Eau de source, eau minerale, eau du robinet








télécharger 60.17 Kb.
titreEau de source, eau minerale, eau du robinet
date de publication05.11.2016
taille60.17 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > économie > Documentos

Page sur 4


CHAPITRE II : QUALITE DES EAUX

  1. EAU DE SOURCE, EAU MINERALE, EAU DU ROBINET

I-1) Document

Lire le document ci-dessous issu du site internet du CNRS, puis compléter le § I-2  http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doseau/decouv/potable/sourceMin.html

Les dénominations "eau de source" ou "eau minérale" sont strictement réglementées en Europe.

Issues de nappes d’eaux souterraines non polluées, profondes ou protégées des rejets dus aux activités humaines, les eaux dites de source sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine. Les seuls traitements qu’il est permis de leur appliquer, afin d’éliminer les éléments instables que sont les gaz, le fer et le manganèse, sont l’aération, la décantation et la filtration. Les eaux naturellement gazeuses, qui contiennent du gaz carbonique dissous, peuvent également être regazéifiées avant d’être embouteillées. Ces eaux de source sont en général consommées au niveau régional car leur transport en augmenterait trop le coût. Il existe une centaine de telles sources en France.

Les eaux minérales, quant à elles, sont des eaux de source ayant des propriétés particulières : elles ont des teneurs en minéraux et en oligo-éléments susceptibles de leur conférer des vertus thérapeutiques et leur composition est stable dans le temps. Comme les eaux de source, elles ne peuvent être traitées. Une fois mises en bouteilles, ces eaux voyagent beaucoup et sont même exportées.
En France, une eau ne peut être qualifiée de minérale que si elle a été reconnue comme étant bénéfique pour la santé par l’Académie Nationale de Médecine.
Toutes les eaux minérales ne sont pas de qualité identique, puisque la qualité d’une eau brute dépend de la nature des sols dans lesquels elle a voyagé. Il existe donc autant d’eaux minérales qu’il y a de sources, soit plus d’un millier en France qui possède 70 marques d’eaux minérales. Si certaines ne sont guère plus minéralisées que les eaux de source, d’autres sont très riches en sels minéraux.
La France est aujourd’hui le deuxième consommateur mondial d’eaux minérales en bouteille après l’Italie. La consommation d’eaux minérales s’est en effet considérablement accrue ces dernières années. Une partie des consommateurs se détournerait de l’eau du robinet en raison de son goût et de son odeur, mais aussi parfois parce qu’ils n’osent plus se fier à sa qualité.

Étant donné qu’en Europe, ces eaux ne peuvent être traitées, lorsqu’une source est polluée, comme cela s’est déjà produit, elle ne peut plus être commercialisée. Certains pays en revanche, comme les États-Unis, autorisent la commercialisation, sous l’appellation "eaux de source", d’eaux traitées chimiquement : ces traitements visent soit à ôter des substances indésirables soit à ajouter des substances manquantes, bref à rendre ces eaux potables et de meilleure qualité. Forte de cet exemple et face à la menace grandissante de pollution des sources, l’Europe s’apprête aujourd’hui à suivre cet exemple : mais que pourra bien alors signifier le label "eau minérale naturelle" ?

I-2) Les différentes eaux de consommation

Nous distinguerons trois catégories d’eau destinées à la consommation humaine :

  • ……………………………. ;

  • ……………………………. ;

  • l’eau d’adduction publique ou ……………………… .

I-2-1 ) Eaux de sources et eaux minérales

Les dénominations « eau de source » ou « eau minérale » sont strictement réglementées en Europe.

a ) Eau de source

Issues de nappes d’eaux souterraines non __________, profondes ou protégées des rejets dus aux activités humaines, les eaux dites de source sont des eaux naturellement propres à la consommation humaine. La composition d’une eau de source n’est pas nécessairement _____________dans le temps.

b ) Eau minérale

Les eaux minérales sont des eaux de source ayant des propriétés particulières : 

  • elles ont des teneurs en minéraux et en oligo-éléments ( voir chap. II ) susceptibles de leur conférer des vertus ………………………..* ;

  • leur composition est ……………… dans le temps.

*En France une eau ne peut être qualifiée de minérale que si elle a été reconnue comme étant bénéfique pour la santé par l’Académie Nationale de Médecine.

I-2-2 ) L’eau du robinet

Il s’agit d’une eau d’origine indifférente (rivière, nappe souterraine, … ) qui a été …………. pour être rendue ………………. ( voir § IV ).

Elle doit répondre aux critères de l’eau potable définis par le Ministère de la Santé après avis du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique ( voir § III ).

  1. COMPOSITION CHIMIQUE D’UNE EAU

II-1) Activité

A l’aide des documents fournis en annexe et représentant différentes étiquettes d’eaux de sources ou d’eaux minérales répondre aux questions suivantes :

  1. Que mesure la masse de résidu à sec ? Quelle est parmi les eaux proposées celle qui est la plus

« minéralisée » ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  1. Les différentes eaux ont-elles la même composition (justifier par des exemples) ? Qu’est-ce qui peut l’expliquer ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  1. Quelle caractéristique de l’eau est mesurée par le pH ?

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  1. Parmi les eaux proposés quelle est celle qui est la plus acide, la plus basique ? quelle(s)-est (sont) celle(s) qui est (sont) neutre(s) ? (justifier).

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Conclusion : Toutes les eaux minérales ou de sources ne sont pas identiques, elles peuvent se différencier par leur goût, leur ……………………….. , leur……………………….et éventuellement leur propriétés………………………………. .

II-2) Analyse qualitative d’une eau minérale

On souhaite identifier trois eaux minérales contenues dans trois béchers A, B et C.

Les étiquettes des eaux minérales sont reproduites ci-après.

http://www.sooaf.com/images/stories/bouteilles/volvic.jpg

Minéralisation en mg/L

Calcium

9.9

Bicarbonates

65.3

Magnésium

6.1

Chlorures

8.4

Sodium

9.4

Sulfates

6.9

Potassium

5.7

Nitrates

6.3

Résidu sec

109

pH

7



http://fr.massivemusicquiz.com/images/teams/original/st-y.jpg?1252152752

Minéralisation en mg/L

Calcium

90

Bicarbonates

4368

Magnésium

11

Chlorures

322

Sodium

1708

Sulfates

174

Potassium

132

Fluorures

9

Résidu sec

4774

pH

6.6



http://www.sooaf.com/images/stories/bouteilles/hepar.jpg

Minéralisation en mg/L

Calcium

549

Bicarbonates

383.7

Magnésium

119

Chlorures

11

Sodium

14.2

Sulfates

1479

Potassium

4

Nitrates

4.3

Résidu sec

2513

pH

7

On dispose des réactifs suivants :

  • hydroxyde de sodium ;

  • nitrate d’argent ;

  • chlorure de baryum

  • oxalate d’ammonium

Leurs propriétés sont les suivantes :

  • l’hydroxyde de sodium forme un précipité bleu en présence d’ions cuivre Cu2+, vert en présence d’ions fer Fe2+ et blanc en présence d’ions zinc Zn2+ ;

  • le chlorure de baryum forme un précipité blanc en présence d’ions sulfate SO42- ;

  • le nitrate d’argent forme un précipité blanc qui noircit à la lumière en présence d’ions chlorure Cl- ;

  • l’oxalate d’ammonium forme un précipité blanc en présence d’ions calcium Ca2+.

On réalise sur le contenu des béchers A, B et C les tests dont les résultats sont résumés dans le tableau ci-dessous :

Réactif

Hydroxyde de sodium

Chlorure de baryum

Nitrate d’argent

Oxalate d’ammonium

Ions mis en évidence

……………

……………

……………

……………

Béher A

Pas de précipité

Pas de précipité

Précipité léger

Pas de précipité

Bécher B

Pas de précipité

Précipité léger

Précipité abondant

Précipité léger

Bécher C

Pas de précipité

Précipité abondant

Précipité léger

Précipité abondant

Identifier quelle est l’eau minérale contenue dans chacun des béchers A, B et C. Justifiez vos réponses.

similaire:

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconUne eau thermale ou thermo- minérale est une eau profonde qui à l’émergence...

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconTp spe tensioactifs, émulsions et mousses
«marcher» sur l’eau, c’est elle également qui contribue à donner une forme quasi-sphérique à la goutte d’eau sur la feuille. Le détergent...

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconComment mettre en évidence les sels minéraux ?
«Le calcaire obstrue les trous du fer à repasser ! IL suffit de filtrer votre eau minérale avec un filtre à café pour observer ce...

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconDispose une lampe à incandescence au-dessus de l’une des faces d’une...
«Comment déterminer expérimentalement la salinité d’un échantillon d’eau de mer ?»

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconD(liquide) = masse de 1,0L de liquide masse de 1,0L d’eau La densité...
«diiode» dans le solvant «eau» est : 0,34g. L–1 à 20°C mais augmente à 0,60g. L–1 à 40°C

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconReseau de distribution d’eau potable château d’eau a extraits du boen

Eau de source, eau minerale, eau du robinet icon3 L’eau liquide, l’eau solide Cycle 1, gs le contexte de mise en place

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconSéance de tp n°1 : Thème : L’Eau
«Comment déterminer expérimentalement la salinité d’un échantillon d’eau de mer ou de consommation ?»

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconUne image particulière : le pictogramme
«L'eau dans notre environnement», lors du test de l'eau au sulfate de cuivre anhydre, lorsque les pictogrammes de sécurité chimique...

Eau de source, eau minerale, eau du robinet iconMini-tp maison De toutes les couleurs !!
«haut» de la bande de papier dans l’eau, le point ne risquait pas de toucher l’eau puisqu’il a mis la bande de papier à l’envers








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com