Poétique et Herméneutique musicale








télécharger 161.36 Kb.
titrePoétique et Herméneutique musicale
page5/5
date de publication16.04.2017
taille161.36 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5
ARNOLD SCHÖNBERG
Il a changé son nom en Schoenberg une fois naturalisé américain. On qualifie
la période de Schoenberg d'expressionnisme. C'est une période qui couvre
les années avant la première guerre mondiale, en réaction contre le
naturalisme et l'Impressionnisme. Satie, Stravinsky ou Milhaud vont tout faire
pour être anti-Impressionnisme. Il exprime de façon très exaltée les
sentiments ; mais il n'y a pas de rupture avec le Postromantisme. On y trouve
des compositeurs tels que Berg, Schoenberg, Webern soit la seconde école
de Vienne, ou encore Richard Strauss. Webern est peut être le moins
impressionniste de tous par son intérêt du silence et des formes concises.
Climat lugubre, fiévreux, morbide. Une dégradation, volonté d'une
décadence, à cause peut-être d'un esprit fin de siècle (tout comme le sturm
und drang de la fin du siècle précédent). Le mot expressionniste est utilisé en
particulier en Allemagne et en Autriche. Cette subjectivité amène à la fin de
l'écriture classique.
Schoenberg (1874, Vienne - 1951) est autodidacte. Il a eu comme professeur
Zemlinsky dans le contrepoint. Il était fasciné par Wagner et Brahms. Son
père s'appelait Samuel, va mourir assez vite. Le fils travaille d'abord dans
une banque (1891-1895) ; à la fermeture de la banque, il dirige l'association
choral des ouvriers métallurgistes. Il va se mettre à orchestrer des opérettes.
Il va se marier avec Mathilde von Zemlinsky, qui meurt rapidement en 1923. Il
aura deux enfants. Il se remarie aussitôt et aura 3 autres enfants.
Ses premières oeuvres sont très éloigné du Schoenberg habituel,
relativement joyeuses, classiques. Il enrichit peu à peu son vocabulaire
musicale. Il utilise un langage très riche, tendu, chromatique, postromantique.
La logique musicale s'étend sur de longues périodes.
Il compose La Nuit transfigurée, pour octuor à cordes.
--> La Nuit transfigurée - Schoenberg
C'est très tonal, basé sur une musique à programme, sur un poème.
Schoenberg a quatre périodes. Richard Strauss écoute une pièce de
Schoenberg, les gurre lieder (pour 5 solistes, 1 récitant, des choeurs, un
grand orchestre). Il va l'aider et lui faire obtenir un prix, et il va pouvoir
intégrer une classe de composition. Il commence à savoir deux élèves privés,
Berg et Webern. Mahler va être son ami. La critique musicale ne l'apprécie
pas à cette époque là. Il travaille l'hiver et compose l'été (comme mahler). Il
commence à peindre en 1907.
La deuxième période. Il va peu à peu arriver à des choses presque atonales.
Le deuxième quatuor en 1907-1908 arrive vers une tonalité flottante ; c'est à
ce moment là qu'on peu parler d'expressionnisme, jusqu'en 1915
--> Pierrot Lunaire, Colombine - Schoenberg
Technique du sprechgesang oscillation de la voix entre des hauteurs. Il n'y a
plus de forme, mais le texte sous-jacent structure l'oeuvre. C'est une
succession de poèmes qui forment un cycle, sur des textes étranges, pensé
pour la scène. Accompagné par un ensemble instrumental : modèle pour la
musique contemporaine qui ne parle plus trop d'orchestre ou de quatuor.
La troisième période. Période dodécaphonique. Rupture avec la tonalité. En
1921, il utilise pour la première fois une série de 12 sons dans L'Échelle de
Jacob, puis dans les 5 pièces pour piano Opus 23. La technique
dodécaphonique consiste à ne jamais utiliser dans la série de 12 total
chromatique, la même note.
--> Pièce pour piano No. 1 Op. 23
--> Pièce pour piano No. 5 Op. 23 (Valse)
Dernière période. 1933 il va devoir partir d'Allemagne et va en France, puis
va partir aux États-Unis à Los Angeles. Musicalement, il est moins stricte, et
va réintroduire une atonalité élargie, plus souple. Les sériels qui vont
reprendre le flambeau vont être beaucoup plus intégristes dans un premier
temps.


Pelléas et Mélisande

C'est une pièce de théâtre de Maurice Maeterlkinck, créé en 1893 aux
bouffes parisiens. Cette pièce est d'esthétique symboliste. L'opéra de
Debussy est représenté à l'opéra comique sous la direction d'André
Messager en 1902, alors que Debussy à 40 ans. L'atmosphère de Pelléas est
une légende intemporelle, on ne connait pas le passé des personnages.
L'intrigue s'inspire de Tristan et Isolde de Wagner : deux jeunes gens
s'aiment mais leur amour est interdit en raison d'un mari âgé de Mélisande.
Leur amour ne peut se réaliser que dans la mort.
--> VIDEO : Première scène de Pelléas et Mélisande
---> DOCUMENT : Pelléas et Mélisande
Golaud, petit fils du roi Arkël, découvre Mélisande dans la forêt au bord d'une
fontaine. alors qu'il s'est perdu. Il va finir par la persuader de le suivre.
La musique peut coller avec les personnages par certains leitmotivs
d'atmosphère. Sorte de vaste arioso/récitatif, par le rectotono, les thèmes
s'imbriquent, les instruments aussi.
Le Schéma narratif est atypique, avec des problèmes de moeurs, qui n'ont
rien à voir avec des situations d'opéra.
Maeterlink créé une autre pièce de théâtre, Barbe bleue, où une de ses
femmes s'appelle Mélisande. On pourrait ainsi comprendre pourquoi la jeune
fille est traumatisée.
L'opéra fut un scandale au moment de sa représentation. Elle est par la suite
entrée dans le grand répertoire.
C'est un opéra qu'il a travaillé entre 30 et 40 ans, le seul aboutit de Debussy.
Selon Debussy, la musique et son texte doit n'être d'aucun temps, ni d'aucun
lieu, c'est une esthétique symboliste.
Le symbolisme, avec pour précurseurs Mallarmé et Wagner. "Nommer un
objet c'est supprimer trois quarts de la puissance du poème qui est faite du
bonheur de deviner peu à peu, suggérer, voilà le rêve. Peindre non la chose
mais l'effet qu'elle produit" Mallarmé. Maeterlink rompt avec le théâtre
conventionnel, à travers le non théâtre de la vie de tous les jours, hésitations,
répétitions, plus proche de la vérité. Il est plus près de la réalité en
déréalisant. Il utilise la technique du théâtre d'ombre, avec des figures
indécises et volatiles qui se dessinent, suggérant des personnages. "Il
faudrait peut-être écarter complètement le vivant de la scène. L'être humain
sera remplacé par une ombre, un reflet une projection d'une forme
symbolique, par un être qui aurait des allures de la vie sans avoir la vie."
Pour Young, le symbole n'explique pas, mais renvoie au-delà de lui même,
vers un sens insaisissable ; un objet concret qui représente une idée
abstrait ; on ne nomme pas l'abstrait (philosophie), on la suggère. Pelléas
symbolise le mental (la partie masculine), Mélisande symbolise l'anima (la
partie féminine), Golaud représente la vie concrète et le côté matérialiste,
Yniold est le symbole de l'innocence, Arkël représente l'aveuglement.
Pelléas aussi avec Schönberg, Sibelius, et Fauré.
L'oeuvre a une une influence sur les néo-classique (Satie, Darius Milhaud,
Messiaen). "En 1905, nous étudiâmes le quatuor de Debussy, qui fût pour
moi une telle révélation que je me procurai aussitôt la partition de Pelléas (...)
Pelléas était ma nourriture essentielle". Mihlaud.
---> FAIRE ANALYSE DE LA SCENE DE LA LETTRE (ACTE I, SCENE 2,
début)
Boulez déclare: "Debussy greffe son projet musical sur un objet littéraire
existant parfaitement en lui-même, n'impliquant par obligatoirement une autre
dimension. Vu son esthétique, cette pièce de théâtre se prêtait certes
parfaitement à la greffe ; c'est pourquoi il ne se produira pas de déviation
essentielle." Cf. Avant scène Opéra : Pelléas et Mélisande.
Vous commenterez, et justifierai, contesterez cette affirmation en citant
quelques exemples musicaux de Pelléas et Mélisande et de l'histoire de la
musique.
À rendre dans deux semaines.

WEBERN

Ils font partie de la seconde école de Vienne. Après la tonalité, on prend soit
la voie atonale, soit la voie polytonale. La polytonalité, l'idée que l'on peut
mettre des couches de tonalité les unes sur les autres, c'est un concept plus
moderne que l'atonalité, où va la seconde école de Vienne.
Anton Webern va être la figure du sérialisme, celui qui aura le plus d'influence
à postériori. Il va incarner l'abstraction, la mystique, la transcendance. En
allant vers la simplicité, la pureté, on tend vers la décantation, la puissance,
l'efficacité. Il est né en 1883 et mort en 1945. Toute son oeuvre tient en
quelques minutes. Son oeuvre la plus longue "Cantate Opus 31" (1943) dure
une dizaine de minutes. C'est le roi de la petite forme, de la miniature, de la
concision. Il va évacuer l'émotion, la subjectivité. Il est lui-même
expressionniste, mais paradoxalement abstrait. L'Expressionnisme est un
courant littéraire que les autres Viennois ont suivi sur le côté morbide et
expressif, mais le deuxième versant est l'idée de la transcendance. Le
silence est très important, il devient la condition première du musical. Les
Viennois commencent par être tonal (Passacaille opus 1 de Webern en ré
mineur (1908)), puis atonale (élève de Schoenberg) avec ses lieder, puis
dodécaphoniste (symphonie opus 31). Il utilise le principe de la
Klangfarbenmelodie, en détruisant la ligne mélodique, qui se répartie dans
une mélodie de timbres, donc sur plusieurs instruments différents.
--> Passacaille en Ré mineur - Webern
--> Première des 6 bagatelles opus 9 - Webern
BERG
Des trois Viennois, Berg est le plus lyrique, le moins abstrait. C'est un
compositeur qui s'inspire des grands romantiques et qui avec la technique de
Schoenberg va proposer son langage. Il a lui aussi une période tonale, puis
atonale (Quatuor à cordes opus 3 en 1910). Il est expressionniste, il utilise
des thèmes de peintres et de poètes de cette esthétique là. Son oeuvre la
plus connue est la suite lyrique (1926) pour quatuor à cordes, où il incorpore
le dodécaphonisme, qui ne sera jamais strict comme l'ont été les deux autres
Viennois. Il y aura toujours de l'émotion perceptible. L'une de ses oeuvres les
plus connues et les plus faciles d'accès est le concerto pour violon à la
mémoire d'un ange, écrit l'année de sa mort en 1935 pour la fille d'Alma
Mahler morte à 18 ans (étant né en 1885 --> Berg). La série dodécaphoniste
de ce concerto constitue un mélange entre le tonal et l'atonal (Sol - Sib - Ré -
Fa# - La - Do - Mi - Sol# - Si - Do# - Ré# - Fa ; soit une succession d'accords
de sol mineur, ré Majeur, La mineur, Mi majeur, puis une gamme par ton). Il a
écrit deux opéras, Lulu (1935) et Wozzeck (1922). On trouve dans ce dernier
le drame continu à la Wagner et en même temps l'opéra à numéro à la
Mozart. Il utilise des formes anciennes (forme fugue, passacaille, etc...) avec
le dodécaphonisme, dans une forme d'opéra.
Il utilise comme texte pour ses lieder des cartes postales d'un poète
Expressionniste (qui fait penser à des Haïkus)
--> Premier Lied
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bibliographie sélective
- Panorama de la Musique Contemporaine ; Aloïs Mozer
- Histoire concise de la musique Moderne ; Paul Griffiths
- Cinquante ans de modernité musicale ; Célestin Deliège
- Du Néoclassicisme musical dans la France du Premier XXe siècle ; Michel
Faure
- De Schönberg à Cage ; Francis Bayer
- Révolutions musicales ; Jean-Yves Bosseur
- Des compositeurs au XXe siècle ; Frederik Goldberg
- Histoire universelle de la musique ; Roland de Candé


Post Romantisme Allemand:

Les 2 compositeurs majeurs qui vont imposer leur style sont Wagner et Brahms.

Quand Richard Wagner meurt en 1883, c`est une idole dans son pays et toute l`europe centrale. La reforme Wagnerienne est quelque chose entre le lyrsime et le recitatif. Plus de l`ordre du lyrisme. Le leitmotiv est un motif conducteur, c`est une idee musicale qui correspond a une melodie ou a un accord qui revient, dans le continu. La modernite musicale chez Wagner c`est qu`il va exploser la forme et faire des choses plus fuide. 

Johannes Brahms
Brahms est un compositeur allemand brumeux qui utilise une harmonie chargee qui ne fut pas forcement compris par les francais.
Ecoute du 1 mouvement de la symphonie de Brahms.
3 Themes tres distinct, tres classique. Il utilise des modes anciens de maniere feutree qui permet d`avoir une grande richesse harmonique.


Ecoute de la mort d`Iseult, de Wagner, grandiose, veritable tube. Tres different de ce que fait Brahms. Air avec des envolees lyrique.

A la fin de l`histoire de Tristan et Iseult, Tristan ramenant Iseult sur un bateau il meurt puis elle se donne la mort. Le leitmotiv est comme une cellule repetitive des musiques repetitives sauf que dans la musique repetitive on est dans l`abstraction. Wagner innovateur de cette avancee musicale.

Franz Liszt est lui aussi innovateur, virtuose du piano. 
Ecoute : Bagatelle sans tonalite

Anton Bruckner compositeur qui est nee en 1824 fait partie de la meme generation que Brahms, organiste dans une paroisse. Il a une gloire postmortem , il incarne le compositeur du genre symphonique. Ecriture avec des contrastes de registre et de couleur.
Ecoute du Locus Iste, post-romantique au XIX m la religion est tres importante.

Richard Strauss fut un des plus grands compositeurs, considere comme avant gardiste et plus tard comme coservateur. Nee 1844 et mort en 1909. En 1884 il se place sous Wagner il va ecrire des poemes symphoniques. Il est aussi connu pour ses operas, Salome 1905. 
Ecoute Opera Elektra de Richard Strauss


Mendelsshon


Mahler Gustav 1860-1911 Post Romantique, personnalite nevrose chef d`orchestre et compositeur. Debute en provence. C`est une musique tonale, il ecrit surtout des symphonies et quelques leaders. Sa vie est simple et chargee, juif converti au catholissisme et qui croyer en la reincarnation. Dans ces oeuvres on retrouve la vie et la mort, inspire de Beethoven, Wagner et Bruckner. Ces symphonies ont du chant et ses leaders sont symphoniques. Instruments folklorique, musique a programme.
Utilisation d`un programme. Il etait une fois Gustav Mahler, le rapport a la mortetait plus present qu`aujourd`hui. Sa mere a eu 13 enfants et 8 sont mort. Son pere etait violent, il etait tres sensible, il assiste un a viol, le sucide de son frere a 22 ans, sa mere et ses soeurs vont mourir assez jeune.
Film sur Freud et Mahler. 
Il va naitre en Moldavie, enfant il va assister a de la musique traditionnelle et militaire. Son premier recital a 10 ans. Il y a l`epoque de vrais distances politique
le heros musical progressiste Wagner, Brahms etait lui conservateur. Mahler va choisir la carriere de chef d`orchestre. Mahler est pauvre et a un ami a la fac Brukner en Philo, il a un autre copain Hugo Wolf compositeur de leaders. Dans ces premieres compositions on retrouve le rythme de la marche, de la fanfare. Elements triviaux et populaires. 1881 Le chant plaintif, il va empreinte de droite a gauche, esthetique du collage, grand aspect de la musique contemporaine. Il a decomplexe le fait de reutilise des elements deja utilises dans ces symphonies.
Livre sur Gustav mahler, Marc Vignal
Stephane Friederich. Henry Louis de La Grange

Bruno Valter a ecrit un livre sur Gustav Mahler, c`est le regard d`un chef d`orchestre sur un autre chef d`orchestre et un compositeur.

Chronologie des oeuvres: 1ere symphonie en 1888, ca derniere 1910.L`enfance est tres importante dans les compositions de Mahler, reutilise les materiaux.
Ecoute:
Le chant plaintif
Le chant d`un compagnon errant
Simphonie 1 << Titan>> Mahler commence la ou Beethoven s`arrete. Pleins de petits elements. 3 mouvement il va base son morceau sur un theme traditionnel. C`est un canon. A Hambourg il rencontre Richard Strauss. 
Le cor enchante de l`enfant
Chants pour des enfants morts
Le Chant de la terre
Simphonie 2 << Resurrection>>
simphonie 3 , Simphonie 4, symphonie 5, symphonie 6 << Tragique >>
symphonie 7 << Chant de la nuit >>, Symphonie 8 << des milles >>
Symphonie 9, Symphonie 10 inachevee.
1   2   3   4   5

similaire:

Poétique et Herméneutique musicale iconRésumé specialité : "acoustique musicale"

Poétique et Herméneutique musicale iconSpecialite 6 : acoustique musicale et physique des sons

Poétique et Herméneutique musicale icon«Comédie musicale, montagne et astronomie» Disciplines concernées
«Apprendre à mieux vivre ensemble en travaillant sur un projet commun de spectacle et en découvrant un environnement inhabituel»

Poétique et Herméneutique musicale iconL’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome...

Poétique et Herméneutique musicale iconCours: Les cartoons
«les artiste n'ont pas encore pris l'animation assez au sérieux». Le cartoon est poétique, surréaliste, créatifs, IL n'y avait pas...

Poétique et Herméneutique musicale iconLuc-Olivier d’Algange Un cartulaire héraldique
«comment», l'autre donne réponse au «pourquoi». La différence est capitale, et ce n'est pas le hasard si tant de poètes modernes,...

Poétique et Herméneutique musicale iconLittérature russe
«la vie musicale» de l’auteur, mais sur toute la «nouvelle école» dont IL fut le plus actif représentant et que la «saison russe»...

Poétique et Herméneutique musicale iconIii acoustique musicale
«Acquisonic» puis en utilisant le menu «fichier» ouvrir l’enregistrement correspondant à celui de la corde mi grave d’une guitare...

Poétique et Herméneutique musicale iconMieux connaître l’auteur et son époque
«pension poétique». IL est destitué et arrêté sur l'ordre de Louis XIV en 1661 pour malversations. La Fontaine écrit en faveur de...

Poétique et Herméneutique musicale iconÈme siècle(xiième siècle-années 1100) ou le passage de la transmission...
«la poétique»(pour une élite) : discours très élaboré(catharsis), unité de temps, de lieu & d’action : base de nos auteurs du 17ème...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com