Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’








télécharger 0.83 Mb.
titreNotes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’
page3/12
date de publication30.03.2018
taille0.83 Mb.
typeNote
p.21-bal.com > économie > Note
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

3 autres activités progressent, mais seulement en tant que non autoentrepreneurs et régressent au sein des autoentrepreneurs ; ce sont largement des activités liées au commerce (32% des non autoentrepreneurs et 27% des autoentrepreneurs) :





NAE (base 100 en 2014/2015)

AE (base 100 en 2014/2015)

% AE en 2014/2015

Evol

2000/

2008

Nombre 2014/2015

Evol *

2013-2014

2012-2013

2011-2012

Nombre 2014/2015

Evol *

2013-2014

2012-2013

2011-2012

HCR

21 431

+11,6

90

85

82

7 769

-9,9

111

106

106

26,6

+56,0

Info-communication

10 577

+9,4

91

86

90

15 815

-5,3

106

116

115

59,9

+16,3

Commerce

56 335

+6,8

94

92

95

46 406

-17,7

121

128

130

45,2

+44,3


Noter la régression dans l’immobilier en ce qui concerne les non autoentrepreneurs (-10,1%), alors que cette activité progresse beaucoup au sein des autoentrepreneurs (+32,8%) :





NAE (base 100 en 2014/2015)

AE (base 100 en 2014/2015)

% AE en 2014/2015

Evol

2000/

2008

Nombre 2014/2015

Evol *

2013-2014

2012-2013

2011-2012

Nombre 2014/2015

Evol *

2013-2014

2012-2013

2011-2012

Immobilier

12 053

-10,1

111

111

131

3 567

+32,8

75

63

73

22,8

+107,3


La forte évolution notamment des autoentrepreneurs dans les transports, l’immobilier, voire le commerce, témoigne d’une évolution dans la pratique des métiers, que je ne peux analyser, ne disposant pas de statistiques plus fines par métier.
Par contre 3 secteurs d’activité (27% des autoentrepreneurs et 29% des non autoentrepreneurs), très liés au marché des particuliers (services aux particuliers, construction), sont en chute dans les deux types de création, modérément chez les non autoentrepreneurs, bien plus chez les autoentrepreneurs, manifestant une érosion au fil des années et une chute importante de leur nombre, après un fort engouement pour ce régime :




NAE (base 100 en 2014/2015)

AE (base 100 en 2014/2015)

% AE en 2014/

2015

Evol

2000/

2008

Nombre 2014/2015

Evol *

2013-2014

2012-2013

2011-2012

Nombre 2014/2015

Evol *

2013-2014

2012-2013

2011-2012

Services aux particuliers

17 727

+0,7

99

84

75

34 575

-6,5

107

126

137

66,1

+70,0

« industrie »

13 460

-0,5

101

73

83

13 068

-10,0

111

109

129

49,3

+14,5

Construction

42 404

-6,5

107

99

94

26 931

-20,1

125

150

160

38,8

+53,2


Les femmes entrepreneures et créatrices en Picardie sont en situation plus délicate qu’en France

« Femmes et création d'entreprises : les freins se desserrent », Insee Analyses Picardie, N°14, juin

« Pour des raisons relevant à la fois de représentations culturelles et de facteurs économiques et sociaux, la création d'entreprises a longtemps été - et reste encore - très majoritairement portée par des hommes. Pour faire évoluer cette situation en Picardie, l'État (la DRDFE – Délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité), le Conseil régional et la Caisse des Dépôts et Consignations se sont associés pour élaborer un plan d'actions destinées à promouvoir l'entrepreneuriat féminin. La première étape, à laquelle contribue la présente étude, s'attache à mieux identifier le parcours des femmes entrepreneures. Ce plan vise ensuite à définir les facteurs sur lesquels il faut agir pour inciter les créatrices à lancer leur projet mais aussi à structurer leur accompagnement en sensibilisant les différents acteurs, notamment, aux spécificités de l'entrepreneuriat des femmes. »

Ce travail mérite d’être signalé du fait du lien entre la recherche de données de cadrage et un plan d’action, même si l’analyse des données ne nous apprend réellement rien de nouveau et si l’analyse manifeste une faible connaissance de ce secteur d’activité.

Les 39 000 hommes et femmes chefs d'entreprise de Picardie ne représentent que 5,1% des actifs occupés (6,2% en métropole), dont 11 000 femmes (28,3% des chefs d’entreprise contre 28,1% en métropole). Elles sont 28,7% de créatrices, proches de la moyenne France (28,6%).

Mais elles sont plus présentes dans les entreprises individuelles (36%, 38% en France), composées aux deux tiers d'autoentreprises.
18% des femmes chefs d’entreprise sont titulaires d'un diplôme supérieur au bac (23% au niveau métropole), d’un niveau bac (26,9% contre 26,5 en France), d’un niveau brevet des collèges (25,8% contre 20,7). Ceci étant, cette situation a évolué au fil des générations : en 2010, 46 % des femmes ayant créé leur entreprise ont un diplôme supérieur au baccalauréat (28 points de plus que les dirigeantes d'entreprises et 13 de plus que l'ensemble des nouveaux créateurs picards) ; toutefois, cela reste inférieur de 4 points à la moyenne française ; le type de diplôme acquis est moins diversifié : 14% un diplôme du premier cycle, des professions sociales, de la santé ou d'infirmières (9% des Françaises et 2% des Picards), 12% un BTS, DUT ou diplôme d'ingénieur (17% des Picards).

Leur âge moyen est de 38,7 ans pour les femmes et 40,6 ans pour les hommes ; toutefois, les Picardes créent plus jeunes (24,1% contre 22,0% des Françaises parmi les moins de 30 ans).
Les femmes chefs d’entreprise sont essentiellement présentes dans le commerce et l'artisanat : la coiffure (14%), la restauration (6,1%), la boulangerie-pâtisserie (5,3%), les cafés (5%), les soins de beauté (4%), au total elles sont 28% dans le commerce ; en ce qui concerne les services, elles sont 16% dans les « autres services aux particuliers » (contre 10% pour les françaises et 5% pour les Picards)  15,6% dans la santé/éducation (3 points de plus qu’en France, et 12 points de plus que les Picards), 5% dans le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques (1,5 point de moins que les Françaises et 2 points de moins que les Picards).

En termes de création, noter qu’elles sont 16,4% des créations (contre 22 en France) dans le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques et 25% du commerce.

Avant la création de leur entreprise, 32,5% des femmes (41% des hommes) étaient au chômage et 13% (4% des hommes) sans activité professionnelle, en congé parental ou pour convenances personnelles. 
Malgré une forte hausse de leur niveau de diplôme, les Picardes continuent à créer leur entreprise plus souvent qu'au plan national dans des activités nécessitant un niveau de qualification mais aussi d'investissement initial moindres.

D’ailleurs, 26% des Picardes ont réuni moins de 2 000€ en capitaux initiaux (3 points de plus qu'en France et dans les régions limitrophes, 11 points de plus que les Picards).
De ce fait, les Picardes ne sont que 17% à déclarer avoir eu des difficultés pour obtenir un financement (19% des Françaises, 24% des Picards) ; 8% déclarent des difficultés pour embaucher du personnel. Mais 26% disent avoir eu des difficultés pour établir des contacts, 18% pour fixer le prix du produit ou du service et 15% pour trouver un local commercial approprié et 25% pour régler les formalités administratives
41% des Picards et Picardes ont bénéficié d'un accompagnement (contre 28% en France), un sujet d’étonnement de la part du rédacteur qui mériterait d’être confirmé, mais 20% ont monté leur projet totalement seule ; 44% des créatrices (et 48% des créateurs) de la région ont profité du dispositif ACCRE.

Entrepreneuriat, sensibilisation, formation à l’entrepreneuriat
Les français, l’argent et l’entrepreneuriat

« Les rendez-vous de l’économie, juin 2015 », sondage Odaxa pour FTI consulting, les Echos et Radio Classique, et dossier « l’argent des français », les Echos du 24 juin

Sondage auprès de 1 011 personnes par internet les 11 et 12 juin
Pour les Français, on est « riche » à partir du moment où l’on dispose d’un revenu supérieur à 5K€ par mois (médiane, mais 27% considèrent riches ceux qui ont au moins 10K€ par mois) ou que l’on dispose d’un patrimoine immobilier et financier supérieur à 500K€ (médiane, mais 14% au moins 10M€).

D’ailleurs, au regard du recensement de l’INSEE, seulement 5% des Français gagnent un salaire supérieur à 4,3K€ nets par mois.

En fait, on peut considérer que pour les Français, le riche est celui qui gagne en gros deux à trois fois plus que lui ; Il en est de même s’agissant de la richesse patrimoniale.
Avec la crise, le seuil à partir duquel les Français situent la richesse a baissé de 20% ; l’on était « riche » à partir d’un revenu de 6000€ par mois en 2011, contre 5000€ 4 ans plus tard. La constatation est la même, mais avec une baisse encore plus marquée, s’agissant du patrimoine (1M€ en 2011, 500K€ aujourd’hui).
Contrairement à ce qu’ils pensaient il y a une douzaine d’années, les Français sont convaincus que leur situation personnelle est moins bonne que celle de leurs parents (le fait de 54% contre 17 en 2002), alors que 27% l’estiment meilleure (contre 55%) ; c’est notamment le fait de ceux qui gagnent moins de 2 500€ (66 à 71%), voire de 2 500 à 3 500€ (48%) ; par contre ceux qui gagnent plus de 3 500€ sont 46% à estimer leur situation meilleure.
78% pensent qu’être riche est « mal perçu », une conviction unanimement partagée par toutes les catégories de la population ; pourtant 71% estiment que la société « n’encourage pas les Français à gagner de l’argent et à devenir riches » et 72% disent que « c’est une bonne chose de vouloir être riche », même s’ils sont 74% à ne pas « s’être fixé personnellement comme objectif de vie de gagner de l’argent et de devenir riche »
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconNotes mensuelle d’analyses de janvier 2016 d’
...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconLe départ sera donné le samedi 27 juin 2015 à 4h00 du matin

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconCompte-rendu de l’Assemblée Générale Extraordinaire Du 24 juin 2015
«adhésions» n’ont pas été augmenté l’année passée cependant cette prochaine saison

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconCalendrier juin 2012 vendredi 1 er juin animations / Semaine culturelle...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconJournal de bord de Hubert Vincent résident à Polenovo de 25/01/2015 au 22/03/2015

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconTerme du début du XX. Ethno = études des peuples. Musicologie = référence...
«Ud»= existe des instruments non frété pour ne pas ajuster la hauteur des notes et d’autres avec frète pour arrêter les notes

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconEn application du Règlement général d’exemption déclarant certaines...
«Dispositif d’aide pris en application du régime d’aide exempté n°SA. 41298, relatif au pour la période 2015-2020, adopté sur la...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconJournée Internationale de lutte contre la maltraitance envers les adultes âgés
«Allô Maltraitance» a tenu à marquer la Journée Internationale de lutte contre la maltraitance envers les adultes âgés le Lundi 15...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ icon2 postes à pourvoir à partir de janvier 2017 au Laboratoire d'Analyses...

Notes mensuelle d’analyses de juin 2015 d’ iconBts analyses de biologie medicale (bts abm)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com