Note du mémoire : 18/20








télécharger 0.71 Mb.
titreNote du mémoire : 18/20
page4/22
date de publication03.04.2018
taille0.71 Mb.
typeNote
p.21-bal.com > économie > Note
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

C.Les seniors et les nouvelles technologies




  1. Le rapport des français aux nouvelles technologies


De façon générale, les Français dépensent toujours plus au fil de ces dernières années pour l’équipement de la maison en électroménager et matériel électronique. D’autre part, on constate l’explosion de la téléphonie mobile et des achats de micro-ordinateurs (+ 50%)30, télévisions, magnétoscopes, matériel hi-fi, antennes paraboliques, incorporant de plus en plus de technologies à des prix de plus en plus bas.

D’autre part, une étude31 révèle que les Français sont relativement intéressés par les nouvelles technologies, 17% se déclarant en net retrait, 50% montrant un intérêt relatif et 33% manifestant un intérêt marqué. Depuis trois ans, avec l’arrivée du téléphone mobile, les Français se familiarisent plus rapidement avec les nouvelles technologies. L’influence du prix sur les comportements en terme de pénétration est ici indéniable ; avec le temps, le prix chute et le téléphone portable, aujourd’hui vendu (comme les ordinateurs connectés à Internet) en grande surfaces, n’est plus considéré comme un luxe. 66% des Français utilisent personnellement un téléphone mobile, quels que soient leur niveau de vie ou leur position sociale, et 10% d’entre eux ont l’intention de s’équiper au cours des 12 prochains mois. Le parc informatique, quant à lui, est en forte croissance sous l’impulsion d’Internet et du développement des CD-Rom interactifs, surtout chez les cadres supérieurs : 39% utilisent un ordinateur à leur domicile.

Pourtant les Français appréhendent difficilement le paysage des nouvelles technologies, probablement en raison d’une offre pléthorique mais aussi de la courte durée qui leur a été laissée pour l’intégrer. 85,5% des Français agréent l’idée qu’ “ il y a de plus en plus de produits technologiques et qu’il n’est pas facile de choisir celui qui sera le plus adapté à nos besoins ”. La tendance générale est donc à la confusion et les difficultés d’adaptation ne sont pas uniquement une question d’âge… Des biens mis plus récemment sur le marché (appareil photo numérique, caméra numérique, PDA, baladeur MP3) sont plus marginaux tant en termes d’utilisation que d’intention d’équipement.

Autre fait très important : le niveau d’intérêt des Français vis à vis des NTIC dépend de la vision très focalisée sur l’imaginaire “ informatique/ordinateur ” qu’ils en ont. Ainsi, les Français déclarent à 73% : “ quand on n’a personne dans son entourage qui s’y connaît, on ne sait pas vers qui se tourner pour apprendre à s’en servir ”. La première cause de fracture numérique provient de l’apparition de biens, symboles de la société moderne, perçus comme difficilement accessibles par une part importante de la population en raison de son âge mais surtout de son cadre environnemental. En revanche, “ un produit dit de nouvelle technologie dont on peut saisir immédiatement le principe de fonctionnement, projeter facilement l’usage que l’on en fera, percevoir la facilité d’utilisation, rencontre rapidement son marché ”. Un exemple concret : le PDA (1% d’usagers, 1% d’intention d’achat) totalise 29% d’intérêt quand il est décrit comme suit : “ grâce à un agenda électronique comportant un écran de la taille d’un portefeuille, pouvoir consulter son agenda, son carnet d’adresses, le mettre à jour en permanence, et stocker beaucoup d’informations où que vous soyez ”.

Un deuxième facteur freinant le développement des NTIC et sa diffusion à l’ensemble de la population est l’aspect économique. 88% des Français déclarent “ on a envie d’utiliser les produits de nouvelles technologies mais elles restent encore trop chères ”. Néanmoins, ce facteur ne constitue pas à lui seul le frein majeur, et ce sont bien les effets combinés d’une difficulté à appréhender précisément les bénéfices que l’on tirera de l’acquisition du produit, du sentiment que ce bien risque d’être vite dépassé et la perception de son coût qui conduisent une part importante des Français à une attitude attentiste.

En conclusion, compte tenu des paramètres intérêt, utilisation, intention et usages observés, il apparaît que les Français ne sont pas plus réfractaires que d’autres aux nouvelles technologies, ils ne sont simplement pas tous égaux devant cet univers. Parce que toute vision globalisante trahit forcément la réalité en gommant les nuances, l’étude propose une typologie en quatre groupes de la population française vis à vis des technologies32 : les techno-boulimiques (18%), les avertis pragmatiques (24%), les techno-convertibles (38%) et les techno-réfractaires (20%). Mais il faut prendre garde à ne pas trop hâtivement cataloguer les utilisateurs ou non utilisateurs de nouvelles technologies. Le fait que la majorité des techno-réfractaires soient par exemple des seniors de plus de 60 ans n’empêche pas que nombre de seniors puissent également être techno-boulimiques s’ils vivent dans un environnement, notamment familial, propice à la diffusion des NTIC, ou s’ils ont eu accès à l’informatique et à Internet dans les dernières années de leur activité professionnelle. De même, ils peuvent faire partie des techno-convertibles, puisque les critères socio-démographiques ne sont pas discriminants. Le tout est de les inciter et de les accompagner dans cette conversion… Enfin, une fois initiés, ils peuvent vouloir se former pour satisfaire leur curiosité, en savoir plus sur les possibilités des outils technologiques, qui bien souvent sont sous-employés ou tout simplement non usités au domicile33.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

similaire:

Note du mémoire : 18/20 iconJ’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus… …*
«La mémoire est nécessaire à toutes les opérations de l’esprit» déclarait Pascal. Les Anciens déjà, reconnaissaient ses valeurs;...

Note du mémoire : 18/20 iconReunion de sensibilisation sur la gymmemoire, à roaillan
«Gymmémoire®» vous allez activer votre mémoire au travers d’exercices corporels et sensoriels. La séance de gymnastique volontaire...

Note du mémoire : 18/20 iconNote argumentée
«moyenne» n’est pas la même pour toute les disciplines. La note de 8/20 peut être une note moyenne ! Pour des interlocuteurs étrangers,...

Note du mémoire : 18/20 iconNote du professeur balfour stewart 122 appendice c 124 eusapia paladino...
«l’assurance des choses espérées», sans avoir besoin de la preuve de l’invisible que ce livre donnera peut être à quelques âmes affligées,...

Note du mémoire : 18/20 iconNote Note rôles soc

Note du mémoire : 18/20 iconRépondre à l’ensemble des questions de ce dossier; ce travail sera...

Note du mémoire : 18/20 iconII/ Déficiences de la mémoire

Note du mémoire : 18/20 iconAtelier Mémoire

Note du mémoire : 18/20 iconMémoire de Recherche Appliquée

Note du mémoire : 18/20 iconNote d’orientation pes garçons Note d’orientation pes filles
«Recherche et aide à l’entraînement» viennent compléter la structure proposée l’an passé








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com