3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10








télécharger 199.37 Kb.
titre3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10
page4/9
date de publication31.03.2018
taille199.37 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9

3.3.La notion d'arrêt


Remarque préliminaire : les concepts issus de Transmodel et d’IFOPT (conçu commme étant une extension de Transmodel) seront notés en caractères MAJUSCULES.

En parlant d’arrêts, trois grandes notions sont apparues comme importantes :

  • L’arrêt sur itinéraire qui est la notion permettant, de décrire la topologie d’une ligne indépendamment de sa géographie : il s’agit ici uniquement de décrire le point d’arrêt, son successeur et son prédécesseur (dans le cas d’un itinéraire donné et unique : il y a donc au plus un successeur, et au plus un prédécesseur). Ainsi si deux lignes (ou itinéraires de ligne) différentes passent au même arrêt, on aura deux arrêts sur itinéraire (qui pourront par la suite être associée à un même emplacement physique).
    Dans ce contexte, si les itinéraires sont différents, alors les arrêts (sur itinéraire) sont différents (en termes d’identification), de même en cas de ligne à boucle l'arrêt (physique) qui constitue le point de bouclage donne lieu à deux arrêts (sur itinéraire) différents (un peu comme si l'on faisait un thermomètre de ligne, séparant ainsi en deux le point de bouclage).

La notion d’arrêt sur itinéraire (aussi appelé arrêt topologique) est utilisée par la RATP (aussi bien en interne que dans ses échanges avec l’AMIVIF issu de la base d’information voyageur SUROIT), elle est aussi utilisée par certains des logiciels des industriels interviewés, ainsi que par des logiciels comme Hastus de Giro (la notion est ici celle d’arrêt sur parcours).

Il faut noter que Hastus offre la possibilité de saisir, en tant qu’attribut de l’objet « arrêt sur itinéraire », un identifiant qui peut, lui, être identique pour plusieurs arrêts, donnant ainsi un moyen de référencer un unique arrêt physique (voir ci-dessous).

Commentaire :
On voit aisément que ce concept peut difficilement être identifié directement comme un concept de Transmodel qui distingue :

  • La définition de la topologie du réseau (définie au travers des itinéraires, décrits par une succession des POINTs SUR itinéraire/POINTs ON ROUTE)

  • la définition de l’exploitation du réseau ainsi défini à travers le concept de PARCOURS ou au besoin de MISSION COMMERCIALE.


Il semble que si le concept « arrêt sur itinéraire » définissait réellement des itinéraires indépendemment du service associé (malgré donc sa dénomination), mais seulement dans ce cas, on pourrait le rapprocher du concept POINT SUR itinéraire.

  • L’arrêt physique : ce concept est quelquefois utilisé dans le sens « poteau » .

Dans ce sens, ce concept se retrouve d’une certaine façon dans IFOPT.

En effet, IFOPT traite le concept de LIEU D’ ARRÊT (STOP PLACE) dans l’ensemble de sa complexité. Cette notion s’affranchit de l’appellation trop restrictive de POINT D'ARRÊT - STOP POINT (ce concept traité dans Transmodel est en fait le POINT D’ ARRÊT « PLANIFIé ») . Le LIEU ARRÊT est défini par l’ensemble des composants qu’il comprend comme le quai, le poteau, le point d’accès, etc.

Dans ce sens, LIEU D’ ARRÊT (STOP PLACE) n’est pas un arrêt physique en soi. Le concept LIEU D’ ARRÊT englobe tout un ensemble de composants qui peuvent (mais ne doivent pas nécessairement) être considérés comme des arrêts physiques. Suivant les cas (différents besoins fonctionnels), des regroupements des composants d’un LIEU D’ ARRÊT sont considérés (p.ex. un simple poteau d’arrêt (bus), un ensemble de poteaux (généralement très proches), des cheminements des piétons., un regroupement éventuel de « l’aller » et du « retour » (représentant ce que certains appelleront « arrêt logique »), ou des structures plus complexes comme la station, la gare ou le pôle d’échange ).

De plus, pour représenter un lieu « physique » , de tels concepts peuvent être localisés dans l’espace

On observera que si toutefois un arrêt physique était rapproché de la notion de LIEU D’ ARRÊT ou d’un de ces composants, un arrêt physique particulier devrait pouvoir être utilisé par plusieurs lignes.

  • L’arrêt commercial

Dans certains systèmes, l’arrêt physique reste systématiquement associé à un poteau unique, lieu de montée/descente commun à plusieurs lignes, et on utilise une notion d’arrêt commercial, plus large pour les regroupements d’arrêts physiques (ex. sens aller-retour, ou multiplication des quais). La notion d’arrêt commercial peut être rapprochée de la notion d’ARRÊT - STOP AREA de Transmodel, reprise par IFOPT.

Il faut noter la logique de « poupée russe » du LIEU D’ ARRÊT (STOP PLACE) : un lieu d'arrêt complexe (pôle d’échange) étant en effet constitué d'un ensemble de lieux élémentaires (quai, poteau d’arrêt…).

La figure ci-après, présente un des principaux schémas d'IFOPT qui constitue maintenant une référence pour modéliser le LIEU D’ ARRÊT.



Dans le cadre des échanges de données gérées par l'AMIVIF, on trouve plusieurs situations auxquelles il faut donner, dans le profil d’échanges CHOUETTE, une réponse cohérente, hiérarchisée et identifiables au travers des concepts de TRIDENT :

  • pour toutes les données issues de l'OPTILE, les points d'arrêts sont identifiés comme étant des poteaux, et donc une composante du lieu d'arrêt IFOPT correspondant au concept de Boarding Position (points d'embarquements) du modèle IFOPT

  • .pour les données issues de la SNCF, les points d'arrêts sont identifiés comme étant des gares, tous quais confondus. (c’est à dire se rapportant directement à un objet Stop Place complexe selon la logique IFOPT, sans niveau de détail)

  • pour les données de la RATP, ce sont des d’arrêts sur itinéraire qui sont fournis et il faut donc trouver un moyen de traiter ces objets.

D’autre part , l’arrêt physique (poteau , abris, etc.) n'est pas toujours un objet adapté pour la communication avec les voyageurs, et une notion de métapoteau (ou arrêt commercial multi-transporteur) a été introduite par l’AMIVIF pour associer un ensemble d'arrêts sous une même dénomination. Le métapoteau est clairement à rapprocher d’un Lieu d'Arrêt d’IFOPT comprenant plusieurs composants élémentaires.

La figure, ci-dessous, présente les différentes notions manipulées par l'AMIVIF :



Enfin, pour mémoire, l'événement d’arrêt correspond au fait qu’un bus s’arrête (dans le cadre d’une course) à un point d’arrêt donné : il s’agit bien d’un arrêt du bus (ou du train ….), c’est aussi l’arrêt que demande le voyageur en appuyant sur le bouton « arrêt demandé » dans le bus. Cet événement d’arrêt est habillé de nombreuses propriétés horaires (horaire théorique, horaire commandé (ou planifié) en début de course, horaire calculé/estimé en temps réel par le SAE grâce au positionnement GPS, horaire constaté/mesuré/réalisé après le passage effectif). Cette notion a donné lieu à la définition du Call par  SIRI et est à rapprocher des notions Transmodel de Passing Times.

Correspondances entre concepts : synthèse

Tenant compte du fait que TRIDENT ne propose que deux objets pour traiter de la complexité (Stop Point et Stop Area), le profil d’échanges va mettre à profit la logique d’imbrication des concepts (comme le fait IFOPT) en partant de la notion élémentaire qu’est l’arrêt sur itinéraire et en permettant ensuite de travailler sur les différents niveaux.

On peut donc proposer le tableau de synthèse et de correspondance suivant.

Notion utilisée

Notion IFOPT

correspondante

Notion

TRANSMODEL

correspondante

Notion dans le cadre du profil d’échanges TRIDENT/CHOUETTE

Arrêt sur itinéraire

(ou topologique)

Pas de notion équivalente

IFOPT cible la définition des arrêts pour le besoin des voyageurs et non des itinéraires

POINT SUR itinéraire / POINT ON ROUTE)

Stop Point (avec possibilité de localisation « sur l’arrêt physique »)

Arrêts physiques

(Poteau, Abris bus …)

BOARDING POSITION (lieu de monté/descente des véhicules, destinés aux voyageurs)

Point d’arrêt /STOP POINT


Stop Area avec centroïde sur le poteau/abris et un qualificatif « BoardingPosition »

Quai

(Arrêt physique)

QUAY

Point d’arrêt /STOP POINT


Stop Area avec centroïde sur le poteau/abris et un qualificatif « BoardingPosition » pour simplifier ou « Quay »

Arrêt Commercial

(Zone géographique contenant des arrêts physiques)

Représentation géométrique (et géographique si localisation) du

regroupement de certains composants de

STOP PLACE/ LIEU d’arrêt

pour un certain besoin fonctionnel

arrêt/STOP AREA

Stop Area avec centroïde au « barycentre » de la zone et un qualificatif « CommercialStop»

Métapoteau

(Zone géographique contenant des arrêts commerciaux de plusieurs transporteurs)

idem

Point d’arrêt /STOP POINT

ou

arrêt/STOP AREA

Stop Area avec centroïde au « barycentre » de la zone et un qualificatif « StopPlace»

Gare, Station

(Zone géographique contenant des arrêts physiques)

Idem


arrêt/STOP AREA

Stop Area avec centroïde au « barycentre » de la zone et un qualificatif « StopPlace»

Pôle d'échange

(Zone géographique contenant des arrêts physiques)

idem

arrêt/STOP AREA

Stop Area avec centroïde au « barycentre » de la zone et un qualificatif « StopPlace»


1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconLe gardien est assis sur la ligne des 4 mètres. L'entraîneur se place...

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconDécouvrir, comment dans divers champs et sur des thématiques d'actualité,...

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconNoter le temps de maintien en secondes
«pompe» sur les coudes (face au sol). Les épaules doivent être à l’aplomb de la ligne des coudes. Les chevilles sont en appui (au...

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconAllumer l’interface Orphy gts II
«arrêt déclencheur» du boîtier bleu est sur ef0 (la synchronisation se fait par défaut sur la voie ead1)

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconRésumé : L’analyse des sites web des principaux cavistes en ligne...

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconDiscours de soutenance prononcé à l’occasion de la soutenance de
«Les prestations financières en ligne». Cette thèse approfondit la réflexion engagée dans le cadre de mon mémoire de dea ‘’les services...

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconIi- traitement de clarification

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 icon1° On considère une ligne de champ électrique. Déterminer la relation...

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconSociologie Les concepts clés

3. Clarification sur les concepts d’arrêt et de ligne 10 iconI concepts généraux liés aux retables
«retable doré à la feuille» c’est-à-dire sur lequel des feuilles d’or ont été appliquées








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com