Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre








télécharger 39.71 Kb.
titreRéunion académique Présentation de l’Expérimentation sre
date de publication28.03.2017
taille39.71 Kb.
typeRéunion
p.21-bal.com > documents > Réunion

logo-fsss-ea1342-quadriafficher l\'image d\'origine



L’Expérimentation « Sport et Réussite Educative »



  • Principe de « Recherche-Action » : Identifier, Accompagner, Evaluer




  • Académies et établissements actuellement concernés :

    • Académies de Paris, Lyon, Poitiers, Rouen, Créteil, Clermont Ferrand, Aix-Marseille, Grenoble, (une troisième vague d’académie partenaire pourra être lancée en fonction des ressources disponibles, notamment sur les académies de Montpellier, Lille, La Réunion, Versailles)

    • L’Expérimentation est ouverte aux collèges et aux lycées professionnels, principalement ceux situés dans les réseaux d’éducation prioritaires et/ou les quartiers prioritaires.




  • Coordination de l’Expérimentation :

    • Deux coordonnateurs Nationaux APELS (Gilles VIEILLE MARCHISET et Romain STEIBEL), Chargés de l’organisation de regroupements académiques et nationaux, de la production et la diffusion d’outils méthodologiques et outils de travail collaboratif.

    • Un coordonnateur Académique Education Nationale (personne-ressource), désigné par les recteurs dans chaque académie – Mise en lien des services du Rectorat, les Etablissements Scolaires et l’APELS.

    • Un Responsable APELS par académie – Accompagnement des sites-pilotes – Organisation des regroupements académiques – Responsable du suivi et du recueil de données permettant l’évaluation.




  • Point d’étape dans chaque académie

  1. Réunion académique – Présentation de l’Expérimentation SRE

  2. Sélection des sites pilotes qui feront partie de l’expérimentation en lien avec les IA-IPR-EPS

  3. Rencontre des établissements scolaires choisis

  • Présentation et échanges sur le cahier des charges,

  • Présentation du projet/dispositif de réussite éducative en lien avec le projet d’établissement et le territoire (élèves ciblés, objectifs, mise en œuvre envisagée, partenaires, évaluation),

  • Identification des besoins spécifiques de l’établissement,

  • Perspectives d’accompagnement, identification de partenaires potentiels,

  • Perspectives d’évaluation,

  1. Les projets sont suivis et accompagner par le coordonnateur académique APELS en lien avec le coordonnateur de l’Education Nationale.

Mise en place d’un « plan d’accompagnement individuel ».

  1. Evaluation des projets (tout au long du suivi et de l’accompagnement)



  • Critères de sélection (extrait du cahier des charges SRE)

    • Repérer et caractériser les publics-cibles en décrochage scolaire en lien avec les caractéristiques de l’établissement et de son territoire,

    • Construire une action-pilote éducative (Equipes sportives UNSS, Section sportive de réussite éducative, Option-sport, Classe relais Sport, Challenge sportif d’établissement…) dans une optique de réussite éducative auprès des élèves en difficultés scolaires et sociales,

    • Mobiliser une équipe interdisciplinaire, sous la responsabilité d’un pilote désigné par l’équipe de projet local, (acteurs vie scolaire)

    • Fédérer au-delà de l’établissement scolaire en associant (conception, mise en œuvre, évaluation) les ressources associatives, municipales et professionnelles du territoire,

    • Promouvoir une vision conviviale et chaleureuse de l’éducation par le sport auprès de l’établissement et des jeunes,

    • Engager une démarche d’évaluation rigoureuse, réaliste et éthique tout au long de l’action menée,

    • Favoriser la participation des élèves et de leurs parents en les associant à plusieurs niveaux de l’action.




  • Pistes d’accompagnement : (en fonction des besoins identifiés)

    • Mise en relation et en synergie des établissements scolaires avec le tissu associatif local, les parents d’élèves et autres partenaires extérieurs,

    • Mise à disposition et création d’outils méthodologiques,

    • Mise à disposition de ressources humaines (Expert de l’éducation par le sport, Service Civique Volontaire)

    • Valorisation des projets par les partenaires Médiats APELS,

    • Soutien dans la création de partenariats avec des acteurs extérieurs,

    • Soutien dans la pérennisation des actions efficaces,

    • Soutien dans la recherche de nouvelles sources de financement (fondation d’entreprise, sollicitation des départements, Nouveau Contrat-Ville),

    • Soutien dans la recherche d’heures supplémentaires dédiées au projet (heures CARDIE),

    • Mise en place d’une évaluation.




  • Temps de mobilisation des sites-pilotes sélectionnés : plusieurs séminaires d’accompagnements (en physique ou par skype), des regroupements académiques et un regroupement national par an (regroupement des équipes éducatives pour échanger sur des thématiques communes).




  • Finalité :

    • Modéliser les pratiques efficaces avec l’appui de l’Université de Strasbourg, et Pluricité (organisme partenaire de l’APELS, expert dans l’évaluation de politique publique),

    • Renforcer et fédérer les acteurs et les dispositifs portés par les différents sites-pilotes accompagnés et faire en sorte de pérenniser ceux qui montrent des résultats bénéfiques,

    • Construire un guide méthodologique SRE permettant de diffuser les pratiques au plus grand nombre.

    • Valoriser les équipes éducatives du réseau SRE par les partenaires Médias de l’APELS.

Point d’étape

A ce jour :


  • Rencontre des sites-pilotes de la première vague effectuée, accompagnement des sites-pilotes en cours (Paris, Lyon Poitiers, Rouen).

  • Rencontre des sites-pilotes de la deuxième vague en cours (Créteil, Clermont-Ferrand, Grenoble, Aix-Marseille).

  • Outil d’évaluation bientôt opérationnel.

Tendances observées :


  • Un accueil très favorable dans les établissements scolaires,

  • Un rôle important joué par la chaîne de décision propre au système scolaire (Rectorat, IPR, Chef d’établissement, équipe éducative). Un soutien important de la part des inspecteurs académiques (IPR) et des chefs d’établissements,

  • Des projets variés œuvrant sur la persévérance scolaire à différentes échelles (établissement scolaire, un niveau d’étude, une classe spécifique, etc),

  • Une majorité des projets qui travaillent sur l’effort scolaire à travers l’effort sportif, le dépassement de soi, l’estime de soi, la fierté, le sentiment d’appartenance scolaire (ou à sa classe), le climat scolaire (relation à l’autre, à l’adulte, etc),

  • Une volonté d’agir sur la personne dans son ensemble (savoir-être, sentiment d’appartenance, respect de l’enseignant, investissement scolaire et sportif, etc) afin de favoriser progressivement l’amélioration des résultats scolaires à long terme.

  • Une forte tendance à travailler en équipe transdisciplinaire, soutenu par l’APELS qui encourage au maximum la pluridisciplinarité dans les projets sportifs. Néanmoins, la nouvelle réforme des collèges est très chronophage et freine légèrement cette tendance à travailler ensemble (malgré la mise en place des EPI),

  • Une volonté forte de travailler avec des acteurs extérieurs à l’établissement scolaire (associations sportives, parents d’élèves),

  • Une volonté d’évaluer leurs actions, afin de rendre compte de leur efficience et du rôle éducatif des projets sportifs.

Propositions favorisant la place des projets d’éducation par le sport en milieu scolaire :


  • Détacher des heures supplémentaires (par exemple heures CARDIE) pour les enseignants qui portent ce type de projet et travaillent bénévolement pour favoriser la réussite éducative des élèves.

  • Encourager les établissements scolaires (chef d’établissement) à travailler avec des associations sportives extérieures et faciliter les démarches d’intervention pour les associations sportives en milieu scolaire,

  • Se servir des projets sportifs en milieu scolaire pour nourrir les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI). Utiliser dans le cadre d’un projet commun porté en lien direct avec les élèves et sur une thématique qui fait naître une certaine cohésion entre les acteurs du projet.


Point par académie




  • Paris

Coordonnateur Académique : Bruno TREHET (IPR EPS)

Coordonnateur APELS : Gilles VIEILLE MARCHISET

  • Lycée Azare PONTICELLI (Paris) – Rencontre le 8 décembre 2015

  • Lycée des métiers Claude ANTHIME-CORBON (Paris) – Rencontre le 8 décembre 2015

  • Collège Edmond MICHELET (Paris) – Rencontre le 17 décembre 2015




  • Lyon

Coordonnateur Académique : Alain VIGNERON (IPR EPS)

Coordonnateur APELS : Gilles VIEILLE MARCHISET

  • Collège de l’ALBARINE (Saint Rambert en Bugey) – Rencontré le 9 octobre 2015

  • Collège Gabriel ROSSET (Lyon) – Rencontré le 30 novembre 2015

  • Lycée professionnel des Canuts (Vaulx-en-Velin) – Rencontré le 14 décembre 2015

  • Collège Elsa TRIOLET (Vénissieux) – Rencontré le 14 décembre 2015

  • Collège Ampère (Oyonnax) – Rencontré le 8 mars 2016

  • Collège de Brou (Bourg en Bresse) – Rencontré le 10 mars 2016

  • Collège Emile Cizain (Montluel) – à intégrer dans l’EXP en début d’année scolaire 2016-2017




  • Poitiers

Coordonnateur Académique : Thierry MARCHIVE (IPR EPS)

Coordonnateur APELS : Philippe MASSON

  • Collège Jean ROSTAND (Thouars) – Rencontré

  • Collège Michèle PALLET (Angoulême) – Rencontré

  • Collège Léopold DUSSAIGNE (Jonzak) – Rencontré

  • Lycée professionnel Thomas JEAN MAIN (Niort) - Rencontré




  • Rouen

Coordonnateur Académique : Pascal KOGUT (IPR EPS)

Coordonnateur APELS : Philippe MASSON

  • Collège Nelson MANDELA (Elbeuf) – Rencontré le 8 janvier 2016

  • Collège Camille Claudel (Rouen) – Rencontré le 8 janvier 2016

  • Micro-lycée du décrochage (Evreux) – Rencontré le 7 janvier 2016

  • Créteil

Coordonnateur Académique : Jean-Marc SERFATI (IPR EPS)

Coordonnateur APELS : Gilles VIEILLE MARCHISET

Réunion académique le jeudi 28 janvier (Gilles Vieille Marchiset)

  • Collège République (Bobigny) – Rencontré le 4 avril 2016

  • Collège Saint Exupery (Rosny-sous-bois) – Rencontré le 6 avril 2016

  • Collège Marais de Villiers (Montreuil) – Rencontré le 4 avril 2016

  • Lycée polyvalent Eugène Henaff (Bagnolet) – Rencontré le 6 avril 2016




  • Clermont-Ferrand

Coordonnateur Académique : Marc ESTEVENY (IPR EPS)

Coordonnateur APELS : Romain STEIBEL

Réunion académique le 18 janvier (Christian Philip, Jean-Philippe Acensi)

  • Collège La Charme (Clermont-Ferrand) – Rencontre prévu le 25 mai 2016

  • Lycée Professionnel Camille Claudel (Clermont-Ferrand) – Rencontre prévue le 25 mai 2016

  • Collège Albert Camus (Clermont-Ferrand) – Rencontre prévue le 25 mai 2016

  • Lycée Professionnel Amédée Gasquet (Clermont-Ferrand) – Rencontre prévue le 26 mai 2016

  • Collège de l’Oradou (Clermont-Ferrand) – Rencontre prévue le 26 mai 2016

  • Lycée Professionnel Germaine Tillon (Thiers) – Rencontre prévue le 26 mai 2016




  • Grenoble

Coordonnateur Académique : Martine PETIT (Déléguée à la persévérance scolaire)

Coordonnateur APELS : Romain STEIBEL

Réunion académique mercredi 27 janvier 2016 (Christian Philip, Romain Steibel)

  • En attente d’une liste d’établissements scolaires pour intégrer l’Expérimentation

  • Démarrage prévisionnel de l’accompagnement en septembre 2016



  • Aix-Marseille

Nécessité d’identifier un coordinateur Académique

Coordonnateur APELS : Lucie Brisset

Rencontre académique avec des établissements scolaire le 12 mai

  • En attente d’une liste d’établissements scolaires pour intégrer l’Expérimentation




  • Montpellier

Coordonnateur académique : Eric OUTREY

Réunion académique vendredi 14 décembre 2015 (Samir Guerza, Romain Steibel)

Choix non-définitif des sites-pilotes :

  • Collège Brassens (Narbonne) - (en cours)

  • Collège Las Cazes (Montpellier) - (en cours)

  • Lille

Nécessité d’identifier un coordonnateur Académique

Coordonnateur APELS : Philippe MASSON

En attente d’une nouvelle rencontre avec le Rectorat de Lille pour débuter l’Expérimentation

  • Collège Verlaine (Lille) – (en cours)

  • Collège Martin Luther King (Calais) – (en cours)

  • La Réunion

Nécessité de trouver un coordinateur Académique et APELS

  • En attente d’une liste d’établissements scolaires pour intégrer l’Expérimentation

  • Versailles

Nécessité de trouver un coordinateur Académique et APELS

Exemple de projets issus de l’Expérimentation SRE

  1. Gabriel Rosset – Projet « la coupe des 4 maisons »

Le projet sportif du collège Gabriel Rosset est un tournoi interclasse touchant l’ensemble de l’établissement scolaire. Chaque classe représente une équipe de basket-ball (20 équipes pour 20 classes), coachée par leur professeur principal respectif (issu de toutes disciplines scolaires). En début d’année, les élèves construisent progressivement leur identité de classe (d’équipe) en lien avec leur professeur principal (création d’un blason d’équipe, d’un slogan, de règles spécifiques à la classe, etc). Ensuite débute la saison de basket. Les élèves tiennent différents rôles dans leur équipe et chacun est libre de choisir et de changer à tout moment : on retrouve les joueurs, les journalistes, les arbitres, les responsables de feuille de matchs et les supporters. Chaque rôle permet de gagner des points au classement général (et permet de développer certaines capacités : capacité d’organisation événementielle, français, physiques, investissement, etc). Les points se gagnent également au-delà du tournoi sportif et prennent en compte les aspects « vie scolaire ». Ainsi, le comportement, les absences et incivilités diverses empêchent de gagner les points de comportement à l’ensemble de la classe. A l’inverse, les encouragements et appréciation positives lié au conseil de classe permettent de gagner des points et d’obtenir des « éléments » permettant d’améliorer leur « blason » d’équipe (en fonction des récompenses obtenues). En fin d’année, une remise des prix permet de valoriser les équipes les plus investis dans le projet, et les élèves les plus méritants. Ce projet améliore de manière considérable l’implication des élèves dans la vie du collège, leur comportement et leur motivation.

  1. Le projet du Collège de l’Albarine (Saint Rambert en Bugey) «  De Chambod à Chambord »

    • «  De Chambod à Chambord »

Public : Projet ouvert à tous les élèves de l’établissement inscrits à l’Association Sportive.

Sur la base du jeu des 1000 bornes, les professeurs ont élaboré un projet sur 2 ans prenant en compte les activités réalisées dans le cadre de l’AS et deux séjours itinérants à vélo.

Au moyen d’un support ludique (carnet de bord pour chaque élève de l’AS et plateau de jeu collectif exposé dans le hall du collège), les élèves évoluent sur les 2 ans selon le système suivant :

  • Les élèves participant à l’AS « gagnent des kilomètres » à chaque participation et évoluent sur le plateau de jeu géant affiché dans le hall du collège,

  • Ils peuvent « accélérer » grâce à des cartes BONUS, collectés suivant leur implication dans le projet et leurs bons résultats scolaires,

  • Ils peuvent être ralentis à chaque « mauvais pas scolaire » en récoltant des cartes MALUS (crevaison, accident, panne d’essence, etc)

  • Les 30 premiers élèves « arrivés fictivement » sur le plateau de jeu auront l’opportunité de participer à l’aventure finale :

Organisation de deux voyages itinérants en vélo d’une semaine

  • Première année : 3-4 jours pour se rendre à l’île de Chambod (à proximité de Saint Rambert en Bugey) en vélo, canoë, etc…

  • Deuxième année : parcourir 500 km en 1 semaine, à la découverte des châteaux de la Loire.

Volonté de démontrer qu’un fort investissement des élèves dans l’AS leur permet de s’inscrire dans la réussite.

Système de point basés sur 4 critères :

Avoir de bons résultats sportifs, de bons résultats scolaires (dans le but d’envisager la suite de sa scolarité sereinement), un bon comportement dans l’AS et au collège (ne pas être absent, arriver à l’heure, …), être autonome dans les activités de l’AS (s’inscrire aux sorties, s’impliquer dans l’organisation des transports, …)

  1. Projet « Sport et Avenir » porté par le lycée professionnel Lazare Ponticelli (Paris)

« Raccrocher, c’est recréer des liens avec ses pairs, avec des institutions, des acteurs variés, etc », les élèves décrocheurs ont bien souvent rompus leurs liens avec l’institution scolaire, leur pratique sportive et/ou artistique, leur investissement associatif… sans pour autant avoir perdu le goût de la pratique sportive.

Le projet du LP Lazare Ponticelli propose de s’appuyer sur ce goût de la pratique sportive pour réinvestir les jeunes dans un parcours de formation.

Chaque élève doit trouver le moyen de s’impliquer dans l’encadrement, l’animation d’une activité physique et sportive au sein d’une structure sportive, afin de découvrir et développer une réflexion sur l’animation et l’encadrement sportif. Ces réflexions sont transposables aux disciplines scolaires. Cette démarche doit permettre aux élèves de s’inscrire dans un parcours de formation au sein d’un domaine qu’ils côtoient déjà.

En parallèle, l’élève suit un cursus lui permettent d’acquérir des savoirs dont l’entrée se fait par l’étude de « l’univers sportif » et d’un ensemble de ses composantes (histoire, santé, sciences et techniques, art et littérature, langues étrangères, etc)

L’élève aborde ces disciplines scolaires sous un autre angle, pouvant susciter pour lui un intérêt et favoriser la détermination de son parcours scolaires.

  1. Opération Mes 10 000 pas par jour, du LP Thomas Jean Main (Niort)

Dès la rentrée 2015-2016, un ensemble d’actions visant la lutte contre la sédentarité est proposée dans l’établissement à destination des élèves (4 classes de 2nd et élèves volontaires) mais aussi de l’ensemble des personnels. Conformément à la préconisation de l’OMS « 10000 pas par jour minimum »,

A l’aide de podomètres (connectés) visant à déterminer le niveau d’activité physique, le projet permettra de :

  • Prendre conscience de son activité physique en établissant un diagnostique à l’aide de podomètres sur 6 jours (4jours d’école et 2 jours chez soi) avec pour référence 10000 pas par jour minimum.

  • Proposer des solutions de remédiation (sur les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire) permettant d’atteindre cet objectif de l’OMS.

  • Sensibiliser à la notion de sédentarité-problème de santé.

  • Améliorer la forme physique et le bien être de nos élèves de 2nde

  • A long terme la mise en place d’un habitus santé.


similaire:

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconAdresse du site académique

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconRapport d’expérimentation en date du 5 juillet 2007

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconCours de dynamique basés sur l'expérimentation

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconOu de l’expérimentation appliquée à la physiologie, à la pathologie et à la thérapeutique

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconMouvement inter academique mutations 2013

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconInspection academique de l'ardeche session 2006

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconRapport d’expérimentation du ruc hébergement de la Marque Parcs nationaux

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconGroupe socio-academique da travail-Discipline-Succès

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconFiche de Présentation / Presentation Sheet

Réunion académique Présentation de l’Expérimentation sre iconRapport de la réunion








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com