La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement








télécharger 13.5 Kb.
titreLa représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement
date de publication15.04.2017
taille13.5 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > comptabilité > Documentos
La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement

I définition de la représentation

La représentation est une idée, une opinion dont le fondement est constitué par la croyance, par les valeurs, par les impressions et par les expériences affectives.

La représentation a une raison d’être elle guide de manière consciente ou inconsciente le sens de nos actions et elle justifie le bien fondé de nos interventions.

Si on se trouve dans une situation où l’on doit produire un comportement en opposition à nos représentations cela entraine chez le soignant de l’anxiété, de l’incertitude qui se traduit par une désorganisation plus ou moins grande.

II les différentes manières de voir le vieillissement

  • Le considérer comme une période de déclin d’énergie avec une perte irréversible des capacités tant affectives que cognitives.

  • Le vieillissement peut être vu comme une étape de la vie où l’individu est riche d’expériences, ou il possède la distance nécessaire pour analyser les événements et où il envisage l’avenir avec calme et sérénité.

  • On peut voir la vieillesse comme le temps de la mort ou l’individu se retrouve avec lui-même pour se préparer à quitter la vie.

III Agisme et mythes

BUTLER 1975

L’âgisme est un préjugé défavorable à l’égard des personnes âgées qui s’explique par le sentiment négatif que chacun porte en soi à des degrés divers vis-à-vis de la vieillesse.

Il différencie âgisme et mythes. Les mythes pour lui reflètent un manque de connaissances à propos des personnes âgées ou le peu de rapports qu’on a avec les membres de ce groupe d’âge.

  • Le mythe de la vieillesse : la seule mesure de l’âge chronologique ne tient pas compte de l’individualité des personnes.

  • Le mythe de la non productivité 

  • Le mythe du désengagement

  • Le mythe de l’inflexibilité

  • Le mythe de la sénilité

  • Le mythe de la sérénité

Ces mythes tout comme l’âgisme entretiennent la peur de vieillir et rendent difficiles les relations harmonieuses entre générations.

IV en réalité qui est la personne âgée ?

LAUZON et ADAM en 1997 la personne âgée et ses besoins.

« La personne âgée est un être humain qui est parvenu à une étape avancée de sa vie laquelle se caractérise par l’altération de certaines structures et fonctions de son organisme. Le vieillissement physique n’est qu’un aspect, certes le plus observable, parmi d’autres de l’évolution de cet être complexe. L’avancement en âge est souvent décrit comme un déclin. Pourtant, malgré les apparences, il peut être un processus d’épanouissement où s’affirme et se consolide l’être social, psychique, spirituel, politique, intellectuel, religieux, sentimental et philosophique qu’est la personne âgée. »

La personne âgée reste un être complexe qui a des besoins et qui a des ressources pour les satisfaire. La satisfaction des besoins procurent à la personne du bien-être qui va entretenir la santé globale et l’incapacité à répondre à ses besoins engendre l’angoisse, le stress, l’impuissance qui va altérer la santé.

V en quoi consiste l’aide du soignant ?

Le soignant veille à la satisfaction des besoins chez la personne âgée. Il intervient en consolidant et en renforçant les ressources personnelles de la personne âgée pour qu’elle puisse satisfaire ses besoins de manière autonome. Il l’encourage à valider les priorités et valoriser les actions entreprises.

Il a un rôle de suppléance quand la maladie et les handicaps limitent l’indépendance de la personne âgée

VI l’influence de la représentation du soignant sur l’aide apportée à la personne âgée.

Que ce soit pour la satisfaction des besoins primaires ou supérieurs. Seule l’image que l’aidant s’est faite de la vieillesse l’amènera à intervenir de manière positive. Cette approche positive repose sur cette connaissance que la vieillesse n’est pas une maladie, mais une période de la vie. C’est l’aboutissement d’un processus qui débute à la naissance, c’est la période ou des rôles s’effacent pour permettre à la personne d’en adopter d’autres.

Trop souvent l’aidant face à une personne âgée souffrante et dépendante est écrasé par les aspects les plus lourds de la situation les perspectives sont limitées, les interactions sont perturbées (peur, pitié, colère, la négation de l’autre). De part et d’autre l’aidant et le vieillard sont envahis par des sentiments d’impuissance d’inutilité ce qui va rendre la rencontre impossible.

Le soignant développe de l’agressivité et la personne âgée en retour présente de l’apathie et du désengagement.





Page sur

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement DF1

similaire:

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconAccompagnement des enfants de moins de 3 ans ou des personnes agées...

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconConnaissance des publics : enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconLes repas therapeutiques
«Plaisir de manger». Le repas doit être considéré comme un soin, notamment chez les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer...

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconPrès de 9 Français sur 10 estiment que d’ici à 2030 la plupart des...
«très bien» leur vision du shopping en 2030 contre 9% des personnes âgées de 65 ans et plus

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconComité National pour la Bientraitance et les Droits des Personnes...
«tout cas de mort qui résulte directement ou indirectement d’un acte positif ou négatif accompli par la victime elle-même et qu’elle...

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconLa pratique du tai chi chez les personnes âgées

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconLa pratique du tai chi chez les personnes âgées

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconCours : I les recherches qui portent sur l’impact de l’attitude sur le discours produit
«blocs» : alternance d’arguments faiblement polarisés des deux polarités (favorables et défavorables)

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement iconConférence sur «L’apport de l’ approche psychocorporelle en psychothérapie,...
«Femmes exilées en séjour précaire ayant fui des violences : quel accompagnement ?» célébrant la 1ère année de l‘asbl Woman do fondée...

La représentation des personnes âgées et impact sur le soin et l’accompagnement icon= (elders, seniors) les personnes les plus âgées et respectées ôter








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com