Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare»








titreAtelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare»
date de publication01.04.2018
taille69 Kb.
typeAtelier
p.21-bal.com > histoire > Atelier
Atelier « séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare »

Enseignants de cycle 3 – mercredi 18 janvier 2012- école élémentaire d'Apprieu- 50 minutes

I-Rappels essentiels :

La conférence de S. Boimare s'inscrit dans le cadre de la priorité nationale relative à l'aide et au soutien à la réussite des élèves, grâce à la nouvelle organisation de l'école et aux nouveaux dispositifs.
Idées fortes évoquées lors de la conférence ou lues dans différentes parutions :

Constat :

-Des élèves arrivent à l'école avec des compétences psychiques insuffisantes pour affronter les contraintes de l’apprentissage. Ils ont peur d'apprendre et sont empêchés de penser. Ils mettent en place des stratégies d'évitement du temps de l'élaboration qui va avec l'apprentissage. Ils sont déstabilisés par les démarches d'expérimentation, d'hypothèses, de recherche, de ce temps de suspension qui existe dès qu'ils ne savent pas faire. Leur fonctionnement intellectuel est gêné par le doute, l'auto dévalorisation et des sentiments d'injustice voire de persécution. Leur curiosité est primaire, centrée sur le personnel (mégalomanie, voyeurisme...) et leur langage ne franchit pas le seuil de l'argumentaire (d'où passages à l'acte et à la violence). Ce phénomène touche 15% des élèves (dont 5% relèvent d'une prise en charge spécialisée).
Solutions envisagées :

-Les nourrir culturellement ; cet apport culturel aide aux représentations enrichies et sécurisées.

-Les entraîner à parler, à argumenter, à débattre.

-Les amener à l'universalité, à la généralisation, et donc au dépassement de la curiosité primaire.

-Leur constituer un patrimoine commun qui donne une unité au groupe, la cohésion groupale, pilier essentiel de la pédagogie.
Mise en œuvre de ces solutions :

Une heure chaque jour de :

-20 minutes de lecture à voix haute par l'enseignant d'un texte culturel : contes, fables, romans initiatiques, romans sur les civilisations... ;

-20 minutes d'expression orale, de débat, d'argumentation... ce qui restaure la capacité de penser ;

-20 minutes d'écriture.

Les qualités essentielles des textes culturels stimulent la pensée :

-intérêt par la mise en mots des préoccupations, des peurs des enfants ;

-situation à distance dans le temps et dans l'espace par rapport au quotidien ;

-identification possible à un des personnages de l'histoire ;

-passage à la généralisation par l'universalité du problème rencontré.
Tous les élèves ont besoin de trois points d'appui que sont la culture, le langage et le groupe classe. Ceux en difficulté tout particulièrement.

II-Contenu de l'atelier
Par rapport aux IO :

1h/jour → 4h par semaine sur les 8h de français en cycle 3 et une partie de ces 4 heures peut être prise en compte dans les 4h15 de culture humaniste (pratiques artistiques et histoire des arts/histoire , géographie, instruction civique et morale).

Cette pratique de classe suggérée par M. Boimare répond aux attentes des programmes de Français (langage oral, lecture, écriture, littérature, rédaction, vocabulaire), de culture humaniste, d'instruction civique et morale ; permet la validation de compétences du deuxième palier du socle commun dans ces trois domaines, et permet de mettre en place les progressions pour le cycle 3 en langage oral, lecture, littérature et rédaction (B.O. N°3 du 19 juin 2008).
Séquence proposée :

Pour tenter de rendre concrètes les recommandations M. Boimare, je vous propose une séquence de littérature, qui pourra, si elle vous convient, être réinvestie dans vos classes, et qui peut vous donner un canevas général pour travailler d'autres textes.
J'ai choisi de travailler sur un des contes issus des « neuf contes  »  de Charles Perrault, livre distribué dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme en juin 2011, celui intitulé « Le maître chat, ou le chat botté ».
Cette séance se décline en 8 séances, donc sur deux semaines, à modifier suivant ses choix pédagogiques.
III-Séquence :

Préalable : résumé de l'histoire

Á la mort de leur père, un modeste meunier, les trois fils se partagent ses biens : l’aîné prend le moulin, le deuxième prend l’âne, il ne reste que le chat pour le cadet qui s’en désole, mais ce chat lui assure qu’il ne manquera de rien et qu’il suffit de l’équiper de bottes et de lui donner un sac.
Ainsi équipé, il braconne et porte au roi, de la part de son maître, qu’il baptise pour les circonstances, marquis de Carabas, son butin. Le roi touché ne manque pas de le remercier. Enhardi par son succès, le chat organise une mise en scène pour que son maître rencontre le roi et sa fille. Il feint une noyade de son maître quand le carrosse royal passe près de la rivière. Aussitôt le roi lui fait porter secours, lui offre de beaux vêtements et l’invite à poursuivre la promenade avec eux. Le chat avait pris la précaution de faire dire aux paysans qui travaillaient dans les champs, qu’ils étaient au service du marquis de Carabas et le roi de s’exclamer devant l’ampleur du patrimoine de son hôte. De même, le chat avait pris soin d’éliminer l’ogre, propriétaire du château de la région, en le mettant au défit de se transformer en une souris, défi relevé, le chat mange l’ogre devenu souris. Le cortège royal est reçu dans le château et profite du festin qui avait été préparé pour l’ogre et le maître du chat épouse la fille du roi.

Deux moralités concluent ce conte :

MORALITÉ

Quelque grand que soit l’avantage

De jouir d’un riche héritage

Venant à nous de père en fils,

Aux jeunes gens pour l’ordinaire,

L’industrie et le savoir-faire

Valent mieux que des biens acquis.

AUTRE MORALITÉ

Si le fils d’un meunier avec tant de vitesse,

Gagne le cœur d’une princesse,

Et s’en fait regarder avec des yeux mourants,

C’est que l’habit, la mine et la jeunesse,

Pour inspirer de la tendresse,

N’en sont pas des moyens toujours indifférents.

Quelques repères sur Perrault :

1628-1703 : sous Louis XIV. Avocat à 23 ans, commis de son frère receveur général à 26 ans, secrétaire de la Petite Académie et commis de Colbert à 35 ans, commis des bâtiments du roi (aménagement du Louvre) à 37 ans, élu à l'Académie française à 43 ans, se marie à 44 ans (il aura 4 enfants), se retire de la vie publique (mort de Colbert ) à 53 ans, et se consacre à ses enfants et à l'écriture (publication de contes en vers à partir de 61 ans, et en prose à partir de 67 ans). Meurt à 75 ans.
Présentation de la séquence :


Jour de semaine

1-Lecture-20 minutes

2-Langue orale-20 minutes

3-Langue écrite-20 minutes

lundi

ordre : 1-2-3

Découverte du texte culturel, écoute et recherche de compréhension.

nourriture culturelle, entraînement à la parole orale (débat, argumentation), patrimoine commun (cohésion groupale).

Lecture intégrale du texte :

-une première fois sans interruption ;

- une seconde où les élèves sont invités à lever le doigt lorsqu'il y a incompréhension (d'un mot, d'une expression, d'une phrase...) à laquelle on amène une solution immédiatement.
L'explicitation des morales sera élucidée ultérieurement.

Les élèves sont invités :

-à restituer oralement l'histoire lue ;

-à échanger librement leurs ressentis et points de vue sur cette histoire ;

-à en faire tout commentaire libre ;

-à en proposer le genre littéraire et à le justifier : le conte (Neuf contes de Charles Perrault, « Il était une fois », présence d'un animal magique...et fin heureuse).

Élaboration d'une fiche de lecture :

-titre de l'histoire ;

-genre de l'histoire ;

-nom de l'auteur ;

-période de vie de l'auteur :

-période historique : (ici le XVIIème siècle, sous Louis XIV, l'Ancien Régime, temps des rois) ;

-personnage central ;

-personnages secondaires.


mardi

ordre : 1 et 3 en simultané sur 40 minutes, 2 (L'enseignant notera les propositions sur des affiches de classe)

Inventaire et caractérisation des personnages du conte

(texte découpé en 6 extraits, pour 6 groupes).

entraînement à la parole, identification de types de personnages (généralisation, universalité), identification possible à un personnage ...

Travail en groupe :

Chaque élève du même groupe reçoit un extrait du texte pour y repérer les personnages, donner leurs caractères et les relations existant entre eux. Extrait 1 : « Il était une fois...sa misère » → p.58

Extrait 2 :

« Lorsque le Chat ...boire ». p. 58

Extrait 3 :

« Un jour qu'il sut... promenade » p.59

Extrait 5 : 

« Le Chat, ravi de voir que.. M. le marquis de Carabas » p. 61

Extrait 6 :

« Le maître Chat arriva enfin …

divertir » p.62

Présentation par chaque rapporteur de groupe des personnages rencontrés (caractéristiques et liens) :
Extrait 1 :

-le meunier, père de 3 fils, qui à sa mort, ne laisse à ses fils que son moulin, son âne et son chat.

-le dernier fils est celui qui obtient le moins de bien, et sera donc le plus pauvre.

-le Chat Botté appartient au dernier fils du meunier, qui l'aurait mangé pour ne pas mourir de faim ; le Chat lui demande un sac et des bottes et lui dit de ne pas être triste (affligé).

Extrait 2 :

-le Chat, chasseur

-le roi, qui reçoit en cadeaux les produits de la chasse du Chat

-le marquis de Carabas évoqué seulement au roi

-les proies (lapin, deux perdrix... gibier)


Extrait 3 :

-le roi

-la fille du roi

-le dernier fils du meunier

-le Chat

-les gardes du roi

Extrait 5 :

-le Chat

-les paysans faucheurs, moissonneurs

-le roi

-le marquis


Extrait 6 :

-le chat

-l'ogre

-le roi

-les amis de l'ogre (évoqués seulement)

-la princesse

-le marquis

Travail en groupe :

Pour chaque personnage (une fiche par personnage), on fait l'inventaire de tous les mots le définissant écrits dans l'histoire ou venant à notre esprit.

Extrait 1:

-le dernier fils : pauvre, triste, bientôt affamé, sans espoir, résigné (voir l'image d’Épinal)...
-le Chat Botté : malin, plein d'idées, optimiste, fait comme s'il n'avait pas entendu qu'il risquait d'être mangé.

Extrait 2 :

-Le Chat, rusé et habile à la chasse, bon comédien (fait le mort), très poli (révérence au roi), imaginatif (Marquis de Carabas en nom inventé pour son maître), avec des projets qu'on ne connait pas encore : pourquoi donner du gibier au roi ?

-le Roi, reconnaissant (fait remercier le marquis)

Extrait 3 :

-la fille, la plus belle princesse du monde,

-le Chat, conseille à son maître de faire croire à sa noyade dans la rivière, et de lui faire confiance. Bon comédien toujours, crie à l'aide. Cache les habits du meunier (pourquoi ? → Preuve de pauvreté)

-le roi, secourable au marquis de Carabas, généreux (ses plus beaux habits pour le marquis), reconnaissant (mille caresses)

-le Marquis de Carabas, très beau, bien fait

-la princesse, amoureuse à la folie du marquis.

Extrait 5 :

-le Chat, menaçant pour les paysans (vous serez hachés menu comme chair à pâtée)

-les paysans, obéissants, peureux,

-le roi, admiratif et heureux des biens du marquis,

-le marquis, complice du chat, comprend le projet du chat

Extrait 6 :

-l'ogre : le plus riche jamais vu,

accueillant, naïf, magique, orgueilleux, relève un défi fatal

-le chat : flatteur vis à vis de l'ogre, très renseigné sur l'ogre, malhabile sur les tuiles avec les bottes, extrêmement fin, malin, pour arriver à faire se transformer l'ogre en une souris, cruel et sans remords, accueillant pour le roi, arrivant à ses fins (devenir grand seigneur)

-le roi, admiratif, ravi, enchanté des biens et des qualités du marquis,

-la princesse, conquise par le marquis, lui donne sa main,

-le marquis, honoré d'épouser la princesse.

jeudi

ordre : 1- 2-3

Analyse des caractères et rôles des personnages, identification de chacun à un ou plusieurs des personnages.

distanciation espace et temps, généralisation...

Relecture collective des affiches de classe pour retrouver les principaux personnages, et leurs portraits.

Résumé oral de l'histoire, rappel des rôles des différents personnages et choix justifié de celui ou de ceux qu'on apprécie le plus, le moins, qui nous ressemble le plus , le moins... (Noter au tableau les arguments, le vocabulaire utilisé...)

Rédaction d'une fiche portrait d'un ou plusieurs personnages au choix, en s'appuyant sur l'affichage de la classe de la séance précédente et donner en fin de fiche son positionnement par rapport au(x) personnage(s).

Jeux de rôles possibles, saynètes à jouer.

Vendredi

ordre : 2-1 et 3

Explicitation et appropriation des morales de ce conte.

apport culturel, identification, généralisation ...

Lecture par l'enseignant des deux morales de ce conte.
Nécessité d'explicitation de termes et expressions particuliers :

moralité :

-héritage, jouir d'un riche héritage, l’industrie, savoir-faire et biens acquis.

Autre moralité :

-gagner le cœur de quelqu'un, se faire regarder avec des yeux mourants, inspirer de la tendresse …

Travail sur la reformulation en des termes accessibles aux élèves.

Moralité : savoir utiliser son intelligence, ses ressources personnelles rapporte plus que de se contenter de ce qui est donné par héritage. (Or le fils du meunier n'a jamais travaillé ni utilisé son talent pour obtenir la main de la princesse).

Autre moralité : l'amour vient grâce à l'apparence des jeunes gens, à leurs manières, à leur beauté...

Faire rappeler par les élèves ce qu'est une morale : ils en ont déjà rencontrées (autre contes, fables...)


Leur demander de donner la leur, à leur façon, avec leurs mots : les plus faibles, pauvres, défavorisés, comme le dernier fils du meunier peuvent malgré tout réussir et devenir puissants. (Pour Bruno Bettelheim qui analyse les contes de fées (Psychanalyse des contes de fées, 1976), le message ne peut avoir de graves répercussions sur l’éducation morale d’un enfant, car ce dernier comprend intuitivement que l’histoire contée, bien que vraie, demeure irréelle. Le schéma narratif du conte fournit à l’enfant un scénario positif de gagneur).

Moralité ambiguë car le Chat n'hésite pas à utiliser la force, la menace, la tromperie pour arriver à ses fins.

Ce n'est pas un simple clivage bien/mal et ça ressemble ainsi plus à chacun d'entre nous, facilitant ainsi l'identification.

Rédaction individuelle de la morale que l'on veut retenir de ce conte ; éventuellement rédaction d'autres morales données par les camarades, ou avec ses propres mots de celles de l'auteur du conte, Charles Perrault.

lundi

ordre : 1-2- 3

Mettre en réseau d'autres versions du même conte.

Le chat botté

Charles Perrault et Fred Marcellino, album jeunesse dès 3 ans, paru en avril 2004.

Le maître chat ou le chat botté, de Charles Perrault et  Anne Herbauts , roman jeunesse poche, Milan février 2002
généralisation, apports culturels, entraînement langagier






Lecture par l'enseignant de deux autres différentes versions du Chat Botté.

Faire émerger les ressemblances et les différences des versions par rapport à celle d'origine.

Donner son point de vue sur ces différentes versions, choisir celle que l'on préfère et justifier pourquoi elle a notre préférence.

À partir des différentes versions du Chat Botté :
- Comparer les représentations physiques du chat et rédiger une fiche descriptive pour chaque version (taille, couleur du pelage, couleur des yeux, costume, style des bottes, posture, mâle ou femelle...). Effectuer le même travail pour les représentations du meunier. Comparer les rapports de taille entre le meunier et le chat dans les différentes versions.

Établir un parallèle avec le texte et dresser le portrait moral du chat en relevant les traits psychologiques et les qualificatifs employés dans les différentes versions (malin, sournois, fidèle, rusé, menteur, cynique, cruel...)

-Comparer les représentations du chat à la fin des différentes versions : dans certains livres, il redevient félin, dans d'autres, il reste botté et anthropomorphisé (forme et apparence humaines).

mardi

ordre : 1-2-3

Mettre en réseau avec un autre conte de Perrault, « Le Petit Poucet ».
apports culturels, généralisation, entraînement à l'expression langagière

Lecture par l'enseignant de

« Le Petit Poucet ».

Les analyses et les comparaisons pourront être centrées sur les personnages, les objets, le lieu, l'époque, les épisodes principaux.

A propos de la violence et de la peur présentes dans les contes, elles nous sont utiles : on peut nommer, matérialiser nos peurs, donc se familiariser avec pour mieux les apprivoiser.

Rédiger des fiches suivant les thèmes des contes :

Ressemblances :

-précarité matérielle, pauvreté

-des personnages opposés :

héros petit, rusé / ogre gros, naïf ou faible

-personnages surnaturels : ogre, chat …

-objets magiques : les bottes...

-revanche des plus faibles, des plus pauvres

-pauvres/riches : meunier ou bûcheron et roi, avec possibilité pour de changer d'état

-violence : le bûcheron menace sa femme, les 7 filles de l'ogre meurent, le chat menace les paysans...

Différences :

-le mariage à la fin de l'histoire.

jeudi

ordre : 1-2-3

Découvrir différentes illustrations du chat botté ainsi que celle de sa dernière version cinématographique.

apports culturels, cohésion groupale, identification, entraînement langagier et généralisation.


Lecture collective d'illustrations :

Support :

1-Quatre différentes illustrations du Chat Botté : -Le Chat Potté de Pixelcréation

-Le Chat Botté de Gustave Doré XIXème siècle

-Le Chat Botté de Carl Offterdinger illustrateur allemand du XIX ème siècle

-Le Chat Botté Image d'épinal (à partir du XVIII ème siècle)

A associer avec les illustrations de « Neuf contes ».
2-Lecture par l'enseignant du synopsis du film « Le Chat Potté ». Questions préalables : -Qu'est-ce qu'un synopsis ? (résumé de film)

-Quelles autres histoires évoquées dans le synopsis reconnaissez-vous ?


Les élèves sont invités à commenter librement les différentes représentations du 1-Chat Botté (aspect physique, habillement, posture, traits de caractère induits par l'apparence …).

2-Les élèves donnent les titres des contes et éléments de contes reconnus :

-Jack et les haricots magiques (conte populaire anglais)

-L'oie d'or de Grimm

-Les bottes de sept lieues : dans les contes de fées, les bottes de sept lieues sont des bottes magiques qui s'adaptent à la taille de celui qui les chausse et permettent de parcourir sept lieues en une seule enjambée

-cape et épées

-brigands...

Notion de salade de contes.

Les élèves rédigent un portait tant physique que moral des différents chats perçus au travers des différentes représentations, pour proposer un jeu de devinette. Il faudra donc éviter de donner tout de suite des indications trop « faciles » comme « il est en noir et blanc », et aller des indices les moins déterminants au plus précis.

Synopsis du film « Le Chat Potté » :

Le film relate les aventures du Chat Potté avant son apparition dans Shrek 2.

Chaton orphelin, le Chat Potté s'est un jour retrouvé dans les bras d'une gentille dame qui dirigeait un orphelinat dans le village de San Ricardo. Là-bas, il fait la connaissance de Humpty Dumpty, un jeune œuf orphelin également, et devient très vite ami avec lui. Humpty se confie à lui, lui expliquant ses rêves, notamment avoir des haricots magiques qui pousseraient en un rien de temps et tout en haut de la tige, un magnifique château avec une oie qui pondrait des œufs d'or. Humpty et Potté ont longuement cherché ces haricots, mais la recherche n'a rien donnée. Les deux amis devinrent « comme des frères, pour la vie ». En devenant adolescents, Humpty et Potté font quelques mauvais coups, jusqu'au jour où le Chat devient un héros en stoppant la folie d'un taureau dans la rue. Lors de la fête à son honneur, la dame qui l'avait recueillie lui offre une paire de bottes toutes neuves, un chapeau, une cape et une épée. Humpty, jaloux et délaissé, tente une dernière fois d'entrainer Potté dans un vol, mais Potté refuse, décidé à suivre le droit chemin. Un soir, Humpty fait croire à Potté que les gendarmes en ont après lui. En réalité, Humpty rend Potté complice de son cambriolage de la banque. Les gardes les surprennent, et dans leur fuite, Potté abandonne Humpty pour sa liberté. Potté est désormais recherché et devient le voyou de légende.

Sept années depuis ce moment ont passé, et Potté entend parler des haricots magiques qu'il avait tant cherchés auparavant : ils seraient entre les mains d'un couple de brigands, Jack et Jill. Quand Potté tente de les voler, il croise la route d'un autre chat masqué. En fait, il s'agit de Kitty Patte de Velours, une voleuse très talentueuse au service de Humpty Dumpty, qui a depuis leur séparation planifié la capture de l'oie aux œufs d'or. Potté accepte alors à contrecœur un partenariat.

L'opération de vol des haricots magiques, puis du plantage des haricots pour arriver au château des géants avant de partir avec l'oie magique, est un succès. Mais au moment de retourner à San Ricardo, Potté découvre que Humpty s'est arrangé avec Jack, Jill et des villageois pour devenir le héros de San Ricardo qui a ramené l'oie alors que Potté est envoyé en prison. Il est cependant sauvé par Kitty, tombé sous le charme, afin que Potté sauve le village d'une nouvelle menace : la mère de l'oie magique, une oie géante qui arrive sur la ville pour récupérer son petit. Potté tente alors de convaincre Humpty d'épargner le village pour ne se venger que de Potté. Humpty, pris de remords, accepte et utilise ses inventions pour éloigner l'oie géante. Mais sur le pont de la ville, la bête s'emballe et entraîne dans sa chute Humpty et la petite oie. Potté ne peut en sauver qu'un mais refuse d'abandonner. C'est finalement Humpty qui se laisse tomber pour laisser Potté remonter les oies et les laisser partir. Potté est acclamé par le peuple, mais toujours traqué par les gardes. La légende du Chat Potté est née.

vendredi

ordre 1-2-3

Écriture d'une « salade de contes » mettant en scène deux personnages aux caractéristiques proches (identification possible des enfants)

généralisation,

identification, entraînement langagier, création.

Relecture par l'enseignant des deux contes « Le Petit Poucet » et « Le Chat Botté »

+ rappel de la « salade » de contes du film.

Commentaires sur les personnages, leurs points communs et leurs différences. Rappels séance de mardi.

Écriture au choix, en individuel, ou en binôme, d'une histoire de rencontre et d'aventures avec les deux « héros », en respectant leurs caractéristiques. En binôme, chacun est un des deux personnages.

Les créations pourront être offertes aux autres classes de l'école (valorisation des productions des élèves).



          

similaire:

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconLes projets des Sciences historiques
«Comité pour une Université idéale» : projet à long terme d’une réflexion sur les pratiques. Laboratoire chargé de réfléchir aux...

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconAu Xxe siècle, l’homme et son rapport au monde à travers la littérature...
«journal de séquence». Celui-ci leur permettra de conserver une trace de leurs lectures et réflexions personnelles qui jalonneront...

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconCours : L’histoire d’amour chaotique mais drôle d’un couple attachant sur des notes «soul»
...

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconPrésentation du power point, ci-joint, qui pose les grandes lignes...
«troisième vague» des thérapies comportementale cognitive centrées sur la reconnaissance et l’exploration des émotions (thérapie...

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconAtelier sur ordinateur

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconProphète Muhammad, le Prophète d'Allah
Muhammad: sa vie basée sur les documents les plus anciens par MartinLings a perdu son statut d'être acclamé dans le monde entier...

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconRésumé : Dans la première partie de l’activité, IL s'agit de montrer...
«Giga tonne d'équivalent pétrole». Cette unité est basée sur l'énergie libérée lors de la combustion du pétrole

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconLes propositions de modification sont
«actif» sera réservé aux personnes physiques, membres des associations adhérentes

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconAtelier international de bamako -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=...
«valide» a pris en compte les besoins de tous les citoyens dans d’édification des sociétés et a conduit à la marginalisation des...

Atelier «séquence en littérature basée sur les propositions de Serge Boimare» iconCette séquence sur Le Lion de Kessel, a été réalisée par Mme Céline...
«récit d’aventures» fait partie des œuvres recommandées par les nouveaux programmes de Cinquième








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com