Delphine Graff 100 pur sang !








télécharger 8.03 Kb.
titreDelphine Graff 100 pur sang !
date de publication30.03.2018
taille8.03 Kb.
typeCours
p.21-bal.com > documents > Cours
Delphine Graff 100 pur sang !
Par Marc Collier de la Chesnaye
Nul besoin de prendre l’avion ou de faire des kilomètres pour s’adonner à sa passion quand on est féru d’équidés typés. A quelques kilomètres de Lyon, un centre d’élevage et d’entraînement de chevaux arabes vient de voir le jour et compte entrer dans la lumière.
Après la voie ferrée et les lotissements, on retrouve enfin la campagne de Mionnay. Au dessus de la colline, un petit château Napoléon III entouré de vastes dépendances. Les gens du pays appellent le lieu-dit « Polletins ». C’est là que Gilles Morand a installé un centre d’entraînement de chevaux arabes. Ces petites bêtes sont le dada méconnu de l’homme d’affaires, patron du Cours Pascal. A la tête de ce petit haras, il a placé une jeune femme de 26 ans, originaire d’Alsace. Une passionnée, ça saute aux yeux. La féminité pétille sous ses prunelles, pas vraiment dans sa mise. Un gros pull, des bottes, elle a gardé de son parcours scolaire (BEPA Elevage du cheval à Nancy et BAC Pro CGEA à Lons Le Saunier) les attributs masculins de sa fonction. Jeune diplômée, Delphine Graff prend la route du sud-ouest où l’on retrouve la grande majorité des élevages de chevaux arabes de l’Hexagone. Trois ans et demi de stage de pré-installation puis rencontre avec Gilles Morand dont le père possédait déjà des chevaux. La relation de confiance est immédiate. Delphine emménage à Mionnay en août dernier avec quatre juments et « une jument en transfert d’embryon ». En décodé : la fécondation in vitro pour le meilleur ami de l’homme. « On travaille sur la génétique » explique la jeune éleveuse qui attend quatre naissances en 2007. A terme, une dizaine de chevaux sera accueillie à Mionnay, dont les équipements (boxes, carrière…) sont flambant neufs. Outre la reproduction, le haras de Polletins se consacre également à des concours de beauté, le must étant le Championnat du Monde qui se déroule chaque année à Paris. « En 2007, nous serons présents ! » soutient Delphine, mordicus (pour ne pas dire le mord aux dents). En attendant, ses arabes paradent avec succès dans les concours régionaux de Ruoms, Menton et même d’Equita Lyon.
Des concours de beauté qui ne sont pas une sinécure. Le programme de Delphine et de ses miss n’a rien à envier à Geneviève de Fontenay. La journée type démarre à 7h15 par le petit-déjeuner des juments. Puis nettoyage des boxes et entraînement car « il s’agit de mettre en condition physique et psychologique le cheval » explique Delphine. « Nous les faisons courir en libre ou à la longe. » Ensuite, mise en beauté avec un programme taille mannequin. « Il faut qu’ils soient bien enrobés mais sans un pet de gras. » L’encolure doit être affinée. Avant chaque concours, le cheval est tondu « du bout des oreilles jusqu’au pieds. Ils adorent ça. » Devant mon air dubitatif, Delphine décide de me faire une petite démonstration avec la pouliche star du haras. Des jambes interminables, des yeux de biche, un caractère bien trempé… voici Mystic Angel, 11 mois, fille de Mystic Image et de l’illustre Canova El Maklouf. Elle est belle et elle sait. Capricieuse comme toutes les stars. Elle tenait à peine sur ses minces guiboles qu’accompagnée de sa mère, elle participait déjà à son premier concours international à Albi. Depuis, elle enchaîne les podiums. Pour les besoins de notre reportage, Delphine et son assistante Charlotte préparent Mystic. « Maquillent » serait le terme le plus approprié. La pouliche fait un petit caprice mais se laisse choyer. Crème, contour de l’œil, gel… sa trousse de maquillage n’a rien à envier à celle d’Eve Lopez. Direction le pré pour une petite mise en jambes sous l’œil de mon téléobjectif. « Le cheval doit s’amuser, avoir la joie de vivre ! » Et Mystic de batifoler visiblement comme une folle. La queue sur le dos, l’œil coquin, elle frime ostensiblement. Prend la pose avant de tenter une échappée fantastique. Mais déjà il faut rentrer se coucher, car mademoiselle n’est encore qu’un bébé.
Elevage, pension et entraînement de chevaux arabes

Haras de Polletins – Delphine Graff

Tel 04 72 26 58 99

similaire:

Delphine Graff 100 pur sang ! iconRésumé : a partir de différents documents, IL s’agit de comprendre...
«naturels» et montre le rôle essentiel de l’ion bicarbonate dans le sang. IL existe cependant d’autres tampons dans le sang et cette...

Delphine Graff 100 pur sang ! iconTd t6 : Changements d’état d’un corps pur

Delphine Graff 100 pur sang ! iconMieux gérer la fatigue
«Je me traîne toute la journée, tout ce que je dois faire, même les tâches les plus bénignes sont pesantes. Je n’ai envie de voir...

Delphine Graff 100 pur sang ! iconLe journal de vos associations et du Don du Sang

Delphine Graff 100 pur sang ! iconTp 1 : Le sang dans les investigations policières

Delphine Graff 100 pur sang ! icon100 ans : la saga du Somport

Delphine Graff 100 pur sang ! icon280, avenue Thiers – 33 100 bordeaux

Delphine Graff 100 pur sang ! icon1 709 cpa en 2 albums : France, villes, fantaisie 100

Delphine Graff 100 pur sang ! iconWilliam james
«aspects», un côté conscience et un côté matière, et ces deux côtés demeurent aussi irréductibles que les attributs fondamentaux,...

Delphine Graff 100 pur sang ! iconA partir d’une étude rétrospective de 100 observations colligées au Centre des Massues à Lyon








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com