Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique








télécharger 278.7 Kb.
titreLes disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique
page1/7
date de publication29.03.2017
taille278.7 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7




LES DISCIPLINES D’EVEIL

SOMMAIRE

  1. QUELQUES DEFINITIONS

  2. LES DISCIPLINES D’EVEIL A DOMINANTE SCIENTIFIQUE

  3. LES DISCIPLINES D’EVEIL A DOMINANTE ESTHETIQUE ET PLASTIQUE

  4. D’EVEIL A DOMINANTE MORALE ET CIVIQUE

  5. D’EVEIL A DOMINANTE PHYSIQUE

  6. LES ACTIVITES PRATIQUES DE PRODUCTION



Préambule

Les disciplines d’éveil contribuent à actualiser les potentialités humaines permettant la prise de conscience de soi et du monde environnant. Elles sont regroupées en dominantes, scientifique, morale et civique, physique, productive, etc. Chacune de ces dominantes fera l’objet d’un examen dans lequel les concepts seront clarifiés et les conditions de mise en œuvre de chaque discipline seront exposées.


  1. Quelques définitions

Afin que les concepts qui vont être employés tout au long de ce chapitre soient bien compris, leur clarification est proposée. Ainsi, dans cette rubrique, un éclairage est donné aux notions d’éveil, d’activités d’éveil et de pédagogie de l’éveil.


    1. La notion d’éveil

Etymologiquement, le mot éveil vient du latin « evigilare » qui signifie « veiller », « être éveillé ». Selon le dictionnaire de la langue pédagogique, l’éveil est la première manifestation spontanée d’une faculté naturelle. Il s’agit dans cette définition de l’éveil naturelle.

Exemples : L’éveil du nourrisson à son environnement, l’éveil sexuel.

L’éveil peut aussi être suscité par un agent. Il est défini en ce moment comme étant le résultat d’un processus d’actions pédagogiques qui permet à l’apprenant de prendre conscience d’une chose. Considérant toutes ces définitions, nous pouvons conclure que l’éveil est l’apparition ou la mise en mouvement des fonctions affectives et mentales indispensables à l’équilibre général d’un individu et à son adaptation au milieu.


    1. La notion d’activités d’éveil

Les activités d’éveil sont des activités spontanées librement entreprises par un apprenant sur un sujet donné, en vue d’en tirer des conclusions qui satisferont un besoin personnel. C’est donc une expérience personnelle qui permet à l’élève de se réaliser et de découvrir en agissant. En règle générale, à l’école, est considérée comme une activité d’éveil toute activité entreprise dans le cadre d’un processus d’éveil qui implique l’élève et son maître comme guide. Tout en favorisant l’acquisition de nouvelles connaissances, les activités d’éveil, en tant qu’engagement de l’apprenant, développent en lui une bonne méthode de travail et stimule sa créativité.


    1. La notion de disciplines d’éveil

Les disciplines d’éveil sont une organisation d’activités d’éveil structurées en objectifs, en principes pédagogiques et en instructions qui visent le plein épanouissement des apprenants en tenant compte de leurs besoins et intérêts.

Elles sont organisées en disciplines d’éveil à dominante :

  • Scientifique (l’observation, la géographie, l’histoire)

  • Esthétique (le dessin, le chant, la poésie)

  • Morale et civique (l’instruction civique et la morale)

  • Manuelle (les activités pratiques de production, le travail manuel)

  • Physique (APE, AS).




    1. La notion de pédagogie de l’éveil

La pédagogie de l’éveil est une action pédagogique qui :

  • Permet à l’enfant de se développer et de s’épanouir sur le plan physique, intellectuel, moral et social par une rencontre féconde avec son environnement ;

  • Fait de l’école une institution ouverte sur le milieu ;

  • Met l’accent sur l’attitude de celui qui apprend que sur ce qu’il apprend (activité active, de curiosité, etc.)

  • Permet à l’enfant de participer à la construction de son savoir ;

  • Cherche à inculquer plus de méthode d’organisation et d’apprentissage que de savoir encyclopédique.

La pédagogie de l’éveil vise ainsi à :

  • Favoriser l’appréhension, la connaissance, la compréhension de la réalité matérielle et vivante ;

  • Développer la sensibilité et la créativité à travers la formation et la culture esthétique ;

  • Faire acquérir l’autonomie d’action et si possible, un style personnel dans les actes, comportements et conduites ;

  • Favoriser la socialisation de l’enfant, c'est-à-dire son insertion dans les structures sociales et son adaptation dans tous les milieux possibles.

L’élucidation de concepts laisse entrevoir la nécessité d’une pédagogie de l’éveil. La mise en œuvre d’une telle approche requerra un changement de comportement de la part des principaux acteurs, les enseignants.


  1. Les disciplines d’éveil à dominante scientifique

Les disciplines d’éveil à dominante scientifique concourent à la découverte des notions caractérisées par une certaine vérité scientifique. Elles participent donc à la formation de l’esprit scientifique chez l’enfant. Sous cette rubrique, on retrouvera l’enseignement des exercices sensoriels, des exercices d’observation, de l’histoire et de la géographie.
2.1- Les exercices sensoriels

Les exercices sensoriels sont des activités scolaires qui attirent l’attention de l’enfant sur lui-même et sur son environnement, à travers le développement de ses sens. Enseignés au cours préparatoire 1ère année, ils constituent une initiation à l’observation.
2.1.1- les objectifs généraux des exercices sensoriels

Les exercices sensoriels se donnent particulièrement pour objectifs :

  • D’éduquer les sens de l’enfant ;

  • De les affiner pour les rendre plus fonctionnels ;

  • De préparer l’élève à la pratique des exercices d’observation.


2.1.2- Les horaires, principes pédagogiques et instructions

Cinq séances de 20 mn chacune sont accordées aux exercices sensoriels.

Les instructions recommandent :

  • De solliciter la participation des élèves par une motivation entretenue tout au long de la séance ;

  • D’organiser la séance sur la base d’un matériel concret ;

  • De bien préparer les thèmes d’étude.


2.1.3- La démarche méthodologique des exercices sensoriels

Les exercices sensoriels s’enseignent à travers la démarche suivante :

  1. Rappel des pré-requis

  2. Motivation

  3. Manipulation :

  • Présentation ;

  • Reconnaissance ;

  • Transposition.

Bien menés, les exercices sensoriels préparent l’élève au CP1 à l’observation d’une manière générale, c'est-à-dire la découverte de son environnement par l’usage de ses sens, dans le cadre de l’emploi de méthodes intuitives.
2.2- Les exercices d’observation

Selon Larousse, l’observation est l’action d’observer, de regarder avec attention les êtres, les choses, les éléments, les phénomènes pour les étudier, et en tirer des conclusions. Au sens pédagogique, observer un objet, c’est l’examiner avec attention afin de découvrir ses différentes parties : c’est appliquer les organes de sens possibles et la raison à cet objet dans l’intention de découvrir quelque chose.

Quant aux exercices d’observation, ce sont des activités scolaires contribuant à la formation scientifique de l’enfant et à son autonomisation, par le développement de sa personnalité, du goût de l’observation et de la curiosité intellectuelle.
2.2.1- L’importance des exercices d’observation

  • Au plan intellectuel, les exercices d’observation développent l’esprit scientifique qui provoque le besoin de connaître. Ils participent à la structuration mentale de l’enfant en lui permettant de distinguer le concert de l’abstrait. Les exercices d’observation permettent également à l’enfant d’analyser les situations qu’il vit, de s’affranchir des superstitions, de passer de la subjectivité à l’objectivité.




  • Au plan social, notons l’acquisition de la solidarité et de la responsabilité à travers les activités de groupe.




  • Au plan purement pratique, les exercices d’observation permettent à l’enfant de faire ses premiers pas dans la science. Ils l’aident dans son rôle de producteur et de consommateur et font de lui un agent de développement de son milieu.


2.2.2- Les objectifs généraux des exercices d’observation

Les exercices d’observation poursuivent des objectifs d’éducation qui sont entre autres :

  • Eduquer les sens de l’enfant et lui faire prendre conscience de sa propre personnalité.




  • Favoriser l’acquisition des connaissances élémentaires indispensables par son insertion dans un monde où les découvertes scientifiques progressent rapidement.



  • Eveiller en l’enfant des attitudes scientifiques et lui donner une connaissance objective de son environnement.




  • Développer des aptitudes techniques et pratiques en stimulant l’imagination créatrice, en liant le savoir au savoir-faire.


2.2.3- Les horaires, principes pédagogiques et instructions

Le temps imparti aux exercices d’observation dans les différents cours est de :

  • 5 séances de 20ms par semaine, au CP2 ;

  • 2 séances de 30 mn par semaine, au CE ;

  • 2 séances de 60mn par semaine, au CM.

Les instructions quant à elles, prescrivent ce qui suit :

  • Entretenir la participation active des élèves durant toute la séance ;

  • Veiller à la présence d’un matériel concret (collectif et individuel) pour répondre aux exigences de l’observation ;

  • Procéder à une vérification personnelle des expériences et matériel avant le début de chaque séance ;

  • Eviter d’agir à la place des élèves, en jouant pleinement le rôle d’animateur.


2.2.4- Les démarches méthodologiques pour son enseignement

2.2.4.1- La méthodologie d’une séance d’observation au CP2

  1. rappel des pré-requis ou révision : amener les élèves à se rappeler des connaissances précédemment acquises, notamment celles qui ont un rapport avec la notion du jour




  1. motivation : amener les élèves à s’intéresser à l’activité qui se mène pour les pousser à une participation active



  1. observation libre :

  • mettre l’élève en contact avec l’objet d’étude et lui accorder toute la liberté nécessaire pour l’observer, la manipuler et formuler toutes les hypothèses possibles ;




  • à l’issue de cette observation, organiser un compte rendu pour se faire une idée du travail des élèves et identifier les points sur lesquels doit se porter l’intervention du maître ;



  1. observation dirigée : par des questions réponses, partir des éléments de l’observation libre pour faire découvrir le fait scientifique du jour.




  1. Contrôle ou récapitulation : par le système des questions réponses, vérifier la compréhension des élèves après chaque séquence de la leçon (récapitulation partielle) ou à la fin toute leçon (récapitulation générale).




  1. Applications pratiques : dégager si possible des activités à mener pour concrétiser et rentabiliser les conclusions obtenues.


2.2.4.2- La méthodologie d’une séance d’observation au CE-CM

  1. Rappel des pré-requis

  2. Motivation

  3. Observation libre et compte rendu

  4. Observation dirigée

  5. Récapitulation

  6. Elaboration du résumé avec la participation des élèves

  7. Applications pratiques


2.2.4.3 La leçon d’exercices observation selon la méthode d’enquête

Elle vaut pour l’histoire et la géographie.

  • 1ère séance : Avant l’enquête (préparation lointaine)

  • Motivation des élèves par le maître ;

  • Choix du sujet d’étude : L’enseignement amène les élèves à identifier et à choisir le sujet à étudier ;

  • Prise de contact avec les personnes ressources qui peut être faite par des groupes d’élèves, sous la conduite de l’enseignant ;

  • Préparation du matériel nécessaire à l’enquête par l’ensemble de la classe.




  • 2ème séance : Préparation immédiate

  • Motivation des élèves

  • Elaboration d’un questionnaire-guide avec la participation des élèves

  • Formation des groupes et répartition des tâches

  • Préparation du matériel nécessaire à l’enquête



  • 3ème séance : Pendant l’enquête (période de recherche et de vérification)

Déplacement des élèves munis du questionnaire-guide et de leurs ardoises ou cahiers pour prendre des notes.

  • Entretient avec les personnes de ressources et collecte des informations (sonores, écrites, visuelles)

  • Collecte de documents (échantillons, croquis)




  • 4ème séance : Après l’enquête (phase et synthèse et d’évaluation)




  • Mise en commun des rapports au niveau de chaque groupe.

  • Discussion, adoption des rapports et mise en commun par le groupe classe.

  • Exercices de contrôle des acquisitions (le maître s’assure que les objectifs ont été atteints).

  • Lecture et copie du résumé obtenu dans les cahiers.

Vu l’importance de l’observation dans la vie quotidienne et l’importance d’un matériel concret et adéquat pour initier l’enfant à cette discipline, l’enseignement doit établir une bonne collaboration avec ses élèves et leurs parents, afin que les leçons puissent se faire dans les meilleurs conditions possibles.
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconDossier de vie quotidienne et rôle de l’amp
«Pour l’éveil comme pour le sommeil, IL faut aussi des conditions psychologiques : l’intérêt ou l’attention commande l’éveil» de...

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconQuelle définition de l’interdisciplinarité ?
«interdisciplinaire» est défini par «qui établit des relations entre plusieurs disciplines ou sciences». Nous pouvons donc dire que...

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconCulture: la culture est un espace dans lequel coexiste des systèmes...

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconJournal de l’Éveil octobre/novembre 2015

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique icon1Préambule
«irrationnels» et «à caractère sectaire», qui non seulement feraient la promotion de valeurs et théories en rupture avec la norme...

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconEveil du 3ème oeil stimulé par une technique physique

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconLe brevet 10 disciplines en contrôle continu coefficientées 1

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconJournal de l’Éveil juin-juillet 2016
«Es-tu près de t’enfler la tête la? Quelle vantardise, les autres vont te prendre pour un(e) prétentieux (se) qui se prend pour quelqu’un...

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconAu cours du 18
«un fait de civilisation participant du jeu et du travail dont la dominante est la recherche de la prouesse physique dans le cadre...

Les disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique iconCap esthetique cosmetique parfumerie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com