Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale








télécharger 356.14 Kb.
titreCours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale
page8/9
date de publication20.05.2017
taille356.14 Kb.
typeCours
p.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9



QUESTIONS DE CONNAISSANCE

 

A - Winnicott

 

1) Qu'est-ce qu'un phénomène transitionnel ? Quelles en sont les caractéristiques ?

 

Ils sont à l'origine de l'espace potentiel, le lieu de la créativité et de l'expérience culturelle qui signe l'humanité de l'humain. Espace potentiel ni intérieur, ni extérieur ; ni le Moi ni le Surmoi, ni la réalité ni le fantasme ou la pulsion. Ils peuvent être des objets transitionnels, le jeu, la créativité, les rêves. Ils s'apparentent d'un point de vue du bébé aux rythmies, autostimulations, ritualisations d'endormissement. 

 

j'ajouterais qu'il se caractérise par :

  • la nature de l'objet

  • la capacité de l'enfant, à reconnaître cet objet comme non moi

  • il se place à la limite extérieur intérieur

  • aptitude de l'enfant à créer, imaginer, produire cet objet

  • instauration de la relation objectales de types affectueux, il peut être caliné, mutilé, chaleureux. Mais il ne change pas à moins que l'enfant le décide. il subit un désinvestissement progressif. ( Coralie )

=> ces caractéristiques sont pour l'objet transitionnel, à mon avis c'est de trop (Jérémy)

2) Quelles sont les deux méthodes d'observation originales de Winnicott ? Qu'est-ce qu'elles apportent dans le cadre de la psychologie du développement et la psychopathologie

développementale ?

 

- situation établie (infos sur la méthode dans le polycop)

- squiggles (dessins à 2)

Apports : -> observation de la relation mère/enfants (climat, compts), permet de mettre en place des grilles pour évaluer l'interaction mère/enfant.

Je rajouterai : 3 étapes : hésitation, exploration, Séparation en terme développementale ainsi que toute les angoisses infantiles ... (David)

-> Détecter les pathologies dans les compts (par ex, si l'enfant hésite ou ne se sépare pas de sa mère pendant la situation établie)

-> squiggle permet l'implication de l'enfant dans l'entretien en créant un espace de liberté.

Je rajouterai : Introspection, retour dans la petite enfance ... (David)

 

"Ces deux méthodes sont la situation établie (pour les enfants de 6-13 mois) et les squiggles (à partir de 5ans). La première méthode permet d'évaluer les comportements entre le mère et l'enfant, permet de voir si l'enfant se réfère à sa mère quand il hésite, s'il est capable d'exploration, de quitter sa mère. La deuxième méthode permet de voir comment l'enfant parle de lui-même à travers le dessin. Ces méthodes permettent donc de voir où en est l'enfant dans son développement et si ce dernier est normal ou pathologique." (Chris)

 

B1 - Intersubjectivité

 

1) Immitation et intersubjectivité. Quels sont les arguments pour penser qu'il y a de l'imitation précoce ? Sur quelles conceptions de la personne s'appuient les auteurs qui affirment qu'il y a de l'imitation précoce ? Quelles sont les limites de l'imitation précoce ?

 

Il y a une imitation précoce car les chercheurs ont démontré une intentionnalité de l'imitation, la diversité des actions imitées et une expression des émotions exagérées. 

Conception : le nouveau né est prêt à communiquer, il est receptif aux stimuli et visages humain, il a un bagage pour intéragir, être sensible aux émotions des autres et les comprendre. 

Limite : imite que les comportements exagérés et non les comportements émis dans les interactions (?)

 

Selon Trevarthen, les imitations au cours de l'intéraction agissent comme des "affirmations", des "acceptations" et chez les nourissons plus jeunes, elles qualifient une relation d'attachement.

(Du coup ça contredit un peu la réponse sur les limites...)

 

Je pense qu'il faut donner le concept de subjectivité avec donc capacité relationnelle + capacité de comprendre les états émotionnels des autres (bagage génétique) ainsi les limites comme quoi nouveaux-nés imitent des expressions d'émotions quand exagérées et non correspondant à des réponses normales avec intention d'une communication réciproque   aurait du sens.

 

2) Pourquoi considère-t-on que l'humour chez les bébés est un indice de compréhension des autres ? donner des exemples de l'humour chez les enfants et son évolution ?

 

Preuve d'une compréhension de l'autre ; pour faire rire, il faut que le bébé sache ce qui fait rire l'autre. Il répète les comportements qui obtiennent un succès. Cela démontre une capacité à comprendre ce qu'attend autrui, à évaluer les états mentaux des autres. 

Ex : secouer la tête, grimaces, applaudir...etc.

Evolution : Passe d'un humour non réfléchi où il répète simplement les comportements qui remportent un succès à une production humoristique intentionnelle (traitement interperso des situations) 

 

3) Intersubjectivité primaire et intersubjectivité secondaire.

 

Primaire : action mutuelle (interaction ou protoconversation) lié aux émotions 

Secondaire : Action conjointe avec en général un troisième terme (objet commun) auquel les partenaires font références. Elle conduit à la référenciation sociale qui est une prémisse de l'acquisition de la théorie de l'esprit.

 

4) Qu'est-ce que la révolution cognitivo-sociale de Tomasello ?

 

Tournant dans la vie de l'enfant. Acquisition simultanée de compétences cognitives et sociales :

intentionnalité, compréhension des autres et de leur intentionnalité, relations triadiques, référenciation sociale, comprend les intérêts et besoins des autres. 

Cela se produit autour de 9-12 mois.

Je crois qu'il faut ajouter l'attention partagée (Jérémy) 

 

5) Qu'est-ce que l'empathie ? Comment s'observe-t-elle au cours de la toute petite enfance ?

 

Empathie : Partage de l'expérience émotive d'autrui. C'est un développement lié à l'acquisition du concept de soi et à la capacité de comprendre les états psychiques d'autrui. Deux formes d'empathie: empathie orientée vers autrui et empathie centrée sur soi, ou détresse personnelle.

On l'observe dans les réactions de détresse face à la détresse d'un autre puis dans les réactions de sympathie pour consoler l'autre (ex : enfant donne un jouet à un enfant qui pleure). 

on parle de contagion émotive (le nouveau né qui pleure dès qu'il entend un autre nouveau né pleurer)

 

B2 - La théorie de l'esprit 

 

1) Quels sont les ingrédients de la théorie de l'esprit selon Baron-Cohen et selon Thommen ?

 

Baron-cohen : Théorie modulaire : 4 modules, 3 paliers.

Premier palier : ID et EDD

Deuxieme palier : SAM

Troisieme palier : ToMM (David)

Baron Cohen considère que la capacité à comprendre les états mentaux d'autrui est inée et précoce. deux mécanismes: la détection du regard et l'attention partagée. 

 

Thommen : Des théories de l'esprit, caractére dimensionnel : Fausse croyance, désir, Intention.  (David)

point de vue cognitiviste qui repose sur le langage et non l'observation. D'après Thommen il y a différentes théories de l'esprit selon les dimensions du psychisme analysées. Le développement cognitif est progressif et les théories apparaissent et se transforment au cours du développement de l'enfant.

 

2) Que nous apprennent les travaux de Bruner et de Flavell sur la théorie de l'esprit ?

 

Bruner s'est intéressé à l'attention partagée. Cette capacité évolue entre 6 et 18 mois. Le bébé devient capable de suivre le regard de sa mère et le déplacement du visage. A 18 mois, il est capable de suivre le regard de sa mère même si l'objet est derrière lui: il comprend que le monde peut exister même s'il ne le voit pas.

 

Flavell a travaillé sur la cognition sur soi et la prise en compte des perspectives visuelles. A 3 ans, l'enfant conçoit la vision comme une relation spatiale entre les objets et le regard d'autrui (niveau voir ou ne pas voir). A 4-5 ans, l'enfant est capable de prendre en compte le point de vue d'autrui car l'objet peut apparaître différemment (à autrui). (C'est un des niveaux de Thommen) (MERCI Pascaline! :) ) 

 

3) Quelles sont les deux recherches fondatrices de la théorie de l'esprit ? En quoi et pourquoi sont-elles fondatrices ?

 - Does the chimpanze has a theory of mind = inspire la théorie de baron cohen et d'autres chercheurs.==> problématique sur la capacité d'attribuer des états mentaux aux autres.

- Transfert inattendu. (David)

Il s'agit d'attribuer une fausse croyance et non s'appuyer sur la réalité des choses (cf expérience du poly p.22). Avant 3 ans et demi, difficultés.

 

Premarck : Premier a posé la question de la théorie de l'esprit et à enclencher beaucoup de recherche et de débat toujours actuel. Winner : Le dispositif expérimental " le transfert inattendu" est ensuite devenu un paradigme de recherche (Blandine)

 

C - Le développement émotionnel

 

1) Référenciation sociale et théorie de l'esprit.

 

Référenciation sociale : les enfants régulent leurs compts en fonction de ce qu'ils perçoivent des émotions des autres (notamment expression du visage de la mère). Un sujet confronté à une situation donnée utilise ce qu'il perçoit de l'interprétation d'autrui de cette situation pour former son propre jugement.

Lien avec théorie de l'esprit : percevoir états mentaux des autres

 

Le fonctionnement de la référenciation sociale indique une compréhension de l'autre et donc une théorie de l'esprit (Blandine)

Expérience de la falaise dans le parc (Jérémy)

 

2) Situation établie de Winnicott et référenciation sociale.

Situation établie : situation typique de l'examen pédiatrique (l'enfant est assis sur les genoux de la mère près d'une table sur laquelle se trouve une spatule en métal à disposition de l'enfant.). Attirance inévitable pour l'objet. Suivant la réaction de la mère, l’enfant va se permettre de mettre la main sur l'objet, il prend des informations à partir du regard de la mère.

Référenciation sociale : aux alentours de 9 mois, les enfants commencent à réguler leur comportement en fonction de ce qu'ils perçoivent des émotions des autres, particulièrement des expressions du visage de sa mère.

 

La référenciation sociale peut être mise en évidence par la situation établie.Si la mère manifeste des émotions comme la joie l'enfant passera de l'hésitation à l'exploration et cela sera une preuve du fonctionnement de référenciation sociale (et inversement pour la colère, l'enfant le touchera pas). (Blandine)

 

3) La maîtrise de l'expression des émotions : mimes et dessins. Similitudes et différences du processus selon ces deux modalités.

Similitudes : acquisition de la joie en premier 

Mimes : dès 3 ans : joie ; la tristesse, peur, colère, surprise non acquises même à 6 ans

Ce qui est confirmé par le dessin : C'est seulement à 8 ans que la tristesse et acquise et il faut attendre 11 ans pour la colère et la surprise.

 

Similitudes: Joie est acquise en premier - Différences: Age de cette acquisition (3 ans quand il s'agit de mimer et 8 ans  quand il s'agit de la dessiner) (Blandine)

 

J'ai cru lire que les mimes s'acquéraient à la naissance, qu'ils permettaient à l'enfant d’interagir lors des échanges avec les adultes.. L'adulte mime à l'enfant puis s'arrête et le regarde. Le pouls qui s'accélère avant le mime parce qu'il est excité, puis ralentit pour voir la réaction de l'adulte. Au début le mime est incomplet mais tout de même présent, avec des gestes déjà innés : Bouche et yeux exagérément ouvert, aplatissement de la langue, main levée.

 

-> La ce n'est pas vraiment du mime mais de l'imitation: il y a quelqu'un en face qui émet une expression exagérée et le bébé la reproduit. Dans le mime il entend un son et doit mimer l'expression de ce son (expression triste s'il entend des pleurs par exemple), ce qui est beaucoup plus complexe a faire car il s'agit de rééllement comprendre cette émotion et pas juste imiter une expression sans réélle signification. (Chris)

 

D - Le développement de soi

 

1) Que nous apprennent les recherches sur le miroir ?

les recherches sur le miroir visent à montrer la reconnaissance de soi. on considère que l'enfant a clairement une conscience de soi lorsqu'il montre par ses comportements qu'il reconnait que l'image qu'il voit dans le miroir est la sienne. (réponse incomplète)

Un enfant se reconnaît entre 18 et 24 mois, mais Rochat a montré que des 9 mois les enfants savaient déjà différencier leur propre image de l'image des autres. Ces recherches nous apprennent que la connaissance et la conscience de soi est le propre de l'homme (chimpanzé ne se reconnait pas dans le miroir).

 

Qu'un enfant a une conscience de soi entre 18 et 24 mois, que dès 9 mois il est capable de faire la différence entre son image et celle de quelqu'un d'autre et que cette capacité n'est pas le propre de l'homme puisque certains animaux comme les éléphants sont aussi capables de se reconnaitre dans le miroir (Blandine) Expérience de la tache (Jérémy)

 

2) Quels sont les trois processus de la conscience de soi selon Rochat ?

- Soi différencie. = Distinction de son corps (position, stimulations ext)

- Soi situé. = sens de là où il se trouve (son corps)

- Soi agent. (David) = l'enfant réagit quand il a du pouvoir sur les choses

 

                                       QUESTIONS DE RÉFLEXION:

 

  • Pourquoi les chercheurs ont affirmer que le nouveau né est une personne?quels sont leurs arguments?quels pourraient être les contre-arguments? ( ne sont que des éléments pour répondre à cette question qui me semblent pertinents.Tout cela est issu du livre psychopathologie du nourrisson et du jeune enfant, Mazet et Stoléru)

 

Avant la naissance le bébé a des capacités sensorielles :audition possible à partir du 5e mois de la vie intra utérine, le goût le bébé goûte et arrive à la naissance avec une série de préférences, en partie pour le sucré, odorat et vision bien équipé également, le tact les bébés perçoivent le contact à travers la paroi abdominale et utérine.

On peut également parler de capacités cognitives: certains auteurs ont montré l'existence d'une perception et d'une mémorisation des sons extérieurs et notamment de la musique.

Compétences du nouveau né: capacités perceptives, motrices et cognitives:

Le nouveau né a des perceptions visuelles dès la naissance (suivre une cible des yeux..)

Il semble que les capacités de détection et de discrimination olfactives d'un nouveau né de 4 jours soient à peu près identiques à celles d'un adulte.

Sur le plan gustatif, perçoit les 4 saveurs primaires

Capacités motrices de type réflexe

Capacité à imiter, rôle de communication

Les bébés retrouvent visuellement des propriétés d'un objet dont ils ont pris connaissance avec la bouche.

Etats de vigilance

 

Limites: - le nouveau né est entièrement dépendant d'autrui sans qui il ne pourrait survivre (?)

 

Moi je ne serai pas du tout parti sur cette piste, J'aurais plutôt parlé de l'intersubjectivité.

1 - Descartes, rôle fondateur du sujet

2 - Dans intersubjectivité il y a subjectivité, donc le bébé est un sujet à part entière, qui cherche à entrer en contact avec d'autres sujets.

De plus, si l'on suit la théorie de l'esprit, le bébé prend conscience d'autrui comme individu pensant. Pour faire ce constat, il faut bien que lui même soit pensant, pour reconnaitre cette faculté chez les autres. (pas très clair peut être)

3 - Contre argument : le bébé entre en contact seulement pour sa survie, via des comportements innés non réfléchis

 
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconProgramme des Nations Unies pour le développement (pnud)
«Soumission» désigne la réponse du soumissionnaire à l’appel d’offres, y compris le formulaire de soumission, la soumission technique...

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconPrésentation du power point, ci-joint, qui pose les grandes lignes...
«troisième vague» des thérapies comportementale cognitive centrées sur la reconnaissance et l’exploration des émotions (thérapie...

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconCours de medecine sociale

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconModele de lettre de soumission offre tecnique

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconCours de Voisin-Fougère reperes biographiques : Naissance en 1940 à Paris comme son «double»
«double» Sandoz. Le père de Zola, ingénieur, dirigera la construction du barrage d’Aix qui portera son nom, le canal Zola. A 7 ans,...

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconCours 2 : Les champs de Psychologie Le découpage en «objets»
«voilà l’explication des choses» pour que ce soit une véritable explication. Pour cela IL faut des arguments, sinon des preuves

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconCours 2 : Les champs de Psychologie Le découpage en «objets»
«voilà l’explication des choses» pour que ce soit une véritable explication. Pour cela IL faut des arguments, sinon des preuves

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconRapport final pour la Délégation Interministérielle à l’Innovation...
«Le programme Nouveaux Services Emplois Jeunes en 2000 : Près du tiers des embauches effectuées par des associations», Premières...

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconBulletin de Psychologie, 58(1), 107-111

Cours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale iconCorrige de l’epreuve experimentale de physique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com