Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l'établissement.»








télécharger 55.17 Kb.
titreCompte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l'établissement.»
date de publication12.04.2017
taille55.17 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
Compte-rendu du stage : «  La B.C.D. et le C.D.I. au coeur des démarches de l'établissement. »
SINGAPOUR, les 28, 29, 30 et 31 janvier 2008.
Stagiaire : Jean-Marie BLANC, professeur-documentaliste au L.F.I.B.
Animatrice de stage : Madame Danièle WEILER, professeur-documentaliste au C.D.I. du lycée français de Singapour.
Ce compte-rendu est destiné aux professeurs-documentalistes du L.F.I.B. : Andrée-Marie QUARMBY et Isabelle BLOT.

Il évoque les suggestions, les conseils et les idées exprimés lors du stage qui peuvent être mis en oeuvre au L.F.I.B..
N.B. Pendant cette période de formation, certains travaux concernant la B.C.D. ont eu lieu en groupe séparé. N'ayant pas participé à ces ateliers spécifiques, mon rapport ne peut pas en faire un compte rendu aussi précis que si j'y avais pris part. Nénamoins, des documents de compte-rendu, ou bien des réalisations des travaux ayant eu lieu en ateliers, sont disponibles sur demande. Certains de ces documents figurent d'ores et déjà sur le blog pédagogique créé pendant le stage. ( Cf. ci-dessous ).
Lundi 28-01-08
Matin. ( 8 heures 30 à 13 heures ).
Premier point abordé : rappel des rôles du professeur-documentaliste.
Le texte qui régit encore aujourd'hui le rôle du professeur-documentaliste est la "lettre de mission" de 1986. ( Disponible sur demande. )

( En 2000, seul un "petit rectificatif" est venu s'y ajouter. Quant à la "lettre de mission", conçue il y a deux ans, elle n'a pas été validée. )
Bref, le document de 1986 évoqué ci-dessus reste le texte-clé concernant la définition des rôles du professeur-documentaliste.
En bref, quels sont ces rôles tels que ce document les définit ?
1° Formation des élèves à la recherche documentaire. ( Repérage des espaces dans un C.D.I. ou une B.C.D., des divers types de documents qu'on y trouve, initiation à l'utilisation des outils de recherche documentaire, au tri de l'information. Ce travail doit toucher tous les élèves, et être mené, autant que faire se peut, en relation avec les enseignants et avec des travaux de recherche donnés par ceux-ci. Mme WEILER précise qu'en ce qui la concerne, elle a abandonné cette année-ci les heures de formations des élèves de sixième toutes les semaines : cette manière de procéder ne lui semblait plus intéressante car décalée par rapport au travail des élèves avec leurs enseignants... )

2° Gestion du fond documentaire ( achats, prêts, etc. ).

3° Communication interne, dans l'établissement donc, et externe : ouverture vers l'extérieur de l'établissement.

4° Animation autour du livre ( et activités pédagogiques dans le cadre de l'établissement ).
A l'occasion de ces rappels, effectués par l'animatrice, Mme Danièle WEILER, diverses discussions, toutes liées à la question des divers rôles du professeur-documentaliste dans l'établissement, nous ont permis de noter les renseignements ou les observations suivants :
N.B. 1° Un site Internet qui reste un site clé : "savoir-cdi".
N.B. 2° Lors des recherches effectuées par les élèves au C.D.I., doit-on ou ne doit-on pas limiter l'utilisation de l'Internet ? Doit-on ou ne doit-on pas orienter activement les élèves vers les documents présents physiquement dans le C.D.I. plutôt que de les laisser avoir recours tout de suite et exclusivement à l'Internet, etc. ?

Un exemple, au Lycée de Singapour : pendant les deux premières heures de T.P.E., le recours à l'Internet fut interdit.
N.B. 3° Discussion sur le plagiat, le copié-collé, etc. relativement à certaines recherches menées par des élèves sur l'Internet : comment expliquer aux élèves qu'il ne s'agit pas de trouver un travail "tout fait" sur l'Internet ?! Comment collaborer avec les professeurs sur ce point ?

Une proposition : suggérer de veiller à la formulation des travaux de recherche demandés aux élèves. Ainsi : éviter un intitulé de recherches comme : " Le tabac " et recommander plutôt un intitulé rendant difficile, voire impossible, l'obtention par l'Internet du travail " tout fait ". Par exemple : " Le C.D.I. de notre établissement a un budget d'achat insuffisant. Il serait possible d'obtenir des fonds en menant une campagne de publicité dans la cours pour Marlboro... Pourquoi n'est-ce pas possible d'avoir recours à ce moyen ? "
N.B. 4° Constat a été fait que les établissements français de l'étranger ne peuvent pas, ou ne peuvent plus, s'inscrire au C.L.E.M.I. afin de participer à la " Semaine de la Presse " par leur intermédiaire.

Une lettre collective au nom de tous les professeurs-documentalistes de la zone présents au stage a été conçue afin d'être adressée au C.L.E.M.I. Il s'agit de demander si une solution ne serait pas concevable pour que nos établissements bénéficient, comme tous les établissements du territoire français, de la participation du C.L.E.M.I.
Second point abordé : la communication entre tous les professeurs-documentalistes de la zone, communication leur permettant de travailler ensemble.
La liste de diffusion "AZIDOC" est un outil satisfaisant.
Concernant l'échange de notices pour le logiciel B.C.D.I., diverses solution ont été abordées :
1° L'utilisation du "réservoir" de notices destinées au logiciel libre et gratuit P.M.B. mais importables sur le logiciel B.C.D.I. Il s'agit de notices gratuites. Elles ne sont pas "parfaites" mais elles sont complètes et satisfaisantes en ce qui concerne la description physique des documents tout au moins.

Une démonstration en ligne a été faite.

L'adresse est la suivante : http://pmb.ac.toulouse.fr/

( LOGIN : docariege + ariege ; ces coordonnées devraient cependant être modifiées rapidement, et de nouvelles coordonnées communiquées à tous. )

Créer un panier : "GESTION", puis "PANIER", puis "ACTION" : "EXPORT". "Eléments non pointés" + Format UNIMARC, ISO 2709. Puis : "EXPORTER". Ensuite : renommer en utilisant le suffixe ".uni "

Sur B.C.D.I. : "IMPORTER" + " Tous fichiers" dans la fenêtre d'importation.

N.B. Il est possible, également, et sur le même site de l'académie de Toulouse, d'utiliser la fonction de recherche par " Z 39.50 ". Il s'agit alors d'intégrer les fiches trouvées dans P.M.B. et de procéder aux même manipulations que celles qui ont été évoquées ci-dessus.
2° Utiliser "MOCCAM" : à l'aide du code-barre, cet outil recherche la notice concernant l'ouvrage. Elle est importable gratuitement, mais elle est dépourvue de résumé.
3° Utiliser l'outil "BASE ECOLE" pour la B.C.D.
4° Concernant tout achat au C.R.D.P. ou au C.N.D.P., les notices des ouvrages sont disponibles sur le site.
Troisième point abordé : la B.C.D. de l'école maternelle.

Une visite de la B.C.D. de l'école maternelle de l'établissement de Singapour a été organisée : commentaires sur la disposition des espaces, présentation des activitées menées avec les enfants. ( Un exemple de " fiche de lecture ", donnée en photocopie et commentée par le professeur qui anime cette B.C.D., est disponible sur demande. )
Après-Midi. ( 14 heures à 16 heures. )
Point abordé : Les activités-Lecture.
1° Avant d'aborder les activités-lecture déjà existantes et menées avec la collaboration de tous les professeurs-documentalistes de la zone, Mme WEILER a tenu à rappeler des notions importantes afin de concevoir et de réaliser, de financer notamment, des activités-lecture.
- Qu'est-ce qu'une " A.P.P. " ? Il s'agit d'une " Activité Pédagogique Pilote ". L'appellation est une création récente de l'A.E.F.E. ( Elle n'existe que depuis deux ans. )

Elle concerne un action de zone. Cette action, appelée "A.P.P." après validation par l'A.E.F.E., et suite à la présentation d'un projet d'action de zone, est gérée par un seul établissement, et elle fait l'objet d'un seul dossier commun dont s'occupe un seul professeur-documentaliste. Celui de l'établissement qui gère l'action.

Une subvention est généralement accordée par l'A.E.F.E. dans le cas de sa validation d'un projet comme "A.P.P."

Actuellement, trois "A.P.P." sont validées par l'A.E.F.E. : le prix AZIMUT ( le projet de subvention de l'A.E.F.E. pour cette activité ne concerne, cette année, que l'organisation de la tournée de l'auteur : J.C. MOURLEVAT ), le prix SEGALEN ( subvention prévue pour l'achat des livres ), et la revue ASIA ( Revue composée d'articles rédigés par des collégiens et des lycéens, sous la coordination de professeurs, concernant divers pays d'Asie, leur culture, leur histoire, etc. Cette revue est en expansion en ce qui concerne la participation des établissements et des élèves. Un concours lié à cette parution est désormais organisé. L'équipe initiatrice et coordinatrice est une équipe de professeurs du lycée de TOKYO. )
N.B. Les démarches de validation comme "A.P.P." auprès de l'A.E.F.E., et d'obtention de subventions, sont longues ...
- Qu'est-ce qu'une " Fiche-Action " ?

C'est un procédure "locale" : c'est la présentation d'une action, et d'une demande de budget

afin de la financer, à réaliser dans chaque établissement, en cohérence avec le projet d'établissement.

Elle est indépendante de celle visant à demander la validation d'une A.P.P. par l'A.E.F.E.

Elle permet de financer un projet sans utiliser systématiquement le budget alloué au C.D.I.
Evolution des prix de lecture AZIMUT et SEGALEN :

Discussion et propositions.

Pour le prix de lecture AZIMUT : conserver les mêmes pricipes généraux : C.M.2, 6èmes, 5èmes.

Essayer de faire varier les éditeurs pour les livres proposés, puis choisis.

Prpositions de thèmes, puis vote : la majorité des stagiaires ont choisi le thème de l'ENVIRONNEMENT pour la prochaine édition de ce prix de lecture.

Quelques titres d elivres déjà proposés : CHOUETTE, de Carl Hiassen, PAS DANS MA MER de Noel Mamère, etc.

Suite de discussion, concernat le prix AZIMUT, et surtout concernant le prix SEGALEN, prévue pour le lendemain.
Mardi 29-01-08
Matin ( 8 heures 30 à 13 heures ).
1 ) ( 8 heures 30 à 9 heures 30 ) : visite guidée et commentée par Mme WEILER, professeur-documentaliste de l'établissement de Singapour, du C.D.I. de son établissement : L'organisation des divers espaces, l'archivage, Les postes informatiques, etc.
2 ) Reprise du travail en salle, comme la veille.

Premier point abordé : suite de la discussion concernant les prix de lecture Segalen et Azimut.
Propositions :
- créer un Logo, et décider d'un typographie pour le prix Azimut. Cela permettrait d'homogénéiser tout ce qui concerne ce prix sur toute la zone concernée. Idée : proposer un concours afin de créer ce Logo, en collaboration avec les divers professeurs d'arts plastiques des établissements concernés.

- Suite des propositions de livres pour l'orgnisation du prix Azmimut en 2008-2009 :

- Ecoland, de C. GRENIER.

- Ciel jaune, de Marie Hélène DELVAL.

- Pêcheur d'espoir, de Michel GIRIN.

- C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du Blanc, de Lilian BATHELOT.

- Chevalier B., de Martine POUCHAIN.
- Le prix SEGALEN : il est convenu de continuer d'organiser ce prix de lecture, malgré un certain essouflement. Cependant, comment redynamiser le prix SEGALEN ?

Idée : le concevoir en bilingue, français et anglais, pour l'année prochaine ?

Il est convenu d'en reparler en petit groupe de professeurs-documentalistes en C.D.I. jeudi.
Second point abordé ( 9 heures 30 à 13 heures ) : Le travail du professeur-documentaliste avec les enseignants ( Généralités, difficultés, présentation de "FREDI", puis travail par groupes. )
1 ) Présentation par Mme WEILER de " FREDI" : un logiciel permettant de former les élèves à la recherche documentaire. ( Ce logiciel est à acheter, son prix doit être d'environ 60 Euros. )

Selon Mme WEILER, il s'agit tout au moins d'une bonne base : on y trouve un grand nombre d'exercices, et des documents variés pour concevoir la formation des élèves.
2) Constitution d'ateliers de travail, par groupes de professeurs-documentalistes en B.C.D. ou en C.D.I.

Dans l'atelier auquel j'ai participé, une réflexion a été menée sur l'élaboration d'une séquence de travail avec les élèves de sixième ( mais exploitable, cependant, avec d'autres élèves d'autres niveaux scolaire ) et leur professeur de français.

Cette séquence pourrait, par exemple, être liée au prix AZIMUT.

Les principes du travail demandé aux élèves seraient les suivants :

- recherche d'un notice biographique concernant un auteur ; l'un des auteurs de l'un des livres du prix AZIMUT, par exemple. Ou bien, tous les auteurs des cinq livres choisis pour ce prix.

- Présentation du résultat de la recherche à l'aide d'une fiche à compléter.

- Donner aux élèves trois adresses de sites Internet à utiliser pour mener leurs recherches. Et leur donner également des consignes de recherche libre ; recherche libre qui serait à " décrire " sur la fiche.
La maquette de la fiche en question a été réalisée. Elle est à disposition sur demande.
Mme WEILER, à l'occasion de ce travail de groupe, nous a fait part d'une activité intéressante liée à la recherche biographique menée par un professeur de l'établissement de Singapour avec des élèves de classe de troisième ( en relation avec un point du programme de français dans cette classe ) : les élèves doivent trouver la biographie d'un auteur donné. Après lecture et sélection d'un passage, il leur est demandé d'imaginer et d'écrire le récit de la période en question de la vie de l'auteur, mais sous la forme d'un passage auto-biographique qu'aurait écrit cet auteur.
3 ) Mise en commun des travaux des divers ateliers.

Concernant les résultats des divers groupes de réflexion, voir les documents qui en font l'exposé, plus ou moins détaillé. Ils sont mis à disposition sur demande.
Propositions diverses lors des discussions à l'occasion de cette mise en commun :

- Activités-lecture en B.C.D. : projeter sur écran des pages d'un livre préalablement scannées, et faire lecture aux élèves.

- Activité de " livres tournants " ( activité de C.D.I. plutôt que de B.C.D. ) : pendant 30 minutes à 1 heure, une sélection de livres, présentés rapidement à des élèves, circulent entre eux pour être lus à raison de 4 minutes, pas plus, pour chacun. Au-delà de quatre minutes de lecture, les livres doivent " tourner ".

- Suggestion : créer un espace de partage Internet pour avoir à disposition une banque d'idée d'activités ?
Après-Midi ( 14 heures à 16 heures ).
Premier point abordé : Le F.L.E. et le F.L.S. : présentation par un professionnel ( M. Patrick BECK, directeur de l'Alliance Française de Singapour ).

Concernant cet exposé, je tiens à disposition, sur demande, les documents remis à chacun des stagiaires par M. BECK.

Concernant très précisément le fonds documentaire lié au F.L.E. et au F.L.S., M. BECK nous a vivement conseillé de songer à l'achat, si nous n'en disposons pas d'ores et déjà dans nos C.D.I. respectifs, de " textes en français facile ". Il s'agit, par exemple, de textes " classiques " ( mais plutôt courts ) reformulés sous la contrainte d'un certain niveau lexical en français ( par exemple : à l'aide de 400 mots différents seulement... )

Editeurs qui publient ce type d'ouvrages : Hachette, ou " CIDEB ", etc.
Un Second point devait être abordé ensuite : la présentation par M. Maxime PILON, professeur d'histoire et géographie dans l'établissement de Singapour, d'un exemple d'ouverture sur le pays d'accueil. L'exposé de ce point fut remis au lendemain, mercredi 30-01-08, en fin de matinée, par manque de temps après l'exposé de M. BECK.
Mercredi 30-01-08
Matin ( 8 heures 30 à 13 heures ).
1 ) Présentation du thème de travail de la matinée : comment dynamiser notre travail avec les enseignants dans les diverses matières. ( Mis à part la question de l'animation-lecture qui est un thème qu'il est prévu d'aborder jeudi en fin de matinée. )

Principes très généraux de la réflexion afin de proposer des idées :

- Soit des activités-passerelles, entre la maternelle et le C.P., par exemple, ou entre le C.M.2 et la classe de sixième ; soit des activités dans le cadre de manifestations comme la semaine de la Presse ou encore le Printemps de poètes, la semaine de la francophonie, etc.

- Des idées d'activités qui ont déjà fait leurs preuves, qui " marchent ", et qui nous font travailler avec les divers enseignants.
N.B. A l'occasion de cette présentation, et avant que le travail en ateliers ne soit lancé, il a été de nouveau question de l'organisation du prix de lecture AZIMUT, via la question de la " censure " ( qui fut elle-même introduite à partir de l'évocation de l'ouvrage Le Garçon en pyjama rayé, proposé cette année pour le prix AZIMUT, et ayant suscité des difficultés chez quelques enseignants des établissements de la zone ).

Il a été décidé, à la fin de cette discussion, qu'une présélection d'une dizaine de livres ( à soumettre ensuite au vote destiné à définir les cinq ouvrages du prix AZIMUT ) devrait cette année être arrêtée pour le 15 mai 2008.

( L'idée de constituer un comité de lecture dont la mission serait d'arrêter, après lecture, une présélection d'une dizaine de livres a été approuvée à la majorité des suffrages des stagiaires. )
2 ) Travail en ateliers sur le thème général défini ci-dessus. Les ateliers se sont constitués en fonction des niveaux ( B.C.D. ou C.D.I., par exemple ) et des centres d'intérêts de chacun.

Dans le groupe auquel j'ai participé, il s'est agi de créer un outil permettant de mutualiser nos pratiques : un Blog pédagogique servant de banques de données pour tous les professeurs-documentalistes de notre zone.

Ce Blog a été créé sur le site http://lewebpedagogique.com ( espace d'hébergement gratuit réservé exclusivement à un contenu à caractère pédagogique ).

L'adresse de ce Blog : http://lewebpedagogique.com/azidocs/

Chaque professeur-documentaliste de la zone peut dès maintenant en consulter le contenu.
La création du Blog par notre groupe de travail a été l'occasion d'y apporter tout de suite un premier contenu. Premier contenu augmenté jusqu'à la fin du stage par la rédaction en direct de documents de travail, ou leur mise en ligne. Le document fiche de lecture évoqué ci-dessus, des propositions d'ouvrages pour le prix AZIMUT 2008-2009, également évoquées ci-dessus, etc. y ont, par exemple, été mise à disposition de tous.
3 ) Mise en commun des résultats du travail de chaque atelier. Concernant les ateliers auxquels je n'ai pas participé, des documents de présentation de leurs réalisations sont disponibles sur le blog.
A noter : Un projet de création d'une semaine de la Presse spécifique aux établissement de notre zone : " AZIPRESS ". Il s'agira, pour chacun des stagiaires présents s'engageant dans ce projet, et pour son établissement, d'envoyer aux autres professeurs-documentalistes des autres établissements participant à l'action, trois journaux différents, d'édition locale, et d'une même date donnée.

De sorte que chaque professeur-documentaliste et chaque établissement concernés recevront tout un fond de journaux de divers pays de notre zone afin de concevoir des activités à l'occasion de la semaine de la Presse.

Pour tous les détails concernant ce projet, il convient de consulter les documents de travail le concernant sur le Blog.
4 ) Présentation par M. Maxime PILON, professeur d'histoire et géographie dans l'établissement de Singapour, d'un exemple d'ouverture sur le pays d'accueil.

L'activité présentée avait été réalisée dans le cadre des I.D.D. dans des classes de 5ème. Ce dispositif pédagogique ( qui concernait les classes de 5ème et de 4ème ) est actuellement supprimé dans beaucoup d'établissements, cependant l'activité présentée, selon M. PILON, pourrait être conçue dans un tout autre cadre.

Cette activité, menée donc par un professeur d'histoire-géographie, un professeur d'anglais et le professeur-documentaliste de l'établissement de Singapour, a eu pour finalité la réalisation d'un guide bilingue français-anglais d'un quartier de Singapour.

Pour tous les détails concernant la manière dont cette activité fut menée, il convient de consulter les documents fournis par M. PILON lors de son exposé que je tiens à disposition, sur demande.
Après-Midi ( 14 heures à 16 heures ).

En salle d'informatique. Mme WEILER, l'animatrice du stage, nous a tout d'abord présenté " CRISTAL " : le logiciel fourni gratuitement par la L.D.E. à ses clients pour la gestion du prêt des manuels scolaires.

Ensuite, la dernière version du logiciel B.C.D.I. nous a été présentée. Mme Weiler a surtout procédé à une démonstration sur écran des nouvelles fonctionalités de l'interface de recherche-élève du logiciel.

Enfin, des groupes de travail se sont constitués en fonction des différentes versions du logiciel utilisées par chacun des stagiaires. Dans chaque groupe, un stagiaire connaissant mieux que les autres la version du logiciel concernée a pu répondre aux questions posées, proposer des solutions aux difficultés rencontrées par certains.
Jeudi 31-01-08
Matin ( 8 heures 30 à 13 heures ).
Premier point abordé : les politiques d'acquisition, le désherbage, et la censure.

Echanges sur le principe d'un tour de table pendant lequel chacun des stagiaires a pu présenter plusieurs documents qu'il considérait comme importants pour alimenter le fonds d'un C.D.I. ou d'une B.C.D.

Ce tour de table a donné lieu à l'élaboration en ligne d'une assez riche banque d'idées d'achats que chacun peut consulter sur le Blog.
N.B. A l'occasion de ce tour de table, des sites utiles pour procéder à des recherches d'ouvrages à commander ont été évoqué : savoir-cdi, Citrouille, Decitre, la joie par les livres, la marmite à lire, etc.

A noter : deux adresses permettant de recevoir des alertes concernant des nouveautés dans un domaine ou selon des critères préalablement définis en ligne : "vigilibris", et "l@bd" pour les bandes-dessinées.
Concernant le "désherbage", Mme WEILER a rappelé quelques principes essentiels et a renvoyé chacun à la fiche détaillée figurant dans l'ensemble des documents qu'elle a mis à notre disposition. Tous ces documents sont disponibles, comme les autres déjà évoqués ci-dessus, sur demande.
Après-Midi ( 14 heures à 16 heures ).
Bilan de l'ensemble du stage. Echanges libres, questions diverses. Rappel également du principe de l'évaluation du stage à réaliser en ligne sur le site de l'A.E.F.E.

A l'occasion des divers échanges, un point, parmi d'autres, a retenu l'attention de l'ensemble des stagiaires : la raréfaction des envois de specimens de manuels scolaires dans nos établissement de l'étranger. ( Alors que les éditeurs semblent bien continuer d'en envoyer en grand nombre dans les établissements de France. )

Une solution, déjà expérimentée par l'une des stagiaires, a été proposée : écrire aux éditeurs pour en demander ! ( Eventuellement en leur proposant de faire parvenir un devis, si l'envoi gratuit ne leur paraît pas possible ! - Il a été demandé à notre collègue, qui avait déjà procédé ainsi, de déposer dans le Blog un modèle de ce type de lettre de demande. - )
N.B. L'inscription sur le site "GéCRI GIDEC" reste une bonne manière de recevoir des spécimens de manuels scolaires dans diverses matières et provenant de divers éditeurs.

similaire:

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte rendu du stage «eps adaptée» de l’Académie de Lyon
«reconnus handicapés physiques» possibilité d’aménager le nombre des activités et la nature de celles-ci (cf arrêté 1995)

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Essaires. Rédiger un compte rendu

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte-rendu de l'assemblée générale

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte rendu du cps du 10 avril à Blois

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte-rendu de la réunion du 20 Mai 2005

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte-rendu de la journée de réflexion sur le positionnement d’à...

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte-rendu de la réunion du 3 novembre 2004 à Dinard

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte rendu de la diagonale Strasbourg – Perpignan N°16030

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte rendu du conseil de classe 2ème trimestre 3ème E

Compte-rendu du stage : «La B. C. D. et le C. D. I. au coeur des démarches de l\Compte-rendu du conseil d’administration de l’aefe 26 mars 2014








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com