Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au








télécharger 1.67 Mb.
titreCe gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au
page5/58
date de publication07.12.2016
taille1.67 Mb.
typeCompétition
p.21-bal.com > économie > Compétition
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   58

BJOERNDALEN Ole Einar (1974) Norvège / Biathlon

Ole Einar Bjöerndalen restera le grand dominateur des épreuves de biathlon des Jeux de Salt Lake City en 2002 où il s’impose sur 10, 20 Km, sur le sprint et dans le relais par équipes. Celui que les autres biathlètes surnommé "l'avion" avait déjà remporté une médaille d’or à Nagano en 1998 dans cette épreuve courte.

Cette cinquième médaille d’or et ce quadruplé olympique fait le lui un héros. Il est biathlète le plus titré aux Jeux.

Bjöerndalen qui fut un temps attiré par le football avoue se préparer en pratiquant assidûment le ski de fond. D’ailleurs lors des Jeux de Salt Lake City il participe au 30 Km libre qu’il termine à la 6e place. Mais c’est grâce à la précision de ses tirs qu’il réussit son quadruplé olympique. A Salt Lake City, il a fait une véritable démonstration de précision avec aucun échec.
BLACK POWER

Lorsque le vainqueur du 200 m des Jeux de Mexico en 68, Tommie Smith montent sur le podium en compagnie de son suivant John Carlos, ils provoquent un scandale au moment de l'hymne national. Les deux athlètes noirs poing ganté de noir, l'élèvent vers le ciel, tête baissée. Smith et Carlos veulent ainsi montrer leur appartenance au mouvement américain opposé au racisme et de la ségrégation et baptisé Black Power. Bien qu'exclus des Jeux olympiques , les deux sprinters feront des émules. Quelques jours plus tard, d'autres athlètes noirs américains s'aligneront au départ des compétitions avec des chaussettes noires. C'est le cas de Beamon, l'étonnant vainqueur de l'épreuve de saut en longueur.
BLACKSTAFFE Harry (1858 - 1951) Grande Bretagne / Aviron

C'est presque un crime de lèse majesté que commet Blackstaffe lorsqu'il s'impose dans l'épreuve de skiff des compétitions d'aviron des Jeux de Londres en 1908. Blackstaffe est boucher dans la vie alors que la plupart de ses adversaires sont étudiants à Cambridge ou Oxford. Cette fois, à la différence de certaines grandes épreuves britanniques, il n'est pas interdit aux amateurs de s'inscrire et d'affronter les spécialistes étudiants de la discipline, comme c'est le cas habituellement. Ainsi à 41 ans, Blackstaffe est plus compétitif que ses jeunes concurrents.
BLAIR Bonnie (1964) Etats-Unis / Patinage de vitesse

Championne de patinage de vitesse sur courtes distances, Bonnie Blair s'impose à cinq reprises lors des Jeux de Calgary, Albertville et Lillehammer de 1988 à 1994 sur les distances du 500 et du 1000 m. Cette championne remporte également plusieurs Coupe du monde de patinage de vitesse. Elle dédiera la plupart de ses médailles à son père Charlie, décédé en 1969, qui l’avait initié au patinage dès l’âge de deux ans et lui avait fait disputer ses premières compétitions à seulement quatre ans.
BLANC Isabelle (1975) France / Snowboard

Aux Jeux de Nagano en 1998, la française Isabelle Blanc était médaille d'or à l'approche de la dernière porte du géant, une faute de concentration avait ruiné ses espoirs et l'avait rejetée à la 22e place.

A Salt Lake City quatre ans plus tard, sa concentration a été sans faille. Elle a survolé l'épreuve jusqu'à la ligne d'arrivée de la finale et elle a décroché la médaille d'or devant sa compatriote Karine Ruby.
BLANCHONNET Armand (1903 - 1968) France / Cyclisme

Ce coureur français a largement dominé les épreuves sur route des Jeux de Paris en 1924. Il s’est imposé dans l’épreuve phare avant de conduire la sélection tricolore composée notamment de René Hamel qu’il avait devancé sur route quelques jours plus tôt au titre olympique du contre la montre par équipes.
BLANKERS-KOEN « Fanny » Francina (1918 - 2004) Pays-Bas / Athlétisme

Surnommée « la hollandaise volante », cette athlète est avec la française Michèle Ostermayer, la vedette des Jeux de Londres en 1948.Tandis que la tricolore s'impose au poids et au disque, la néerlandaise remporte quatre médailles d'or sur le 100, le 200, le relais 4x100 et le 80 m haies. Précisons qu'elle n'aurait jamais dû participer à cette dernière épreuve, car au moment où se déroule la finale du 80 m haies, se dispute celle du saut en longueur dont elle est la championne du monde en titre. Son choix sera malgré tout payant même si celles qui s'imposent en longueur et en hauteur, deux spécialités dont elle détient le record du monde, vont beaucoup moins loin et beaucoup moins haut qu'elle ne le faisait habituellement.

Exceptionnel destin donc pour cette mère de famille de 30 ans, héroïne des Jeux de Londres et qui dès l’âge de 14 ans avait décidée de devenir championne olympique. Un destin facilité par l’enthousiasme de son entraîneur, Jan Blankers, son mari à la ville. Après un galop d’essai à Berlin en 1936 et la longue attente pendant les années de guerre, la néerlandaise allait enfin entrer dans la légende aux Jeux de Londres devenant la première femme quadruple championne olympique.
BLASCO Miriam (1964) Espagne / Judo

Cette judokate espagnole très populaire dans son pays soulève l'enthousiasme des foules lorsqu'elle pénètre sur le tatami des Jeux de Barcelone pour s'imposer dans la catégorie des 56 kg. Déjà championne du monde de la catégorie, elle confirme sa domination du moment. Au terme de sa carrière sportive, la première championne olympique espagnole est entrée en politique pour devenir sénatrice.
BLATNICK Jeffrey (1957) Etats-Unis / Lutte

Ce colosse américain remporte la médaille d'or des 130 kg dans les épreuves de lutte des Jeux de Los Angeles en 84. Avant d'y parvenir, il doit néanmoins surmonter une terrible épreuve et lutter contre un cancer. Il subit une ablation de la rate et une chimiothérapie. Pourtant c'est à son frère, mort quelques années plus tôt dans un accident de moto qu'il pense sur le podium californien. C'est en larmes, les mains jointes et les yeux tournés vers le ciel qu'il lui dédie sa médaille.
BLEIBTREY Ethelda (1902 - 1978) Etats-Unis / Natation

Cette nageuse américaine est l'héroïne des Jeux d'Anvers en 1920. Elle remporte trois médailles d'or dans des temps record lors des épreuves du 100, 300 et 4x100 m nage libre. Ces succès la réhabilitent auprès de l'opinion publique américaine qui n'avait pas apprécié son arrestation quelques mois plus tôt. On l'avait accusée d'avoir nagé nue dans les eaux de Manhattan alors qu'elle n'avait fait qu'ôter ses bas !

Bien des années plus tard, elle fera obtenir à la ville de New York sa première piscine après s’être baignée en signe de protestation dans un réservoir d’eau potable.
BLEUS – France / Football

C'est le surnom donné à l'équipe de France olympique de football qui s'impose aux Jeux de Los Angeles en 84. Elle est sacrée devant la redoutable équipe du Brésil. Les Bleus qui viennent de jouer une prolongation trois jours plus tôt pour accéder à la finale s'imposent 2 à 0. Ces joueurs, entraînés par Henri Michel et parmi lesquels on peut citer Rust, Thouvenel, Ayache, Bijotat, Zanon, Xuereb, Brisson et José Touré joueront plus tard en équipe nationale. Lors du tournoi de Los Angeles, ils sont tellement contents de leur victoire qu'ils se mettent à imiter des danses brésiliennes sur le terrain avant même le coup de sifflet final de l'arbitre.
BLUHM Kai (1968) et GUTSCHE Torsten (1968) Allemagne / Canoë-kayak

Ces deux kayakistes sont inséparables. Ils sont deux fois champions olympiques de canoë en eaux calmes sur le plan d'eau de Barcelone en 1992 dans la catégorie K2 sur 500 et 1000 m. L'un et l'autre ont été près de 10 fois champion du monde.
BMX

La bicyclette de genre moto-cross, d'ordinaire désignée sous le nom de BMX, deviendra une épreuve olympique lors des Jeux d'été 2008 qui se disputeront à Pékin.
Une épreuve de BMX chez les hommes et une chez les femmes remplaceront deux épreuves cyclistes sur piste dans le but d'attirer un jeune public.
Le président du Comité international olympique, Jacques Rogge, a parlé d'un événement "neuf et spectaculaire." Les deux nouvelles épreuves ne vont pas hausser le nombre d'athlètes qui seront présents à Pékin. Reste désormais à l'Union cycliste internationale à déterminer quelles sont les deux épreuves les moins populaires qui seront remplacées par le BMX.
BOARDMAN Christopher (1968) Grande Bretagne / Cyclisme

Avant de passer professionnel et de porter le maillot jaune du Tour de France, le cycliste britannique Chris Boardman a remporté un titre de champion olympique de poursuite aux Jeux de Barcelone en 1992. Spécialiste de l'effort solitaire, il est devenu champion du monde de contre la montre en 94.
BOBONGS

Les bogongs sont des papillons de nuit qui habituellement migrent vers le sud de l'Australie à partir du mois d'octobre. Lors des Jeux de Sydney 2000, ils sont devenus les vedettes des soirées athlétiques dans le stade Olympique. C'est le temps clément qui les aurait incités à se déplacer plus tôt que les autres années et venir sur Sydney attirés par les lumières et les projecteurs des stades. Ils ont beaucoup occupé les athlètes et les spectateurs qui cherchaient à les chasser en faisant de grands moulinets avec les bras.
BOBSLEIGH

A la différence de la luge seulement adoptée en 1964, le bobsleigh est discipline olympique depuis l'origine des Jeux d'hiver de 1924. C'est un sport qui se pratique alors à quatre, avant d'être aujourd'hui également pratiqué à deux. La tradition voulait que les bobeurs soient des sportifs très croyants. Ils exigeaient souvent la présence de prêtres ou de pasteurs au pied de la piste. Ce sport est dangereux, le traîneau file à plus de 120 Km/h dans un boyau de glace. C'est pour cela que les bobeurs sont lourds afin de lester leur engin et d'encaisser les chocs physiques qu’impose ce sport.

Le bobsleigh ne fut absent qu'une seule fois aux Jeux, en 1960 à Squaw Valley, parce que le Comité d'organisation refusa de construire une piste alors que seuls cinq Comités nationaux olympiques s'étaient officiellement inscrits. On retiendra que le premier bob imaginé par un Anglais Wislon Smith, en 1886, répondait au désir d'accroître la vitesse des descentes en traîneau ou en luge. Le premier club de bob fut créé à Saint-Moritz en 1896.
BOCCIA

Pratiqué par les grecs dès l'antiquité ce sport a été remis au goût du jour par les italiens dès le 16ème siècle. Ils lui ont donné le nom de boccia. Ce sport dont la pratique convient aux personnes atteintes de paralysies cérébrales a été adapté et adopté aux Jeux paralympiques de Barcelone en 1992. Il s'agit d'un jeu de précision et de stratégie qui consiste à propulser des boules le plus près possible d'une cible. Il se pratique en individuel ou par équipes.
BOGDANOV Anatoli (1931) Russie / Tir

L’union soviétique n’intègre les Jeux olympiques qu’en 1952 et l’histoire retiendra que le tireur russe sera le premier champion olympique d’une longue série pour son pays. Originaire de Leningrad, aujourd’hui redevenue Saint Petersbourg, Bogdanov s’impose au tir au pistolet trois positions et renouvelle cet exploit quatre ans plus tard à Melbourne dans une autre catégorie cette fois.
BOGINSKAIA Svetlana (1973) Russie / Gymnastique

Malgré une écrasante domination de la gymnastique mondiale entre 1985 et 1992, la gymnaste russe n'a jamais gagné le concours général des Jeux. Elle est troisième en 1988 et seulement cinquième en 1992. Collectionneuse de médailles d'argent et de bronze aux agrès, elle finit par remporter une médaille d'or au saut de cheval en 1988. Elle goûtera de nouveau au plaisir de l'or olympique lors de la compétition par équipes des Jeux de Barcelone en 1992.
BOIS DE BOULOGNE - France

Lors des Jeux de Paris en 1900, faute de site homologué, les épreuves athlétiques se déroulent dans le Bois de Boulogne où le Racing-club de France possède quelques installations. Ces aménagements provisoires deviendront célèbres à l'occasion des épreuves du lancer du marteau et du disque. Un arbre gène l'évolution des lanceurs. Il se trouve sur la trajectoire du lancer et beaucoup auront du mal à l'éviter. Il va s'en dire qu'aujourd'hui, une telle liberté d'organisation serait inimaginable.
BOISSE Philippe (1955) France / Escrime

Ce médecin et épéiste français a remporté 2 médailles d'or dans sa carrière olympique. Il est couronné à titre individuel à Los Angeles après une victoire par équipes à Moscou, quatre ans plus tôt. Boisse rate le coup parfait en n'obtenant que l'argent avec l'équipe de France d'épée lors de ces Jeux californiens.
BOITANO Brian (1963) Etats-Unis / Patinage artistique

L'exhibition du patineur artistique américain Brian Boitano est tellement spectaculaire aux Jeux de Calgary en 1988 qu'aucun de ses adversaires ne peut l'inquiéter. Seul le canadien Brian Orser lui conteste la victoire jusqu’au dernier vote. Boitano l’emporte d’une voix. Il est alors le seul à pouvoir exécuter un triple lutz bras tendu et ainsi rafler l'or olympique qu'il mérite.

Dans la foulée, il remporte deux titres mondiaux avant de passer professionnel.
BOITEUX Jean (1933) France / Natation

C'est à ce jour, le seul et unique champion olympique de natation en France. Il remporte le titre sur 400 m nage libre aux Jeux d'Helsinki en 52. Lors de sa victoire, le père de Jean Boiteux, très heureux saute tout habillé dans le bassin. Cette image fait le bonheur des reporters photographes et fera le tour du monde. On retiendra que Jean Boiteux ne s’est pas arrêté là. Il revient également de Finlande avec la médaille de bronze du 4x200 qu'il a remporté avec Bernardo, Eminente, et Jany.
BOLAND John (1870-1956) Irlande / Tennis

Etudiant en mythologie à l'Université d'Oxford, le jeune irlandais se rend aux Jeux d'Athènes en 1896 par curiosité. C'est en dilettante qu'il s'inscrit au tournoi de tennis. Il ne le regrette pas. Il s'impose en simple et remporte une deuxième médaille d'or en double associé à l'allemand Traun.

John Boland était un fervent partisan de l'indépendance irlandaise, il provoque un incident diplomatique en refusant la levée du drapeau britannique lors de la remise de ses deux médailles. Il devint  par la suite un avocat renommé, puis un homme politique membre du parlement irlandais.

L’Irlande n'ayant obtenu l’indépendante qu’en 1922, les deux médailles de John Boland furent attribuées à la Grande Bretagne.
BONDARTCHUK Anatoly (1940) Biélorussie / Athlétisme

Considéré comme le meilleur spécialiste mondial du lancer du marteau au début des années 70, Bondartchuk s'impose aux Jeux de Munich en 1972. Quatre ans plus tard à Montréal, il sera seulement médaillé de bronze. Il est devancé par Youri Sedykh qui domine alors la discipline et qui récidive quatre ans plus tard.
BONLIEU François (1937 - 1973) France / Ski alpin

Ce jeune skieur de 26 ans connaît la consécration lorsqu'il remporte la médaille d'or du slalom géant à Innsbruck en 1964. Dès les juniors, il montre des dispositions au dessus de la moyenne en terminant deuxième d'un championnat du monde. Evénement rare, après sa victoire autrichienne, ses camarades le portent en triomphe car François Bonlieu, taciturne, est souvent mis à l'écart du groupe. Il connaît par la suite un funeste destin. Devenu sans domicile fixe, il meurt assassiné sur la côte d'Azur, dix ans après son titre olympique.
BORG Arne (1901 - 1987) Suède / Natation

Ce nageur suédois, spécialiste de longues distances en nage libre est souvent monté sur le podium des Jeux de Paris et Amsterdam en 1924 et 28, mais une seule fois sur la plus haute marche, à l'issue d'un 1500 m. Ce nageur était extrêmement populaire dans son pays parce qu'il avait été emprisonné pour avoir ignoré sa feuille de route l'invitant à faire son service militaire.
BORZOV Valéry (1949) Ukraine / Athlétisme

Valéry Borzov est le troisième coureur européen à s'imposer sur 100 m aux Jeux olympiques dans une discipline largement dominée par les américains. Avant lui, l'anglais Abrahams en 24 et l'allemand Armin Hary en 60 avaient réalisé cet exploit. Lors de la finale du 100 m Borzov s’impose aisément car les deux meilleurs athlètes américains qui auraient pu l’inquiéter en finale ont été éliminés en quart de finale sans courir. Ils ont raté l’heure du départ. Toutefois quelques jours plus tard, Borzov s’est également imposé sur 200 m ce qui démontre qu'il était bien le meilleur sprinter du moment. Miné par une série de blessures, il ne pourra faire mieux qu'obtenir une troisième place aux Jeux de Montréal sur 100 m. Devenu président du comité olympique ukrainien et membre du CIO, Borzov est marié à l'ancienne gymnaste Ludmilla Touritcheva qui a remporté un total de 14 médailles aux Jeux.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   58

similaire:

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconLes maladies pulmonaires obstructives sont des affections qui se...
«poumon du fumeur». En général, 10 paquets-années, ce qui correspond au fait de fumer un paquet par jour pendant 10 ans, sont nécessaires...

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconI présentation l'École de football regroupe les enfants nés entre 2002 et 2007
«Débutants» et les U10/U11 les «Poussins». Depuis maintenant 2 ans, les U13 (ex «Benjamins») ont été rattachés à la préformation...

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconExercices sur «representation visuelle» avec corriges
«chapelle Sixtine de l'art pariétal», l'âge de ses peintures est estimé entre 18 600 et 18 900 ans. Malheureusement, en arrivant...

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconRésumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques...
«seconde main». Le réalisme impose alors d’utiliser des systèmes d’exploitation correspondant à leurs capacités (Windows 2000, Win...

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconL’âge de toutes les révolutions
«Avant, l’adolescence, ça n’existait pas. À 15 ou 16 ans, on était un adulte», dit-elle

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconL’âge de toutes les révolutions
«Avant, l’adolescence, ça n’existait pas. À 15 ou 16 ans, on était un adulte», dit-elle

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconL’âge de toutes les révolutions
«Avant, l’adolescence, ça n’existait pas. À 15 ou 16 ans, on était un adulte», dit-elle

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconLa plus grande série de courses d’obstacles au Canada célèbre ses 5 ans
«Nous combinerons tous les meilleurs éléments des événements Mud Hero, et de nouvelles surprises qui sauront impressionner même les...

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconRésumé Thérèse Raquin est la fille d'un capitaine français, qui en...

Ce gymnaste domine les compétitions à Londres en 1948 en compagnie de ses compatriotes Heikki Savolainen, alors âgé de 44 ans et Veikko Huhtanen qui s’impose au iconManuel d’operations
«v n x» qui devient alors «v n x+1» mais reste non applicable. Lorsque les amendements mineurs successifs le justifient ou lors d’un...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com