Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’








télécharger 0.83 Mb.
titreNotes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’
page6/12
date de publication30.03.2018
taille0.83 Mb.
typeNote
p.21-bal.com > économie > Note
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Les bénéfices sont le fait d’être recommandé (53%), les conseils de professionnel (51), les informations sur un secteur d’activité (50), la mise en contact avec des partenaires pour une collaboration (49) et avoir de la visibilité (49).
Le réseau professionnel combine 4 strates intimement mêlées :

- Le cercle de confiance (personnes très proches) 33% du réseau ; en moyenne, 64 personnes

- Le cercle de services mutuels (personnes à qui je peux rendre service ou/et en demander), 36%

- Le cercle de connaissances (personnes que j'ai rencontrées au moins une fois et avec qui je pourrais essayer de reprendre contact si besoin), 22% ; en moyenne 110 personnes sur les réseaux sociaux

- Le cercle élargi (vivier de personnes qui appartiennent aux mêmes réseaux structurés/formels que moi de type associations, réseaux académiques ou d'entreprise...)
Les moins de 30 ans : « la nécessité et l’utilité du réseau sont totalement évidentes et intégrées »

- 86% jugent qu’entretenir un réseau professionnel est indispensable pour progresser professionnellement (contre 66% en moyenne)

- 58% souhaitent passer plus de temps à entretenir leur réseau (versus 44% pour les 30-50 ans et 28% pour les plus de 50 ans)

- 50% estiment que leur réseau a une influence importante sur leur parcours professionnel (versus 34%)

- 42% passent du temps à développer leur réseau (versus 34%)
Pour les 25-29 ans, le réseau correspond à un besoin de visibilité, et une vision plus utilitariste, qu’ils assument ; les mots associés spontanément au terme réseau professionnel sont :





Carrière

visibilité

Réussite

Avenir

Aide, soutien

25-29 ans

46

31

30

25

12

Ensemble

39

17

12

13

27


Ils sont moins sélectifs, acceptant la plupart des personnes qui sollicitent pour qu’ils fassent partie de leur réseau (25% versus 17)

Toutes les approches sont potentiellement perçues comme efficaces par les jeunes cadres :





Engagement associatif

dans assoc d’anciens

Réseaux sociaux

en ligne

Adhésion à assoc

anciens élèves

Participation à réseaux

anciens élèves

25-29 ans

58

53

49

46

30 ans et plus

41

44

45

44


74% des moins de 40 ans sont sur Linkedin ou sur Viadéo ; 79% mettent leur profil à jour (versus 62) ; 52% y détaillent leur profil professionnel (versus 31) ; 23% postent des commentaires, des liens et informations professionnelles (versus 13).
Femmes et hommes :

Les femmes ont un réseau plus petit que les hommes (50 contre 72 personnes), mais les personnes choisies y sont plus de confiance (37 contre 31), alors que les hommes recherchent davantage le service (37 contre33).

Leurs préoccupations face au réseau sont plus les échanges, l’aide et le soutien, l’ouverture, la visibilité et moins le partage, la carrière, la compétence :





Echanges

Opportunités

Carrière

Partage

Aide

Compétence

Nécessité

Utilité

Ouverture

Enrichissement

Visibilité

Femmes

59

42

38

35

32

24

23

20

22

19

19

Hommes

50

43

40

40

25

27

20

22

17

18

16


Les femmes sont plus enclines à entretenir un lien de proximité avec les membres de leur réseau, et sont plus disponibles pour ces derniers :





Echanges fréquents avec les

membres de la famille (en réseau)

Disponible

si sollicitée

Contact quotidien avec

collègues membres du réseau

Echanges fréquents avec membres

des assoc adhérentes

Femmes

81

65

63

56

Hommes

61

59

41

42


Le réseau les inspire et les renforce : 33% s’ouvrent par ce biais à de nouveaux sujets (33% versus 25), 25% se sentent soutenues (versus 18), 21% une manière de se sentir reconnue (versus 17).
Mais elles sont moins satisfaites de leur réseau : pour 35% ce n’est pas dans leur état d’esprit (versus 28%), 22% ne savent pas comment s’y prendre (versus 16%), 16% ont l’impression de ne pas avoir tous les codes de leur milieu professionnel.
Quid des réseaux de femmes ?

32% des femmes et 29% des hommes savent que ce type de réseau existe ; d’ailleurs seulement 10% des cadres interrogés disent qu’il y a un réseau de femmes dans leur entreprise (essentiellement des entreprises de plus de 1 000 salariés) ; mais tous y sont favorables.

Pour parvenir à l’égalité femmes et hommes, les réseaux se femmes paraissent adaptés (46% selon les femmes et 45% selon les hommes, mais 65% quand ces réseaux sont présents) ; ils sont perçus comme indispensables (45% en moyenne, mais 73% quand ces réseaux sont présents) ; ceci étant 24% les jugent efficaces (52% quand ces réseaux sont présents). 5% seulement estiment que les femmes doivent se regrouper entre elles, 34% que les femmes doivent intégrer des réseaux majoritairement masculins et 42% proposent les deux modes d’action. Pour 61% les réseaux féminins doivent aussi s’ouvrir aux hommes.

En fait les réponses montrent peu de différences entre les opinions de femmes et des hommes sur cette question.

77% des Franciliens, (87% des 18-24 ans) affirment que l’innovation occupe une place importante en Île-de-France ; 40% ont confiance en l’avenir de l’innovation (40%), mais certains déclarent en avoir peur parce qu’elle peut mener à la déconnection (32%) ou à l’exclusion (18%) de certaines tranches de la population.

« Baromètre : ce que pensent les franciliens », VivaVoice pour le magazine Ile de France, non daté

Interviews réalisées par téléphone du 1er au 8 avril auprès d’un échantillon de 1005 personnes, représentatif de la population francilienne de 18 ans et plus (méthode des quotas appliquée aux critères sexe, âge, profession du chef de famille, catégorie d’agglomération et département de résidence).
Pour 43% d’entre eux, leur vie quotidienne sera affectée grandement dans les 5 ans (les 18-24 ans, 59% et les 25-34 ans, 53%), notamment dans les secteurs des TIC (81%), de la santé (63%), de l’énergie (63%), des transports (63%), de la formation/éducation (55%), de la culture (54%), de l’environnement (52%), de la vie professionnelle (51%), de la prise en compte de l’handicap (51%), de l’alimentation (51%), des services publics (47%), de la citoyenneté/vie sociale (46%) et du logement (44%).

Ceux qui incarnent l’innovation sont les ingénieurs (43%), les chercheurs (40%), les informaticiens (37%), les médecins (30%).
Les franciliens sont plutôt positifs, mais aussi lucides, sur les apports de l’innovation :


Les franciliens

face à l’innovation

Facilite la vie

quotidienne

Acquisition de

nouveaux savoirs

Offre de nouveaux

services

Sauve des emplois

Creuse les

inégalités

sociales

Au détriment

des

échanges humains

D’accord dont

86

81

75

53

66

65

Tout à fait d’accord

30

29

24

20

29

30


47% disent avoir la volonté d’accompagner ces changements (les cadres 60%, Paris et Seine St Denis 54%) ; 40% ont confiance en l’avenir, mais 32% ont peur d’être déconnecté et 18% d’être exclu.

Si 65% sont d’accord avec l’item « nous produirons et stockerons notre propre énergie qui sera renouvelable, seuls 22% sont d’accord avec le fait que la machine sera plus intelligente que l’homme, ou encore 10% accepteraient le principe d’augmenter les fonctions de leur cerveau par l’implantation de processeurs et de capteurs.
Les priorités en France pour renforcer l’innovation visent d’abord les PME et la formation :





Accompagner davantage

les PME qui

S’orientent vers

l’innovation,

Formation tout au

long de la vie

pour s’adapter

aux changements

Davantage d’aides

Publiques à ceux qui

Portent l’innovation

et les recherches

Faciliter le

co-working

les clusters

Promouvoir la

culture scientifique

auprès des jeunes

Démocratiser

Les innovations pour participation citoyenne

En %

40

38

26

23

22

17

Commen-taires

Cadre 48%

65 ans et plus 51%










Paris et Serine

St Denis 25


Accompagnement des créations, des TPE et PME

Petite histoire des centres de gestion agréés

« Centres et associations de gestion agréés, la carotte râpée », le Nouvel Economiste du 28 mai

« On en compte aujourd’hui une centaine de centres, répartis sur l’ensemble du territoire national et regroupés depuis 1978 au sein de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés). Leurs entreprises adhérentes – de moins de 10 salariés pour la plupart –, sont toutes soumises au régime des bénéfices industriels et commerciaux, sont aujourd’hui environ 300 000…. Par ailleurs 80 centres sont destinés aux professions libérales redevables de l’impôt sur les bénéfices non commerciaux et sont fédérées au sein de l’Unasa (Union nationale des associations agréées)… rassemblant plus de 180 000 professionnels libéraux, dont plus de 60 % travaillent dans le secteur de la santé. »
« A la fin de l’année 1973, le gouvernement fait voter une loi d’orientation du commerce et de l’artisanat restée célèbre, la loi Royer…qui prévoit la création de structures associatives de proximité dont la fonction sera d’apporter à toute personne physique ou morale ayant la qualité d’industriel, de commerçant, d’artisan, d’agriculteur ou de travailleur indépendant, qui leur soumettrait leurs comptes, de bénéficier d’une certaine sécurité fiscale et la déduction de 20% sur le revenu imposable, alors accordée par le fisc à l’ensemble des salariés ; ces associations spécialisées devront être fondées obligatoirement soit par des personnes physiques ou morales inscrites à l’Ordre des experts-comptables, soit par des chambres consulaires, soit encore par des organisations professionnelles. C’est ainsi que sont nés au cours de l’année 1975 les premiers centres de gestion agréés réservés aux entreprises du commerce et de l’artisanat »
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconNotes mensuelle d’analyses de janvier 2016 d’
...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconLe départ sera donné le samedi 27 juin 2015 à 4h00 du matin

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconCompte-rendu de l’Assemblée Générale Extraordinaire Du 24 juin 2015
«adhésions» n’ont pas été augmenté l’année passée cependant cette prochaine saison

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconCalendrier juin 2012 vendredi 1 er juin animations / Semaine culturelle...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconJournal de bord de Hubert Vincent résident à Polenovo de 25/01/2015 au 22/03/2015

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconTerme du début du XX. Ethno = études des peuples. Musicologie = référence...
«Ud»= existe des instruments non frété pour ne pas ajuster la hauteur des notes et d’autres avec frète pour arrêter les notes

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconEn application du Règlement général d’exemption déclarant certaines...
«Dispositif d’aide pris en application du régime d’aide exempté n°SA. 41298, relatif au pour la période 2015-2020, adopté sur la...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconJournée Internationale de lutte contre la maltraitance envers les adultes âgés
«Allô Maltraitance» a tenu à marquer la Journée Internationale de lutte contre la maltraitance envers les adultes âgés le Lundi 15...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ icon2 postes à pourvoir à partir de janvier 2017 au Laboratoire d'Analyses...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconBts analyses de biologie medicale (bts abm)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com