Situation d’apprentissage et d’Évaluation








télécharger 0.49 Mb.
titreSituation d’apprentissage et d’Évaluation
page8/8
date de publication29.03.2017
taille0.49 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

ANNEXE 9

Exemple d’outil d’interprétation des traces accompagnant la grille d’évaluation et le niveau d’aide

pour établir le résultat en pourcentage au bulletin



Résultat en %

selon les normes et modalités d’évaluation adoptées

Niveau de réussite des tâches

Nombre de tâches réalisées

Niveau d’aide




Réussi avec grande facilité et de manière remarquable

Toutes les tâches


Est autonome.




Réussi

Toutes les tâches




Un grand nombre de tâches

(+ ou – 85 %)




Un nombre important

de tâches

(+ ou – 75 %)

A rarement besoin d’aide.




Plus ou moins réussi


Un grand nombre de tâches

(+ ou – 85 %)

A occasionnellement besoin d’aide.




Un nombre important

de tâches

(+ ou – 75 %)


A souvent besoin d’aide.




Quelques tâches

(+ ou – 50 %)





Non réussi

Un nombre important

de tâches

(+ ou – 75 %)

A constamment

besoin d’aide.




Un grand nombre de tâches

(+ ou – 85 %)




Toutes les tâches

A besoin d’une aide particulière.


ANNEXE 10
Glossaire
Dévisser














Action de rotation provoquée par une tirade brusque et soudaine dans une direction, suivie d’une tirade rapide dans la direction opposée dans le but de déséquilibrer l’opposant.


Encercler




Entourer une partie du corps de l’adversaire avec les membres supérieurs dans le but de bloquer l’utilisation de cette partie par l’opposant afin d’agir pour le déséquilibrer.




Esquiver
Déplacer une partie du corps ou tout son corps rapidement, dans une direction donnée ou dans une direction autre que son déplacement initial, pour éviter l’attaque de l’opposant.
Feinter
Simuler un mouvement ou une action pour tromper l’adversaire.
Lutte féminine
La lutte féminine est très semblable à la lutte libre. Cependant, les prises de clefs doubles (double Nelson) sont formellement interdites.
Lutte gréco-romaine
En lutte gréco-romaine, les lutteurs commencent leur assaut en position debout et essaient soit d'envoyer leur adversaire au tapis, soit de recourir à des prises pour le faire tomber. Les combattants doivent porter toutes leurs prises au-dessus de la ceinture, l'usage des jambes étant interdit. Croche-pieds et plaquages sont également interdits.
Lutte libre
En lutte libre, la victoire revient au lutteur ayant mis son adversaire au tapis en lui plaquant les épaules au sol. Cette discipline autorise une plus grande variété de prises qu'en lutte gréco-romaine, les athlètes pouvant utiliser la totalité du corps. La lutte libre est le style le plus populaire de lutte.
Niveau d’exécution3
Le niveau d’exécution réfère à la position du corps lors de l’exécution d’un mouvement. On distingue trois (3) niveaux d’exécution : haut, moyen et bas.






Haut


Moyen

Bas



Position de base4





Position d’attente dynamique. Le joueur est debout, les membres inférieurs sont légèrement fléchis, les pieds sont écartés et décalés, les membres supérieurs sont aussi légèrement fléchis et orientés vers l’avant, le regard est fixé sur son opposant.



Pousser et tirer5




Pousser : Exercer une force sur une personne pour l’éloigner de soi. Cette action peut être partielle (une partie du corps) ou globale (tout le corps).
Tirer : Exercer une force de façon à ramener une personne vers soi. Cette action peut être partielle (une partie du corps) ou globale (tout le corps).


Saisir





Mettre dans sa main avec détermination, force ou rapidité. Attraper, empoigner

brusquement avec force.

Prendre vivement, avec vigueur.

Visser







Action de rotation provoquée par une tirade brusque et soudaine dans une direction. Cette action est exécutée dans le but de déséquilibrer l’opposant.






1 Cette question doit faire l’objet d’une rétroaction à l’élève, mais ne doit pas être considérée dans les résultats communiqués à l’intérieur des bulletins.


2 Commission scolaire des Affluents, Propositions de normes et modalités en évaluation pour les écoles secondaires, document créé par Denis Chabot, Charles Fournier et Claude Robillard, Terrebonne, Service des ressources éducatives, 2008.

3 Table régionale en éducation physique, Glossaire des termes en éducation physique, document créé par Luc Ducharme, Germain Richer, Claude Robillard, Clarence Tourangeau et Robert Villeneuve, Repentigny, 1989.

4 Commission scolaire de Le Gardeur, L’opposition par des jeux de corps à corps et de lutte, document créé par Gérard Labrosse et Claude Robillard, Repentigny, 1996.

5 Table régionale en éducation physique, Glossaire des termes en éducation physique, document créé par Luc Ducharme, Germain Richer, Claude Robillard, Clarence Tourangeau et Robert Villeneuve, Repentigny, 1989.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconSituation d’apprentissage et d’évaluation
«Le cas d’Esteban et Janika» produite par le cs des Affluents et l’Agence de la santé et des services sociaux du sud de Lanaudière...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconLe Programme de formation de l’école québécoise, la Progression des...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconLe Programme de formation de l’école québécoise, la Progression des...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconLe Programme de formation de l’école québécoise, la Progression des...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconSituation actuelle
«Evaluation, the International Journal of Theory, Research and Practice», Sage Editor depuis 1994

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconGrille de planification d’une situation d’apprentissage
«couleurs primaires»? (Couleurs que l’on ne peut pas reproduire avec d’autres couleurs)

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconRecherche de solution 14
«analyser quantitativement une transformation d’énergie mécanique dans une situation donnée.» (Pda, 2013). Dans le cas ci-présent,...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconRésumé Comment identifier les obstacles à l'apprentissage et comment...
«au travers» des obstacles à l’apprentissage dont les principaux sont : les "conceptions" des élèves

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconÉvaluation sommative comportant une évaluation expérimentale

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconFondements generaux du processus d’apprentissage et d’entrainement
«8 – 10 ans» à «17 – 18 ans»,tout en observant les principes didactiques essentiels d’apprentissage et d’entraînement








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com