Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles»








télécharger 58.33 Kb.
titreChapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles»
date de publication14.04.2017
taille58.33 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > économie > Documentos
GEOGRAPHIE SECONDE : « SOCIETES ET DEVELOPPEMENT DURABLE ».
THEME 1 : « LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT ».
CHAPITRE I : « UN DEVELOPPEMENT INEGAL ET DESEQUILIBRE A TOUTES LES ECHELLES ».
I. DES DISPARITES DE RICHESSE ET DE DEVELOPPEMENT CRIANTES ENTRE LE NORD ET LE SUD
Carte D p°275 : quels pays ou ensembles apparaissent comme étant les plus riches?
Les ensembles les plus riches sont l‘Amérique du Nord autour des Etats-Unis, l’Asie orientale autour du Japon et l’Europe occidentale autour de l’Union Européenne qui forment ce que l’on appelle la triade; ils forment majoritairement ce que l’on appelle le Nord.
Quels sont leurs points communs hors la richesse?
Ces ensembles sont des ensembles industrialisés à fort secteur tertiaire et dont la part du secteur primaire ne cesse de baisser.
Quel secteur économique reste souvent, par contre, dominant dans les pays du sud?
Dans les pays du Sud, le secteur primaire occupe encore souvent la majeure partie des actifs.
Document n°3 p°21 : ce fossé se comble-t-il?
L’écart entre pays riches et pays pauvres est très important et l’avenir reste très incertain.
II. LA PAUVRETE HUMAINE.
Définition de l’IDH (Indice de Développement Humain p°265)
L’indice de développement humain est un excellent révélateur de la pauvreté humaine; il permet de comparer pays du Nord et du Sud (carte p
°16, 17
) et de faire des distinctions à l’intérieur même de ces groupes (p°275)
Carte A p°274 : quel contraste remarque-t-on au niveau de l‘espérance de vie?
Le Sud a une espérance de vie plus réduite (en moyenne de 20 ans)
Carte B p°271 : quel autre contraste remarque-t-on?
Le niveau d’alphabétisation et par conséquent le taux d’instruction y est plus bas.

Le revenu par habitant y est ègalement inférieur (1/3 de la planète vit avec moins d’un dollar par jour) .
Existe-t-il d’autres critères, non retenus, pour l’IDH intéressants?
Il existe aussi d’autres critères non retenus pour l’IDH comme le niveau d’encadrement médical, la situation alimentaire, le respect des droits de l’Homme, …
Carte p°18 : existe-t-il d’autres indices et pourquoi?
Il existe d’autres indices qui comme l’IPH ( Indice de Pauvreté Humaine : définition p°18 ) compare uniquement les pays pauvres et permet de repérer les PMA ( Pays les Moins Avancés : définition p°266 )
L’IDH a tout de même progressé globalement partout dans le monde entier; pourquoi?
L’IDH globalement progressé au niveau mondial; cette progression est le résultat de l’enrichissement des pays dus à la croissance mondiale, de l’accroissement de la richesse des populations, de l’augmentation de l’espérance de vie, de la baisse du taux de mortalité, de la baisse de l’indice de fécondité, de l’augmentation du taux d’alphabétisation.
IIII. DES NORD ( S), DES SUD (S).
Document n°2 p°21 : existe-t-il d’autres contrastes de développement que Nord-Sud?
Il existe d’autres contrastes de développement que Nord-Sud :

- entre pays voisins selon la voie de développement choisie (ex : Europe de l‘Ouest et Europe de l‘Est)

- entre régions d’un même pays ( ex : Italie ou Inde : document n°6 p°23 )

- entre littoral et intérieur (ex: Espagne, Chine)

- entre capitale et province (ex : France)

- entre ville et campagne

- entre groupes sociaux

- entre majorité et minorité ethniques.
IV UNE SITUATION ABSURDE?
Carte n°3 p°19 et document n°4 p°21 : quel est le risque d’une analyse trop simple de ces documents?
Les contrastes sont donc à plusieurs échelles et ne peuvent pas se limiter à une coupure Nord-Sud réelle mais trop simple.
Documents °14, 15 et n°1, 3, 5 p°22, 23 : que montrent et parfois dénoncent ces documents?
Les contrastes de richesse et l’absurdité d’un développement anarchique engendrent d’importants problèmes pour les sociétés et l’environnement ( document p°10, 11 )

GEOGRAPHIE SECONDE : « SOCIETES ET DEVELOPPEMENT DURABLE ».

THEME 1 : « LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT »

CHAPITRE II « DE NOUVEAUX BESOINS POUR PLUS DE 9 MILLIARDS D’HOMMES EN 2050 »

I UNE REPARTITION HUMAINE INEGALE.

Ces contrastes sont à plusieurs échelles :
Planisphère p°26, 27 : à l’échelle des hémisphères, quel est le contraste le plus marquant? Pourquoi?

- entre les hémisphères : l'hémisphère Nord, plus continental, contient 9/10 de la population mondiale.
A l’échelle des continents : même première question
- entre les continents : l'Eurasie contient plus de population que tous les autres continents réunis.
A l'intérieur d'un continent (prenons par exemple l’Asie) : même première question ). Formulez une hypothèse naturelle pouvant expliquer les contrastes à l‘intérieur du continent asiatique?
- à l’intérieur d’un continent : l’Asie du Sud et de l'Est ont des densités élevées alors que l'Asie du Nord a des densités faibles (une hypothèse possible : le climat).
Croquis p°55 : Distinguez les contrastes dominants concernant la répartition de la population brésilienne puis justifiez les en formulant des hypothèses qui ne seront pas forcément que naturelles.

- au niveau d’un pays : en Chine : les littoraux, ont des densités élevées par rapport au reste du territoire (hypothèses : ouverture sur l‘extérieur, économie).
II. COMMENT EXPLIQUER LA REPARTITION DE LA POPULATION?
Donnez des exemples prouvant qu’il n’y a pas comme seule explication de la répartition de la population le déterminisme physique.
Déterminisme physique : attitude qui consiste à expliquer les faits géographiques en prenant compte essentiellement les causes naturelles (relief, climat)
Il n’y a pas de déterminisme physique car on ne peut pas expliquer seulement les faibles densités en raison de facteurs naturels défavorables ou au contraire favorables pour les fortes densités (ex : climat tempéré, plaines fertiles, littoral accueillant,…)

Ainsi certains endroits favorables sont peu peuplés (grandes plaines du Middle West) alors que certains endroits à priori hostiles le sont (Las Vegas document p°25).
En prenant exemple sur notre pays, montrez que certaines contraintes peuvent même devenir des atouts.
Certaines contraintes peuvent même devenir des atouts comme le climat méditerranéen ou certaines zones enneigées de montagne.

La répartition de la population s’explique par l’interaction de facteurs géographiques, naturels, historiques, techniques, économiques.
III. UNE CROISSANCE INEGALE EN VOIE DE RALENTISSEMENT.
A. UNE EVOLUTION DIFFERENTE SELON LES REGIONS DU MONDE.
Document n°1A p°31 : depuis quand est-elle très rapide?
L’augmentation de la population mondiale est constante mais se fait par paliers. La croissance est très rapide au XX°siècle ( 1,6 milliards en 1900, 6 milliards en 2000 : 3 habitants de plus par seconde ).

Entre 1950 et 2000, la population a doublé mais cette croissance n’est plus exponentielle (document n°1B p°31)
Expliquez ce qui se passerait dans le cas contraire et quel serait le risque pour la population mondiale?
Car à ce rythme, nous serions 12 milliards dans moins de quarante ans et se poserait alors un problème de ressources planétaires ( atteinte de l’optimum? document p°34).

Planisphère n°2 p°29 : quel continent domine par l’importance actuelle de sa population?
L’ensemble asiatique domine tous les autres par l’importance de sa population.
Planisphère p°28: est-ce la même chose concernant la croissance démographique? Y-a-t-il une croissance égale pour tous les continents?
Mais la croissance démographique peut varier énormément ainsi par exemple entre l’Afrique et l’Europe.
1. Les ensembles dont la part mondiale diminue.
Quels sont-ils?
Ce sont l’Europe, la Russie, l’Amérique du Nord (à un degré moindre).
2. Les ensembles dont la part mondiale augmente.
Quels sont-ils?
Ce sont l’Asie, l’Amérique Latine et surtout l’Afrique.
Planisphère p°16, 17 : à quoi peut-on globalement lier ces phénomènes ?
Cette évolution démographique traduit globalement l’opposition entre pays riches à faible croissance démographique et pays pauvres à forte croissance démographique.
B. LES PERSPECTIVES POUR 2025 : VERS UN RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE DEMOGRAPHIQUE.
Planisphère p°28 : excepté pour l’Afrique, que semblent indiquer ces estimations quant au taux de croissance démographique?
Les prévisions démographiques envisagent toutes un net ralentissement de la croissance démographique mondiale excepté pour le continent africain.

Cela va renforcer le basculement démographique mondial en faveur du Sud ( + de 80% de la population mondiale )
IV LA TRANSITION DEMOGRAPHIQUE.

Régime démographique traditionnel

Transition démographique : 1°phase

Transition démographique : 2°phase

Régime démographique moderne

Taux de natalité élevé

Taux de natalité élevé

Taux de natalité en baisse

Taux de natalité bas

Taux de mortalité élevé

Taux de mortalité en baisse

Taux de mortalité qui continue à baisser

Taux de mortalité bas

Taux d’accroissement naturel faible

Taux d’accroissement naturel fort

Taux d’accroissement naturel moyen

Taux d’accroissement naturel faible

La population augmente mais faiblement

La population augmente fortement et est jeune

La population continue à augmenter mais moins fortement

La population augmente faiblement, stagne ou baisse; elle vieillit

Plus aucun pays

PED d’Afrique noire et (ou) à forte tradition islamique

PED et particulièrement les pays émergents.

PID + la Chine (politique anti-nataliste)



A. LES TROIS TYPES DE SITUATION DEMOGRAPHIQUE.
Quel régime démographique n’existe plus aujourd’hui?
Tous les pays ont actuellement dépassé le régime démographique traditionnel en raison de leur développement.
Qu’en est-il pour les PED?
Pour les pays en voie de développement, la transition est en cours mais à des phases différentes.
Qu’en est-il pour les PID?
Pour les pays développés, la transition démographique est terminée et on est passé au régime démographique moderne.
B. LES CONSEQUENCES DEMOGRAPHIQUES POUR L’AVENIR.
On peut donc parler de démographie à deux vitesses entre PED et PID.
Quelle conclusion économique et démographique pourrait-on donc faire?
Cela encourage à faire un lien entre hausse du niveau de vie et baisse du taux de natalité (ex : pays émergents)
Comment peut-on expliquer la démographie des PED?
Elle s’explique par un taux de mortalité de plus en plus bas (Pourquoi? progrès, jeunesse de la population), un taux de natalité et un indice de fécondité qui restent élevés (Pourquoi? manque d’instruction, tradition, religion, soumission féminine, précocité du mariage, rôle économique de l’enfant, …).
Comment peut-on expliquer la démographie des PID?
Elle s’explique par des raisons d’éducation féminine, des raisons économiques, des raisons psychologiques, …
Quel problème pose cette démographie ralentie des PID?

Cela pose le problème du non-renouvellement des générations et donc du vieillissement de la population.
Quel phénomène, déjà actuel, risque de s’amplifier avec l’accroissement de l’inégalité économique et démographique entre le Nord et le Sud?
L’accroissement de l’inégalité économique et démographique entre le Nord et le Sud joue un rôle incontestable sur les migrations qui se font prioritairement du Sud vers le Nord.
C. VERS UNE REDUCTION DES INEGALITES?
Que prouve le développement récent des pays comme le Mexique, la Chine ou de certaines républiques de l’ex-URSS?
Le développement récent de certains pays émergents (ex : Brésil, Chine) montrent qu’il peut y avoir une transition progressive d’un ensemble par rapport à l’autre : ainsi certains pays du Sud se rapprochent des pays du Nord par certaines de leurs caractéristiques (ex : intégration à l’OMC, investissements en raison de la mondialisation pour la Chine); à l’inverse, certains pays du Nord glissent vers les pays du Sud et s’enfoncent dans le « mal développement » (ex : certaines républiques de l’ex-URSS).
Document D p°275 : quel pluriel semble donc mieux adapté?
Il est donc encore une fois plus juste de parler de « Nords » et « Suds ».
Peut-on donc parler de réduction des inégalités?
Il est donc très difficile de parler de réduction des inégalités car la situation est très différente à l’intérieur des PED avec des pays émergents qui se développent rapidement, des PED qui se développent plus lentement mais qui attire les investissements des pays industrialisés en raison de la mondialisation, et d’autres qui n’attirent personne ( PMA ).

Globalement, même s’il y a progrès des PED, l’inégalité reste forte et se creuse même entre pays pauvres et pays riches.

GEOGRAPHIE SECONDE : « SOCIETES ET DEVELOPPEMENT DURABLE ».

THEME 1 : « LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT »

CHAPITRE III « METTRE EN ŒUVRE DES MODES DURABLES DE DEVELOPPEMENT »

I. AUX ORIGINES DU DEVELOPPEMENT DURABLE.
Document n°1 p°41 : de quand date la notion de développement durable? Quelle en est la définition?
La notion de développement durable est relativement récente (1987) même si un certain nombre d’experts avait déjà alerté l’opinion publique sur les dangers de la surconsommation (Club de Rome : «Halte à la croissance. »)..

Le développement durable se définit comme un développement qui permet aux générations actuelles de satisfaire leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs.
Document n°2 p°41 : quels sont les piliers du développement durable?
Le développement durable doit être viable économiquement, équitable socialement et vivable écologiquement.
II. LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT DURABLE.
Cartes n°1 p°38 et 2 p°39 : quelle difficulté apparaît à l’étude de ces cartes?
L’empreinte écologique (définition p°265) est très forte dans les pays du Nord mais elle permet une bonne qualité de vie et une forte espérance de vie.
Documents n°4 p°41 et 7 p°43 : or?
Les pays du Sud et particulièrement les PMA ont-ils les moyens de penser développement durable en sachant qu’ils ont choisi pour la plupart le choix d’une économie productiviste comme dans les pays du Nord pour améliorer leur « qualité de vie » (carte n°3 p°39).
Etude de cas p°44, 45 : Un mode de développement local.
1. Le projet de développement de Guélack est né dans les années 1980, dans un contexte de crise climatique. La séche­resse avait fragilisé la société peule et décimé les troupeaux. Les deux cousins à l’origine du projet ont compris qu’on ne pouvait pas revenir au modèle traditionnel d’un élevage ex­tensif semi-nomade, qu’il fallait à la fois intensifier l’élevage et passer aussi à l’agriculture irriguée.
2. Les partenaires sont nombreux, ce qui évite à la commu­nauté villageoise de dépendre d’un seul donateur. Il peut s’agir de petites associations loi 1901 ou de grosses collectivi­tés locales (région Rhône-Alpes, Wallonie). Les aides sont à la fois techniques et financières dans des domaines variés : édu­cation, formation, élevage, culture, artisanat, microcrédit.
3. Les trois volets du développement durable


Environnement

Économique

Social

régénération du couvert végétal

élevage laitier intensif

électrification solaire

riziculture irriguée

– artisanat

scolarisation

formation professionelle

adduction d’eau

microcrédit



4. Les progrès agricoles sont significatifs : triplement de la pro­duction de lait et de fromage de chèvre entre 2000 et 2009, premiers résultats convaincants de la riziculture avec un ren­dement élevé de 4 t/ha. La production d’oignons est rendue possible par les puits tubés et alimente le marché national. Sur le plan social, la scolarisation atteint presque 100 % des enfants et la santé s’améliore (baisse significative du palu­disme). L’accès à l’eau (puits et bornes-fontaines) allège le travail des femmes. De plus, le village exerce maintenant un réel effet d’entraînement sur l’ensemble de la région.

…………………………………….
Le développement durable est peut-être pour l’instant un luxe réservé aux pays riches car la transition démographique y est achevée et ils ont les moyens financiers et donc technologiques de développer des solutions durables et viables.

Dans les pays pauvres, la forte croissance démographique, l’urbanisation inachevée et les retards économiques et sociaux peuvent entraîner d’autres choix
Documents n°3, 4 p°41 : que prouve aussi ce document?
Les pays du Nord peuvent aussi se trouver devant des choix concernant le développement durable.
Etude de cas p°46 à 48 : « Les transports sur longues distances, réaliser des aménagements durables »
1. Les transports routiers, source de nuisances
1. Les axes de transport entre l’Europe du Nord et du Sud traversent le territoire suisse. Les transports routiers sont par­ticulièrement importants, et le trafic de marchandises à tra­vers les Alpes par la route est en croissance.

2. Les nombreux camions qui sillonnent les routes suisses sont une grande source de pollution, de nuisances sonores, de ris­ques d’accidents (tunnels alpins), d’embouteillages en raison des conditions climatiques difficiles… La course au gigantisme des poids lourds ne peut qu’aggraver la situation.

3. De nombreuses voix s’élèvent parmi la population, mais aussi au sein du Parlement suisse, pour remettre en cause cet état de fait. Le pays a orienté sa politique de transport sur lon­gues distances vers le ferroutage et la réalisation de nouveaux aménagements (tunnels) pour traverser les Alpes.

4. Il y a moins de camions sur les routes, au profit du rail.
2. Hupac, acteur pour le transport durable en Suisse
1. Société suisse qui assure les transports sur longues distances par ferroutage entre l’Europe du Nord et l’Europe du Sud.

2. Hupac a créé des terminaux sur l’axe majeur de transport européen : les conteneurs y sont transférés des camions sur les wagons, de la route vers le rail. Ainsi, en développant un mode de transport durable à l’échelle de l’Europe, elle contri­bue à réduire les nuisances sur le territoire de la Suisse.

similaire:

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconChapitre. La répartition des hommes sur la terre
...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconActivité 1 (chapitre 7) : Etude de mouvements
«Aviméca») on obtient le document figurant en annexe qui représente les positions successives (M0 à M12) de la balle toutes les 33...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconAdresses utiles
«le matériau» du 3e millénaire et toutes les activités qui lui sont liées depuis la sylviculture jusqu’à la fabrication de produits...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconLes inégalités de développement (partie 1)
«développement» en est venu à incarner le modèle de croissance économique dont les pays occidentaux ont été les pionniers, depuis...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconLa matiere a differentes echelles : du noyau de l’atome a la galaxie
«Puissance de 10» se trouvant dans votre dossier «Devoirs». Sur un axe des puissances de 10 placer les ordres de grandeur des longueurs...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconSommaire
«emplois d’avenir» en ce sens. En contrepartie, le Conseil général aide toutes les associations qui souhaitent embaucher ces jeunes....

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconCours / L’Afrique : les défis du développement et de la mondialisation
«L’Afrique : les défis du développement» se prête aux exercices d’étude critique de document(s) + 2 compositions

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconRésumé : Les différents projets présentés promeuvent et participent...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconProgramme des nations unies pour le developpement (pnud)
«Vers des territoires moins émetteurs de ges et plus résistants aux Changements Climatiques» au Sénégal entend renforcer les capacités...

Chapitre I : «un developpement inegal et desequilibre a toutes les echelles» iconLe desequilibre naturel du systeme musculaire
«charnières» dans le squelette dont l’ouverture et la fermeture favorisent une mobilité orientée dans le sens antérieur. Et l’organisation...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com