Danemark 2011/2012, Nicolas yvars








télécharger 14.8 Kb.
titreDanemark 2011/2012, Nicolas yvars
date de publication26.10.2016
taille14.8 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
Danemark 2011/2012, Nicolas YVARS

Le logement :
Dès mars 2011, j’ai réservé une chambre dans un appartement composé de 3 chambres, d’une petite

cuisine avec un espace de vie, salle de bain et toilettes à la résidence Kamtjatka.

Il était aussi possible de réserver un appartement individuel ou pour deux personnes mais les tarifs

sont plus élevés.

Il y avait deux possibilités, soit au campus proche de l’université, soit près du centre ville d’Horsens

(résidence Kamtjatka). La distance entre l’université et cette résidence est de 2 km environ.

Pour effectuer les réservations, il faut passer par l’organisme qui gère les appartements : DROSSELBO.

Les appartements sont tous équipés d’une connexion Internet en WIFI.

Par contre, les premiers mois à la résidence Kamtjatka, la connexion était défectueuse et cela a rendu

difficile le travail personnel à la maison et il était obligatoire de se rendre à l’université pour travailler.
Le transport :
Pour se rendre à Horsens, le plus facile, c’est d’utiliser les vols qui atterrissent à l’aéroport de

Billund.(60 km). Il y a aussi celui d’ Aarhus qui est le plus proche d’Horsens mais les correspondances

sont moins intéressantes.

Pour se rendre de Billund à Horsens, il existe des navettes mais elles s’arrêtent à Vejle et il faut

prendre le train pour arriver à Billund.

Il existe aussi des lignes régulières de bus directes Billund/Horsens mais le temps de trajet est très

long (1h45mn).

En ce qui concerne, le transport entre l’université et la ville d’Horsens, il y a des bus et les navettes

sont régulières dans la journée.

Il y a environ 2 km de distance entre les deux. Cela s’effectue facilement à pied.

Le plus commode, c’est d’acheter un vélo (ne pas oublier d’acheter également les lumières). De cette

façon, vous êtes libres de vos mouvements. Le mien, je l’ai acheté 60 €.

L’acquisition d’un vélo sera de toute manière moins chère que d’acheter des tickets de bus.
Les études :
Mon établissement d’origine étant l’IUT de Nîmes – Département GEA, je me suis inscrit dans le

programme Global Business Engineering. J’avais des cours en Marketing, Economie, Finances et sans

oublier Anglais.

J’ai eu une quinzaine d’heures de cours par semaine parce que j’ai choisi d’avoir en plus un projet

international, projet à faire avec 3 ou 4 étudiants d’une autre nationalité que la sienne.

Au début du semestre, il n’y a pas trop de travail personnel mais ensuite cela s’accélère et pour le

projet international, il faut compter 300 heures de travail par semestre.

Pour valider son semestre, il faut obtenir 30 ECTS. Le système de notation danois est différent de

celui que l’on connait : cela va de - 3 à 12et les évaluations peuvent se faire soit par écrit, soit par oral

et bien sur en anglais.

L’accès à l’Université est possible 24 H/24 H Les équipements multimédias sont de très grandes

qualités et l’environnement est très agréable et conviviale.
Le budget :


  • Aller/Retour :

Pour l’aller, je suis parti de Marseille, direction Paris Charles de Gaulle puis Billund, durée des vols et

escale : 4 heures – Prix 200 € (poids du bagage : 23 kg en soute)

Pour le retour Billund/Carcassonne, vol low cost, durée du vol direct 2 h 15, prix 40 € (poids du

bagage : 20 kg en soute) mais attention aux excédents de bagage 20 € par kilo supplémentaire.

  • Pour le logement :

A la réservation, il faut prévoir 2 mois de caution et un mois de loyer d’avance et les frais de dossier

(1300 €).Attention tout mois commencé est dû et il faut aussi régler le mois de juillet même si vous

partez avant.

Le loyer mensuel s’élevait à 370 € (y compris Internet, Eau, Electricité, Chauffage)

  • Pour la nourriture :

Il faut prévoir une moyenne de 180 € par mois. D’une manière générale, la vie est plus chère au

Danemark qu’en France, le taux de la T.VA. appliqué à l’ensemble des produits est de 25 %.

Il faut se servir dans les hyper ou supermarchés pour avoir des prix corrects. Mes repas étaient

principalement composés de pâtes, pommes de terre, aubergines, viande hachée, lardons.

Lorsque les cours débutaient à 12 H 45, je m’achetais un sandwich à la cantine de l’université.

  • Pour les sorties et activités physiques :

Il y a les discothèques : l’entrée est gratuite le jeudi soir et les boissons sont demi tarif jusqu’à 1

heure du matin (3 €).

Le Student Bar. : bar destiné aux étudiants comme son nom l’indique est ouvert du mercredi au

samedi. Le prix des boissons est de 2 à 3 €.

Pour les sorties culturelles, Copenhague est bien pourvue, quant à Horsens, il n’y a pas grand choses.

Pendant les courtes vacances scolaires, il est possible de voyager à moindre coût en utilisant les vols

low cost et les auberges de jeunesse.

Exemple de voyage ; Billund, Oslo, Stockholm, Copenhague en 6 jours, coût 200 € tout compris.

Il ne faut pas compter de s’inscrire dans un club de sport, les prix sont prohibitifs. La seule activité

commune aux étudiants, c’est la pratique du football pour le plaisir.

Un gymnase s’est ouvert à la fin de mon année Erasmus mais je n’ai pas pu bénéficier de ses

équipements.

  • Frais divers :

Pour chaque opération bancaire effectuée, des frais supplémentaires sont comptés pour l’opération

de change euro/couronne danoise (DKK) et en plus des frais bancaires sont prélevés. Il faut bien

choisir sa banque avant de partir.
Les impressions :


  • Le climat :

L’été est doux en général mais il peut arriver d’attraper des coups de soleil. Les journées sont

longues : lever du soleil 4 h 30 et coucher du soleil : 23 h.

L’hiver est gris, pluvieux, froid et sombre. Le soleil ne se lève que vers 9 h et à 16 h il fait déjà nuit.

Horsens ne se trouve pas très loin de la mer aussi il y a beaucoup de vent et lorsque vous êtes sur

votre vélo, vous rentrez souvent « mouillé » de la tête aux pieds, la pluie tombe drue.

  • Les danois :

Ils sont accueillants, bilingue mais vous avez peu de contact avec les étudiants danois. Ils n’ont pas du

tout le même cursus scolaire que nous.

Bilan.

L’accueil par VIA UC a été excellent. Tout est mis en oeuvre pour permettre une intégration rapide.

Ce séjour à Horsens a été sans aucun doute ma meilleure expérience scolaire et humaine.

Cela a été très enrichissant d’évoluer dans un environnement international : être entouré de jeunes

espagnols, allemands, italiens, polonais, canadiens, etc. permet un échange de culture. Passé les

premiers moments, un peu hésitants, dus au fait que votre anglais et le leur n’est pas au top, vous

passez des moments inoubliables.

similaire:

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconProgramme n° 7 parution juillet/aout 2011 et abonnements saison 2011/2012

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconNote to my 2011-2012 classes

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconRapport d’activites 2011 2012

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars icon2011/2012 L’alimentation du sportif

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconCours Ecole d’Economie-2011/2012

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars icon2011/2012 Chapitre 6 : atomes, ions et molécules

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconParcours Nazareth année 2011 / 2012 Père Louis Pelletier

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconCahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée «Côtes du...
«Côtes du Jura» homologué par le décret n°2011-1189 du 23 septembre 2011, jorf du 27 septembre 2011

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconAdresse générique
«Université de Lorraine» qui a été créé par fusion des universités de Nancy 1, Nancy 2, Metz et de l’inpl (Institut national polytechnique...

Danemark 2011/2012, Nicolas yvars iconPar Nicolas Place et Bengt Kayser








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com