«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.»








télécharger 208.99 Kb.
titre«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.»
page1/3
date de publication31.03.2017
taille208.99 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3
Tâche-problème 4 : ça se discute… !


  1. Introductionhttp://www.webandluxe.com/wp-content/uploads/2009/10/logo-chanel-luxe.png


Voici une phrase de la maison Coco Chanel :
« Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide. »


  • Ecris en quelques lignes ton avis sur cette phrase. Es-tu d’accord ou non ? Pourquoi ?


……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

http://fr.dreamstime.com/le-sac-de-l039;argent-invente-le-clipart-%28images-graphiques%29-thumb2292306.jpg


  1. Comprendre un texte argumentatif




  1. Lis-le texte suivant et explique-le avec tes mots.


Gérer son argent de poche
Il y a les pour et les contre. Ceux qui donnent une somme mensuelle et ceux qui préfèrent gérer eux-mêmes à la demannde. Le rapport à l’argent, sa valeur, son gaspillage se construit tôt. Il est un premier pas vers l’autonomie.
Certes l’argent se gagne à la sueur du front mais pas quand on a huit ans… Pourtant, c’est vers cet âge-là que des enfants manifestent l’envie d’avoir quelques euros pour s’acheter des bonbons ou autres petites choses qui leur feraient plaisir. Le dilemme est de savoir sous quelle forme donner cet argent. En fait, donner ou non renvoie chacun à sa propre conception de l’argent, à son histoire personnelle. Si on en a reçu, bien souvent on en donnera. Si on en a été élevé « à la dure », on gérera en fonction des besoins de l’enfant. Pour l’enfant, l’argent n’est pas une fin en soi mais un moyen de satisfaire ses envies. L’argent empilé sans but n’a pas de sens, l’épargne amassée pour acquérir ce que l’on désire en a un.
En fonction des besoins
D’après certains sondages effectués auprès d’internautes, l’âge moyen des premiers euros donnés par les parents est de dix ans. C’est à ce moment-là que l’on commence à avoir des envies autonomes. C’est aussi à cet âge que l’on commence à s’en détacher (un tout petit peu) et entrer sous l’influence des groupes et des modes. On veut la même chose que le copain et plus seulement le pain au chocolat de la boulangerie parce qu’il nous fait envie. Et c’est là que l’affaire se corse. Car certains ados et pré-ados sont manipulables et ne voient aucun problème à payer 400 euros pour une paire de baskets de marque. C’est vrai, puisque le copain en a. Il faut alors expliquer au jeune que 400 euros, c’est beaucoup, que c’est une bonne partie du salaire mensuel qui permet d’acheter à manger et payer le loyer. Mais à l’adolescence, les parents ont parfois du mal à faire entendre leur voix. L’incompréhension domine souvent et l’argent est un motif de conflit supplémentaire. Mais il faut le gérer en montrant aux ados comment se gagne cet argent, ce que signifie gérer un budget, définir le prioritaire et l’accessoire.
Montrer la valeur de l’argent
La question de l’argent de poche est donc avant tout une question d’éducation. Tenir un budget, c’est se rendre compte qu’une fois qu’on a tout dépensé, il faut à nouveau gagner cet argent. C’est apprendre qu’il ne tombe pas du ciel, qu’il a une valeur qui correspond à un travail. C’est un gain, pas un cadeau. Du coup, il est aussi important de montrer que l’argent de poche ne sert pas uniquement à payer les loisirs mais aussi des choses nécessaires comme le transport pour aller au cinéma, pas uniquement le cinéma. Vient bien sûr la question fondamentale : quelle somme donner ? Là encore, tout dépend des moyens dont on dispose mais aussi et surtout de son propre rapport à l’argent et la consommation. Pour les parents, il faut se demander si les achat de l’enfant sont pertinents, s’il se rend compte de la valeur de cert argent. Il est important que ce don ait un sens, qu’il soit réfléchi et compris. Et pourquoi pas lui donner des petits boulots ? Ne pas entretenir son oisiveté est aussi une manière de rendre son enfant autonome. Dans la vraie vie, on n’a rien sans travailler. En fonction de son âge, on peut lui donner quelques euros pour qu’il lave la voiture ou ratisse les feuilles du jardin. Attention cependant à ne pas rémunérer les tâches ménagères auxquelles il est normal qu’il participe ! En plus, cet argent gagné sera dépensé librement. Bien plus que celui donné.

Marine VEITH, http://www.femmemag.tv/, in Point virgule 2e, Ed Plantyn

  1. Voici les avis récoltés sur un forum. Coche s’ils sont pour ou contre l’argent de poche. Puis, ajoute ton avis.




Noms

Avis

Pour

Contre

Norman

De l’argent de poche, je n’en reçois pas. J’aimerais bien mais mes parents disent que si j’ai besoin de quelque chose, je n’ai qu’à le demander. Mais demander, c’est embêtant ! Il y a des choses qu’ils ne veulent pas m’acheter comme certains vêtements, par exemple. Si j’avais mon argent, je pourrais choisir ce que je veux, ce serait plus chouette.







Rachel

Je suis pour l’argent de poche. Quand on devient grand, c’est une façon de devenir indépendant. Avec cet argent, on peut choisir de s’offrir ce qu’on aime : une place de concert, des vêtements, des chaussure. Mais il uy a des jeunes qui exagèrent et qui demandent toujours plus. Il faut mériter son argent de poche et faire des tâches pour les parents.







Brian

Je suis 100% pour. C’est le meilleur moyen d’apprendre à gérer son argent quand on sera adulte, c’est un bon apprentissage.







Anaïs

Moi je ne reçois rien. Mais c’est parfait comme cela. Quand je veux quelque chose, je demande à ma mère. Parfois, elle me convainc que ce n’est pas un bon choix. Je crois que c’est bien, car si j’avais mon argent, peut-être que je le dépenserais mal, sans réfléchir.







Julian

Je suis contre le fait de recevoir beaucoup d’argent et de devoir gérer plein de dépenses comme les repas à l’école, les fringues, le bus ou le train, les sorties. Quand on reçoit beaucoup, c’est parfois dur de tout arranger. En plus, les parents c’est leur rôle de payer certaines choses. L’argent de poche ça devrait être un peu et juste pour des extras.







Clémentine

J’ai 14 ans et je reçois 35 euros par mois. Je viens de changer de portable, je paie 20 euros de forfait par mois ! Il me reste 15 euros pour mes habits, mes CD… C’est juste, je trouve que je n’ai pas assez.







Raphaël

Moi je ne trouve pas que c’est une bonne chose de recevoir de l’argent de poche comme ça sans raison. On n’apprend pas la valeur de l’argent.







Moi

…………………………………………………….

…………………………………………………….

…………………………………………………….

…………………………………………………….

…………………………………………………….

…………………………………………………….

…………………………………………………….

…………………………………………………….







  1. Pour chaque personne, recopie les éléments favorables ou défavorables au fait d’avoir de l’argent de poche :







Elements « pour »

Elements « contre »

Norman

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Rachel

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Brian

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Anaïs

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Julian

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Clémentine

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Raphaël

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

Moi

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………

………………………………………………………………




  1. A partir de ces quelques activités, définis «  texte argumentatif »



………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




  1. Fait – opinion – argument




  1. Lis ces deux textes




STROMAE


Stromae , de son vrai nom Paul Van Haver, né le 12 mars 1985 à Bruxelles, est un auteur-compositeur-interprète belge d'origine rwandaise et belge par sa mère. Il s'illustre autant dans le hip-hop que dans la musique électronique. Il est né d'un père rwandais et d'une mère belge. À l'âge de onze ans, Stromae commence à s'intéresser à la musique et s'inscrit à l'Académie musicale de Jette pour prendre des cours de solfège et de batterie.
En 2000, il choisit le pseudonyme Opmaestro pour commencer dans le monde du rap. Son pseudonyme étant trop similaire à celui d'un autre artiste, il en change et opte pour Stromae, qui correspond à Maestro en verlan.
http://www.wawzik.com/images/stromae.jpg

Wikipédia, encyclopédie en ligne.

Il est peu courant d’entendre de la house bien fraîche sur laquelle danse, non pas l’éternel bonbon acidulé anglophone, mais un français solidement charpenté. C’est la performance que réalise, avec son premier album, Cheese, Paul Van Haver, dit Stromae, né le 12 mars 1985 à Bruxelles.

« Alors on danse » a été l’électron libre de l’été 2010 en Belgique, en Allemagne, en France et en Suisse. Ses paroles, cruelles, sont bien mises en avant : telle est la marque de Stromae. Quant à sa musique, elle est simple, mais terriblement efficace.

« Dodo », encore plus culotté, fait sautiller les dancefloors sur une dénonciation crue de la pédophilie et de l’enfance maltraitée … Il faudra s'y faire : Stromae n'est pas un optimiste invétéré. Tout l’album est serti de ces diamants noirs, à côté de moments plus festifs comme « House’llelujah » (encore qu'il y soit question de religion) ou « Rail de musique » (encore qu'il y soit question d'addiction).

L’auteur-compositeur-interprète Stromae s’est illustré dans le rap à partir de 2005 (compositions pour Kery James en 2008), puis il l’a quitté pour se diriger en sautillant sur les pas de son concitoyen Jacques Brel. Il serait difficile de le lui reprocher. Alors, on l’écoute, et, alors, oui, on danse.

Jean-Claude Demari, Rockfrance.fr
  1   2   3

similaire:

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconLes extraits cités des passages étudiés ne prétendent pas s'y substituer;...
Ma nièce avait ouvert la porte et restait silencieuse. Elle avait rabattu la porte sur le mur, elle se tenait elle-même contre le...

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconL'Icône et la vertu du paradoxe
«Le message, c'est le médium», la surface ne renvoie à rien d'autre qu'à elle-même, la forme est purement matérielle. Face à cette...

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconLa thèse (présente l’opinion de l’énonciateur)
«gangs» populaires de filles de l’école secondaire de mon quartier. Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. N’est-ce pas attristant?...

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconQuestion N°1 Quel est votre diagnostic? Question N°2 Sur quels éléments...
«idées noires» et dit qu'elle ne pourra plus continuer à vivre comme cela. Elle a du mal à quitter sa maison et sa mère, dont elle...

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconCours Le photon
«paquet» d’énergie à la fois. Ce quantum a pour expression h, où la constante h qui apparaît pour rendre compte des résultats de...

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconLa nature peut-elle nous aider à mieux comprendre le ressort de la culture ?

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconUlysse occupe une place très importante dans l’Odyssée car IL en...
«elle s’assit en face du divin Ulysse» v198 p89, de même au vers 203 : «Fils de Laërte, enfant de Zeus, industrieux Ulysse»

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconRésumé: La concurrence est un mode d’organisation économique, c’est donc un choix politique

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconUne scène de dévoilement des deux personnages
«Elle balbutia» (L. 30), «elle suffoquait de colère» (L. 33), «sa fureur» (L. 34), «elle éclata» (L. 35). C’est la violence de Duroy...

«Il vaut mieux suivre la mode, même si elle est laide.» iconCours commun / Oral
«briller», «éclairer», nous indiquait d’emblée que la mort elle-même, objet obscur s’il en est, allait être éclairée. Le Phédon,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com