Liste des abréviations et acronymes








télécharger 0.77 Mb.
titreListe des abréviations et acronymes
page1/25
date de publication15.04.2017
taille0.77 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

FBSA BURUNDI: PROGRAMME DE LUTTE CONTRE L'INSECURITE ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION DANS LES COMMUNES DE CENDAJURU, KINYINYA ET GISURU DANS LA REGION DU MOSO A L’EST DU BURUNDI.
PREMIERE PARTIE : LE PROGRAMME



Première Partie

Présentation du Programme

Table des matières




Liste des abréviations et acronymes 5

I.ORIGINE DU PROGRAMME : LE FONDS BELGE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE 24

II.CONTEXTE GENERAL DU PROGRAMME AU BURUNDI 27

1.CARACTERISTIQUES GENERALES 27

2.CONTEXTE POLITIQUE, ECONOMIQUE ET SOCIAL 29

3.CADRE POLITIQUE ET INSTITUTIONNEL EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET L’INSECURITE ALIMENTAIRE 37

III.LOGIQUE D’INTERVENTION 51

1.HISTORIQUE DU PROGRAMME 51

2.LOGIQUE D’INTERVENTION DU PROGRAMME 58

3.PRINCIPES DIRECTEURS DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME 74

4.Expériences en cours et autres acteurs dans la zone d’intervention 77

5.cadre d’I ntervention du programme 77

5.1.1.Impact du programme 77

5.1.2.Objectifs spécifiques/Effets et résultats du programme 78

6.Risques du programme 85

IV.DISPOSITION POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME 87

1.Modalites de mise en œuvre 87

2.Mecanismes de Suivi-Evaluation pour le programme 90

3.Supervision, Rapportage DU programme et Gestion des connaissances 92

ANNEXES 95




Liste des abréviations et acronymes


$EU : Dollars des Etats Unis d’Amérique

ADISCO : Association pout l’Appui au Développement Intégral et à la Solidarité

ARFIC : Autorité de régulation de la filière café

CAPAD : Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement

CCDC : Comité Communal de Développement communautaire

CDS: Centre de Santé

CEAE/EAC : Communauté des Etats d’Afrique de l’Est/East African Community

CED : Centre d’Entraide et de Développement (CED-CARITAS BURUNDI)

CEEAC : Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale

CEPGL : Communauté des Etats de la Région des Grands Lacs

CLO : Comité Local d’Orientation

CNCA : Comité Nationale de Coordination des Aides

CNP : Comité National de Pilotage

CNTA : Centre National de Technologie Agro Alimentaire

COGERCO : Compagnie de Gérance du Coton

COMESA : Marché Commun des Etats d’Afrique Centrale et Australe

COOPEC : Coopérative d’Epargne et de Crédit

CSA : Collectif Stratégies Alimentaires

CSLP : Cadre Stratégique de Lutte contre la pauvreté

CTB : Coopération Technique Belge

DPAE : Direction Provinciale de l’Agriculture et de l’Elevage

DTF  Dossier Technique et Financier

CEAE : Communauté des Etats d’Afrique de l’Est

EDS : Enquête Démographique et de Santé

FAO  : Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture

FBSA  : Fonds Belge pour la Sécurité Alimentaire

FBu : Franc burundais

FONIC : Fond National d’Investissement Communal

GCP : Groupe de Coordination des Partenaires

Ha : Hectare

HCR : Haut commissariat des Nations Unies pour les Refugiés

LD: Louvain Développement

Mcg/l : Microgramme par litre

MINAGRIE : Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage

CNR : Conseil Norvégien pour les Réfugiés

OHP : Office de l’Huile de Palme

OMD : Objectifs des Millénaires pour le Développement

OMS : Organisation Mondiale de la Santé

ONG : Organisation Non Gouvernementale

PCDC  : Plan Communal de Développement Communautaire

PDAA : Programme Détaillé pour l’Agriculture en Afrique

PNDS : Programme National de Développement Sanitaire

PNIA : Programme National d’Investissement Agricole

PNSA : Programme National de Sécurité Alimentaire

PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement

PTF : Partenaire Technique et Financier

RGPH : Recensement Général de la Population et de l’Habitat

SAN : Stratégie Agricole Nationale

SOGEAB : Société de Gestion de l’Abattoir de Bujumbura

SOGESTAL : Société de Gestion des Stations de Lavage et de Déparchage du café

SOPRAD : Solidarité pour la Promotion de l’Assistance et du Développement

SRDI : Société Régionale de Développement de l’Imbo

TBS : Taux Brut de Scolarisation

UCODE : Union pour la Coopération et le Développement

UE : Union Européenne

UNCDF : UN Capital Development Funds

WFP/PAM : World Food Program / Programme Alimentaire Mondial



CADRE LOGIQUE GLOBAL DU PROGRAMME



LOGIQUE D’INTERVENTION

IMPACT

Indicateur d’impact

Source de vérification

Hypothèse/Risques

Améliorer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des groupes vulnérables au niveau des communes de Cendajuru, Kinyinya et Gisuru dans la région du Moso, en favorisant leur accès aux facteurs de production, aux technologies et aux marchés et en renforçant les capacités des acteurs locaux dans la prise en charge de la sécurité alimentaire dans le développement local.

Accroissement de la productivité et de la production dans les exploitations agricoles ciblées par le programme

Taux moyen de couverture des besoins alimentaires (Kcal) tout au long de l’année des ménages assistés par le programme (idée de stabilité)

Taux de progression du revenu moyen généré par le programme auprès des bénéficiaires

Taux de malnutrition chronique au niveau des bénéficiaires du Programme.


Etude de référence Evaluations mi-parcours

Evaluation finale Evaluation d’impact

 

 

 

 





Absence de chocs ou crises externes important (notamment déficit ou excès de pluies,, forte inflation )

 Le programme bénéficie sur terrain d’une expertise confirmée de la part des organisations partenaires

L’administration provinciale et communale fait preuve d’un niveau conséquent de leadership par rapport aux défis existant


OBJECTIFS SPECIFIQUES

Indicateur d’effet

Source de vérification

Hypothèse/Risques

OS 1. Améliorer l’offre alimentaire, les revenus et l’accès aux marchés pour les petits producteurs et groupes vulnérables

Evolution de la structure du revenu et des dépenses (part des dépenses alimentaires et non alimentaires) ;

Types de biens productifs ou non appartenant aux ménages vulnérables

Taux de réduction du nombre mois de soudure

Niveau de productions et des stocks( en équivalent céréale) au niveau des ménages et sur les marchés locaux ainsi que leur répartition sur l’année


Etude de référence et évaluations mi-parcours et finale

Rapports semestriels de S&E avec données quantitatives et qualitatives

Evaluation qualitative annuelle

 Aléas climatiques et épidémie ou ravageurs des cultures d’importance majeure

Forte inflation monétaire



Résultat attendu/Produit

Indicateur de Résultat

Source de vérification

Hypothèse/Risques

R.1.1. Les capacités de production et de stockage des petits producteurs et groupes vulnérables sont durablement renforcées.

Accroissement (% ) des productions vivrières par les ménages vulnérables ;

Accroissement (%) du surplus commercialisé par les ménages ciblés

Augmentation des capacités de production et de stockage des petits producteurs et groupes vulnérables

Accès des groupes vulnérables aux facteurs de production (intrants, équipement adapté et services d’appui conseil).

 Rapports semestriels de S&E avec données quantitatives et qualitatives

Evaluation qualitative annuelle (externe)

 

 Mobilisation de la contribution locale par rapport aux besoins investissements

Adhésion des institutions de micro finances pour un appui soutenu des petits producteurs agricoles ;

Disponibilité de semences de base de qualité et matériel sain de plantation pour les cultures prioritaires retenues

Adhésion des services techniques de l’Etat (niveau de prise en charge en dessous des normes de l’Etat + insuffisance de ressources humaines)



Contribution Organisation partenaire

Sous-Résultats

Groupes d'activités

Caritas Belgique international

SR 1.1.1. Les ménages bénéficiaires appliquent les méthodes agricoles adaptées de production

Augmentation des productions de l’agriculture

A1.1 : Promouvoir le concept d’Exploitation Familiales Intégrées par l’Intégration Agro-Sylvo-Zootechnique

A1.2 : Promouvoir l’utilisation des semences de qualité et des intrants (notamment diffusés par UCODE)

A1.3 : Promouvoir les techniques agricoles adaptées

A1.4 : Organiser des échanges entre EFI et des visites sur d’autres projets

A1.5 : Former les ménages sur l’utilisation de comptes d’exploitation simplifiés

A1.6 : Promouvoir la mise en place de mécanismes solidaires de prévention et de réaction aux catastrophes

Augmentation des productions animales

A1.7 : Promouvoir le petit élevage et notamment les techniques d’élevage améliorées (alimentation, santé, reproduction, stabulation ou semi-stabulation…)

A1.8 : Promouvoir l’utilisation de produits et de services vétérinaires de qualité

A1.9 : Repeupler le cheptel caprin (et/ou autres petits bétails)

A1.10 : Valoriser les produits et sous produits d’élevage

A1.11 : Promouvoir les chaînes de solidarité collinaires


 

 

SR 1.1.2. Les ménages bénéficiaires appliquent les méthodes adéquates de gestion de la fertilité des sols et de conservation des eaux et des énergies

Conservation des eaux et des sols et économie d’énergie

Renforcer les capacités des EFI en matière de lutte antiérosive

Promouvoir les pratiques agricoles permettant d’assurer la gestion conservatoire de l’eau

Promouvoir l’utilisation de fosses à compost

Promouvoir le concept de GIFS

Promouvoir la fabrication et l’utilisation de foyers améliorés

Mettre en place des pépinières et/ou acheter des plants d’agro forestiers, forestiers et fruitiers, puis les implanter de manière adéquate au sein des EFI


 

 

LD/UCODE


 

SR 1.1.3. Les producteurs bénéficiaires du programme ont un accès durable aux semences, plants, aux intrants de qualité et outillage adaptés

Réaliser une étude sur l’état des lieux en matière de semences et d’intrants et une autre sur le matériel agricole existant dans la zone d’action et possibilité de développer du matériel performant et innovant.

Organiser des ateliers de concertation et de planification qui regroupent les différents intervenants de la filière semencière et des intrants agricoles.

Renforcer les capacités techniques et assurer le sui accompagnement des producteurs des semences et plants ainsi que des vendeurs d’intrants sur des thématiques diversifiées. 

Mener une recherche action sur les plantes capables de tolérer la sécheresse.

Organiser des journées dédiées aux Foires de Semences (FS), des intrants et des outillages agricoles.

Mettre à disposition des boutiques d'intrants un kit de démarrage pour les intrants (engrais, produits phytosanitaires, produits vétérinaires, matériel agricole classique, ...).

Appuyer les artisans locaux (appui matériel et technique) dans la fabrication, la diffusion et la maintenance du matériel et / ou moyen agricole innovant.


CSA et CAPAD


SR1.1.4. Les producteurs agricoles sont organisés et accèdent de manière durable aux services adéquats pour augmenter leurs productions;

Réaliser une étude sur la situation de référence

Etablir une base de données sur l’état des lieux des organisations paysannes dans la zone d’action

Appuyer les bénéficiaires/associations existantes à se structurer en groupements et en Groupements Pré Coopératives

Assurer le renforcement des capacités et appuyer les GPC à mettre en place les services concrets aux membres et les représenter valablement

Faciliter la mise en relation des GPC avec les autres organisations/institutions communales, provinciales, nationales et régionales afin d’être impliqués effectivement dans le dialogue sur les politiques et programmes agricoles (au sein des CCDC, etc.) 

Appuyer les GPC pour être impliqués effectivement dans le dialogue sur les politiques et programmes agricoles (organisation d’une foire agricole, foras collinaires, communales, provinciales et forum national)



Résultat attendu/Produit

Indicateur de Résultat

Source de vérification

Hypothèse/Risques

R.1.2. Les capacités financières et organisationnelles des petits producteurs et groupes vulnérables sont améliorées et diversifiées et leur accès aux marchés facilité/assuré

Degré d'opérationnalisation des mutuelles de solidarités et niveau de participation des groupes vulnérables

Niveau de revenu et diversité de leur source pour les groupes cibles

Pourcentage de petits producteurs ayant accès au microcrédit (intrants, AGR)

Nombre et diversité d’emplois non agricoles créés ou soutenus

Niveau d’accroissement des revenus dans ces emplois

Pourcentage de petits producteurs ayant accès au microcrédit (pour intrants, AGR…)

Taux de recouvrement des crédits octroyé

Proportion de bénéficiaires selon le genre qui disposent d'un revenu régulier issu d’activités agricoles et connexes

Taux d’accès aux services d'appui-conseil de proximité par les groupes vulnérables


Rapports étude de base, semestriels de S&E , évaluation mi-parcours et finale, avec données quantitatives et qualitatives

Evaluation qualitative annuelle (externe)

Risques d'épizooties/maladies et déprédateurs des cultures

Détérioration de la sécurité du pays

Aléas climatiques

Inflation monétaire


Contribution Organisation partenaire

Sous-Résultats

Groupes d'activités


CSA/CAPAD)


 

 


SR1.2.1 Une meilleure valorisation de la production agricole a permis de diversifier et d’améliorer l’approvisionnement des marchés locaux et le revenu des petits producteurs


Organiser trois études sur :

(1) le diagnostique des techniques existantes permettant de dégager les opportunités d’ajouter la valeur des produits agricoles (transformation, amélioration de la qualité), (2) l’analyse du marché, (3) l’impact environnemental des unités de transformation

Organiser des ateliers d‘information et de sensibilisation des GPC sur les modalités de mise en place d’une unité de transformation agro-alimentaire économiquement viable

Organiser des ateliers de formation des producteurs sur les techniques de transformation et de conditionnement pour les cultures retenues

Organiser des ateliers de formation sur la gestion d’une unité de transformation et sur le marketing des produits transformés

Mettre en place et formation sur le manuel de gestion financière des entreprises agricoles

Installer deux unités pilotes de transformation agro-alimentaire par commune sur les cultures dont les besoins en transformation ont été identifiés

Faciliter la mise en place d’un cadre d’échange et de concertation entre les acteurs

Faciliter et assister les GPC dans la mise en place des services de stockage de proximité, de vente groupée et de crédit warranté dans la zone d’action pour maximiser les pouvoirs de négociation

Assurer le suivi, l’évaluation, la capitalisation et le partage d’expérience

SR1.2.2. Les ménages vulnérables bénéficiaires ont améliorés leurs accès aux moyens financiers ;

Collecter les données sur les besoins en financement des coopératives pour les campagnes agricoles  et négocier des financements auprès des IMF et bailleurs de fonds 

Appuyer la création, le renforcement des capacités et l’accompagnement des Mutuelles de Solidarité (MUSO) dans leurs opérationnalisations

Accompagner les IMF dans le développement des services financiers de qualité adaptés aux ménages les plus vulnérables de la zone d’action 

Appuyer les membres des Groupements à bien utiliser les produits financiers offerts par les IMF et les MUSO

WSM/Agakura/Adisco


SR 1.2. 3. Les opportunités rurales d’emploi et de revenus non agricoles sont renforcées et diversifiés

Réhabiliter et équiper trois centres d’enseignement des métiers (CEM)

Recruter et mettre à niveau les formateurs et les gestionnaires des centres d’enseignement des métiers

Elaborer et faire valider les modules de formation

Former les jeunes ruraux dans au moins quatre métiers non agricole

Octroyer des kits de démarrage aux lauréats

Sensibiliser et former les lauréats des formations et les artisans à l’entreprenariat

Accompagner techniquement les lauréats des formations et les artisans dans le lancement d’AGR et de micros entreprises, dans leur structuration en coopératives et dans les démarches d’accès au crédit



EFFET/OBJECTIFS SPECIFIQUES


Indicateur d’effet


Source de vérification

Hypothèse/Risques

OS 2. Améliorer l’accès à l’eau potable et l’utilisation des aliments disponibles et de l’eau potable de manière durable pour les groupes vulnérables

75% des ménages de la zone d'intervention sont capables de préparer une alimentation équilibrée

Le % des enfants de moins de 5 ans souffrant de la malnutrition aigue est réduit de moitié dans la zone d’intervention

Etude de référence et évaluations mi-parcours et finale

Rapports semestriels de S&E

Evaluation qualitative annuelle

Epidémies, comme choléra, méningites 

Aléas climatiques majeures sur deux ou trois saisons


Résultat attend /Produit

Indicateurs de résultats


Source de vérification

Hypothèse/Risque

R.2.1. Les communautés ont les capacités de faire face durablement à la malnutrition, aux maladies et autres problèmes de santé.


50% des ménages de la zone d'intervention sont des ménages modèles qui adoptent les 5 pratiques essentielles (planning familial, allaitement exclusif au sein pendant 6 mois, lavage des mains aux moments critiques, 3 Consultations prénatales, utilisation Moustiquaire Imprégnée d’Insecticides)


Rapports étude de base, évaluation semestrielles, mi-parcours et final du programme,

Rapports de S&E avec données quantitatives et qualitatives

Evaluation qualitative annuelle

 

 Réduction des tabous et mauvaises habitudes alimentaires

L’affectation du budget familiale décidée conjointement entre mari et femme

 Bonne performance des services de santé



 

Contributions Organisation partenaire

Sous - Résultats

Groupes d'activités

CRB ( Amélioration état nutritionnel)

SR 2.1.1. Les ménages les plus vulnérables des communautés ciblées ont les capacités de nourrir convenablement leurs familles


Etude de base / enquête CAP en début, mi-parcours et fin de projet Mise en place d’un processus de formation - recyclage des sections jeunesse CR et des comités collinaires de Nutrition et de Santé (CCNS) en techniques de communication et d’animation, et en promotion des bonnes pratiques de nutrition, avec un accent particulier sur les Actions Essentielles en Nutrition (AEN)

Dotation des CCNS et des sections jeunesse CR en matériel didactique et de visibilité (boîtes image, T-shirts, dépliants, panneaux, etc.)

Elaboration et mise en œuvre d’un plan de communication intégré. Réalisation de séances IEC/CCC et d’activités de promotion au niveau communautaire des bonnes pratiques de nutrition (notamment via les groupements pré-coopératifs soutenus par CSA/Capad)

Appui des plus vulnérables afin d’améliorer leur accessibilité à des aliments à haute valeur nutritive : référencement des ménages ayant des enfants malnutris auprès de Caritas/Soprad et WSM/Agakura/Adisco pour un appui à l’augmentation du revenu et de la production ; appui des malades chroniques (PVVS et tuberculeux) et des ménages les plus vulnérables ayant un enfant malnutri, non soutenus par une autre organisation, en jardin de cuisine et petit bétail (accompagnés par les agronomes de Caritas/soprad) (à partir des intrants et des semences vendus par les producteurs soutenus par LD/UCODE.

Aménagement de jardins de cuisine de démonstration au niveau des FARN (accompagnés par les agronomes de Caritas/soprad) (à partir des intrants et des semences vendus par les producteurs soutenus par LD/UCODE)

 

 

SR 2.1.2. Les ménages des communautés ciblées développent des comportements et habitudes démontrées efficaces dans la lutte contre les maladies et autres problèmes de santé


Mise en place d’un processus de formation - recyclage des sections jeunesse CR et des comités collinaires de Nutrition et de Santé (CCNS) en prévention des maladies, promotion de la santé et en hygiène et assainissement, avec un accent particulier sur les Pratiques Familiales Essentielles (PFE) suivantes : Planning Familial, lavage des mains aux moments critiques, 3 Consultations Pré-Natales, utilisation de Moustiquaire Imprégnée d’Insecticides

Dotation des CCNS et des sections jeunesse CR en matériel didactique et de visibilité (boîtes image, T-shirts, dépliants, panneaux, etc.)

Elaboration et mise en œuvre d’un plan de communication intégré. Réalisation de séances IEC/CCC et d’activités de promotion au niveau communautaire : sensibilisation à l’hygiène et assainissement selon la méthode ATPC et sensibilisation en prévention des maladies et promotion de santé selon la méthode PSSBC (notamment via les groupements pré-coopératifs soutenus par CSA/Capad) ; appui en expertise à l’UNCDF qui organise la sensibilisation des parties prenantes à la bonne utilisation de l’eau avant, pendant et après la mise en place d’adduction / de sources d’eau potable par l’UNCDF

Fabrication, distribution et mise en place de dispositifs de lavage de mains de démonstration

Appui des postes de stratégie avancée en planification familiale des CDS au sein de la communauté


 

 CRB (suite)

 


SR 2.1.3. Les cas de malnutrition sont dépistés et pris en charge convenablement par les communautés et les FOSA


: Etude de base / enquête SMART en début, mi-parcours et fin de projet

Niveau FOSA :

Formation des prestataires de soins des FOSA dans le dépistage et la prise en charge des cas de malnutrition

Dotation des FOSA en matériel anthropométrique 

Mise en place d’un mécanisme de contre-référence des enfants malnutris aigus depuis CDS vers les communautés ; suivi et accompagnement des enfants MAS soignées vers les FARN;.

Evaluation des besoins spécifiques des FOSA pour la PEC de la malnutrition aigüe. Cette activité est menée en concertation avec l’UNCDF pour évaluer leurs besoins d’appui en termes d’accès à l’eau, de construction, de réhabilitation et équipement.

Niveau communautaire :

Mise en place d’un processus de formation - recyclage des comités collinaires de Nutrition et de Santé (CCNS) en dépistage, référence et PEC communautaire et formation spécifique des mamans lumières sur les activités FARN conformément au Protocole National

Appui en matériel (MUAC, boites à image) des activités de dépistage hebdomadaire de routine des SPC (Suivi promotionnel de la croissance) réalisées par les CCNS

Identification et sélection des mamans lumières, mise en œuvre des FARN gérés par les mamans lumières dans le cadre des CCNS, selon les normes établies ; dotation des FARN en matériel ; construction et équipement des FARN avec l’appui du FDL de l’UNCDF ; aménagement des FARN en foyers améliorés avec l’appui de Caritas/Soprad ; promotion des semences améliorées produites avec l’appui de LD/Ucode

Mise en place d’un mécanisme de référence vers les CDS, appui pour le transfert des MAS vers les FOSA, appui pour l’accès aux mutuelles de santé des enfants MAM et MAS et de leur famille, Appui des nouveaux comportements par des visites à domicile, recherche et abandon

Appui à l’autonomisation des unités collinaires et des comités provinciaux Croix-Rouge par des IGR et l’auto-construction de bureaux communaux afin d’assurer la durabilité des activités de sensibilisation et du fonctionnement des FARN


Résultat attendu/Produit

Indicateur de résultat

Source de vérification

Hypothèse/Risques

R.2.2. L’accès des populations à l'eau potable et aux infrastructures est durablement et équitablement renforcé.

Nombre de ménages ayant accès à l’eau potable

Temps moyen par jour consacré à la collecte de l’eau

% ménages/vulnérables qui continue à utiliser eau de sources traditionnelles (marigots, rivières, etc.)

Rapports semestriels de S&E
Evaluation qualitative annuelle

Validation et mise en application des textes de transfert de responsabilité aux communes dans le cadre de la décentralisation

Insuffisance de prévisions d’investissement

 Engagement et appropriation par les communautés/ comités d’usagers de l’eau

 


Contribution Organisation partenaire

Sous-Résultats

Groupes d'activités

UNCDF

 

 

 


SR 2.2.1. L'approvisionnement à l'eau potable est amélioré dans les communes d'intervention

Appuyer, former et outiller les communes à assumer la maîtrise d’ouvrage communale dans le secteur hydraulique en concertation avec l'AHR et les RCE

Evaluation des sources d’eau disponible et étude technique de mise en place des réseau d’adduction et ou forage /priorisation

Formation des communes dans la maitrise d'ouvrage pour réalisation travaux

Réhabilitation des ouvrages et/ou construction nouveaux AEP

Définition du rôle des groupes sociaux dans utilisation/gestion de l'eau

SR 2.2.2. La gestion des infrastructures d’alimentation en eau potable est assurée de manière durable dans les communes d’intervention

Identification d’une formule viable de gestion et d'entretien des infrastructures d’alimentation en eau potable et appuis à sa mise en œuvre dans les 3 communes cibles

Formation des leaders communautaires pour encadrement des associations d’usagers

Renforcement technique pour gestion durable de la ressource

Appui organisationnel associations d'usagers et leurs unions

Formation artisans réparateurs



EFFET/OBJECTIFS SPECIFIQUES

Indicateur d'effet

Source de vérification

Hypothèse/Risques

OS 3. Renforcer les capacités des acteurs pour l’analyse, la planification, la mise en œuvre et la coordination de stratégies de lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition aux niveaux local et du programme



Les entités décentralisés au niveau local disposent des outils et compétence pour la planification/mise en œuvre, la coordination et le S&E des programmes de sécurité alimentaire.


Etude de référence et évaluations mi-parcours et finale
Evaluation qualitative annuelle


 Instabilité et/ou faiblesse des institutions locales

Insuffisance de mobilisation autour des investissements structurants

Lenteur des procédures administratives


Résultats attendu/Produit

Indicateur de résultat

Source de vérification

Hypothèse/Risques

R.3.1.Les capacités de planification, de prise en charge durable et de gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et l’adaptation aux changements climatiques par les communautés et acteurs locaux sont durablement renforcées .

Trois PCDC (un par commune) actualisés avec une stratégie de développement centrée sur la SAN et la gestion durable des infrastructures réalisées avec prise en compte des besoins des groupes vulnérables

Les mécanismes de concertation et de suivi sont fonctionnel

d’investissements visant la SAN conformément aux guichets du FDL

- Rôles et responsabilités pour la gestion, l’entretien et la maintenance des investissements clarifiés et assurés durablement avec la participation financière des communes

Rapports semestriels de S&E avec données

Evaluation qualitative annuelle

 



Partenariat effectif et concertation entre les organisations partenaires et avec les acteurs locaux intervenant dans le cadre d’autres conventions

 

 

Contribution Organisation partenaire

Sous-Résultats

Groupes d'activités

UNCDF

SR 3.1.1. La capacité de planification des communes est améliorée pour la prise en compte du dév. Economique locale, de la SAN et de la résilience aux changements climatiques (RCC) est améliorée

  • Renforcement des capacités pour l'identification et priorisation des besoins de la commune et des groupes vulnérables

  • Actualisation des PCDC pour prise en compte de la SAN, des changements climatiques et du genre

  • Élaboration des PAI




 

 

SR 3.1.2 La capacité de maîtrise d’ouvrage et de coordination des interventions dans les Communes est améliorée pour la prise en compte de la SAN et de la RCC

  • Renforcement des capacités et accompagnement à la maîtrise d'ouvrage

  • Appui à la reddition de compte et à la communication avec les populations

  • Appui à l'animation et à la coordination des interventions dans la commune

  • Appuis à la dynamisation des CCDC comme un outil de priorisation des interventions, de concertation et de coordination et d’intégration autour du PTA du programme et des projets financés sur le FDL (SAN ,RCC et DEL) dans la commune.

  • Ententes de services entre les STD et les administrations communales

Développe la méthodologie visant l’informatisation du suivi de la mise en œuvre des PCDC




 



UNCDF (suite)

 

SR 3.1.3 La capacité des Communes à mobiliser des ressources financières (internes et externes) et en assurer la gestion efficiente en vue d’améliorer la SAN et la RCC est améliorée

  • Appuis à la mobilisation des recettes internes (Etudes SAFIC)

  • Plans d’actions / pacte fiscal en vue de l’amélioration de la fiscalité locale

  • Formation dans le domaine de l’amélioration de la collecte des ressources fiscales et l'élaboration de projets pour la mobilisation de financement extérieurs

  • Animation / Appui à l’élaboration des budgets normalisés, des états financiers et des PAI

  • Évaluation de la performance des communes dans la gestion du FDL

  • Audit annuel

SR 3.1.4 Un mécanisme de transfert financier, sous forme d’un FDL, est mis en place pour un investissement local structurant mettant l'accent sur la SAN, la RCC et les services socioéconomiques de base orientés prioritairement vers les groupes vulnérables

  • Négociation et mise en place de mécanisme de financement des investissements liés à l’amélioration de la sécurité alimentaire avec 3 guichets

  • Appui au CDC dans analyse projets soumis aux guichets I

  • Appui mise en place organes/analyse projets soumis aux guichets II et III

  • Appui à la gestion du processus de passation des marchés / maîtrise d'ouvrage

  • Suivi des projets sélectionnés (conformité technique et spécifiques aux guichets), des fonds utilisés /guichets

  • Renforcement de la structure nationale FONIC / en concertation avec les autres PTF

SR 3.1.5 Les Communes formulent et mettent en œuvre une politique de gestion et de pérennisation (fonctionnement et entretien) des infrastructures, incluant les coûts récurrents

  • Identification d’une formule viable de gestion et d'entretien des infrastructures communautaires de services (incluant un système de collecte de fonds/redevances) et appuis à sa mise en œuvre dans les 3 communes cibles

  • Formation des leaders communautaires pour encadrement des associations d’usagers

  • Renforcement technique des STD pour gestion durable de la ressource

  • Appui organisationnel associations d'usagers et leurs unions

  • Formation artisans réparateurs

SR 3.1.6 Les bonnes pratiques et les leçons sont codifiées et partagées au niveau local, national et International

  • Voyages d’études dans la région

  • Etudes capitalisation

  • Ateliers/séminaires de partage des expériences, acquis et leçons titrés

  • Diffusion des outils de gestion, planification, maîtrise d'ouvrage développés et utilisés




Résultat attendu/Produit

Indicateur de résultat

Source de vérification

Hypothèse/Risques

R.3.2. Les capacités du MINAGRIE pour la coordination globale du programme sont renforcées

Le programme est entièrement intégré dans le plan provincial d’investissement agricole

Les services décentralisés au niveau provincial et communal disposent de rapports de supervision et de suivi –évaluation du programme

Capitalisation des bonnes pratiques du programme dans le cadre du GSADR (Groupe Sectoriel Sécurité Alimentaire et Développement Rural)

Rapports semestriels de S&E avec données qualitatives et qualitatives

Evaluation qualitative annuelle


Non-respect du partage de responsabilités et des engagements/rôles assignés aux organisations partenaires du programme


Contribution Organisation partenaire

Sous-Résultats

Groupes d'activités

FAO Appui à la coordination du programme

SR3.2.1 Les organisations partenaires utilisent un cadre harmonisé de planification, de suivi –évaluation et de rapportage

  • Appui à l’opérationnalisation des cadres de concertation locaux

  • Appui technique pour la mise en place des outils de planification et de suivi-évaluation

S.R3.2.2 les bonnes pratiques générés par le programme sont capitalisées

  • Appui technique à la communication et information sur le programme

  • Organisation de revue à mi-parcours

  • Organisation d’ateliers et visites thématiques pour capitaliser les bonnes pratiques




 


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

similaire:

Liste des abréviations et acronymes iconListe des abréviations

Liste des abréviations et acronymes iconAcronymes

Liste des abréviations et acronymes iconAbreviations

Liste des abréviations et acronymes iconBibliographie 1 1Liste d’abréviations aa: acide aminé Ac : anticorps...

Liste des abréviations et acronymes iconAcronymes
«salut», début de la prière. Salutation angélique, prière que l'on adresse à la Sainte Vierge. Dire trois Pater et deux Ave

Liste des abréviations et acronymes iconListe des médecins agréés pour le contrôle à leur cabinet de l’aptitude...

Liste des abréviations et acronymes iconListe des produits a eliminer

Liste des abréviations et acronymes iconRésumé Liste des tableaux

Liste des abréviations et acronymes iconBibliographie : Liste des livres

Liste des abréviations et acronymes iconListe des manuels scolaires classe de Tles S








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com