Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe»








télécharger 177.78 Kb.
titreLeçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe»
page1/5
date de publication16.05.2017
taille177.78 Kb.
typeLeçon
p.21-bal.com > documents > Leçon
  1   2   3   4   5
1ère leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe

Objectifs :

  • Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ).

  • Etre capable de distinguer les différents sens du terme « mythe »et de classer les mythes en fonction de ces différentes acceptions.


I. Travail de groupe

Par groupe et à l’aide de documents, les élèves tenteront de répondre aux questions suivantes :

Comment définiriez-vous un mythe ? (plusieurs définitions par groupe sont envisageables) Quelle(s) fonction(s) ont les mythes ? Citez quelques exemples de mythe.

Le professeur demandera à chaque groupe de choisir un porte-parole qui communiquera les réponses au professeur lors de la mise en commun.
1er groupe

( Sens : récit tenu pour vrai dans un ensembles de croyances, opposé au discours rationnel.

( Fonctions : exprimer des sentiments communs à toute l’humanité, tentative d’explication de phénomènes incompréhensibles.

( Exemples : Œdipe, Pandore, l’origine des femmes

  • « Nous l’avons tant aimé » : Zidane


2ème groupe

  • Qu’est-ce qu’un mythe ? (µhttp://.cvm.qc.ca/encphi/syllabus/Litterature/18e/bonsauvage.htm§)

( Sens : type de récit et invention.

( Fonctions : expliquer les origines du monde ou les phénomènes naturels énigmatiques.

( Exemples : union du ciel et de la terre pour la naissance de l’univers, Zeus pour expliquer la foudre.

  • Napoléon ou le mythe littéraire par excellence

( Sens : porte-parole, symbole, moteur de messages et de fantasmes. Source d’inspiration des écrivains.

( Exemples : Don Juan, Tristan.
3ème groupe

( Sens : récit des origines et exploits de personnages fabuleux.

( Fonctions : projeter hors du temps, nier les différences sociales, formuler une identité collective

( Exemples : publicité

  • Big foot, plus qu’un mythe !

( Sens : créature qui entraîne de nombreuses interrogations.
4ème groupe

( Sens : fiction (fam), modèle exemplaire (traditionnel), histoire sacrée qui a lieu au commencement, récit d’une création.

( Fonctions : modèle pour la conduite humaine, donner un sens à l’existence, explication de la création.

( Exemples : mythes grecs.

  • Les plus grands mythes ( http : //perso.club-internet.fr/headshot/mythes.htm)

( Sens : croyance populaire qui s’inspire de faits réels présents dans l’inconscient collectif et adaptée à l’évolution de la société.

--> Exemples : loup-garou, vampire, fantôme.
5ème groupe 

- Qu’est-ce qu’un mythe ? (µhttp://www.arfe-cursus.com/oedipe1.htm§)

( Sens : récit, histoire sacrée.

( Fonctions : explication des mystères de l’homme et du monde.

( Exemples : Œdipe

  • Le mythe de Claude François

--> Sens : personnage incontournable, personne qui a une immense popularité, mort jeune dans des circonstances dramatiques et dérisoires, amour quasi religieux.

--> Exemples : Elvis Presley
II. Mise en commun
Le porte-parole de chaque groupe communique ses réponses. Il s’agit de transcrire au tableau les réponses données en 3 colonnes : Sens (récit et personnages, fonctions et exemples.


Définitions (Récit)

Définitions (Personnages)

Fonctions du mythe

Exemples

























III. Définition du mythe selon « Le Robert »

Il s’agit de faire lire les différents sens du « mythe » repris dans le Robert et de donner des informations complémentaires.

Il sera ensuite demandé aux élèves de reprendre les exemples de l’exercice précédent pour les classer en fonction des différents sens.


Récit

Représentation de personnages ou de faits

Invention

Représentation idéalisée

Œdipe

Pandore

mythologie

Zidane

Don Juan

Big foot




Progrès

publicité



Maintenant qu’on a vu les différents sens du mythe, on va découvrir des récits mythiques. Ces récits mettent en scène des héros, des personnages principaux dont on va voir quelles sont les caractéristiques.

2ème leçon (2h) : les mythes antiques
Objectifs :

  • Etre capable d’identifier les caractéristiques du héros dans un récit antique.

  • Identifier les techniques narratives utilisées dans ces mythes.

  • Repérer les rapports de pouvoir existant entre les héros et les dieux dans les récits.




  1. Phase d’exposé


Présentation des caractéristiques du héros mythique. Les élèves prennent notes et le professeur écrit les points principaux au tableau.


      1. La vie cachée

Le héros naît de parents illustres, il est d’origine royale ou divine.

Le héros est souvent abandonné à sa naissance et recueilli par une autre famille. Il vivra donc une enfance cachée, sans savoir qui sont réellement ses parents.

      1. L’initiation

C’est la période au cours de laquelle le héros quitte l’enfance pour devenir adulte. C’est aussi la période au cours de laquelle il va connaître la vérité sur ses origines. Pour apprendre cette vérité, il devra prouver sa valeur.

      1. La vie publique

C’est l’ensemble des épreuves auxquelles le héros va devoir faire face.

      1. L’apothéose ou la condamnation

Le héros finira sa vie dans la gloire ou sera condamné.

      1. La solarité

Le soleil connote la lumière, la blancheur, l’éclat….

Le héros possède toutes les qualités du soleil : physiquement, il sera beau, fort et il possèdera également de nombreuses qualités morales.

      1. La souveraineté ou les rapports avec le pouvoir politique

Le héros tend à s’imposer comme chef. Il remplace souvent le roi en fonction avant lui. Il tue le représentant du pouvoir quand celui-ci est mauvais pour le peuple.

      1. La sentimentalité du héros

3 possibilités peuvent se présenter :

      • La femme = menace. L’amour l’empêche de réaliser ses exploits guerriers.

      • La femme = moteur de l’action. C’est elle qui envoie le héros en conquête et il doit prouver sa vaillance pour la mériter.

      • La femme = bonheur après tous les exploits héroïques.

      1. La compagnie du héros

Le héros est souvent accompagné d’un ami, que l’on appelle un double. Il permet de sauver le héros ou de le valoriser.
On peut aussi rajouter les caractéristiques du style héroïque :

  1. L’agrandissement ou l’amplification

Les comportements du héros sont amplifiés. Il y a aussi des multiplications d’événements en peu de temps.

  1. L’unité de l’œuvre

Les personnages sont nombreux et les actions sont multiples. Il n’y a parfois aucun lien logique entre elles. Le seul élément unificateur est le héros.

  1. Le merveilleux

Le héros est en relation avec le divin, le surnaturel. On peut parler de merveilleux.

  1. Phase d’analyse du mythe de Thésée




    • Lecture collective du récit.

{Attique : région de la Grèce dont la capitale est Athènes ; Argonautes : héros qui sont montés sur le navire Argo avec Jason pour conquérir la Toison d’or}

    • Les élèves disposent de quelques minutes pour identifier les caractéristiques du héros. Mise en commun de leurs réponses.

          1. La vie cachée :

  • Thésée = fils d’un roi (Egée) et d’un dieu (Poséïdon).

  • Il ignore qu’il est le fils d’un roi, il est élevé par sa mère.

          1. L’initiation : épisode du rocher (sandales, épées). T découvre qu’il est fils de roi et part seul voir son père.

          2. La vie publique du héros :

  • Sur le chemin vers Athènes : 4 géants (Périphètes, Sinis, Sciron, Procuste)

  • A l’arrivée chez son père : échappe au poison de la magicienne Médée.

  • Combat du Minotaure

          1. L’apothéose ou la condamnation : D’abord apothéose après la mort du Minotaure (roi immense et bienfaisant) mais condamnation car veut voler l’épouse du roi des Enfers (chaises de l’oubli  royaume dévasté  assassinat de Thésée par le roi Lycomède).

          2. La solarité :

  • Attributs physiques : force

  • Attributs moraux : roi bienfaisant

          1. La souveraineté :

  • il tue le Minotaure = représentant du pouvoir

  • il succède au roi, son père, mort à cause de Thésée de manière indirecte (épisode de la voile).

  • En tant que roi : unité de la cité, démocratie, lois sociales, conquête et combat.

          1. La sentimentalité du héros :

  • Ariane l’aide à sortir du labyrinthe  moteur. Il part avec elle puis l’abandonne.

  • Il épouse la reine des Amazones qu’il combat.

  • Il part pour chercher la femme du roi des Enfers  menace

          1. La compagnie du héros : Il part pour le royaume des Ombres avec son ami Pirithoos.


    • Analyse des techniques narratives du récit : tableau de comparaison avec le mythe d’Œdipe. Les élèves disposent d’un moment pour réfléchir aux réponses puis mise en commun au tableau.







Thésée

Oedipe

Personnage (déf., rôles, attributs)

  • fils d’Aethra et d’Egée (roi d’Athènes) et aussi de Poséïdon (dieu de la mer)

  • Retrouver son père, tuer le Minotaure, roi d’Athènes

  • Force prodigieuse, ruse, séducteur

  • fils de Laïos et de Jocaste

  • tuer son père et épouser sa mère

  • difformité due à sa blessure, force (tue toute une troupe), intelligent (énigmes du sphinx)

Espace


Ouvert : Trézène  Athènes  Crète  île de Naxos  Athènes  Royaume des Ombre  île de Scyros

Ouvert : Thèbes  Delphes  Corinthe  Delphes  Thèbes  Colone
Histoire/ récit

Durée du récit < durée de l’histoire. Beaucoup d’années racontées en peu de lignes.

Durée du récit < durée de l’histoire. Beaucoup d’années racontées en peu de lignes.

Ordre

Anticipation : 1ère lignes du mythe

1 Flash-back : Œdipe rappela un oracle d’Apollon

Point de vue du narrateur*

Omniscient : vision illimitée en tous lieux et tous temps, histoire racontée sous plusieurs angles.

Omniscient : vision illimitée en tous lieux et tous temps, histoire racontée sous plusieurs angles



Indices du narrateur omniscient : demander aux élèves quels sont les indices d’omniscience qu’ils ont relevé.

THESEE :

  • anticipations : début du texte, « erreur ».

  • sentiments, perceptions, vie des personnages : « séduisit Ariane », « qui l’aimait ».

  • vision illimitée en tous lieux et tous temps : on sait que Dionysos épouse Ariane alors que Thésée n’est plus sur l’île, explication du tribut de Crête.

ŒDIPE :

  • anticipations : « malencontreuse ».

  • sentiments, perceptions, vie des personnages : « affligé », « inquiet », « fou de rage », « déconcertaient »…

  • vision illimitée en tous lieux et tous temps : le narrateur nous dit où Laïos se rendait lorsque Œdipe l’a tué, on sait que Jocaste veut offrir le trône de Thèbes à celui qui combat le sphinx.


Au terme de l’analyse des techniques narratives des deux récits, demander aux élèves de relever les techniques communes aux deux mythes et de préciser ce qui semble caractéristique des récits antiques (certains attributs du héros, espace, histoire/récit, point de vue du narrateur).



  1. Phase d’analyse du mythe d’Œdipe


• Lecture collective du récit.

• Recherche individuelle des caractéristiques du héros et des techniques narratives du récit. (voir feuille annexe)

• Comparaison des peintures « Œdipe et le sphinx » de Ingres et de Moreau. Rechercher les éléments du texte représentés sur les peintures et comparer les éléments des deux tableaux.
Illustrations du mythe d’Oedipe par des peintres du XIXème siècle.
.
INGRES (1808). Œdipe et le Sphinx. MOREAU (1864). Œdipe et le Sphinx.



  1. Phase d’analyse des mythes d’Orphée et de Prométhée




  • Lecture collective des récits.

  • Demander aux élèves d’analyser l’intrigue des histoires en fonction du schéma narratif de Brémond (S.I. T. S.F.).




Orphée

Prométhée

S.I.

Orphée, joueur de lyre et apprécié des dieux

P., redouté par Zeus

El. modificateur

Il épouse Eurydice

Création du 1er homme

Transformations

- mort d’E

  • permission d’aller aux enfers

  • non-respect de la loi, disparition d’E.

-source du feu divin aux hommes

  • épisode du taureau

  • vengeance de Zeus




El. De résolution

Orphée, inconsolable

P. avertit Z de ne pas épouser Thétis

S.F.

O tué par des femmes

Clémence de Z, P. acquiert l’immortalité




  • Demander aux élèves de relever les rapports des personnages avec Zeus.

Orphée :

  • Zeus lui donne la permission d’aller rejoindre Eurydice aux enfers et de la ramener sur terre. Cependant, il ne respecte pas la loi de Zeus et elle disparaît.

  • Zeus place sa lyre parmi les constellations.

Prométhée :

  • Zeus redoute sa puissance

  • P. trompe Z. avec le taureau

  • Z. se venge de P. (Héphaïstos l’enchaîne) et des mortels (envoi de Pandore)

  • P. avertit Z. de ne pas épouser Thétis. Z. le libère.

  • Mais Z. l’oblige de toujours porter un anneau de fer au doigt.


Conclusion : Orphée se trouve la majeure partie de sa vie dans le bien (dons multiples) mais trahit les dieux (en se retournant vers Eurydice) et se retrouve dans le mal. Mais, Zeus place quand même sa lyre parmi les constellations. Au contraire, Prométhée est depuis le départ un rival de Zeus. Il franchit les limites et amène le désordre, il est donc puni (enchaîné au mont et aigle qui le ronge). Mais il se rachète, car il prévient Zeus de ne pas épouser Thétis. Il retrouve ordre et équilibre mais il doit garder un anneau attaché à un morceau de roche. Orphée commence sa vie dans le bien et la finit dans le mal, alors que pour Prométhée, c’est le contraire : il commence sa vie dans le mal et la termine dans le bien.
• Classement des personnages en fonction d’un tableau thématique « le bien et le mal ». (Pour montrer les rôles des personnages dans ces mythes et les rapports avec les dieux).


BIEN

MAL

  • Zeus et dieux.

  • Sacré, autorité, pouvoir

  • Loi accompagnée d’interdictions

  • Respect de la loi = ordre




  • Héros, géant

  • Anti-pouvoir, refus de la loi

  • Punition infligée

  • Rachat possible, le héros se fait pardonner


Le professeur donne les éléments de la colonne du bien et la classe et pour la colonne du mal, il fonctionne avec des questions-réponses. Les élèves doivent aussi illustrer les caractéristiques données avec les récits.
5ème leçon : Tristan et Iseut
Objectifs :

  • Présenter le contexte du roman au Moyen-âge.

  • Repérer les caractéristiques du héros, propres aux mythes antiques, dans une œuvre du Moyen-âge.

  • Etablir des liens entre les récits antiques et les récits du Moyen-âge.


  1   2   3   4   5

similaire:

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconEpoque de l’émergence du sujet moderne
«ad fontes», le grand défi c’est de renouer avec les auteurs antiques et de balayer tout ce qui s’est fait au moyen âge ( mythe d’une...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconLes récits de la création : entre le songe et le chiffre
«maître des créatures» dans les Veda, engendre les dieux Ogo et Nommo chez les Dogons du Mali, le géant P’an-kou en Chine, la voûte...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconAu coeur du mythe de l’image numérique

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconLa Lémurie, un mythe littéraire de l’Océan indien Par Christophe chabbert
«roman mythique» dans lequel IL évoque cette terre perdue, IL entreprend toute une réflexion métaphysique sur les origines de l’univers,...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconChapitre 1 Le Mythe féminin dans les chansons de Brassens
«à considérer les femmes comme faisant partie d’une espèce différente4», donc tout laisse à penser qu’ils perpétuent dans leurs chansons...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconRecherche présentée par
«la manipulation démagogique» et celui de «la négation» ou de «l'ignorance», au profit d'une approche raisonnée permettant de distinguer...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconV. 3252: "li besoinz les en fait isniaux;" = la nécessité les fait aller vite
«le souci». Ce dernier est attesté en latin médévial; ce terme juridique au sens de «excuse légitime alléguée par les défaillant...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconUne pièce de théâtre est destinée à être jouée par des acteurs sur...

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconCours n° 28: Sira partie 3 Thème IV: Histoire de l’Islam Leçon n°19:...
«successeur» (sous-entendu du Prophète), terme dérivé du verbe khalafa (xalafa, خَلَفَ) signifiant «succéder»

Leçon (2h) : Introduction à la notion de mythe Objectifs : Prendre conscience de ce qu’on appelle un mythe (récits antiques, personnages célèbres contemporains… ). Etre capable de distinguer les différents sens du terme «mythe» iconCréation et recréation d’images symboliques de femmes fortes dans...
«mérite» ont dans notre langue une connotation morale qui peut gauchir la notion grecque d’arété. Le monde des cités grecques peut...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com