Programme national de sante de l’adolescent








titreProgramme national de sante de l’adolescent
page1/9
date de publication29.03.2017
taille0.5 Mb.
typeProgramme
p.21-bal.com > documents > Programme
  1   2   3   4   5   6   7   8   9



REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE

PROGRAMME NATIONAL DE SANTE DE L’ADOLESCENT

2010

GUIDE PRATIQUE EN COUNSELING

POUR LA PREVENTION ET LA PRISE EN CHARGE DES PROBLEMES DE SANTE SEXUELLE ET DE LA REPRODUCTION DES ADOLESCENTS ET JEUNES

A L’USAGE DES PRESTATAIRES DES SERVICES DE SANTE ADAPTES AUX ADOLESCENTS ET JEUNES

Avec le soutien de l’UNICEF- RDCONGO

Avec l’appui de l’UNICEF- RDCongo


2009

Avec le soutien de l’UNICEF- RDCONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CON MINISTERE DE LA SANTE PROGRAMME NATIONAL DE LA SANTE DES ADOLESCENTS

01/10/2009

MANUEL DE FORMATION EN CONSEILING DES ANIMATEURS DES CENTRES DES JEUNES



01/10/200


TABLE DES MATIERES



Table des matières………………………………………………………………………………… p.2

Avant- propos …………………………………………………………………………………… p.3

Introduction ………………………………………………………………………………………. p.4
Ière partie : Considérations générales…………………………………………………………… p.6


    1. L’adolescence ……………………………………………………………………………………. p. 8

    2. Objectifs des programmes des adolescents……………………………………………………. p.10

    3. Généralités sur le Counselling…………………………………………………………………… p. 11


IIème partie : Counselling adapté à différents problèmes des adolescents et jeunes p. 17

2.1 1ér étape : Au début de l’Adolescence…………………………………………………… p18

2.1.1 Différents problèmes des adolescents………………………………………….. p. 18

2.1.2 Orientations et conseils (Psychodynamique du Counselling)………………… P.20

1. Problèmes particuliers chez la fille………………………………………….. p. 20

2. Problèmes particuliers chez le garçon……………………………………… p. 23

3. Vécu commun de deux sexes………………………………………………. p. 28

2.1.3 Compétences et aptitudes à promouvoir………………………………………… P.31
2.2 2ème étape : Au milieu de l’Adolescence………………………………………………… p. 34

2.2.1 Différents problèmes des adolescents…………………………………………… p. 34

2.2.2 Orientations et conseils (Psychodynamique du Counselling)…………………… P.35

1. Aborder la sexualité avec les adolescents……………………………………… p.35

2. Les rapports sexuels précoces………………………………………………….. p. 38

3. Les grossesses précoces…………………………………………………………. P. 40

4. Les avortements provoqués……………………………………………………… P. 43

5. Les infections sexuellement transmissibles……………………………………. p.45

6. Le Vih/Sida………………………………………………………………………… p. 49

2.2.3 Compétences et aptitudes à promouvoir……………………………………………… P.51
2.3 3ème étape : A la fin de l’Adolescence (entrée de la vie adulte)…………………… p. 56

2.3.1 Différents problèmes des adolescents……………………………………… p. 56

2.3.2 Orientations et conseils (Psychodynamique du Counselling)…………… P.58

2.3.3 Compétences et aptitudes à promouvoir……………………………………. P.59
IIIème partie : Autres problèmes spécifiques à toutes les étapes de l’adolescence… p. 60

3.1 Les violences sexuelles……………………………………………… p.60

3.2 Les adolescents et les pratiques traditionnelles néfastes………… p.66

3.3 Les adolescents et la discrimination liée au sexe………………….. p. 67

3.4 La parenté à l’adolescence…………………………………………… p. 68

3.5 Les adolescents et la consommation des drogues……………….. p. 69

3.6 La santé mentale et l’adolescence…………………………………… p.72

3.7 L’alimentation des adolescents……………………………………….. p.73

Conclusion………………………………………………………………….. p.75

Annexes………………………………………………………………………. p.76


AVANT- PROPOS
Accompagner les adolescents et les jeunes aux responsabilités de la vie adulte, notamment les préparer à la vie sexuelle et affective est une tâche dévolue aux parents, à la société, aux enseignants, aux mouvements de jeunesse etc.

Cependant, de nos jours, parler de la sexualité aux jeunes et adolescents est devenu un sujet tabou qui n’est presque pas abordé dans un cadre formel.

Face au désir de découvrir, et à la poussée des pulsions sexuelles qui caractérisent cette étape de la vie, les adolescents et jeunes se ressourcent dans la plus grande discrétion auprès de leurs pairs et des tiers sur des questions de la vie affective et sexuelle. Dans ce contexte, les relations avec leurs conseillers s’établissent sur la base d’une simple confiance et d’une certaine présomption de détention du savoir.

De là, à se demander si ces accompagnateurs des adolescents et jeunes au moment des grands bouleversements de leur vie, sont-ils suffisamment formés et outillés pour répondre avec satisfaction aux sollicitations des jeunes et adolescents.
Ce guide qui est destiné aux prestataires de services de santé fait suite au constat de l’absence d’un document de référence définissant clairement le cadre, les objectifs et le processus des entretiens en santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes.

Ce guide découle des besoins d’éducation exprimés par les adolescents et jeunes lors des enquêtes communautaires et traite des préoccupations de la vie sexuelle et affective rencontrées dans les associations et organisations des jeunes. Il s’inspire également des questions soulevées lors des consultations menées dans les centres des jeunes et les services de santé.

Dans une perspective de promotion et de prévention des problèmes liés à la santé de la reproduction des adolescents, ce guide met l’accent sur l’environnement favorable à créer et sur la qualité des prestations (informations, compétences) des conseillers en santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes.
Nous tenons ainsi à remercier le Fonds des Nations Unies pour l’enfance UNICEF à travers sa section Education et VIH/Sida pour le financement de l’élaboration de cet outil
Nous remercions anticipativement tous les prestataires qui trouveront dans ce document des informations nécessaires à la pratique de leur métier. Leur feed-back permettra, j’en suis persuadé, d’améliorer les éditions futures.
Puisse les enseignements contenus dans ce document, contribuer à l’amélioration de la santé et développement sain des adolescents et jeunes de la RD Congo et d’ailleurs.


INTRODUCTION



La prise en charge de la santé des adolescents poursuit deux objectifs majeurs : d’une part, promouvoir un développement favorable à la santé des adolescents et, d’autre part, prévenir et traiter, le cas échéant, les problèmes de santé dès leur apparition.

Ce guide, consacré aux différents problèmes de santé sexuelle et de la reproduction, s’inscrit dans l’optique de ces objectifs. Inspiré de la demande, des besoins, et d’expériences des acteurs de terrain, ce guide présente les différents aspects du counselling en fonction des différentes étapes de l’adolescence et des différents problèmes qui en découlent.

Il énumère une série d’interventions à mettre en œuvre qui doivent orienter le travail des conseillers vis-à-vis des adolescents et jeunes.

Ce guide s’inscrit dans une optique de promotion de la santé qui intègre des activités synergiques : créer un environnement sûr et favorable, fournir des informations saines et complètes, renforcer les compétences et offrir des services de santé et de conseil. Bien que principalement conçu à l’attention des prestataires de services de santé adaptés aux adolescent et jeunes, le présent document se veut en même temps une référence pour d’autres secteurs en lien avec l’adolescence.
Ainsi, ce guide pratique de conseilling pour la prévention des problèmes de santé sexuelle et de reproduction permettra à la fin au conseiller d’être capable :

  • de développer des connaissances actualisées sur l’adolescence et les différents problèmes médico-sociaux qui découlent de cette période

  • de relever les défis qui se posent en matière de santé de la reproduction,

  • de conduire des séances de conselling sur les problèmes de santé liés à l’adolescence

  • de résoudre les problèmes de santé liés à la période d’adolescence

  • de posséder des capacités techniques pour orienter les adolescents vers des services de santé de qualité


Ce guide comprend 3 grandes parties :

Ière partie : comprend

  • Considérations générales sur l’adolescence 

  • Objectifs des programmes des adolescents

  • Généralités sur le counselling en santé sexuelle et de la reproduction

II ème partie :

Est consacrée au counseilling adapté aux différents problèmes des adolescents liés à différentes périodes de l’adolescence.

  • au début de l’adolescence : 10-14 ou 15 ans 

  • au milieu de l’adolescence : 14-17 ans 

  • à la fin de l’adolescence : 17-21 ans 

III ème partie : Ce volet est réservé aux problèmes communs à toutes les périodes de l’adolescence : la consommation des drogues, la santé mentale, l’alimentation, la discrimination liée au sexe, les violences sexuelles  et les pratiques sexuelles néfastes. Ces problèmes n’ayant pas un âge spécifique, ils doivent être traités au cours de ces trois étapes de l’adolescence.

L’adolescence étant un processus continu, les problèmes rencontrés au cours de ces trois étapes ne sont pas mutuellement exclusifs, d’autant plus que chaque adolescent vit cette période différemment des autres. La subdivision adoptée n’est donc qu’à but simplement didactique.


Ière Partie : CONSIDERATIONS GENERALES


Les adolescents et jeunes ne sont plus des enfants et ne sont pas encore des adultes. Qui sont-ils réellement ? Que peuvent-ils? Et que devrions nous faire pour eux ?

« Les adolescents et jeunes sont une source de créativité, d’énergie et d’initiative, de dynamisme et de renouveau social. Ils apprennent rapidement et s’adaptent facilement. S’ils ont la possibilité d’aller à l’école et de travailler, ils peuvent apporter une contribution majeure au développement économique et au progrès social. Lorsque nous ne parvenons pas à leur offrir ces possibilités, nous nous faisons au mieux les complices d’un gaspillage impardonnable de potentiel humain. » (Extrait de « Nous les peuples : Le rôle des Nations Unies au XXIè siècle, 2000 in « Adolescents, exemples d’accès à l’autonomie, UNFPA, UNICEF et OMS juillet 2003 »)
…Et lorsqu’ils ont l’occasion de s’exprimer, ceci est leur cri du cœur :
« Garantissez-nous la confidentialité,

Offrez-nous les informations et services qu’il nous faut,

Acceptez-nous tels que nous sommes, ne nous faites pas la morale et ne nous faites pas perdre le moral,

Utiliser un langage et des moyens que nous comprenons,

Demandez et respectez nos opinions sur les services,

Laissez-nous décider pour nous-mêmes,

Faites que nous nous sentions bienvenus et à l’aise,

Ne nous jugez pas,

Dispensez-nous des services à des moments et avec des horaires qui nous sont favorables ».
« Un milliards d’adolescents dans le monde, UNFPA 2003)
Que savons-nous davantage sur eux ?
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, l’adolescent est défini comme toute personne âgée de 10 à 19 ans, et le terme « jeunes » concerne ceux dont les âges varient entre 15 à 24 ans.

Les adolescents et jeunes représentent environ un cinquième de la population du monde et près du tiers de la population de la RDC (32,8%)

L’adolescence est une période de croissance, de changement et de développement dans les domaines cognitif, physique et social.
En RD Congo, l’âge médian aux premiers rapports sexuels varie entre 16,3 et 18,3 ans pour tous les sexes et milieux de résidence confondus (EDS, 2007). Près d’un quart des adolescents (24%) ont déjà commencé leur vie féconde ; 19% ont déjà eu au moins un enfant et 5% sont enceintes d’un premier enfant (EDS, 2007

Quel que soit leur état matrimonial, les adolescents font face à de défis en ce qui concerne l’accès aux services de santé sexuelle et de la reproduction ainsi que de leur préparation à la parenté responsable.

Les grossesses non désirées sont souvent compliquées, à cause du développement physique inachevé de la future mère.

Les grossesses non désirées conduisent à l’avortement à risque chez 30% d’adolescentes de moins de 20 ans. (ELS, 1998).
Cependant quelques problèmes entravent l’épanouissement de la santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes dans nos sociétés.

La non reconnaissance par la société du droit des adolescents et jeunes à la santé de la reproduction, la pression des pairs, les préjugés des prestataires, le manque d’informations de base sur la santé de reproduction, le manque de compétences dans la négociation des rapports sexuels, l’inaccessibilité à des services de santé confidentiels à des prix abordables.
Que peuvent faire les prestataires de santé qui travaillent avec et pour des adolescents ?

Etant donné leur interdépendance, le secteur de la santé ne peut pas à lui seul, prendre en charge les nombreux facteurs qui influent sur la santé et le développement des adolescents. Mais, les prestataires des services de santé doivent collaborer avec d’autres secteurs tels que ceux de l’éducation et de la protection sociale pour tenter de résoudre en plénière les problèmes de santé des adolescents. Le personnel de santé doit également chercher à connaître le rôle et les responsabilités des autres secteurs et obtenir davantage d’informations sur les services mis à la disposition des adolescents en dehors du domaine de la santé.

Toutefois, un principe fondamental du travail avec et pour des adolescents, consiste à les « placer au centre », c’est-à-dire à mettre leurs besoins, problèmes, pensées, sentiments, points de vue et perspectives au cœur des activités.
Tout au long du document, il est démontré que les prestataires des services de santé adaptés aux adolescents et jeunes, en qualité de conseiller- peuvent faire beaucoup dans leur domaine pour assurer l’épanouissement et le développement des adolescents et jeunes en adaptant leurs services aux besoins spécifiques de ces derniers.

Pour mieux accomplir cette tache de conseiller capable d’apporter des réponses appropriées aux problèmes spécifiques des adolescents, le prestataire de santé se doit de consolider des notions suffisantes sur le développement de l’adolescent, notamment sur les différentes modifications physiques, psychologiques et sociales qui se déroulent au cours de cette période.
I.1 L’ADOLESCENCE
Considérée comme la période de transition entre l’enfance et l’âge adulte, elle commence généralement entre 10-12 ans chez la fille et de 10-14 ans chez le garçon. Elle prend fin aux environs de 18 ans chez la fille et de 20 ans chez le garçon. On peut donc dire que l’adolescence met fin à l’enfance et marque le début de l’âge adulte. C’est précisément au cours de cette période que l’adolescent (la fille ou le garçon) se forge une personnalité.

La puberté est caractérisée par le développement des activités des glandes de reproduction et l’apparition de certains caractères sexuels secondaires spécifiques à chaque sexe.

Changements observés au cours de la puberté :


Catégorie de changement

DEBUT

10-13 à 14-15 ans

MILIEU

14-15 à 17 ans

FIN

17-21 ans

Croissance

Apparition des caractères sexuels secondaires.

La croissance s’accélère et atteint son maximum.

Caractères sexuels secondaires développés.

Ralentissement de la croissance ; environ 95% de la taille adulte est atteinte.

Maturité physique

connaissance

Pensée concrète

Conscience de soi conséquences à long terme des actes non comprises

Conceptualisation de la pensée,

Capacité de réflexion à long terme,

Retour à la pensée concrète en cas de stress.

Pensée abstraite développée

Tourné vers l’avenir

Perception d’option à long terme.

psychosocial

Préoccupations liées : à la croissance physique rapide, à l’image corporelle et aux bouleversements provoqués par le changement

Réhabilitation de l’image corporelle

Obsession de l’imaginaire et de l’idéalisme

Sentiment de toute-puissance.

Identité intellectuelle et fonctionnelle développée.

Famille

Définition de la frontière entre l’indépendance et la dépendance.

Conflits liés à l’autorité

Passage de la relation enfant/parent aux relations entre adultes.

Groupe de pairs

Recherche d’appartenance pour compenser l’instabilité

Besoin d’identification pour affirmer sa propre image

Code de conduite défini par les pairs.

Le groupe des pairs s’efface au profit d’une amitié exclusive.

sexualité

Découverte et évaluation de soi,

Sentimentalisme

Etablissement des relations stables,

Mise à l’épreuve de la capacité à séduire le sexe opposé

Réciprocité

Elaboration de projets.



Etant donné que les besoins des adolescents sont différents, le counseling devrait être personnalisé en fonction des besoins et préoccupations de chacun, en rapport avec son étape de maturation.
I.2 OBJECTIFS DES PROGRAMMES DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES

  1. Pourquoi s’intéresser particulièrement aux adolescents et jeunes? 

Compte tenu de leur nombre et du rôle qu’ils ont à jouer dans le processus de développement des nations, il est important de s’occuper de leur santé. L’objectif est celui de les rendre aptes à réduire les comportements sexuels à risque; de manière à réduire les risques des infections par le VIH et par les IST, de réduire le risque des grossesses non désirées etc.
2. Place et champs d’application de ce guide pratique en counseling en santé sexuelle et reproductive des adolescents

Où et vers qui les adolescents s’adressent-ils pour apprendre sur le sexe et la sexualité?

L’insuffisance des structures d’apprentissage et d’éducation sur la sexualité, les adolescents et jeunes se tournent vers des personnes ou des structures qui bénéficient de leur confiance. En pratique, ils identifient eux-mêmes sur base de confiance intime, la personne en qui ils veulent se confier. Parmi elles, on peut citer :

1) Les parents et autres membres de la famille : qui traditionnellement, à l’entrée de la vie active, sont des sources par excellence d’apprentissage sur la sexualité pour les jeunes. Mais, dans les sociétés modernes, ces derniers ont démissionné de cette responsabilité, rendant ainsi tabou, la matière sur la sexualité.

2) Les écoles disposent des programmes d’éducation à la vie qui évoquent certaines matières sur la sexualité suivant leurs sensibilités d’appartenance.

3) Les Mass media: c’est une des sources d’information la plus courante et la plus importante pour les jeunes au sujet du sexe. Cependant, certaines images véhiculées par les médias ne sont pas éducatives et ne reflètent pas la réalité.

4) Les pairs et amis: la plupart des adolescents et jeunes obtiennent de leurs amis des informations qui ne sont pas toujours correctes sur la santé sexuelle et de reproduction.

5) Les prestataires des services de santé: constituent une source potentielle d’informations sur la sexualité, mais sont peu exploitées pour ce rôle.
Dans le but de leur permettre d’accroitre leur potentiel en éducation sexuelle des jeunes et adolescents, toutes ces personnes ont besoin d’une formation spéciale pour apporter leur soutien aux adolescents et jeunes.

1.3 GENERALITES SUR LE CONSEILLING

1. Définition du concept conseilling

L’Organisation Mondiale de la Santé, OMS, définit le conseilling comme «un dialogue confidentiel entre un client et un personnel prestataire de services en vue de permettre au client de surmonter le stress et de prendre des décisions personnelles par rapport à la santé de la reproduction ». Le conseilling consiste notamment à évaluer le risque personnel et à faciliter l’adoption de comportements responsables en matière de santé en général et de santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes en particulier.

Dans le contexte des services de la SRAJ, le couseilling est un procédé qui aide un(e) adolescent(e) ou un jeune à faire face à un problème de santé sexuelle et de la reproduction et le cas échéant, l’accompagner à décider si elle/il veut pratiquer une méthode de résolution de son problème.


  1. Les étapes ou la démarche du counseling

Certains préalables sont indispensables pour aborder un counseling, dont:

  • la maitrise des notions essentielles sur la SRAJ,

  • la connaissance de la sociologie ;

  • le savoir-être et le développement des CPS et CVC ;

  • la connaissance des réseaux locaux de collaboration, de référence 

Les étapes ci-dessous énumérées constituent la démarche du conseilling, qui correspond à l’acronyme BERCER

Etape 1 : Bienvenue

  • Accueil chaleureux ;

  • Saluer avec respect et sympathie, offrir le siège ;

  • Se présenter par son nom et qualification ;

  • Dire à la personne que l’entretien est confidentiel


Etape 2 : Ecouter et questionner

  • Demander d’exposer la raison de la visite ;

  • Ecouter attentivement le client ;

  • Encourager le client à continuer à parler ;

  • Poser des questions pour mieux comprendre le problème du client ;

  • Essayer de comprendre sans juger, garder la neutralité ;

  • Ne pas interrompre le client quand il parle.


Etape 3 : Renseigner éventuellement sur la méthode (si cela se rapporte à un besoin de contraception).

  • Demander à la personne de citer les méthodes qu’elle connaît ;

  • Présenter les différentes, démarche ou modes de prévention ;

  • Montrer et donner à toucher les échantillons des méthodes citées (préservatifs, pilules, etc.) ;

  • Informer sur les méthodes disponibles au niveau du PE, du volontaire PF, des CS, de CDV, du Centre de jeunes, et au niveau des cliniques PF ;

  • Dire si nécessaire les limites de ses compétences.

Etape 4 : Aider à Choisir

  • Présenter les éventualités des choix existant et aider la personne à choisir

Etape 5 : Expliquer

  • Expliquer les notions essentielles ;

  • Demander à la personne de répéter ce qu’elle a compris ;

  • Vérifier ce qui n’est pas compris ;

  • Reprendre avec patience les informations qui ne sont pas comprises ;

  • Donner éventuellement une documentation à emporter chez soi ;

  • Dans le cas du condom, faire la démonstration avec le mannequin.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Programme national de sante de l’adolescent iconProgramme national de sante

Programme national de sante de l’adolescent iconP revention sante – sport & handicap
Le Programme National Nutrition Santé (pnns), …prévoit une place particulière aux publics éloignés de cette pratique, notamment les...

Programme national de sante de l’adolescent iconInstitut national de formation ministere de la jeunesse superieure en sciences et et des sports
«entraînement pour adultes réduits». L’enfant ou l’adolescent se trouve encore en croissance et soumis de ce fait, à un grand nombre...

Programme national de sante de l’adolescent iconProgramme national d’investissement agricole et de securite alimentaire

Programme national de sante de l’adolescent iconProgramme national d’investissement agricole et de securite alimentaire

Programme national de sante de l’adolescent iconTome II le mouvement national-socialiste Chapitre premier
«programme d’un parti», puis comment, de temps en temps, celui-ci est fignolé et léché. On doit surtout regarder à la loupe les mobiles...

Programme national de sante de l’adolescent iconProgramme national de certification des entraineurs (pnce) politique...
«multisport» du P. N. C. E. en incluant un chèque (à l'ordre de Sports-Québec) au montant approprié

Programme national de sante de l’adolescent iconQuelles sont les différentes déclinaisons de l’éducation pour la...
...

Programme national de sante de l’adolescent iconProgramme au verso
«L’activité physique comme facteur de santé, une réponse adaptée aux besoins des personnes atteintes de maladies chroniques»

Programme national de sante de l’adolescent iconInterrogatoire de l'adolescent








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com