Situation d’apprentissage et d’Évaluation








télécharger 0.49 Mb.
titreSituation d’apprentissage et d’Évaluation
page4/8
date de publication29.03.2017
taille0.49 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

INTÉGRATION








Durée : 15 à 20 minutes


Matériel :

Annexe 8 du Guide de l’enseignant, fiches 3, 6 et 7 du Cahier de l’élève, tableau ou carton

Description :
Fin du cours 8
Demander aux élèves d’analyser l’ensemble des résultats et de porter un jugement sur les apprentissages réalisés. Ensuite, leur demander de partager les difficultés ou les réussites vécues à l’intérieur de l’équipe.
Animer la synthèse des apprentissages :

  1. Amener les élèves à expliquer et à présenter les réussites et les difficultés vécues ainsi que les apprentissages réalisés en se référant aux traces consignées dans les fiches 3 et 6 du Cahier de l’élève;

  2. Présenter aux élèves les résultats de ses observations liés à la grille d’évaluation de l’enseignant (annexe 8 du Guide de l’enseignant). Leur faire part de ses commentaires sur le travail fait par chacune des équipes;

  3. Questionner les élèves sur leur participation et sur les réponses à la question de la fiche 7 du Cahier de l’élève portant sur la réutilisation des règles de sécurité, des comportements éthiques, des principes d’action et de communication ainsi que leur capacité à s’opposer1 dans d’autres tâches ou activités physiques et dans la vie en société.



Remarque. – L’enseignant peut se réserver du temps pour questionner les élèves et ajouter ses commentaires sur la situation d’apprentissage et d’évaluation, la démarche qu’ils ont mise en œuvre, les perceptions qui se sont modifiées, les éléments qu’ils pourront réinvestir dans leur vie personnelle.



Médiagraphie
Livres et publications
CECM, Fondement III, Environnement social, Thème : opposition, Montréal, Service de la formation générale, 1993.
Commission scolaire de Le Gardeur, L’opposition par des jeux de corps à corps et de lutte, document créé par Gérard Labrosse et Claude Robillard, Repentigny, 1996.
EICHELBRENNER, Daniel, Jeux de lutte, 52 jeux pour l’école élémentaire, Paris, Édition Revue EPS, 1992.
Table régionale en éducation physique, Glossaire des termes en éducation physique, document créé par Luc Ducharme, Germain Richer, Claude Robillard, Clarence Tourangeau et Robert Villeneuve, Repentigny, 1989.
Ressource électronique
Jeux olympiques Pékin 2008, Lutte, Olympisme

http://www.01men.com/contenu/4878/01men_JO_2008/lutte-olympisme

Avec la collaboration d’enseignants de la Commission scolaire des Affluents, Service des ressources éducatives au secondaire.

ANNEXE 1

Éléments pédagogiques à considérer pour l’enseignement de

la situation d’apprentissage et d’évaluation Jeux de lutte


  • Les tâches planifiées selon les différents cours permettent aux élèves d’acquérir des ressources essentielles pour relever le défi posé.

  • Lorsque l’enseignant présente les actions offensives ou défensives à enchaîner, il est plus facile pour les élèves de les visualiser, de les comprendre et d’établir des liens au fur et à mesure à l’aide de cartons sur lesquels les mots sont inscrits et fixés au mur ou sur un tableau (voir figure 5 de la page 11, tâche 2).

  • À partir du cours 3 et durant les autres cours, entraîner les élèves à observer les réussites et les difficultés de chacun durant les matchs.

  • Au début de chaque cours, revenir sur les notions et les actions motrices enseignées lors du cours précédent.

  • Présenter la liste de vérification en cours d’apprentissage (fiche 3 du Cahier de l’élève) dès le début du 2e cours et inciter les élèves à l’utiliser pour chacune des tâches des cours suivants.

  • Durant la présentation des différentes tâches, tout au cours de la situation d’apprentissage et d’évaluation, demander à l’opposant en situation de défense de s’opposer à environ 50 % de sa capacité avec une contrainte (exemple de contrainte : main dans le dos), ce qui favorise l’apprentissage de l’attaquant.

  • Durant les explications, les démonstrations, au début de chaque cours ou avant les matchs, rappeler les règles du jeu, de sécurité et de l’esprit sportif.

  • Pour tous les matchs, les élèves de gabarit et de capacité physique semblables sont affectés aux mêmes tapis et, pour chacun des matchs, un arbitre et un chronométreur sont nommés.

  • Durant les matchs, un, deux ou trois temps d’arrêt peuvent être prévus pour une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • rappeler la notion, l’action motrice ou l’enchaînement enseigné;

  • rappeler les règles de sécurité ou d’éthique à respecter;

  • démarrer une démarche réflexive dans le cas de difficultés généralisées.

  • À la suite de chacune des tâches d’apprentissage d’une notion et d’actions motrices offensives ou défensives, lors du retour réflexif, regrouper les élèves et les questionner sur les réussites et les difficultés vécues et observées ainsi que sur la compréhension de la notion, de l’action motrice ou de l’enchaînement des actions motrices appliqué. Au besoin, consigner l’information au tableau ou sur un carton.


  • PRINCIPES

    Actions offensives

    Actions défensives

    Feinter

    Saisir

    Pousser et tirer

    Encercler

    Visser et dévisser

    Déséquilibrer et amener au sol

    Contrer la feinte et s’esquiver

    Principes de communication


    Émettre une variété de messages trompeurs et adaptés à l’activité


    x



















    Principes d’action lors d’activités de combat

    Déséquilibrer l’adversaire







    x




    x

    x




    Se déplacer en fonction de l’espace et de l’adversaire

    x
















    x

    Varier la force, la vitesse et la direction de ses actions motrices

    x

    x

    x

    x

    x




    x

    Maintenir son équilibre



















    x

    Attaquer l’adversaire qui est en déséquilibre
















    x




    Réagir aux actions de l’adversaire

    x
















    x
    À l’aide de la figure suivante, amener les élèves à établir des liens entre les différents principes d’action et de communication et les actions offensives et défensives.

ANNEXE 2

Règles de sécurité
Expliquer les règles de sécurité. S’assurer que les élèves les ont bien comprises et intervenir chaque fois que des élèves ne respectent pas ces règles. Des élèves manifestant des comportements de brutalité ou antisportifs seront avertis. En cas de récidive, ils seront retirés des tâches et des matchs.


  • Lorsque l’élève déséquilibre son opposant, il doit maintenir le contact avec lui pour éviter les chutes brutales et les risques de blessures;

    • Attention de ne pas se blesser : l’élève essaie de déséquilibrer son opposant pour apprendre et pour le plaisir;

    • Il est interdit de saisir la tête de son opposant et d’agir contre le mouvement d’une articulation.


Il est important de considérer que, dans le choix d’un opposant, l’élève doit se sentir en confiance avec ce dernier. L’enseignant doit porter attention au gabarit physique des deux opposants. Il doit obliger les élèves à choisir leur opposant selon la similarité de la taille et du poids.
Le port de souliers de course est interdit. Aucun élève ne devrait porter un quelconque objet susceptible de blesser l'adversaire tels un collier, un bracelet, une prothèse, une bague ou des boucles d’oreille. Les ongles devront être coupés court. Toutes les activités de ce type doivent se réaliser sur une surface matelassée.


Note à l’enseignant

La surface matelassée devrait être suffisamment grande pour que les opposants ne se retrouvent pas sur le plancher. Utiliser des tapis avec Velcro pour éviter qu’ils se déplacent durant les activités. Si vous ne pouvez pas disposer de tapis avec Velcro en nombre suffisant, placez-les dans le pourtour de la surface à couvrir et placez les autres tapis (sans Velcro) à l’intérieur de façon à ce qu’ils soient retenus par les tapis autour reliés avec Velcro.

Pour certaines activités choisies par l’enseignante ou enseignant, un cercle de 2,5 mètres de diamètre peut être tracé au centre de la surface matelassée avec de la craie à tableau. L’observation étant à privilégier, des outils d’évaluation et des crayons seront à la disposition des élèves.

Les zones de saisie ou d’encerclement
Les figures suivantes précisent les zones de saisie et d’encerclement permises. Le cou, la tête ainsi que les hanches sont des zones exclues de tout contact.






Zones d’encerclement

permises





Zones de saisie permises


Disposition des tapis


  • 8 tapis pour 5 ateliers (environ 6 élèves par atelier)



Les aires de combat sont formées de 6 tapis avec Velcro ou de rouleaux de tapis au sol et de 2 tapis placés sur les 6 tapis.
Pour commencer les combats, les élèves se placent au centre des tapis, et les matchs se déroulent uniquement sur les deux tapis centraux. Dans le cas où les opposants se déplacent à l’extérieur de ces deux tapis centraux, l’arbitre siffle, le combat arrête et il est repris au centre.
ANNEXE 3
La préparation des élèves
L'échauffement
Quelques exercices d’échauffement devraient être exécutés avec vigueur en début de cours afin de prévenir des élongations ou des entorses. Ces exercices seront généralisés et localisés. Ils devront surtout solliciter les articulations des membres supérieurs et inférieurs ainsi que du cou.

  1. Roulades rapides vers l’avant et l’arrière;

  2. Déplacements rapides en position de base et en pas chassés vers l’avant, l’arrière, de côté et en diagonale;

  3. Enchaînements des actions motrices indiquées aux points 1 et 2 avec des pivots;

  4. Face à face avec un partenaire, poser ses mains sur les épaules de l’autre, pousser alors que l’autre résiste à 25 %, 50 % et 100 % de sa force. L’exercice se répète à tour de rôle sur une distance de 3 mètres.



Les chutes
Pour éviter les blessures aux genoux et aux poignets, au début de chaque période, il y a lieu de faire pratiquer les actions de rouler et de chuter, particulièrement en fonction du contenu d’apprentissage de la période. Faire pratiquer les réceptions au sol selon les modalités suivantes :
1.- À partir des positions suivantes : en position de base (demi-flexion des membres inférieurs, membres supérieurs placés vers l’avant) et en position groupée :

  • rouler vers l’avant et vers l’arrière;

  • chuter vers l’avant en amortissant la chute par une flexion des membres supérieurs et en venant terminer la chute en déposant sa poitrine sur les tapis;

  • chuter vers le côté en allongeant le corps et le membre supérieur situé du côté de la chute;

  • chuter vers le côté à partir de la position de base en frappant vigoureusement le tapis avec un avant-bras avant le contact du corps avec le tapis afin de briser la chute;

  • chuter vers l'arrière avec réception sur les fesses, en rapprochant le menton de la poitrine, et allonger les membres supérieurs pour arrêter la rotation vers l’arrière;

  • chuter vers l’arrière à partir de la position de base en frappant vigoureusement le tapis avec les avant-bras avant le contact du dos avec le tapis afin de briser la chute;

  • chuter en roulant vers l’arrière en déposant ses fesses sur le sol, puis incliner sa tête sur un côté et continuer la roulade en passant ses membres inférieurs du côté opposé à sa tête, vers l’avant, en déposant son omoplate sur le tapis et en roulant pour revenir sur ses pieds.


2.- En équipe de deux, un partenaire est placé en position debout face à l'autre placé en position de base. Le partenaire en position debout pousse l'autre, et ce dernier chute vers l’avant, l’arrière et le côté en appliquant les actions motrices indiquées au point 1.
3.- En équipe de deux, un partenaire est placé en position debout, l’autre est placé en position de base, puis en position groupée. Le partenaire en position debout pousse l'autre. Ce dernier chute et roule vers l’arrière en déposant ses fesses sur le sol, puis il incline sa tête sur un côté et continue la roulade en passant ses membres inférieurs du côté opposé à sa tête, vers l’avant en déposant son omoplate sur le tapis et en roulant pour revenir sur ses pieds. Reprendre la même activité, mais celui qui roule ou chute doit le plus rapidement possible reprendre la position de base pour s’équilibrer.
ANNEXE 4

LES RÈGLES DE SÉCURITÉ

Responsabilités de l’élève

  1. M’assurer que j’ai bien compris les règles de sécurité.

  1. Éviter tout comportement de brutalité ou antisportif.

  1. Maintenir le contact lorsque je déséquilibre mon opposant pour éviter les chutes brutales et les risques de blessures.

  1. Éviter de saisir la tête de mon opposant et d’aller contre le mouvement d’une articulation.

  1. Choisir mon opposant selon la similarité de notre taille, de nos poids, de nos capacités technique et tactique.

  1. Enlever mes souliers de course durant les tâches et les matchs.

  1. Enlever tout objet susceptible de blesser l'adversaire tels un collier, un bracelet, une prothèse, une bague ou des boucles d’oreille. Les ongles devront être coupés court.

  1. Réaliser toutes les tâches et tous les matchs sur une surface matelassée.



ANNEXE 5
les comportements éthiques


  1. Observer strictement tous les règlements et ne jamais chercher à enfreindre délibérément un règlement.




  1. Respecter l’arbitre est essentiel au bon déroulement de toute compétition.




  1. Accepter toutes les décisions de l’arbitre sans jamais mettre en doute son intégrité.




  1. Reconnaître dignement la supériorité de l’adversaire dans la défaite.




  1. Accepter la victoire avec modestie et sans ridiculiser son adversaire.




  1. Savoir reconnaître les bons coups et les bonnes performances de l’adversaire.




  1. Vouloir se mesurer à un adversaire dans l’équité. Compter sur son talent et ses habiletés pour tenter d’obtenir la victoire.




  1. Refuser de gagner par des moyens illégaux et par tricherie.




  1. Saluer son adversaire ou lui donner la main au début et à la fin du match.

ANNEXE 6
TÂCHE INITIALE EN INTERAGIR PORTRAIT GLOBAL DE LA CLASSE
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconSituation d’apprentissage et d’évaluation
«Le cas d’Esteban et Janika» produite par le cs des Affluents et l’Agence de la santé et des services sociaux du sud de Lanaudière...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconLe Programme de formation de l’école québécoise, la Progression des...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconLe Programme de formation de l’école québécoise, la Progression des...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconLe Programme de formation de l’école québécoise, la Progression des...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconSituation actuelle
«Evaluation, the International Journal of Theory, Research and Practice», Sage Editor depuis 1994

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconGrille de planification d’une situation d’apprentissage
«couleurs primaires»? (Couleurs que l’on ne peut pas reproduire avec d’autres couleurs)

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconRecherche de solution 14
«analyser quantitativement une transformation d’énergie mécanique dans une situation donnée.» (Pda, 2013). Dans le cas ci-présent,...

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconRésumé Comment identifier les obstacles à l'apprentissage et comment...
«au travers» des obstacles à l’apprentissage dont les principaux sont : les "conceptions" des élèves

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconÉvaluation sommative comportant une évaluation expérimentale

Situation d’apprentissage et d’Évaluation iconFondements generaux du processus d’apprentissage et d’entrainement
«8 – 10 ans» à «17 – 18 ans»,tout en observant les principes didactiques essentiels d’apprentissage et d’entraînement








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com