ; 1988.

2 - Ibidem ; p 26. Voir aussi pp 1-48.

1 - Voir ibidem ; pp 29-30.

1 - LANGEVIN (J.L) et TREMBLAY (R) et BELANGER (L) ; la direction par les objectifs, Quebec, Presses de l’Université de Laval ; 1978 ; p 198.

2 - BOUZIDA (A) ; « L’Organigramme et la culture de l’organisation et du développement »in : Culture et Gestion, interventions au colloque international 28-30 novembre 1992 ; p 65.

1 - SCHEID (J.C) ; les grands auteurs en organisation ; Paris ; Edit. Dunod ; 1990 ; p71.

1 - TAYLOR (F.W)  (1856 – 1915) est né dans une famille aisée aux USA. Suite à la réussite dans un concours d’entrée en collège de HARVARD, il abandonna ses études à cause de son problème de vue. Après un apprentissage comme mécanicien dans une firme il a été recruté comme ouvrier et ce en 1878 à la Midvale Steel jusqu’en 1889. Durant sa carrière professionnelle il a connu un parcours particulier : contre-maître – chef d’atelire – chef mécanicien – chef dessinateur – ingénieur. En 1883, il obtint le diplôme d’ingénieur ménanicien et ce suite aux cours du soir. Il a travaillé comme consultant en organisation industrielle pour plusieurs entreprises. Il a déposé une quarantaine de brevets d’invention. son ouvrage célèbre reste : principales of scientific management » paru en 1911. TAYLOR a su servir l’entreprise capitaliste par le biais de la rationalisation de l’organisation et du travail. Nous pouvons le considérer comme le père de la rationalité industrielle.

2 FAYOL (H) (1841 –1925) est un ancien élève de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. Il a commencé à travailler à 19 ans comme ingénieur. De 1888 -–1918 il fut Directeur Général à DECAZEVILLE. Il est devenu célèbre grâce à son œuvre « Administration industrielle et générale » paru en 1916. Il a écrit beaucoup d’articles sur l’organisation et la gestion. Il a diffusé l’idée selon laquelle ses principes ne concernaient pas uniquement l’entreprise mais aussi toutes les organisation. Après plus de 70 ans Peter DRUCKER, revient aujourd’hui pour confirmer que le management concerne toutes les organisations et non seulement les entreprises. Ceci démontre les idées prohétiques de FAYOL qui a donné à la France et au système capitaliste, ce que les philosophes ont donné à la civilisation humaine.

1 - Pr BOUZIDA nous a informé que la première vague des managers a été envoyée en formation en 1963. Après leur retour, ils ont été affectés pour travailler dans des bureaux.

2 - MAKRIDAKIS (S) et DOUGLER (H) ; le management science de l’action ; Sd ; p 298.

3 - TAYLOR (F.W) ; op.cit ; pp 68-69.

1 - MAKRIDAKIS (S) ; op.cit ; p304.

2 - THIEARART (R.A) ; op.ct ; p 10.

3 - Ibidem ; p 11.

4 - DRUCKER (P) ; la nouvelle pratique de la direction des entreprises ; Paris ; Ed. d’Organisation, 1977 ; p

1 - Idem.

2 - Idem.


3 - Idem.

4 - THIETART (R.A) ;op.cit ; ; p 5.

1 - LAFLAMME (M) ; le management Approche systémique, théorie et cas ; Montréal ; Ed. Morin ; p 17.

1 - PETERS (T ) et WATERMAN ( R ) ; le prix de l’excellence ; secrets des meilleures entreprises ; traduit de l’américain par MICHELE GARENE et CHANTAL POMMIER ; Paris ; InterEditions ; 1992.

2 - PETERS (T) ; Le chaos management ; manuel pour une nouvelle prospérité de l’entreprise ; Paris ; InterEditions ; 1988.

3 - SERIEYX (H) ; Mobiliser l’intelligence de l’entreprise ; Cercles de qualité et cercles de pilotage ; Paris. EME ; 1985.

1 - SCHEID (J.C) ; op.cit ; p 106.

2 - Ibidem ; p 107.

1 - DRUCKER (P) ; La grande mutation, vers une nouvelle société, Paris ; Ed. D’Organisation ; 1970 ; p 305.

1 - DRUCKER (P) ; la société post-business –je vous donne rendez-vous demain, Paris, Ed. Maxima ; 1992 ; p 381.

2 - Car il dit dans l’un des ses écrits : il n’y a pas de pays sous-développés mais que des pays sous- gérés.

3 - DRUCKER (P) ;OP.cit ; p 315.

4 - Ibidem ; p 165.

5 - DRUCKER (P) ; Maning the Non-Profit Organization, Butter-Worth Heinemann ; Oxford ; 1990 in : KENNEDY (C) ; Toutes les réponses aux grandes questions du management ; les solutions proposées par les auteurs les plus connus ; Paris ; Edition Maxima ; 1992 ; p115.

1 - Idem.

2 - Idem.

3 - Idem.

4 - Idem.

5 - Ibidem ; pp 138- 139.

1 - Voir : SCHEID (J.C) ; op.cit ; p 109.

2 - Ibidem, p 111.

1 - Ibidem, p 115.

2 - Voir détails dans la partie consacrée au modèle « C » de ce travail.

1 - Voir : le manager au quotidien ; op.cit ; pp 41-60.

2 - MINTZBERG (H) ; Le Management ; voyage au centre des organisations ;Paris ; les éditions d’Organisation ;1989 ; p 67.

3 - Ses œuvres les plus indiquées sont : Fonctions et tâches de direction générale ; Hommes et Techniques ; 1963 – Stratégie sociale de l’entreprise ; Hommes et Techniques ; 1970 – Morale de la compétitivité : leçons du Japon pour la France ; Hommes et Techniques ; 1981 – Stratégie de l’entreprise et motivation des hommes ; Hommes et Techniques ; 1984.

1 - SHINGO (S) ; Zéro contrôle de qualité : Contrôle à la source et système POKA-YOKE ; (traduit en Français) ; Paris ; ED. D’Organisation ; 1987.

1- SCHEID (J.C) ; op.ct ; p137.

1 - Les cercles de qualité ou de progrès est une forme de communication interne permettant de faire participer tous les travailleurs dans la démarche qualité de l’entreprise. Son auteur est un Américain (E.DEMING) qui a séjourné pour longtemps au Japon et a participé activement à sa diffusion dans les entreprises Nippones.

2 - Cette méthode sera développée dans le chapitre consacré aux modèles managéraux.

1 - PETERS (T) et WATERMAN ( R ) ; op.cit ; p 57.

1 - Ibidem ; p30.

2 - Ibidem ; p 35.

1 - Ibidem ; p 35.

2 - Ibidem ; p 36.

3 - Idem.

4 - Idem.

5 - Ibidem ; p37.


1 - Idem.

2 - Ibidem.

3 - PETERS (T) ; le chaos management ; manuel pour une prospérité de l’entreprise ; Paris ; InterEditions ; 1988.

1 - Ibidem ; p 26. Voir aussi pp 1-48.

2 - Voir ibidem ; pp 29-30.

1 - SERIEYX (H) ; mobiliser l’intelligence de l’entreprise ; cercles de qualité, cercles de pilotage ; Paris ; Ed. EME ; 1985.

2 - Ibidem ; p 9.


1 - Ibidem ; p 11.


2 - Idem.

3 - Voir ibidem ; p 17, sous-titré : un voyage, pourquoi faire ?

1 - Ibidem ; p24.

1 - Ibidem ; p32.


2- Ibidem ; p 121.


1 - Son ouvrage : on ne change pas la société par décret.

2 - Idem.

1 - L’histoire se répète car les américains qui ont aidé le Japon et les européens par le plan de Marshall sont en train de suivre le même cheminement emprunté par les japonais depuis la 2ème guerre mondiale ; c’est de rechercher les secrets de réussite de ce modèle pour un « transfert discret ».

1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

similaire:

Cours 1 par iconCours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...

Cours 1 par iconNotes de cours, de sites internet Conventions adoptées
«//») et les changements de page par «/p. Xx/», où XX est le numéro de la nouvelle page (par exemple : «/p. 25/»)

Cours 1 par iconTp-cours n°3 de chimie ( ts) : Suivi temporel d’une transformation...

Cours 1 par iconTp-cours n°3 de chimie ( ts) : Suivi temporel d’une transformation...

Cours 1 par iconCours d’essai horaires des cours saison 2015-2016 (Adultes)
«aptitude à la pratique des sports de contact», délai de 10 jours après la reprise des cours

Cours 1 par iconCours d’essai horaires des cours saison 2016-2017 (Adultes)
«aptitude à la pratique des sports de contact», délai de 10 jours après la reprise des cours

Cours 1 par iconLa cellule constitue l'unité structurelle et fonctionnelle fondamentale...
«cellule» fut utilisé pour la première fois par Robert Hooke (1665), pour décrire l’unité structurale du liège, à savoir des cavités...

Cours 1 par iconNotes sur le fondamentalisme démocratique
«l'abrutissement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple.» De toutes les morales qui eurent cours dans l'histoire de l'humanité,...

Cours 1 par icon1. Cours du 18 septembre 2012
«sans maître» et seraient donc certainement occupés par les premiers arrivés, par les plus riches ou les plus puissants. On pourrait...

Cours 1 par iconAu cours d’une séance de travaux pratiques, Séa réalise le montage...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com