Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction»








télécharger 76.93 Kb.
titreManuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction»
date de publication19.05.2017
taille76.93 Kb.
typeManuel
p.21-bal.com > documents > Manuel
La Mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé (2002)
Séquence réalisée par Mme Christèle Dufour et Mme Mireille Reynaud pour leurs élèves de première générale et technologique du lycée René Char d'Avignon.


Présentation générale
Objet d'étude : Le personnage de roman du XVIIe siècle à nos jours.
Problématique: 

Qu’advient-il des personnages épiques dans le roman ?
Ouvrages de référence :


  • La Mort du roi Tsongor, le livre de poche, n°30474.

  • Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102.


Lectures analytiques :


  1. Incipit : du début jusqu’à « une prière de bénédiction »

  2. La mort du roi : « Il laissa tomber… Katabolonga hurla. » (p.50-52)

  3. Une scène fantastique : « Oui. Je vois…dans les flammes. » (p 125-127)

  4. Une fin peu glorieuse : « le signal fut donné... » jusqu’à la fin du chapitre. (p. 200-202)


Lectures cursives  d’extraits :





  • Homère, Iliade, p.100 du manuel, extrait du chant XXII, la mort d’Hector.

  • Laurent Gaudé, Le Tigre bleu de l'Euphrate, 2002, le dénouement.

  • Laurent Gaudé, « Pourquoi écrire », 2001.


Lecture cursive d’une œuvre intégrale :
Les Ames grises de Philippe Claudel, 2003 ou Un Long Dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot, 1991.

Notions /Etudes d’ensemble :

  • Historique d’un genre : du roman à l’épopée.

  • L’importance des mythes et de l’épopée dans l’écriture de la Mort du roi Tsongor.

  • Étude des principaux personnages dans le roman (exposés)

  • Un roman qui mêle épique, fantastique et tragique.


Activités:



Sujets EAF :


  • pour les séries technologiques : la représentation du personnage féminin. Texte n°1 : Montesquieu, Les Lettres persanes, (1721), lettre 161, manuel p. 71; Texte n°3 : Victor Hugo, Les Misérables, 1862 ; Texte n°3: Laurent GAUDE, La Mort du Roi Tsongor, 2002, de « Vous voulez ma mort » à « Elle laissait sa vie derrière elle », p. 183-184 de l’édition du livre de poche.
  • Pour les séries générales : la représentation de la guerre. Texte n°1 : Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932, « Moi d'abord la campagne, faut que je le dise tout de suite, je n’ai jamais pu la sentir … je m'étais embarqué dans une croisade apocalyptique. » Texte n°2 : Sébastien Japrisot. Un long dimanche de fiançailles, 1991, « Le cinquième, le dernier des soldats aux bras liés dans le dos, celui-là était un Bleuet… Le matricule qu’il portait en bracelet à son poignet valide était le 9692 d’un bureau des Landes. »Texte n°3 : Laurent Gaudé, La Mort du Roi Tsongor, 2002, « La bataille s’engagea à nouveau…Ils voulaient l’enterrer avec ses armes auprès de son père » p. 135-136


Déroulement de la séquence
Séance n°1 : découverte d’un genre et d’un auteur. Recherches au CDI. De la naissance du roman à La Mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé


  1. Définitions


Vous chercherez l’étymologie et la définition des mots suivants :

Roman, auteur, narrateur, personnage, hybris.


  1. L’Épopée :


L’un des ancêtres du roman est l’épopée.

Allez sur ce site : http://lettres.ac-rouen.fr/francais/recit/sequence.html

  1. Quand apparaît cette forme ?

  2. Quelles sont ces caractéristiques ?

  3. Qu’est-ce qu’un héros épique ?

  4. Trouvez des exemples de titres d’épopées antiques.




  1. Laurent Gaudé :




  1. Allez sur le site officiel de cet auteur, notez son adresse :




  1. Remplissez le tableau suivant  à partir du site internet :




Dates

Événements importants

1972

Naissance



































  1. Quelles sont ses sources d’inspiration ?

  2. Pour quelles raisons dit-il écrire ?

  3. Quels genres littéraires pratique-t-il ?

  4. Quel accueil reçoit La Mort du roi Tsongor ?

  5. Qui adapte ce roman au théâtre ? Quand ?




  1. La Mort du roi Tsongor et les mythes




  1. Cherchez un résumé de l’Iliade d’Homère : que raconte cette épopée ? Quelles sont les causes de la guerre ? De quels personnages du roman de Laurent Gaudé pourrait-on rapprocher les héros de l’Iliade ?




  1. Qu’est-ce que la famille des labdacides ? Quel est le destin d’Etéocle et de Polynice ? A quels personnages du roman de Laurent Gaudé est-ce qu’ils peuvent faire penser ?


Conclusion.

Qu’avez-vous appris sur le roman que vous allez étudier et sur son auteur ?

Séance n°2 : Laurent Gaudé, « Pourquoi écrire ? », Conférence (2011)
Vidéo :

http://www.ecole-alsacienne.org/spip/Laurent-Gaude-Pourquoi-ecrire.html


  1. Pourquoi Laurent Gaudé dit-il écrire (21mn) ?




  1. Quels sont les thèmes récurrents de son œuvre ? Quelles explications donne-t-il ?




  1. Quelle sont les fonctions du roman pour Laurent Gaudé ?




  1. Quelle est la devise humaniste citée par l’écrivain ? Quel signifie-t-elle pour lui ?




  1. Pourquoi demeure-t-il fidèle aux éditions Acte Sud ? (49mn20)




  1. Comment Gaudé justifie-t-il les sujets choisis pour écrire La Mort du roi Tsongor et La Porte des enfers ? (55mn37)




  1. Gaudé construit-il un plan avant de rédiger ? (58mn)




  1. Quelles sont les différentes étapes de l’écriture ? Quelle est celle que Gaudé préfère ? (1h10mn25)




  1. Quelle relation l’écrivain entretient-il avec ses personnages ? (1h19mn)




  1. Quels sont les titres de romans évoqués par l’écrivain au cours de la conférence ?

Lecture cursive
J’écris pour ne pas me laisser en paix. Parce que ne pas écrire serait un renoncement. Une paresse de l’esprit et du désir. L’homme que je serais alors me semblerait défait et repus. J’écris car cela me force.

J’écris pour avoir des milliers d’années, connaître des foules de sentiments contradictoires. J’écris pour vivre sous des paysages étranges, à des époques passées. Pour plonger dans des vies qui me sont étrangères et être solidaire de frères éloignés. Je suis vieux. Je suis jeune. J’ai traversé des deuils et des batailles. J’ai connu d’immenses plaisirs. Je suis une femme. Une mère. Un voyageur égaré. J’écris pour embrasser cette foule d’hommes que je convoque en mon esprit et que je fais camarades de pensée.

J’écris pour donner à voir le monde qui me hante. Un monde qui se construit au fil des lectures, au gré des rencontres, un monde imprégné de mes peurs, de mes voyages, de mes fantasmes. J’écris car je sens, la nuit, que cela grouille en moi.

J’écris pour offrir l’hospitalité. Mes textes de théâtre attendent qu’on s’empare d’eux. Ils sont comme des pièces vides qui rêvent d’être habitées. Je les ai élaborés en pensant que d’autres viendront y séjourner : des metteurs en scène, des comédiens, des spectateurs. Chacun aménagera ces espaces à sa dimension. J’écris pour être habité.

De toutes ces raisons, je ne sais laquelle est décisive et laquelle accessoire. Il y en a mille autres encore. J’écris parce que j’ai peur. Parce que j’aime travailler la nuit. Parce que j’ai hâte de textes à venir. J’écris par pur plaisir.
Laurent Gaudé, 2001, texte écrit pour le salon du livre.
Questions :

  • Repérez dans le texte de Laurent Gaudé les différents arguments employés.

  • Quelle figure de style utilise-t-il ? Quel est son intérêt ?



Séance n°3 – Lecture analytique n°1 : Incipit, du début jusqu’à « une prière de bénédiction ».
Problématique : en quoi cet incipit installe-t-il le lecteur dans un décor antique ?
Recherche des élèves : quelles informations nous donne cet incipit ?
En cours :

  • Le contenu informatif : les choix narratifs, le cadre spatio-temporel, la présentation des personnages et de l’action ;

  • Un décor antique et extraordinaire : le mélange des références antiques, les préparatifs extraordinaires.


Lecture cursive :
Comparaison entre le début et la fin du roman : 2 descriptions opposées de la même ville. Extrait pages 210-211 : « C’était une ville déserte…machines de guerres calcinées. » Relevez les oppositions entre le début et la fin du roman.

Séance n°4 – Visionnage d’un entretien de Laurent Gaudé sur La Mort du Roi Tsongor (DVD associé au manuel)


  1. De quel épisode mythologique s’est-il inspiré pour écrire La Mort du roi Tsongor ?

  2. Que voulait-il faire en créant Tsongor ? En quoi la figure du roi est-elle complexe ? A quelle autre figure historique lui fait-il penser ?

  3.  Que devaient incarner les personnages?

  4. En quoi la Mort du Roi Tsongor est-elle une épopée moderne ?

  5. En quoi Souba est un personnage singulier dans le roman ?

  6. Quelles ont été ses sources littéraires et ses références ?

  7. Est-ce que l’action se déroule vraiment en Afrique ?



Séance n°5 : Lecture analytique n°2 - La mort du roi : « Il laissa tomber… Katabolonga hurla. » (p.50-52)
Problématique : comment est mise en scène la mort du roi Tsongor ?
Recherches des élèves :

- pourquoi peut-on dire que cette mort est sanglante?

- qu'est-ce qui est paradoxal dans le discours que tient Tsongor à Katabolonga?
En cours :

  • Une mise à mort violente : une mort en deux temps ; L’omniprésence du sang ;

  • Une scène paradoxale : C’est la victime elle-même qui demande son assassinat :

  • Un passage tragique : Le motif de la mort est omniprésent ; Katabolonga ne choisit pas son destin ; Le sacrifice du roi est inutile.


Lecture cursive : Laurent Gaudé, Le Tigre bleu de l'Euphrate, dénouement, de « Il est temps de mourir » à « Et disparaît avec sa soif. », Actes Sud, « Papiers », 2002, p. 51-52.

  • Quels sont les points communs entre les deux personnages de ces deux textes ?

  • quels éléments communs trouve-t-on dans le style employé dans l’extrait du roman et dans ce passage de pièce de théâtre ?

  • Laurent Gaudé aime les endroits de « friction entre les genres » (conférences visionnée pendant la séance 2) : comment comprenez-vous cette citation ? Est-ce que la comparaison des deux extraits la justifie ?


Séance n°6 : lecture analytique n°3, Une scène fantastique : « Oui. Je vois…dans les flammes. » (p 125-127)
Problématique : quelle place le fantastique occupe-t-il dans cet extrait ?
Recherche des élèves : quels éléments vous semblent irrationnels dans ce texte ?
En cours :

  • La dimension fantastique : le don de la parole, de la vue, des larmes.

  • Le portrait d’un roi : Tsongor, l’architecte ambitieux ; La rivalité père/fils ou la référence au mythe d’Œdipe ; Un personnage lucide et qui évoque la vanité de toute chose ; Tsongor, le témoin impuissant de la mort des siens



Séance n°7 : les caractéristiques de l’épique

Lecture cursive d’un extrait de l’Iliade d’Homère, La mort d’Achille, extrait du chant XXII, traduction de Mario Meunier, Albin Michel, p. 100 du manuel.

  1. Quel épisode est raconté ici ? Comment se déroule-t-il ?

  2. Comment sont présentés les deux personnages ?

  3. Quels procédés sont employés pour raconter ce combat ?



Séance n°8 : lecture analytique n° 4 : Une fin peu glorieuse : « le signal fut donné... » jusqu’à la fin du chapitre. (p. 200-202)
Problématique : de quelle façon Laurent Gaudé présente-t-il la fin de cette guerre ?

Recherche des élèves : comparez les extraits de l’Iliade et de La Mort du Roi Tsongor ? Quels points communs et quelles différences voyez-vous entre les deux textes ?
En cours :

  • Un passage épique : une scène de bataille, Les personnages sont de vrais héros épiques qui n’ont pas peur de sacrifier leur vie ; tout est amplifié dans le texte avec la multiplication des hyperboles.

  • « le carnage des enragés » : une scène de massacre ; l’animalisation des personnages ; des morts horribles, une guerre sans sens et sans vainqueur.



Séance n°9 - les personnages dans le roman.

Exposés en groupes des élèves sur les différents personnages.



Personnages

Description physique

Psychologie

Fonction dans le roman

Actions /relations avec les autres/ Destin

De quel personnage mythologique peut-on le rapprocher ?

Analyse/ Bilan

Tsongor



















Katabolonga



















Samilia



















Kouame



















Sango Kerim



















Sako et Danga



















Liboko



















Souba





















Séance n°10 – corrigé d’un sujet EAF
Sujet des séries générales, la représentation de la guerre

Corpus :

Texte n°1 : Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932, « Moi d'abord la campagne, faut que je le dise tout de suite, je n’ai jamais pu la sentir … je m'étais embarqué dans une croisade apocalyptique. »



Texte n°2 : Sébastien Japrisot. Un long dimanche de fiançailles, 1991, « Le cinquième, le dernier des soldats aux bras liés dans le dos, celui-là était un Bleuet… Le matricule qu’il portait en bracelet à son poignet valide était le 9692 d’un bureau des Landes. »
Texte n°3 : Laurent Gaudé, La Mort du Roi Tsongor, 2002, « La bataille s’engagea à nouveau…Ils voulaient l’enterrer avec ses armes auprès de son père » p. 135-136
QUESTION
Après avoir lu attentivement les textes du corpus, vous répondrez à la question suivante (4 points) :
Les personnages principaux de ces extraits se comportent-ils tous de la même façon face à la guerre ?
TRAVAUX D’ECRITURE
Vous traiterez ensuite au choix l’un des trois travaux d’écriture suivants (16 points)
Commentaire
Vous ferez le commentaire du texte de Laurent Gaudé (texte 3).
Dissertation

Selon vous, un personnage roman doit-il servir uniquement à délivrer une leçon sur le monde ? Vous répondrez à cette question en un développement argumenté, en utilisant les textes du corpus ainsi que ceux que vous avez lus et étudiés.
Invention

Vous rédigerez la lettre que Manech envoie à sa famille pour lui raconter sa vie au front et sa vision de la guerre (texte 2). Vous aurez soin de rendre compte de l’état d’esprit du personnage et des événements qui se sont produits sans copier le texte de Sébastien Japrisot. Votre lettre fera au moins 40 lignes.

Sujet pour les séries technologiques : la représentation du personnage féminin.
Corpus :
Texte n°1 : Montesquieu, Les Lettres persanes, (1721), lettre 161.
Texte n°2  - Victor Hugo, Les Misérables, 1862, de « Fantine depuis la veille avait vieilli de dix ans. » à « Allons ! dit-elle, vendons le reste. L’infortunée se fit fille publique.  ».
Texte n°3 : Laurent GAUDE, La Mort du Roi Tsongor, 2002, de « Vous voulez ma mort » à « Elle laissait sa vie derrière elle », p. 183-184 de l’édition du livre de poche.

QUESTIONS
Après avoir lu attentivement les documents du corpus, vous répondrez d'abord aux questions suivantes, de façon organisée et synthétique. (6 points)


  1. Par quels procédés narratifs les auteurs font-ils entendre la voix de leurs héroïnes ?

  2. Est-ce que les personnages féminins de ces extraits réagissent tous de la même façon face à l’adversité ?


TRAVAUX D’ECRITURE

Vous traiterez ensuite au choix l’un des trois travaux d’écriture suivants (14 points).
Commentaire : Vous ferez le commentaire de l’extrait de La Mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé (texte 3). Vous vous inspirez du parcours de lecture suivant :

  1. Vous montrerez comment Samilia est une femme forte, qui s’affirme face aux différents hommes présents dans ce passage ;

  2. Vous direz en quoi elle est ici une héroïne tragique.



Dissertation : pour être intéressant, un roman doit-il présenter des personnages forts et courageux ? Vous appuierez votre réflexion sur les textes du corpus, ainsi que sur vos connaissances littéraires et vos lectures personnelles.
Invention :

« Elle passait des nuits (…) à songer » (texte n°2). Écrivez le monologue intérieur de Fantine qui viendrait s’insérer à cet endroit du texte d’Hugo. Vous prendrez soin d’employer le discours indirect libre. Votre travail doit faire au moins quarante lignes.

Séance 11 – lecture cursive, Les Ames grises de P. Claudel, 2004 ou Un Long Dimanche de fiançailles de S. Japrisot, 1991.
Représenter la 1ère guerre mondiale.


  1. Rédigez votre propre résumé du roman.




  1. Quels sont les choix narratifs de l’auteur ? Qu’apportent-t-ils au roman ?




  1. Les personnages principaux : vous construirez un tableau sur le modèle suivant en faisant autant de lignes que de personnages à étudier :







Physique

Métier/situation sociale et familiale

Psychologie

Rôle dans l’action

Destin

Nom du personnage


















  1. Comment la guerre est-elle représentée ?  Quels rôles tient-elle dans l’action ?




  1. A quel moment est-il fait référence au titre du roman ? Que veut-il dire ?




  1. Pourquoi peut-on rapprocher ce roman du genre du roman policier ?




  1. Est-ce que l’auteur présente la guerre de la même façon que dans La Mort du roi Tsongor ?




Page sur

similaire:

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconAcronymes
«salut», début de la prière. Salutation angélique, prière que l'on adresse à la Sainte Vierge. Dire trois Pater et deux Ave

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconSurtout ‘’Les Chouans’’, ‘’Le colonel Chabert’’, ‘’Le lys dans la...
«petites opérations de littérature marchande», des «cochonneries littéraires», un roman médiéval, ‘’Agathise’’ qui deviendra ‘’Falthurne’’,...

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconLa Lémurie, un mythe littéraire de l’Océan indien Par Christophe chabbert
«roman mythique» dans lequel IL évoque cette terre perdue, IL entreprend toute une réflexion métaphysique sur les origines de l’univers,...

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconD’après Physique Chimie ts; Collection Dulaurans Durupty; Editions Hachette Education; page 328
«mesure». La valeur de la conductivité mesurée par le conductimètre doit apparaitre à l’écran

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconSystème de transcription phonétique des lettres arabes en lettres latines

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconDes eaux et des forêts dossier de Motivation / Notice
«dossier de motivation», d’émettre un quelconque jugement de valeur sur les candidats

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconA-relation entre Ste Colombe et sa femme
«Monsieur de Ste Colombe ne se consola pas de la mort de son épouse. IL l’aimait.» Dès le premier paragraphe du roman de Pascal Quignard,...

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconManuel de subversion urbaine
«démocratique» mais nullement éclairé comme le fut, par exemple Houari Boumediene qui a donné à son peuple l’accès gratuit aux deux...

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconElle arrivera bientôt dans une boîte à lettres ou une porte de devant...
«recensement» vient du terme latin «recensere» qui signifie «passer en revue». Le recensement canadien est un sondage d’envergure...

Manuel : l’Écume des lettres, français première, hachette éducation dossier sur le roman p. 95 à 102. Lectures analytiques : Incipit : du début jusqu’à «une prière de bénédiction» iconNote : Underground contient certains passages en anglais, ils ont...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com