Dernière mise à jour : 24 mars 2017








télécharger 44.91 Kb.
titreDernière mise à jour : 24 mars 2017
date de publication19.05.2017
taille44.91 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos



Ligue de balle-molle St-Valère

Constitution 2017


Dernière mise à jour : 24 mars 2017


Repêchage
- Les 40 joueurs disponibles sont cotés comme suit :

o 8 joueurs A

o 16 joueurs B

o 16 joueurs C

o 8 joueurs D
- Les cotes sont réévaluées à toutes les années avant le repêchage et sont déterminées par les capitaines des 4 équipes, le président et le vice-président lors de la réunion.
- Avant le début du repêchage, les lanceurs de la ligue sont identifiés. Chaque capitaine doit repêcher 2 lanceurs. Ceux-ci peuvent être repêchés à n’importe quel moment lors du repêchage. La cote du lanceur repêché est reconnue au même titre qu’un joueur de position.
- Chaque capitaine doit repêcher des joueurs de chaque cote, ce qui totalise 10 joueurs. Le capitaine étant lui-même un joueur, sa propre cote est automatiquement comptabilisée dans ses choix. (2 joueurs A, 3 joueurs B, 3 joueurs C, 2 joueurs D.)
- L’ordre du repêchage est déterminé au hasard.
- Aucun échange n’est autorisé après le repêchage. Après la 5e semaine, les capitaines devront se rencontrer pour déterminer si un ou des clubs ont besoin de faire une ou des transactions.
- Un joueur qui refuse de jouer pour le club qui l’a repêché est banni de la ligue pour la saison et perd sa place comme étant un des 40 joueurs. Un joueur qui refuse de jouer pour le club qui l’a repêché ne peut participer à aucun match comme joueur substitut. Une réunion sera tenue entre les dirigeants pour sélectionner le joueur qui prendra la place de régulier pour l’équipe en cause.
Composition des équipes
- Chaque équipe est composée de 10 joueurs.
- Une équipe peut jouer avec un minimum de 7 joueurs. Dans le cas où une équipe compte moins de 9 joueurs pour une partie, celle-ci peut faire appel à un joueur de remplacement, soit pour un match complet ou seulement une partie. Par exemple, si le joueur régulier se présente en retard, celui-ci peut réintégrer l’alignement. Lorsqu’un joueur régulier réintègre un alignement, le joueur de remplacement doit quitter.
- Tous les joueurs présents dans une équipe doivent faire partie de l’alignement des frappeurs.
- Si un joueur est expulsé par un arbitre lors d’un match, il est interdit d’utiliser un joueur de remplacement. Si l’équipe tombe à 8 joueurs, elle doit se débrouiller à 8 pour le reste de la partie. Aucun retrait automatique n’est imposé à l’équipe qui se fait expulser un joueur.

Joueurs substituts
- Si une équipe a 9 ou 10 joueurs réguliers à sa disposition pour un match, l’équipe en question n’est pas autorisée de faire jouer un joueur substitut. Si un joueur substitut est appelé par le capitaine pour jouer une partie et qu’avant le début de la partie, le joueur régulier qui devait être absent arrive sur place pour jouer, le capitaine devra soit aviser le substitut qu’il n’est pas autorisé à jouer, soit Error: Reference source not found un joueur régulier pour la partie au complet. Le joueur régulier qui serait Error: Reference source not found dans ces circonstances doit avoir une cote équivalente à la cote du substitut. Il est donc fortement recommandé aux capitaines de voir à ce que cette situation ne se produise pas. Un joueur qui se déclare absent pour une partie ne devrait pas se présenter au terrain pour jouer sans aviser son capitaine au préalable.
- Un joueur substitut doit OBLIGATOIREMENT frapper dernier dans l’alignement des frappeurs (par respect pour les joueurs réguliers qui paient pour jouer).
- Un joueur substitut doit avoir la même cote ou une cote inférieure par rapport au joueur qui est remplacé. Par exemple, un joueur coté C peut remplacer un joueur B. Par contre, un joueur coté AError: Reference source not found ne peut pas remplacer un joueur coté BError: Reference source not found. L'équipe qui fait jouer un joueur substitut ayant une cote supérieure à celle du joueur qu'il remplace perd le match par défaut (7-0).
- Si le capitaine demande comme substitut un joueur régulier d'une autre équipe, celui-ci devra avoir une cote inférieure à celle du joueur qu'il remplace. Cette mesure a été instaurée pour inciter les capitaines à appeler des joueurs substituts qui ne jouent pas dans la ligue comme régulier.
Déroulement des matchs
- Les capitaines doivent fournir leur alignement au marqueur au moins 10 minutes avant le début de la partie. Par respect pour celui-ci, la ligue demande aux capitaines de fournir leur alignement sur papier et non de divulguer l’alignement oralement au marqueur.
- Les matchs sont d’une durée de 6 manches.
- Un match est officiel lorsque 4 manches complètes sont jouées (ou 3 ½ manches si l’équipe qui reçoit a les devants). Dans le cas contraire, la partie est remise.
- Les manches sont fermées à 4 points. Par contre, tous les points sont bons sur un circuit. Par exemple, l’équipe a déjà fait 3 points dans manche, et le joueur au bâton fait un grand chelem, les 7 points marqués dans la manche sont bons. La dernière manche est ouverte (7e manche).
Paiement de la saison
- Le coût de l’inscription est fixé à 110$ par joueur.
- Chaque joueur doit payer en entier son inscription à son capitaine, en date du 20 MAI 2017 ou avant. Un joueur qui n’a pas payé son inscription à cette date est suspendu indéfiniment et n’est pas autorisé à jouer le match du 29 mai ainsi que les subséquents, autant comme joueur régulier que comme substitut. La suspension prend fin lors de la réception du paiement. Il est de la responsabilité des capitaines d’informer clairement les joueurs de cette règle, et ce dès le premier match de la saison. Aucune entente entre les capitaines ne peut être effectuée. Un joueur qui n’a pas payé à la date limite ne joue pas, non négociable.

Séries
- L’équipe qui termine au premier rang au classement de la saison régulière bénéficie de 1 point bonus pour le round robin. L’équipe qui termine 2e en saison régulière bénéficie de 1/2 point bonus dans le round robin.
- Bris d’égalité pour le classement de la saison régulière :
2 clubs :
1. Nombre de victoires

2. Victoires un contre l’autre

3. Meilleur différentiel

4. Points marqués (+)

5. Points accordés (-)
3 clubs ou plus :
1. Nombre de victoires

2. Victoires entre les clubs impliqués

3. Meilleur différentiel

4. Points marqués (+)

5. Points accordés (-)
- Un joueur substitut doit obligatoirement être sur la liste officielle des substituts pour être admissible en séries. Il n’est pas nécessairement obligé d’avoir jouer un match en saison régulière. Dans le cas où un capitaine veut les services d'un joueur qui n'est pas sur la liste, celui-ci doit être approuvé par les 3 autres capitaines, le Président et le Vice-Président.
- Un lanceur substitut doit avoir lancé au moins six (6) manches en saison régulière pour être admissible en séries. Tous les joueurs réguliers d’une équipe sont autorisés à lancer en séries.
- Round Robin : Chaque équipe affronte toutes les autres à 2 reprises. Une victoire vaut 2 points, une nulle vaut 1 point et une défaite ne vaut aucun point.
- Les matchs du round robin ne sont pas à finir car chaque équipe reçoit chacune des autres équipes une fois. Il n'y a pas d'avantage du terrain.
- Bris d’égalité pour le classement du Round Robin :
2 clubs :
1. Nombre de victoires dans le round robin

2. Victoires un contre l’autre dans le round robin

3. Meilleur différentiel dans le round robin

4. Points marqués (+) dans le round robin

5. Points accordés (-) dans le round robin

3 clubs :
1. Nombre de victoires dans le round robin

2. Victoires entre les clubs impliqués dans le round robin

3. Meilleur différentiel dans le round robin

4. Points marqués (+) dans le round robin

5. Points accordés (-) dans le round robin


- Samedi des finales : L’équipe qui termine au 2e rang reçoit l’équipe qui termine au 3e rang en demie-finale. L’équipe gagnante affronte immédiatement après celle qui a terminée au 1er rang, en grande finale.
- Lors de la demie et de la finale, si le match est égal après 6 manches, des manches de prolongation auront lieu. Le joueur qui a constitué le dernier retrait lors de la manche précédente sera positionné au 2e but pour le début de la manche de prolongation, et celle-ci débutera avec 1 retrait déjà comptabilisé. Si l’égalité persiste encore, une autre manche sera jouée avec les mêmes règles, et ainsi de suite.
Suspensions
- Un joueur qui se fait expulser par un arbitre pour un argument verbal lors d’un match écope automatiquement d’une suspension pour le prochain match.
- Un joueur qui se fait expulser par un arbitre pour tout autre motif qu’un argument verbal écope automatiquement d’une suspension qui sera déterminée par les capitaines (sauf le capitaine de ou des équipe(s) impliqué(es), le président et le vice-président. (minimum 1 match).
- Si l’expulsion a lieu lors du dernier match des séries, le joueur expulsé devra purger sa suspension au début de la saison suivante.
- Les joueurs impliqués dans une altercation physique avant, pendant ou après une partie dans l’aire du terrain peuvent être suspendus par la ligue, et ce même si aucune expulsion n’a été effectuée par l’arbitre lors de l’incident. La durée de la suspension est établie par la ligue après discussion entre les capitaines (sauf le capitaine de ou des équipe(s) impliqué(es), le président et le vice-président).


Autres règlements
- Si un règlement est changé en cours de saison, celui-ci doit être approuvé À L’UNANIMITÉ par les 4 capitaines, le Président et le Vice-Président.
- En saison régulière et en séries, une victoire vaut 2 points, une nulle vaut 1 point, une défaite ne vaut aucun point.
- À partir de 2011, la ligue applique la charte ASA des bâtons. Un joueur qui se présente dans la boîte des frappeurs avec un bâton illégalError: Reference source not found par rapport à cette liste est automatiquement expulsé de la partie, et comptera pour un retrait automatique pour le reste du match. Il écopera aussi d’une suspension de 1 match, qui devra être purgé la semaine suivante (ou la saison suivante si l’incident survient au dernier match).
- Lorsqu’une partie est cancellée (pluie), les capitaines doivent appeler les arbitres, les joueurs et le marqueur. Les matchs à reprendre sont habituellement repris le mercredi suivant, même terrain, mêmes heures.
- Aucun protêt ne peut être déposé à la ligue.
- Les règlements de Softball Québec s’appliquent pour tous les règlements non mentionnés dans ce document.
- La ligue se réserve le droit d’appliquer de nouveaux règlements ou de réviser certains règlements contenus dans de document, et ce en tout temps.

Situation de l’équipe après l’expulsion d’un joueur par un arbitre lors d’un match :
Lorsqu’un joueur est expulsé par un arbitre lors d’un match, celui-ci ne peut être remplacé par un joueur qui ne faisait pas partie de l’équipe avant l’expulsion.


  • Si l’équipe jouait à 10 joueurs réguliers, elle continue le match avec les 9 réguliers dans l’alignement. Le joueur expulsé quitte le jeu et l’abri des joueurs. Aucun retrait automatique n’est imposé lorsque l’équipe est au bâton.




  • Si l’équipe jouait à 9 réguliers (ou X réguliers + X substituts) , elle continue le match avec les 8 autres joueurs dans l’alignement. Le joueur expulsé quitte le jeu et l’abri des joueurs. Aucun retrait automatique n’est imposé lorsque l’équipe est au bâton.


Aucun joueur de remplacement ne peut être utilisé pour remplacer un joueur expulsé. Un joueur expulsé pénalise son équipe car celle-ci devra continuer le match à cours d’un joueur.
Un joueur régulier (blessé ou non) qui n’est pas inscrit sur l’alignement du match de son club ne peut faire son entrée dans la partie pour remplacer un joueur expulsé. L’équipe devra jouer à cours d’un joueur.


Joueurs blessés
Un joueur blessé ou absent pour plus de 3 parties consécutives doit obligatoirement être remplacé par son capitaine. Le joueur de remplacement sera considéré comme un joueur « régulier » tant et aussi longtemps que le joueur blessé ou absent ne reviendra pas au jeu.


Le joueur de remplacement devra avoir une cote équivalente ou inférieure au joueur blessé qu’il remplace.
Le capitaine qui doit composer avec cette situation doit informer le Président de la ligue AVANT le 4e match consécutif que le joueur blessé doit rater. Le Président pourra approuver la sélection du joueur de remplacement et pourra informer les capitaines de la situation.
Le joueur de remplacement doit être un joueur qui figure sur la liste de substituts, joueur qui a été pré-coté lors de la réunion des dirigeants de la ligue.
Si aucun joueur de cote équivalente ne peut remplacer, des mesures exceptionnelles pourront être appliquées afin de remplacer le joueur en question.
Lorsque le joueur blessé est en mesure de jouer, le joueur de remplacement n’est plus autorisé à jouer comme « régulier ». Il devient un substitut à part entière et sa participation à un match de la ligue est régie sous les règles habituelles. (Une équipe n’est pas autorisée à faire jouer un joueur substitut lorsque 9 réguliers ou plus sont présents).
Il est de la responsabilité de chaque capitaine de s’assurer qu’un joueur ne manque pas 4 parties consécutives sans être remplacé avant le 4e match. Si la situation se produit, le capitaine fautif se verra retirer le droit de choisir son substitut pour les matchs suivants. Le Président et le Vice-Président choisiront le joueur pour l’équipe en utilisant la liste de substituts.
L’équipe qui doit composer avec un joueur blessé ou absent peut bénéficier des 3 premières semaines pour jouer à 9 réguliers, sans remplacer le joueur officiellement.
Si le joueur blessé ou absent est assuré d’être blessé ou absent pendant 4 semaines ou plus, l’équipe peut remplacer officiellement le joueur dès la première semaine. Par contre, un joueur régulier qui statue qu’il est blessé pour 4 semaines ne pourra pas revenir au jeu avant. Le capitaine de l’équipe concernée doit avertir le Président ou le Vice-Président si le joueur de remplacer débute son séjour avant la 4e semaine d’absence du joueur qu’il remplace.


similaire:

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconVeille technologique : Métiers du tourisme et de l’alimentation mise à jour juillet 2014
«Le goût et l'alimentation dans l'Antiquité» Dossier d'Archéologie mars / avril 2014

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconLe sejour de karl marx a alger
«débusquer» le barbier et le photographe, tous deux témoins, chacun à sa manière, de la dernière barbe et de la dernière photographie...

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 icon1travail sur les continuites – mise à jour juillet 2014

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconRapport d’activité de la dernière année (ou/et procès-verbal de la dernière Assemblée générale)

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconRapport d’activité de la dernière année (ou/et procès-verbal de la dernière Assemblée générale)

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 icon1prise en compte des valeurs de la république mise à jour juillet 2014

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 icon3. Mise en place d’un véritable régime d’exception
«La terre est ma patrie et l’humanité ma famille» Numéro 8 mars / avril 2011

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconPlan d’actions stratégiques pour le mandat 2013 – 2017
«pestel» de cette dernière appuyée d’une matrice swot, avant de décliner chacun des seize points constitutifs des ambitions en actions...

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconNote mise à jour le 8 janvier 2014
«lettre(s) de section / numéro parcellaire» s’appelle «les références cadastrales»

Dernière mise à jour : 24 mars 2017 iconCm (4) Littérature et société
«je» de la focalisation, sur la mise au jour du caractère hiérarchisé et fermé de ce micro-groupe social et sur la démystification...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com